Accueil Expatriate en concert
Samedi 8 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Expatriate en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Expatriate : l'historique des concerts

Ve.

25

Juin

2010

Hard Rock Calling en concert
Expatriate + The Hives + Chief + Gomez Hard Rock Calling | Gomez | The Hives | Expatriate
Hyde Park - Londres

Me.

16

Déc.

2009

Sa.

07

Nov.

2009

Placebo en concert
Placebo + Expatriate Placebo | Expatriate
Halle Tony Garnier - Lyon (69)

Ve.

06

Nov.

2009

Placebo en concert
Placebo + Expatriate Placebo | Expatriate
Le Dôme - Marseille (13)

Expatriate : les dernières chroniques concerts 2 avis

Placebo + Expatriate

Critique écrite le 07 novembre 2009, par Mcyavell

Le Dôme - Marseille 6 novembre 2009

Placebo + Expatriate en concert

Il n'est même pas 20h00 lorsque Expatriate commence son set. Leur premier titre est placeboïen et explique pourquoi le groupe londonien l'a choisi pour assurer la première partie de sa tournée. Par la suite, ils font plutôt penser à The Cure et même à Indochine lorsque le guitariste est passé aux claviers. Mais le chanteur n'a ni la voix de Brian Molko ni celle de Robert Smith. La sienne est banale et ajoutée à la mauvaise qualité du son (basses trop fortes qui assourdissent les riffs de guitares), ça leur savonne la planche. Dommage, car Crazy, Gonna Get Home et The Spaces Between, méritent de meilleures conditions d'écoute. Australiens basés à Berlin (d'où leur nom ?), Marseille "avec son océan" leur rappelle leur ville de Sydney. Au fil des minutes, ils durcissent le ton notamment sur deux titres bien plus hard que le reste de leur répertoire sur lesquels le bassiste adopte une metal attitude. Le merveilleux morceau final, presque exclusivement instrumental, évoque à nouveau The Cure de l'époque Just Like Heaven. A revoir. La demi-heure d'attente est meublée par des courts-métrages de qualité, visibles - qu'ils disent ! - sur www.placeboworld.co.uk. Avant Expatriate, plusieurs avaient déjà été montrés dont Gone Underground... Lire la suite

Placebo + Expatriate

Critique écrite le 04 novembre 2009, par Rosie

Le Zénith Toulouse 3 novembre 2009

Placebo + Expatriate en concert

Mon troisième concert de Placebo. 1er à Carcassonne en juillet 2006 : l'émotion de la première fois avait su gommer la froideur du groupe et son concert-contrat de travail. Revu en novembre la même année à Toulouse pour faire plaisir à ma fille : idem sans l'émotion de la première fois, mais quand même de très grands moments (Hewitt à la batterie, c'était quelque chose !), reprise de Running up that hill, ou encore Pierrot the clown, éclate sur every you every me... Hier soir, impression de... Lire la suite

Placebo, Ghinzu, Gossip, Bloc Party, Kaiser Chiefs, Expatriate (Main Square Festival 2009)

Critique écrite le 06 juillet 2009, par Luccio

Main Square Festival, Arras. 4 juillet 2009

Placebo, Ghinzu, Gossip, Bloc Party, Kaiser Chiefs, Expatriate (Main  Square Festival 2009) en concert

Petit retour sur le J3 au Main Square. Main square, festival décrié et sujet à polémiques pour deux raisons principales : alors qu'il est produit et organisé par Live Nation, multinationale américaine, il touche quand même des subventions publiques, au grand dam des associations locales. D'autre part, les cachets astronomiques proposés aux artistes majeurs (on parle de 700 000 euros pour Lenny Kravitz) engendrent une inflation que les Vieilles Charrues ou les Eurockéennes ne peuvent suivre... D'ailleurs je remarque que la presse "engagée" ne parle que très peu de Main Square alors que l'affiche proposée cette année est certainement la plus excitante des festivals français, sinon l'une des plus belles d'Europe... Bref entre les inoxydables Sisemilia, Keziah Jones, Les Wampas et j'en passe qui fréquentent pour la quarantième fois le gentil et éthique Solidays, et le gratin du rock européen qui se donne rendez-vous au méchant Main Square, j'ai choisi. Et bien m'en a pris. Expatriate La journée commence sous un soleil de plomb avec les dispensables Expatriate, Australiens qui balancent avec conviction (et très fort) une new wave maintes fois entendue... Pas désagréable comme mise en bouche mais sans grand... Lire la suite