Accueil Ooh Wee en concert
Vendredi 3 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Rock'n'roll qui puise son inspiration dans la periode swing ainsi que dans le R'n'R des 60's.

Ooh Wee en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Ooh Wee : l'historique des concerts

Ve.

29

Nov.

2019

Parade / (Welcome to the)  en concert
The Parade + Ooh Wee! + De la Crau + Neurotic Swingers Ooh Wee | Parade / (Welcome to the) | Nicolas Dick | Neurotic Swingers | Sam Karpienia - De La Crau
Makeda (13)

Je.

19

Déc.

2013

Me.

24

Juillet

2013

Ve.

12

Juillet

2013

Ve.

05

Juillet

2013

Cheesecake + Ooh Wee Le Délirium - Avignon (84)

Sa.

09

Mars

2013

Sa.

01

Sept.

2012

Sa.

14

Juillet

2012

Ooh Wee : les dernières chroniques concerts 4 avis

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy

Critique écrite le 02 décembre 2019, par odliz

Le Makeda, Marseille 29-30 novembre 2019

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy en concert

Deux mois après la Rue du Rock, Phocea Rocks remet le couvert, sauf que cette fois-ci, on laisse la sono branchée le temps d'un week-end dédié au rock immortel. Histoire de célébrer trente-huit années de rock marseillais narrés par le punk griot Pascal Escobar et édités chez Le Mot et le Reste . Prétexte en or de contrebande pour raviver le larsen. Et c'est en Marseille éthiopique, au Makeda que se déroulent les festivités, comme une logique continuité du Poste à Galène qui avait accueilli l'année passée la release party du volume 1 dans lequel Robert Rossi célébrait les vingt années précédentes, l'enfance trouble et l'adolescence difficile du rock sous Gaston Deferre. Vendredi 20h15 pétantes, ouverture des portes quelques minutes après le soundcheck-catering et l'effervescence programmée. La rue Ferrari se déverse par à-coups dans le sas, puis dans la salle. De la Crau au grand complet – cordes mélodiques, rythme ciselé, voix ardente – donnent le ton d'une histoire occitane, de ce grand voyage nomade à fleur de corde où tout est en suspens, secondé par Nicolas Dick aux machines sous son regard aiguisé, comme une incursion anachronique mais pertinente, prolongeant la transe. Le voyage se poursuit... Lire la suite

Histoire du rock à Marseille 1980-2019 (Concerts pour la sortie du livre 1/2) : De la Crau, Screaming Jungle, Oh Wee, Neurotic Swingers, Parade

Critique écrite le 01 décembre 2019, par Philippe

Le Makeda, Marseille 30 novembre 2019

 Histoire du rock à Marseille 1980-2019 (Concerts pour la sortie du livre 1/2) : De la Crau, Screaming Jungle, Oh Wee, Neurotic Swingers, Parade en concert

Pour la sortie officielle du beau livre Histoire du rock à Marseille 1980-2019, l'éditeur Le Mot et le Reste a fait les choses en grand, et s'est associé à Phocea Rocks pour programmer deux belles soirées de concert au Makeda, de groupes passés et présents, dont au moins un avec de vrais morceaux de l'auteur du livre dedans. Une première séance de présentation a été faite ici il y a peu, et qui semble avoir été légèrement pénible (avec quelques déçus/râleurs en goguette, venus descendre ce travail que personne n'avait pourtant jamais entrepris avant...), alors cette fois-ci on va juste lui faire sa fête, à cette histoire du rock à Marseille, ah mais ! Première belle surprise, la salle (où je n'avais pas encore pu revenir) n'a pas perdu son âme (ça peut arriver, en changeant de proprio...) : on dirait toujours le Poste à Galène, à peine rafraîchi - ça me va très bien ! L'équipe féminine qui tient la boutique semble vaillante et sympa, un peu dépassée au bar parfois mais mouillant le maillot, elles ne démériteront pas devant nos bataillons assoiffés ! Si j'ai parfois des envies de meurtre devant des ectoplasmes au ralenti derrière un comptoir (Espace Julien, si tu me lis...), je peux tout pardonner à des gens qui manifestement, se... Lire la suite

Le Bal Décalé + DJ K-RO (les Rendez-Vous du Kiosque)

Critique écrite le 31 juillet 2012, par Pirlouiiiit

Kiosque des Réformés - Marseille 29 juillet 2012

Le Bal Décalé + DJ K-RO (les Rendez-Vous du Kiosque) en concert

A peine revenu de Hyères où nous avons été une après midi et soirée du MIDI festival, et après une nouvelle sieste raté (décidément c'est le thème du week-end) nous voici en bas du cours Franklin Roosevelt / en haut de la Canebière pour le dernier Rendez-Vous du Kiosque ce cet été, mon quatrième après Temenik Electric, Isaya + Hannah, FK Club + Andromakers (zut en fait je n'ai raté que Mekanik Kantatik !) Un peu crevé de la veille donc nous arrivons alors que le Bal Décalé a déjà commencé ... J'avoue que au départ je n'étais pas sûr de venir et puis quand j'ai vu que le groupe de ce soir était en fait de composé de 4 Poum Tchack: Pee Wee au violon, Alex Morier et Olivier Dambezat aux guitares, et Sam Bobin à la batterie et de 2 Ooh Wee (que j'avais vu il y a 13 ans en première partie de Paris Combo au Poste à Galène) : Mr. K à la guitare et au chant et Abdenor Natouri à la contrebasse. Du coup le répertoire était à l'image de la fusion des deux groupes pour le résultat annoncé : "mélange tendre et détonant de Swing, de Rock n'roll ou de tango, de musique Tzigane ou New Orléans, de chanson et d'envolées virtuoses" Moi qui ne suis pas trop fan des reprises je dois avouer que j'ai passé un très bon moment. Alternant morceaux... Lire la suite

PARIS COMBO + Ooh Wee

Critique écrite le 16 novembre 1999, par Hum !

Poste à Galène - Marseille 13 nov 99

A la suite d'une promo impressionnante : télé, presse nationale, locale, ... le Poste à Galène était plein à craquer. En première partie un groupe de reprise marseillais : Oh Wee, très agréable. Que des classiques à la Elvis, Jerry Lee Lewis & co. interprétés remarquablement bien par un chanteur au sourire ravageur, genre Elie Semoun. Très bon accueil du public.Après un court changement de set pendant lequel nous en avons profité pour nous rapprocher un peu, sont arrivés les 5 de Paris Combo. Au chant Belle (du Berry) avec ses bas de jeans retroussés, à la guitare "Podzy", à la batterie François (cousin de Philippe de la Machine à Coudre pour la petite histoire),... Lire la suite