Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Lundi 11 novembre 2019 : 11937 concerts, 25760 chroniques de concert, 5274 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Dinosaur Junior : "Beyond"

Autres / post

Critique écrite le 01 août 2007 par pixel2hot

Argh, encore un groupe disparu que "Perdu de vue a retrouvé". Comment çà, vous ne connaissez pas Dinosaur Junior ? Pour faire simple, s'ils n'avaient pas existé, il est probable que le grunge n'aurait jamais vu le jour et que Kurt Cobain serait actuellement banquier ou dealer ... de hamburgers. Le groupe s'est formé en 1983, n'a jamais eu aucun succès commercial, mais s'est par contre forgé une réputation parmi les groupes underground de l'époque, à tel point qu'ils en sont devenus mythiques. Et il faut... Lire la suite

El Boy Die : "How The Way Is Long"

Pop - Rock / Folk

Critique écrite le 30 juillet 2007 par Pierre Andrieu

Délicat, planant et apaisé, le premier album d'El Boy Die est idéal pour agrémenter une soirée d'hiver au coin du feu ou en bande son d'une après-midi sur une plage de sable fin en été... Propice à une légère mélancolie et à la divagation de l'esprit vers des territoires lointains, How the way is long... permet de voir défiler différentes ambiances ; El Boy Die et ses nombreux amis (David-Ivar et Neman Herman Düne, Cyann & Ben etc) peuvent en effet donner aux morceaux de ce très beau disque une tonalité... Lire la suite

The Shins : "Wincing The Night Away"

Pop - Rock

Critique écrite le 26 juillet 2007 par Philippe

"The Shins ? They changed my life !" affirmait la jolie Natalie Portman au mollasson Zach Braff dans Garden State, petit film indé très sympathique ; c'était probablement un peu exagéré ! Pour autant ce groupe de pop rock américain mérite l'attention - sans quoi il ne serait pas signé sur le mythique label Sub Pop de Seattle, et n'aurait pas été intronisé fils spirituel des Beach Boys par la presse... Voix euphorique d'un certain James Mercer, mélodies sucrées au carillon ou à la guitare... Lire la suite

Joe Strummer (The Clash) : "The Future Is Unwritten"

Pop - Rock

Critique écrite le 26 juillet 2007 par Philippe

(On voudra bien me pardonner de publier une chronique de film ici, mais c'est un film musicalement important et qui ne passera plus très longtemps...) Ce film de Julian Temple retrace la vie et l'oeuvre d'un des pères fondateurs du punk-rock et du rock engagé en général : John Graham Mellor, aka Joe Strummer. Suivant grosso modo le déroulé de sa vie, le cinéaste alterne les archives avec des témoignages, selon l'idée maligne du feu de camp (qu'affectionnait Joe Strummer) : c'est le dispositif unique... Lire la suite

Black Strobe : "Burn Your Own Church"

Pop - Rock / Electro

Critique écrite le 25 juillet 2007 par Pierre Andrieu

Mix méchamment diabolique entre beats électroniques infectieux, guitares agressives et chant gravement tétanisant, Black Strobe devrait marquer les esprits avec son album Burn your own church. Si elles déplairont sans doute aux oreilles trop sensibles, les véritables tueries soniques que sont les morceaux de ce groupe français risquent bien de rendre incontrôlables nombre de gens dans les salles de concerts et les clubs. Il faut dire que l'orgie musicale débridée entre les guitares de Trent Reznor, My... Lire la suite

Editors : "An End has a Start"

Pop - Rock

Critique écrite le 24 juillet 2007 par Philippe

Dans la grande famille des enfants (plus ou moins bien assumés) de Joy Division, le groupe Editors s'était déjà fait remarquer en 2005 par un très classieux premier album nommé Back Room, qui s'est avéré à l'usage vieillir bien mieux que ceux des un peu pénibles Interpol - que la presse avait désignés un peu vite comme nouveaux gardiens du temple mancunien de Ian Curtis. La force de l'album, outre des balades élégantes, résidait dans des singles mélancoliques, dansants et jouissifs tout à la fois :... Lire la suite

Hey Hey My My : "S/t"

Pop - Rock / Folk

Critique écrite le 24 juillet 2007 par Pierre Andrieu

Sur son premier album éponyme, le duo français Hey Hey My My confirme totalement les espoirs placés en lui après la sortie de son très bon EP intitulé Too much space. Les morceaux boisés, légèrement rugueux, truffés de mélodies graciles et bénéficiant d'arrangements sobrement astucieux permettent de rentrer doucement dans l'univers délicat de Hey Hey My My, avec aucune envie d'en sortir par la suite. Si les influences des Beatles, de Paul MacCartney en solo et de Neil Young sont bel et bien présentes,... Lire la suite

Nat Baldwin : "Enter The Winter"

Autres / Folk

Critique écrite le 23 juillet 2007 par Zeu Western Manooch

Enter The Winter est sorti il y a plus d'un an chez Broken Sparrow (The Hotel Alexis, Testface), mais son atemporalité - et ce foutu été qui ne vient pas - nous permet d'en faire le panégyrique sans avoir à rougir. Pour rester dans la formule, on peut dire que Nat Baldwin est à la contrebasse ce que Joanna Newsom est à la harpe : un utilisateur atypique capable d'imposer son instrument dans un registre plutôt décalé, plus proche du folk que du rockabilly ou du jazz où on a coutume de le croiser (même si... Lire la suite

Ridan : "L'Ange de mon Démon"

Autres

Critique écrite le 21 juillet 2007 par maryline

J'ai 48 ans depuis 1 mois et l'univers de Ridan me semble intemporel. Quelle poêsie "brelienne" teintée du cynisme des "négresses vertes" etc... Un vrai choc, ma vie passée et présente me semble décryptée avec tendresse, compassion, cynisme, ridicule et vérité. Je vais le faire écouter à mes enfants mine de rien histoire de les toucher sans les contraindre !! Je fais passer à tous ce message : écoutez RIDAN ses mots et sa musique si particulière et si prenante vous renversera. Tout simplement génial. Lire la suite

Beastie Boys : "The Mix-up"

Soul Funk Rap

Critique écrite le 20 juillet 2007 par Pierre Andrieu

Entièrement instrumental, le nouvel album des Beastie Boys est un joli recueil de morceaux funky soul jazz groove destiné à danser langoureusement en bonne compagnie ou à se prélasser comme un pacha dans un hamac, les doigts de pieds en éventail, un cocktail à la main. Michael Diamond (batterie), Adam Horovitz (guitares) et Adam Yauch (basses) ont délaissé pour un temps leurs panoplies de rappers en survêts pour laisser libre cours à leur passion pour la musique groovy en compagnie des fidèles Alfredo... Lire la suite

2161 à 2171 sur 5274 critiques trouvées