Accueil Chronique de concert Amalia, Papooz, Rebeka Warrior, Minuit Machine, Jon Onj (Au Large Festival)
Samedi 20 juillet 2024 : 6538 concerts, 27137 chroniques de concert, 5414 critiques d'album.

Chronique de Concert

Amalia, Papooz, Rebeka Warrior, Minuit Machine, Jon Onj (Au Large Festival)

Amalia, Papooz, Rebeka Warrior, Minuit Machine, Jon Onj (Au Large Festival) en concert

La Citadelle, Fort Saint Nicolas, Marseille 23 juin 2024

Critique écrite le par

Au Large Festival by Pirlouiiiit 23062024
Pas sûre que ce soit la chose la plus raisonnable à faire que de venir ce soir au festival Au Large. En effet, entre l'article qui n'est pas terminé les chroniques de la fête de la musique (depuis finie - voir chronique par ici) et de l'hommage à Eddy hier (depuis finie - voir chronique par ici) et tout ce qui attend cette semaine, le plus sage aurait été de rester à la maison pour travailler. Néanmoins, impossible de décliner l'invitation de la Meson (et du Moungy) qui à défaut du théâtre Sylvain qui est en travaux cet été ont investi la citadelle (aka Fort Saint Nicolas) nouvellement ouverte public depuis cet été.

Au Large Festival by Pirlouiiiit 23062024
Ce n'est pas tout à fait la première fois que j'y aimais les pieds puisque j'étais déjà venu pour le festival Rock Island en 2012 (voir chronique par ici). Par contre à l'époque tout se passait à l'extérieur de la citadelle. Cette fois tout est dans la cour et c'est ce qui limite la jauge à 500. Etant un peu en retard en ce dimanche après midi nous passons vite sur la vue pour nous précipiter dans la cour.

Amalia by Pirlouiiiit 23062024
Sur scène Amalia est déjà sur scène. Je ne la connaissais pas avant de la voir à l'affiche du festival et n'ai eu le temps que de regarder un clip. Donc tout ce que je sais c'est que c'est plutôt du rap. Casquette, pantalon à motif genre treillis militaire, t-shirt de basket. Elle vient de finir un morceau qui parle de famille si j'ai bien entendu, et enchaine sur Laisse tomber ...

Amalia by Pirlouiiiit 23062024
Musicalement, accompagné d'un batteur surnommé Buzz et d'un bassiste (Pascal Blanc déjà croisé dans pas mal de formations, jazz notamment) et au niveau du chant elle me fait penser à Anaïs ou plutôt à ce que faisait Anais avec Opossum. Bon flow, textes intelligibles, personnels (elle parle pas mal d'elle) et plutôt positifs.

Amalia by Pirlouiiiit 23062024
Si les premiers rangs ont l'air de bien la connaitre ... en tout cas ils connaissent les morceaux ... ce n'est pas mon cas donc je suis attentif entre mes morceaux où elle rappelle qu'elle est partie tôt de chez elle (17 ans) et que pour faire sa fac de sport (d'où le t-shirt) elle a dû bosser chez MacDo, jusqu'à ce qu'elle découvre qu'on pouvait gagner de l'argent en faisant des freestyles !


Amalia by Pirlouiiiit 23062024
Et elle n'a plus arrêté depuis. Je m'amuse de son emploi des expressions à la mode ("on va pas s'mentir") et décide d'aller la voir d'en haut. Le son y est moins bon mais la vue est superbe. Sur l'extérieur mais aussi sur la cour. Certains morceaux sont d'ailleurs plus pop / variété que rap.


Amalia by Pirlouiiiit 23062024
Comme ce (Demain sera) Meilleur (le morceau dont j'avais vu le clip) ou le très sautillant et un brin Stromaesque Arrête. Au final un concert bien sympathique avec une artiste qui semble s'être fait plaisir et a su embarquer fans et personnes qui la découvraient ce soir. Pendant que les suivants se préparer Jon Onj dont j'ai raté le passage à la Meson envoie du son depuis l'étage supérieur ...

Au Large by Pirlouiiiit 23062024
Nous en profitons pour refaire un tour en haut, acheter un petit truc à manger, rappeler les enfants qui ne trouvent plus les pâtes à la maison et enfin faire la queue pour aller chercher une bière. Et c'est pendant que nous faisons la queue que les Papooz attaquent dans notre dos. Eux non plus je ne les connaissais pas (enfin que de nom) jusqu'aux quelques videos que j'ai regardé la veille et qui ne m'ont pas permis de cerner le duo.


