Accueil Lice en concert
Mercredi 28 septembre 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Basé à Bristol, en Angleterre, Lice est un excellent groupe de post punk capable de retourner n'importe quelle salle ou festival ! Premier album en 2021 : "WASTELAND : What Ails Our People Is Clear". En tournée en France en mars 2022 !

Site

Lice en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Lice : l'historique des concerts

Je.

07

Avril

2022

Ma.

05

Avril

2022

Ve.

01

Avril

2022

Ways Around en concert
Ways Around Festival 2022 : The Glücks, Lice, Bandit Bandit, Balades Sonores After Party Ways Around | Lice | Bandit Bandit
Atelier 210 - Bruxelles

Je.

31

Mars

2022

Sleaford Mods en concert
Sleaford Mods + Lice Lice | Sleaford Mods
La Mascotte - Zurich

Ma.

29

Mars

2022

Sleaford Mods en concert
Sleaford Mods + Lice Lice | Sleaford Mods
L'autre Canal - Nancy (54)

Lu.

28

Mars

2022

Sleaford Mods en concert
Sleaford Mods + Lice Lice | Sleaford Mods
Paloma - Nîmes (30)

Me.

09

Mars

2022

Thurston Moore Group en concert
Thurston Moore Group + Lice Lice | Thurston Moore Group
Petit Bain - Paris (75)

Ma.

08

Mars

2022

Lice : les dernières chroniques concerts 3 avis

Lice + BRNS

Critique écrite le 09 mars 2022, par Pierre Andrieu

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 6 mars 2022

Lice + BRNS en concert

"What a rock 'n roll show it was !" C'est dimanche soir, l'horaire du concert a été avancé à 19h30 (c'est plutôt une mauvaise idée), deux super groupes sont programmés à La Coopé, les Belges de BRNS, en ouverture, puis les Anglais de Lice, en tête d'affiche et... forcément, il n'y a pas grand monde quand débute la première partie. Désespérant, certes, mais la soirée va s'avérer géniale, avec un très bon set indie rock de Brains puis un putain de rock 'n roll show de Lice... Ceux qui sont restés chez eux pour éviter de débourser entre 5 à 10 à euros peuvent se mordre les doigts, voire autre chose. BRNS Jamais vus sur scène, à part avec Namdose (la très belle fusion de BRNS et Ropoporose), les Bruxellois de BRNS nous font très forte impression dès le début de leur prestation. Si l'ingé son est un peu enthousiaste sur le volume sonore, ce qui se passe sur scène n'en demeure pas moins bluffant : très beaux morceaux entre indie rock et dream pop, superbes harmonies vocales, belles montées soniques et musiciens maîtrisant parfaitement leur sujet. C'est la classe, on pense à une rencontre made in Belgium entre Animal Collective et Arcade Fire, avec un gros travail de mise en son sur les voix, les synthés, les rythmes et la... Lire la suite

Slift, Zombie Zombie & Sonic Boom, Shame, Tina, Lice, Working Men's Club, Anika, Los Bitchos, Baston, Wild Fox... (Festival Levitation France 2021)

Critique écrite le 20 octobre 2021, par Pierre Andrieu

En plein air devant Le Chabada, à Angers 25 septembre 2021

Slift, Zombie Zombie & Sonic Boom, Shame, Tina, Lice, Working Men's Club, Anika, Los Bitchos, Baston, Wild Fox... (Festival Levitation France 2021) en concert

