Accueil Serafin en concert
Samedi 8 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Serafin en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Serafin : les dernières chroniques concerts 5 avis

Frank Black And The Catholics + Serafin

Critique écrite le 06 novembre 2003, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 5 novembre 2003

L'écoute du premier disque du groupe anglais Serafin (No Push Collide, un disque estampillé "Rock Sound") n'avait pas particulièrement convaincu, on attendait donc le concert pour se faire une idée. Dès l'apparition du groupe dans une grande salle de la Coopé bien garnie, on remarque que Serafin sait jouer et faire le spectacle. Cependant, il y a un léger problème : ces jeunes gens ne savent pas écrire de chansons. Les mêmes ficelles sont utilisées encore et encore et ce n'est que le début, d'accord, d'accord... Tout d'abord, pour que ça marche, il faut un chanteur torturé à la Matthew Bellamy de Muse, Ben Fox Smith fait l'affaire mais il a une voix monocorde sans intérêt particulier. Après, il faut composer des chansons avec le son de Placebo, c'est ce qui marche en ce moment. Nous avons donc droit à de grosses lignes de basse et des riffs de guitare trop souvent entendus ces jours-ci. Enfin, en ces temps de soi-disant retour du rock n roll, il faut en faire des kilos dans le style déjanté. Ronny Growler, le batteur, choisit donc de se coiffer comme Liam Gallagher (une preuve de goût assurément). Le bassiste Ben Ellis, sosie improbable de Thom Yorke, nous gratifie, lui, d'un t-shirt Bruce Lee, d'un bandeau anti transpiration à la... Lire la suite

Festival International de Benicassim

Critique écrite le 12 août 2004, par Pierre

Benicassim, Espagne 05 au 08 Aout 2004

Jeudi 5 Aout : Apres une journée de voyage, nous y voila : plantage de tente, récup du bracelet et plage. On ( Sabine mon accompagnatrice et moi ) va sur le site vers 20h30 pour la soirée d'ouverture. Mon premier concert à Benica sera The Sunday Drivers, groupe que je ne connaissais pas. Si mes souvenirs, ce sont des espagnols qui chantent en anglais. Rien de transcendant mais pas déplaisant, ca commence en douceur. Le second groupe sera Maga. A ce moment la, il n'y a que des espagnols autour de moi. Aparement le groupe est super connu la bas, tous les gens connaissaient les titres par choeur... Moi j'ai trouvé ca chiant, pop espagnole basique. C'est au tour de Tim Booth d'entrer en scène, il a la lourde tâche de remplacer Paul Weller au dernier moment, et ca sera plutot... réussi. Mon premier concert vraiment bon, il fait une grosse impression. On dirait une pile electrique sur scene, il chantera quelques chansons des James et restera comme un bon concert du festival. Il est minuit passé et des drapeaux irlandais font leur apparition, annonciateurs de Ash. D'ou je suis placé, je vois le coté de la scène, où l'on se prépare à enflammer la guitare de Tim. J'en ris d'avance. Les autres entrent en scène et c'est son tour, petite rafale... Lire la suite

Frank BLACK & The Catholics + SERAFIN

Critique écrite le 06 novembre 2003, par MUSeIC

Le Transbordeur, Lyon-Villeurbanne 4 novembre 2003

C'est un Transbordeur en petite configuration ce soir (tribune fermée) qui accueillait Frank BLACK et ses "Catholics" accompagné des jeunes espoirs de la nouvelle scène rock anglaise que sont SERAFIN. Pas grand monde donc pour acclamer l'ex-leader de ce groupe culte de la fin des années 1980 qu'était THE PIXIES au moment où les bruits (relayés par Franck lui-même dans plusieurs interviews !) se font de plus en plus persistants autour d'une reformation prochaine (le gros problème étant de convaincre Miss Kim "The Breeders" Deal et son caractère de cochon (non, j'ai pas dit cochonne !!!). C'est dans une ambiance donc très froide que débarquent nos quatre jeunes anglais de SERAFIN, auteurs cette année d'un très bon premier album "No Push To Collide", apparemment très peu connu par l'assistance ce soir (espérons que les CD gratuits disponibles à la sortie et comportant quelques extraits des meilleures chansons de cet album les fassent connaître un peu plus !). Le premier morceau "Drug Dog Handler" (une face B de leur single "Day By Day" qui ne figure pas sur leur album) sera joué dans un vacarme assez sidérant nous faisant demander si une balance a bien été effectuée : la voix du chanteur Ben Fox SMITH est absolument inaudible et la... Lire la suite

Frank Black + Serafin

Critique écrite le 30 octobre 2003, par metal@concertandco

Le Transbordeur, Lyon-Villeurbanne 4 novembre 2003

Ce concert sera encore à classer dans la catégories de ceux auquels je suis allé sans trop connaître le répertoire... N'empêche qu'être l'ancien chanteur des Pixies, ça pose son homme quand même... Le résultat ?? Plus d'une heure et demi de show intense où les titres sont enchaînés snas aucun repos pour nos oreilles ce qui permet d'enfiler un nombre assez conséquent de titres papillonnant entre le repértoire perso du monsieur et celui du groupe précédemment nommé dont l'éternel "Where's my mind" (10 jours après avoir entendu la reprise plutôt correcte par Placebo, ça fait quand même autre chose de l'entendre par son interprète original...). Toujours au niveau du show, un son très puissant (la plupart du temps, il y a trois... Lire la suite