Papooz by Pirlouiiiit 23062024
J'avoue que je ne m'attendais pas à tomber sous leur charme comme ça. Le premier nom qui m'est venu à l'esprit en les écoutant a été Tahiti 80. En effet il y avait ce côté pop planant un peu "plage" très plaisant. Je ne sais pas comment ils seraient venus habillés si il avait fait le même temps que la veille (des trombes d'eau) mais là ils sont tous en mode estival. T-shirts aux cols démesurés, chemise ouverte, short multicolore, mocassins ou méduses ...


Papooz by Pirlouiiiit 23062024
Mocassins blancs pour Ulysse Cottin le grand brun très expressif qui sur certains solos nous a fait penser à Jim Carrey, et méduses vertes pour Armand Penicaut, le blond aux yeux bleues protégées par des lunettes de soleil accompagnés par Anthonin ("la poutre du groupe") Bartherotte à la basse, Bastien Bonnefond à la batterie (pour encore 3 concerts) et Gabriel Mimouni aux claviers.


Papooz by Pirlouiiiit 23062024
Dès le deuxième morceau c'est aux Beatles que j'ai pensé (rien que ça !), puis à Elton John et tout un tas de trucs des années 70s. Et un peu après aussi avec des sons très Queen aussi. Ce qui m'a le plus impressionné c'est que c'est ultra propre et ça reste ultra bien et frais. Pop, rock, avec des incursions plus reggae ou funk. Un chant qui passe de l'un à l'autre sans baisse de régime.


Papooz by Pirlouiiiit 23062024
Si Armand reste plutôt derrière son pied de micro, en revanche Ulysse s'approche souvent du public avec sa guitare. C'est aussi lui qui s'adresse le plus au public "Celle-ci est pour toutes les femmes de Marseille ... les mecs qui ont les cheveux longs ça passe aussi" pour You're a hell of a woman.

Papooz by Pirlouiiiit 23062024
Les morceaux s'enchaine sans lassitude pour moi. A un moment (je crois sur the garden) je pense à EMF (autant dire Unbelievable qui est le seul morceau que je connais) pour la voix. A un moment Ulysse demandera une cigarette ce qui aura pour conséquence de rappeler à tous ceux qui avaient momentanément oublié leur dépendance qu'il était l'heure de reprendre une dose.

Papooz by Pirlouiiiit 23062024
Après avoir présenté les musiciens ils finiront par Figs & Gorgonzola qui me plaira beaucoup en me rappelant la grande époque de Bluetones. Morceau qu'ils finiront tous regroupés au milieu de la scène (sauf le clavier) le sourire aux lèvre. Très très chouette !

Setlist : Resonate / Don't you thing it'd be nice / You and I / Theatrical / Simply are / Down by you / Cocaine angel / Hell of a woman / Too young / It hurts me / Ann wants to dance / the garden / Ulysses and the sea / When you're with me / Figs & Gorgonzola


Papooz by Pirlouiiiit 23062024
Après être allé faire un tour du côté merchandising et prévention auditives and co, nous irons à nouveau nous promener en haut où il commençait à faire un peu frais. Du coup quand Amandine de Minuit Machine (déjà aperçus au Poste à Galène il y a 10 ans - voir chronique par ici).

Minuit Machine by Pirlouiiiit 23062024
Etant plus sensible au live qu'aux set DJ ça me touchera sans surprise moins que les 2 premiers groupes. Un peu répétitif à mon goût et aucune communication (si ce n'est par la musique) avec le public. Regard braqué sur ses platines, pas de sourire donnant même l'impression qu'elle s'ennuyait.

Minuit Machine by Pirlouiiiit 23062024
Voulant voir Rebeka Warrior nous resterons jusqu'à la fin de son set. D'ailleurs à la fin un des derniers morceaux me parlera un peu plus (celui où il y avait un sorte d'aboiement - qui me rappeler celui de Bosco - et un espèce de gémissement d'éléphant). Le public en revanche avait l'air ravi.

Rebeka Warrior by Pirlouiiiit 23062024
A 22h30 elle passera le relais à l'ancienne chanteuse de Mansfield Tya (dont j'étais assez fan - voir plusieurs chroniques par ici) et de Sexy Sushi vu une fois avec amusement (voir chronique par ici) désormais connue sous le nom de Rebeka Warrior.


Rebeka Warrior by Pirlouiiiit 23062024
Et là tout l'opposé de la précédente : grand sourire aux lèvres, elle installera son matos en live et commencera par un bain de foule / slam portée par un public qui n'attendait que ça. Après un début de set retro (il y avait du clavecin) le set deviendra un peu plus classique boum boum mais quand même avec un peu de paroles ou de sons (de fouet notamment) mimés par Julia.