La deuxième et dernière journée de l'édition 2021 du festival Levitation France était tout simplement mortelle ! Ce samedi 25 septembre au Chabada (Angers) en version Open Air, la prog déroulée de 16h à 1h du mat était en béton armé, avec pas moins de onze groupes, pour la plupart en forme olympique : Slift, Zombie Zombie & Sonic Boom, Working Men's Club, Shame, Tiña, Lice, Baston, Anika, Wild Fox, Los Bitchos et Parrenin/Weinrich/Rollet ! Malgré des conditions assez dantesques (pluie drue et ininterrompue pendant les deux premiers concerts, puis le fameux combo "froid + humidité", des coupures de courant, et, enfin, cerise sur le gâteau, des chiottes bouchés, deuxième épisode après celui d'hier), le public ultra motivé et rock 'n roll qui avait fait le déplacement en a eu pour son argent, repartant avec plein de souvenirs de dingue, détaillés plus bas dans cette chronique. Notre tenue étant trop légère (on avait mis un ciré mais pas de sweat shirt en dessous, juste un blouson en jean), on en a chié dès la tombée de la nuit pour tenter de garder une température corporelle à peu près acceptable. On a tout essayé : les clopes (c'est complètement idiot), la bière (pas mal, mais quand elle est moyenne et très fraîche... ) et... Lire la suite

Interview de Jason Williamson du groupe Sleaford Mods à propos de l'album Spare Ribs

Interview réalisée le 02 février 2021, par Pierre Andrieu

Nottingham, Angleterre Février 2021

Interview de Jason Williamson du groupe Sleaford Mods à propos de l'album Spare Ribs

Malgré l'état pitoyable dans lequel se trouvent le monde entier en général et leur pays, l'Angleterre, en particulier, les Sleaford Mods, qui auraient pu déprimer lamentablement en subissant le lock down et rester des mois à glander chez eux, ont décidé de se retrousser les manches et de se remettre au travail ensemble en 2020 pour enregistrer un de leurs meilleurs albums à ce jour, "Spare Ribs" (chroniqué ici). A des années-lumière de ces journaux de confinement chiantissimes et sans aucun intérêt dont on nous abreuve quotidiennement, le duo Jason Williamson/Andrew Fearn a déboulé début 2021 avec une série de titres tubesques, bien remontés et très énergiques. Des morceaux qui sont bien évidemment sertis de lyrics qui tranchent dans le lard, on n'en attendait pas moins de la part de ces punks réfractaires à l'autorité inconséquente de Boris Johnson & Co. Sur une planète complètement pétée désormais peuplée de zombies neurasthéniques, échanger avec Jason Williamson à propos du dernier disque des Sleaford Mods (et de tout un tas d'autres sujets comme Iggy Pop, Mister Johnson, le Brexit, Johnny Rotten, le groupe français Frustration, Amyl And The Sniffers, le festival de Binic, Billy Nomates, Shame... ) fait l'effet d'un monumental coup... Lire la suite

Beak>, Toy, Ditz, Lice, Off Models, She Past Away, Drahla (Festival Transfer 2019)

Critique écrite le 18 mars 2019, par Dissy

Transbordeur - Villeurbanne 9 mars 2019

Beak>, Toy, Ditz, Lice, Off Models, She Past Away, Drahla (Festival Transfer 2019) en concert

Quoi de mieux qu'un festival de musique indé pour faire passer un week-end hivernal un peu trop maussade. Le Festival Transfer revient cette année pour une troisième édition, et y ajoute même une soirée supplémentaire au Transbordeur pour faire durer le plaisir. Off Models : De très belles promesses Un très bon premier album intitulé "Never Fallen In Love" sorti en janvier, et une occasion ratée de les voir à Clermont-Ferrand quelques jours avant, il n'en fallait pas plus pour attiser l'envie de découvrir les Valentinois sur scène. Emmené par l'énergique et sémillante chanteuse Anita, à la voix captivante avec cette touche sexy sans prétention rappelant par moment une tonalité à la Kim Deal, le groupe entame son set par le titre le plus entêtant de l'album, "Fast Life", qu'on fredonnait justement depuis 2 jours. Après cette très bonne mise en bouche, le quintet enchaîne avec tout un tas de titres jangle pop punk bien fichus, punchy et tout sourire, avec une énergie formidable. A suivre ! Ditz : La bonne surprise Pourquoi ? Parce que je m'étais bêtement trompée de groupe lors de la pré-écoute sur une célèbre plate-forme musicale de l'internet, qui m'avait suggéré un homonyme plus que douteux, provenant du New Jersey,... Lire la suite

Lice : Vidéo



Lice : écoute