Accueil Chronique de concert Take Shit Back + A Different Day + Dirty Wheels + Wake The Dead + Our Roots
Samedi 21 septembre 2019 : 14429 concerts, 25681 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.

Chronique de Concert

Take Shit Back + A Different Day + Dirty Wheels + Wake The Dead + Our Roots

Take Shit Back + A Different Day + Dirty Wheels + Wake The Dead + Our Roots en concert

La Machine à Coudre - Marseille 6 Février 2010

Critique écrite le par

"Quand on arrive en ville, tout le monde change de trottoir, on a pas l'air virils mais on fait peur à voir, des gars qui se maquillent ça fait rire les passants, mais quand ils voient du sang sur nos lames de rasoir, ça fait comme un éclair dans le brouillard"...

Mois quand j'arrive en ville, enfin plutôt à la rue Jean Roque, c'est pas Balavoine que je croise mais les bad guys de Take Shit Back. Ils font aussi peurs à voir mais plutôt que de changer de trottoir on va plutôt boire un coup au Petit Nice.

Comme je suis un modèle inégalable de sérieux, j'arrive tout de même à temps pour l'ouverture d'un concert que l'on co-organise avec nos potes de Chavana, Bad Mood et What We Believe, soit le fuckin' crew au complet pour un nouveau concert de soutien dans une série qui finira bien par venir à bout des pertes engendrées par l'Antidote Tour. Histoire de repartir de plus belle vers d'autres grosses affiches.

Une fois n'est pas coutume, depuis la caisse je n'ai quasi rien vu. Mais si vous lisez un peu les live report de Massilia vous savez très bien que ça ne nous a jamais dérangé pour en parler quand même. Surtout quand on est totalement "objectifs" en tant qu'organisateurs. Ca s'appelle du proto-journalisme prospectif. Et si ça n'a rien de premier c'est uniquement parce que je voulais utiliser "proto" qui est un préfixe vachement cool et autrement plus distingué que "procto" qui n'est utilisé que pour dire "proctologie".

Bref. On est donc samedi soir, et la Machine à Coudre affiche une belle centaine d'entrées auxquelles s'ajoutent les groupes et compagnie pour donner un résultat gorgé à souhait. Pour l'anecdote cette soirée labélisée Punk Hardcore est née du fait que, hasard, tous ces groupes Punk HxC n'étaient pas disponibles pour la soirée anniversaire de décembre.

C'est donc à Our Roots, guest de dernière minute, qu'est revenu l'insigne honneur de lancée cette soirée pleine de sueur. Pour les présentations, Our Roots est un groupe marseillais de Fast Hardcore âgé de quelques mois seulement et formé à base de membres de Pog Mo Thoin, Thirteen Fight et Diary of an Addict. Ils viennent de sortir leur premier EP et je ne peux rien vous dire d'autre puisque je ne les ai pas vu - ni aujourd'hui, ni avant - sur scène. Partie remise !

Dépucelage en règle pour les suivants : Wake The Dead. Tout nouveau groupe donc, inspiré par Comeback Kid et ISP, première incartade surtout pour des membres d'autres groupes marseillais puisqu'on retrouve Jeff et Gui de Anonymous Pregnants au chant et à la guitare, Nico de Menpenti / Chavana à l'autre guitare, Yvan de WFP à la basse et le batteur des albigeois Condkoï derrière les futs. Vous vous en doutez je ne les ai pas vus, mais là j'ai eu des échos comme quoi c'était pas mal du tout pour un premier set. Un tour de chauffe puisqu'ils partent en tournée dés lundi et reviendront se finir dimanche prochain au O'Bundies. On sera probablement plus concentrés parce que franchement qu'elle idée de jouer durant le pic d'affluence à la caisse.

Derrière, les Dirty Wheels, que je n'ai bien sur pas vus non plus, ont fait du Dirty Wheels. C'est-à-dire du très bon, que dis-je, du putain de street punk sous dynamite. Eux je les aient déjà vus plusieurs fois et je peux vous garantir que c'est du lourd. Alors quand Vand me dis "Dirty Wheels, ils ont étés encore meilleur que d'habitude" je vous le dis sans le voir : c'était terrible.

Du coup quand Vand me dis "A Different Day (dont j'ai vu une grosse moitié) c'était la folie, ils montent carrément en puissance depuis la dernière fois où tu les a vus" sachant que la dernière fois où je les ai vus c'était déjà énorme (alors que c'était le premier ou un des premiers concerts de Marc à la gratte) c'est que croyez moi c'était du lourd. Même que James s'est fendu d'un vol plané mémorable.

Enfin pour clôturer cette belle soirée, la reformation exceptionnelle et unique des Take Shit Back, groupe culte (pour nous en tout cas) marseillais du début des années 2000. Des années qu'on les tannait pour ça et surtout 5 ans qu'ils n'avaient plus foulés une scène ensemble. Pour les jeunes et les nouveaux venus, Take Shit Back c'est le guitariste et le bassiste de Lazybones, le batteur des Gasolheads et le chanteur d'Indust. C'est, et c'était, aussi le meilleur groupe de Punk HxC marseillais. Ils ont d'ailleurs sortis un petit chef d'œuvre "Too late for apologies..." sur Rude Boi Records (aujourd'hui Crapoulet, dealer de délires hatepinksiens).