Rebeka Warrior by Pirlouiiiit 23062024
Julia qui semblait vraiment prendre son pied et jouer comme à la maison "J ai totalement foiré cette transition et j'en ai rien à secouer". Si Svet a effectivement trouvé ce set là moins carré que le précédent, pour moi le côté interactif et ludique a largement compensé les éventuelles imperfections qui sont aussi un des propres du live.

Rebeka Warrior by Pirlouiiiit 23062024
Nous ne resterons pas pour autant jusqu'au bout (je rappelle que nous somme dimanche) et c'est de l'extérieur en contemplant les lumières du vieux port et du fort saint jean / mucem que nous entendrons sa voix accompagner les morceaux suivants, toujours très "pump it up"

Au Large Festival by Pirlouiiiit 23062024
Très chouette prog, dans un très beau lieu qui va surement vite devenir incontournable sinon en tout cas enrichir la déjà belle offre de lieu pour organiser des concerts dans Marseille

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

Amalia by Pirlouiiiit 23062024 - 4801

Papooz by Pirlouiiiit 23062024 - 4848

Minuit Machine by Pirlouiiiit 23062024

Rebeka Warrior by Pirlouiiiit 23062024

Au Large Festival : les dernières chroniques concerts

Bertrand Belin, Uzi Freyja (Festival Au Large) en concert

Bertrand Belin, Uzi Freyja (Festival Au Large) par Pirlouiiiit
Théâtre Silvain, Marseille, le 30/06/2023
Pfff ... ce soir encore il n'y avait que l'embarras du choix ... Catalogue et No Jazz Quartet au Leda Atomica Musique (pour la clôture de la saison - voir la chronique de VV par... La suite

Isaya, Feu Chatterton, Arnaud Rebotini (Au Large Festival) en concert

Isaya, Feu Chatterton, Arnaud Rebotini (Au Large Festival) par Agent Massy
Théâtre Sylvain - Marseillle, le 04/07/2021
Isaya Isaya ce soir là c'était les deux chanteuses-soeurs au premier plan, à cour et à jardin, et un multi instrumentiste (essentiellement clavier et percussion sur pad et tom... La suite

Siska + La Chica + Noga Erez (Au Large Festival) en concert

Siska + La Chica + Noga Erez (Au Large Festival) par Lartsenic
Théâtre Silvain, Marseille., le 02/07/2021
Première soirée du festival hier avec une prog féminine de premier choix. Siska, que les marseillais connaissent bien, a présenté un set incluant de nouveaux morceaux.... La suite

Mansfield.TYA : les dernières chroniques concerts

Mansfield.TYA + Citron Sucré en concert

Mansfield.TYA + Citron Sucré par Cathy Ville Solvery
Ninkasi Kao - Lyon, le 15/09/2022
Ce Jeudi 15 septembre 2022, l'association Mediatone nous propose une soirée composée d'artistes féminines avec le duo Mansfield.TYA formé par Carla Pallone et Julia Lanoë alias... La suite

Mansfield.TYA, Zaho de Sagazan en concert

Mansfield.TYA, Zaho de Sagazan par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 18/02/2022
Après deux concerts gratuits dans le club de La Coopé pour la reprise des lives debout (avec Johnnie Carwash & Unschooling puis Les Nuits de l'Alligator), direction la grande... La suite

Stranded Horse + Yeti Lane + Mansfield.TYA + Fat White Family + The NightBeats (Festival Yeah!) en concert

Stranded Horse + Yeti Lane + Mansfield.TYA + Fat White Family + The NightBeats (Festival Yeah!) par Phil2guy
Château de Lourmarin, le 05/06/2016
Et c'est parti pour la deuxième soirée de la 5e édition du Festival Yeah pour une programmation aussi éclectique et excitante que la veille. Il y a un peu plus d'affluence en ce... La suite

Mansfield Tya en concert

Mansfield Tya par VirageV2
Le Fil, Saint-Etienne, le 05/12/2015
Ce samedi 5 décembre, Le Fil de Saint-Etienne accueillait un ovni de la chanson française : Mansfield TYA. Pour les fans, ce fut d'abord l'occasion de découvrir avec stupeur... La suite

Papooz : les dernières chroniques concerts

Seu Jorge + Papooz + Kadhja Bonet (L'Edition Festival) en concert

Seu Jorge + Papooz + Kadhja Bonet (L'Edition Festival) par odliz
Théâtre Silvain, Marseille, le 09/06/2017
Après des années-lumière le long de la mer, comme un préambule à cette soirée aquatique, il fait encore bien jour lorsque j'arrive au Théâtre Silvain pour la dernière date de la... La suite