Et eux je les ai vus. Bien entrainés pour l'occasion, les TSB ont livrés un set conforme à nos souvenirs. Grosse énergie, chœurs punk rock omniprésents, rythmique bulldozer et chant hardcore qui n'a plus rien à prouver. Pas un groupe de lopettes à la Not' Pain Quotidien ça !

Les titres cultes (en tout cas pour nous) se sont succédés pour le plus grand plaisir de tous : Riot, Hardcore, Out of Straight Edge, That's all folks, la fédératrice Good Friends, la vieille Change of front, ... Je suis sur que j'en ai même citée une qu'ils n'ont pas joué ! En tout cas ça devrait vous inciter à ressortir vos CD du placard.

Si Take Shit Back c'est culte pour nous (et putain les souvenirs que ça rappelle), ça l'est aussi visiblement pour le public qui a non seulement repris la plupart des morceaux en chœur mais c'est aussi fendu d'un bordel général non stop parmi lequel un joli circle pit. De plus en plus rarissime une telle ambiance.

Un grand merci à eux d'avoir accepter de rechausser les crampons pour un baroud d'honneur. J'espère qu'ils ont pris autant de plaisir que nous à ces retrouvailles. Merci aussi aux gens qui se sont déplacés, à Claire pour sa patience, à Our Roots, Dirty Wheels, A Different Day et Wake The Dead pour leur soutien à la cause ! On remet ça bientôt.

Notez que j'aurai eu du mal à croiser Balavoine.

Live Report from Live report from Massilia's Burning.

A different day : les dernières chroniques concerts

Fall Apart + Deadverse + Mute + A Different Day + Citizen Go !! + The Sobers + Lazy Bastards en concert

Fall Apart + Deadverse + Mute + A Different Day + Citizen Go !! + The Sobers + Lazy Bastards par Zhou
Le Garage - Marseille, le 11/04/2009
Puisque vous mourrez d'envie, vous absent, de connaitre mon avis sur cette nouvelle salle marseillaise. Et bien le voilà. Les plus : Of course le parking (même si quand 7... La suite

A different day + Let Down + I Want It Now par Vand
Hôtel de la Musique 4 - Marseille, le 13/06/2008
Premier concert ce soir pour le nouveau label Hardcore marseillais What we Believe ! J'attendais avec impatience cette affiche, car sorti de quelques rares initiatives, plus grand monde ne se risquait à organiser quoi que ce soit dans le département... L'enjeu était bien sûr d'avoir un max de monde, et je constate en arrivant qu'effectivement, il y... La suite

Rico + A different day + Menpenti + ISP par Vand
Machine à Coudre - Marseille, le 01/03/2008
Si y'a bien une soirée qui s'est faite attendre sur Massilia, c'était bien celle d'hier soir, à la Machine. Pensez donc : ISP, LE groupe qui sait foutre une ambiance de feu peu importe l'endroit où on les voit, les fadas de Menpenti avec leur punk à l'accent du 13, et A Different Day, qui redonne ses lettres de noblesse au hardcore old school,... La suite

Dirty Wheels : les dernières chroniques concerts

No use for a name + Dirty Wheels par Ratwoman13
Le Poste à Galene - Marseille, le 29/11/2011
Me voilà arrivée à 21h30 juste à la fin du premier groupe, désolée pour Eux. Donc après un changement de plateau, voilà que monte sur scène 5 gars qui en veulent. A peine sur scène ils attaquent violemment un morceau pêchu, avec 2 guitares, une basse et un batteur, il y a de quoi envoyé de gros. Il y a des fans dans le public, ils pogotent... La suite

Les Sales Majestés + Dirty Wheels en concert

Les Sales Majestés + Dirty Wheels par Mystic Punk Pinguin
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 05/03/2011
Le Cabaret Aléatoire a un air de 80's ce soir. Les générations sont plus que mêlés, du vétéran de 50 balais aux jeunots pas encore majeurs, mais tou(te)s sont lookés punk... La suite

The Unseen + Agent Orange + Dirty Wheels en concert

The Unseen + Agent Orange + Dirty Wheels par Zhou
Café Julien - Marseille, le 06/04/2009
Le concert affiche complet (soit environ 150 personnes), trop la classe ! Du coup Dirty Wheels a l'occasion de chauffer son premier vrai show dans une salle bien compacte. Pour... La suite

Take shit back : les dernières chroniques concerts

2501 Project + Take shit back + Scurvy dogs par mounin
le Trolleybus à Marseille, le 02/10/2005
Il est à peu prés 21h00 quand je vois 2501 project se mettre en place sur scène. On m'avait parlé de ce groupe en me disant que cela me plairait, et cela a été le moins que l'on puisse dire!!! A peine arrivés sur scéne ils nous envoient avec un son surpuissant, des riffs ultra-pêchus et bien construits. Ce qui frappe chez 2501 project c'est la... La suite

The Briefs + Take Shit Back par Zhou
Trolleybus, Marseille, le 07/06/2005
Live report initialement posté sur Massilia's Burning : http://massilia.burning.free.fr/ Les Briefs sont de retour à Marseille à peine 6 mois après leur excellent concert au Poste à Galène. C'est déjà la troisième visite du groupe punk américain et cette fois ça se passe du côté du Trolleybus qui accueille pas mal de concert ces temps ci.... La suite

8 groupes punks marseillais par Oliver Gasolette
Machine à coudre, le 27/05/2005
Rhaaaa comme c'était cool. (NdPh : on t'a reconnu feignasse) La suite

Blunt + Yum + Take shit back par Mystic Punk Pinguin
Machine à coudre - Marseille, le 16/05/2001
Blunt:Première fois que je vois ce combo marseillais (bass, batterie, gratte). J'ai beaucoup aimé. Un rock bien énervé à la Fugazzi. carré, sauvage, garage.(nd Hum ! : son un peu fort)Yum: Un groupe (2 grattes, basse, batterie) de ch'tits jeunes qui avaient bien la pêche. Plus mélodique (surtout le chant) que Blunt, la vague Offspringuienne quoi.... La suite

Wake the dead : les dernières chroniques concerts

Walk Away + Rats Don't Sink + Cheat Death + Wake The Dead (Massilia Punk Hardcore Show) en concert

Walk Away + Rats Don't Sink + Cheat Death + Wake The Dead (Massilia Punk Hardcore Show) par Philippe
Le Molotov, Marseille, le 08/12/2018
Voilà ce qui arrive quand on suit, sans réfléchir, de beaux yeux qui vous entraînent dans une nuit pleine de promesses... On croyait se rendre à une fiesta punk, et on a en fait... La suite

Rue du Rock #3: RIT, Leda Atomica, Wake the Dead, Compagnie Kta, Arthrosis, Catalogue, Street Wanderer, the Fuzz and Drums, Mr Vertigo, RIT, Curwen's Odd Legacy, Fillette, Frozen Yellow Spots, Sam Karpienia, Garces Kelly, Reliques, Maycad, Moon Ra, Mutacion Nacion (Phocea Rocks) en concert

Rue du Rock #3: RIT, Leda Atomica, Wake the Dead, Compagnie Kta, Arthrosis, Catalogue, Street Wanderer, the Fuzz and Drums, Mr Vertigo, RIT, Curwen's Odd Legacy, Fillette, Frozen Yellow Spots, Sam Karpienia, Garces Kelly, Reliques, Maycad, Moon Ra, Mutacion Nacion (Phocea Rocks) par Pirlouiiiit
rue Consolat, Marseille, le 19/09/2015
Bon celle là elle sera forcement un peu compliquée à écrire, pour (comme les années précédentes) plusieurs raisons mais notamment parce que je fais partie de l'équipe... La suite

Burning Heads + Rebel Assholes + I.M.O.D.I.U.M + Wake The Dead en concert

Burning Heads + Rebel Assholes + I.M.O.D.I.U.M + Wake The Dead par vand
Café Julien - Marseille, le 08/04/2012
Je le dis de temps à autre, les absents ont souvent tort. Hier soir, cette remarque était à multiplier par dix. Pourtant moi-même, flingué par cette journée avec un vent de... La suite

Wake The Dead + Dirty Wheels + Uncommonmenfrommars en concert

Wake The Dead + Dirty Wheels + Uncommonmenfrommars par zhou
La Machine à Coudre - Marseille, le 18/03/2010
En ce moment notre petit Gas il est chaud bouillant pour aller guincher sur le dancefloor. Après une tentative ratée mardi pour Strung Out il réussit à m'embarquer direction la... La suite

La Machine à Coudre - Marseille : les dernières chroniques concerts

Sing or Die ! Karaoke (special Halloween), à La Machine à Coudre en concert

Sing or Die ! Karaoke (special Halloween), à La Machine à Coudre par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 11/11/2018
Petite chronique-prétexte en forme d'hommage et de soutien, à la Machine à Coudre et à ce qu'elle représente pour tout le public "underground" de Marseille. A l'heure où j'écris,... La suite

Jeffrey Lewis & Los Bolts en concert

Jeffrey Lewis & Los Bolts par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 17/09/2018
On devrait toujours faire confiance à ce magnifique outil qu'est le site Concertandco ! Grâce à son agenda bien à jour (et à quelques critiques déjà élogieuses trouvées sur le... La suite

Parade - Welcome to the Parade en concert

Parade - Welcome to the Parade par Catherine B.
La Machine à Coudre Marseille, le 14/09/2018
... Parade. La musique prend tout son sens. Le truc authentique. Je suis simplement conquise pour la deuxième fois. Le meilleur reste à venir et comme me glissait un Pro à... La suite

Stella Pire + Jawohl Mi Amor en concert

Stella Pire + Jawohl Mi Amor par pirlouiiiit
Machine à Coudre, Marseille, le 24/03/2018
Après superbe concert de Bögö au théâtre du Têtard, pas assez de temps pour aller manger un bout, mais largement assez de temps pour repasser à la maison pour raccompagner notre... La suite