Accueil Chronique de concert Corde Raide Editions 'Release Party' (Nitwits, Dolipranes, Lo, Chaminas, Lazybones, Le Nain, Backseat Girls, Les Puceaux, Elektrolux)
Jeudi 26 mai 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Corde Raide Editions 'Release Party' (Nitwits, Dolipranes, Lo, Chaminas, Lazybones, Le Nain, Backseat Girls, Les Puceaux, Elektrolux)

Corde Raide Editions 'Release Party' (Nitwits, Dolipranes, Lo, Chaminas, Lazybones, Le Nain, Backseat Girls, Les Puceaux, Elektrolux) en concert

Machine à Coudre, Marseille 14 mars 2008

Critique écrite le par


Soirée bien sympathique, paraît-il pour fêter la sortie d'un nouvel opus dans la déjà très vantée collection des éditions Corde Raide. Enfin bon c'est aussi et surtout un prétexte pour une bonne trentaine de musiciens, de venir rigoler sur scène et en backstage en reprenant chacun son tour trois titres punk, avec plus ou moins de travail de préparation/adaptation avant.

On monte dans la fosse à la seconde où terminent les Nitwits (dont on a toujours pensé, et écrit le plus grand bien), on passera donc directement aux Dolipranes, un trio de grands gars minces avec des grands nez, qui jouent très bien de leurs instruments, chantent un tout petit peu moins bien, en tout cas un punk-rock de très bonne facture. Cela dit ils reprennent surtout des titres de stars locales (les Dirty Solex, ça vous parle ? moi non).

En tout cas c'est sympa, un petit côté Hatepinks en plus sérieux ... Parlons-en brièvement des Hatepinks tiens, ça sera fait : ils sont là tous les 4 et ne joueront pas ce soir pour des raisons obscures ou plutôt, qui les regardent - quoi qu'il en soit ils auraient eu une occasion unique de jouer unplugged, dommage.

Ensuite, l'entrée en scène de Lo vire un peu au gag (Xavier le bassiste n'avait pas compris que c'était à eux ensuite - tout comme moi d'ailleurs). Isabelle finit même par lui téléphoner sur scène dans l'espoir de le trouver. Les Lo ont pris l'exercice au sérieux et ont un peu bossé : ils exécutent un Police on My Back avec leur propre son garage-pop-lo-esque, très convaincant, tout comme Teenage Kicks. Pas reconnu la troisième ni même, oh honte alors que je connais que ça, Holidays in the Sun - en fait j'ai bien reconnu le riff et donc le groupe.... et puis mon cerveau a buggé. Enfin bref, Lo c'était très très bien !

Tout comme Chaminas, entendue surtout du bar, que je ne croyais pas être particulièrement punk (j'imaginais à tort une sorte de Pena féminin, si vous voyez) et qui a pourtant un style à la Art Brut : ses reprises chantées/parlées d'Anarchy in the Uk ou d'I Wanna Be your Dog (en français dans le texte) assez bien posées et sans distorsions excessives, et une attitude impeccable de son groupe derrière, ont éveillé mon intérêt - à revoir sans fautes pour un concert entier !

Les Lazybones arrivent ensuite pour prouver qu'ils sont toujours les poseurs de service (on dirait presque des ... aixois) et vont jouer ma meilleure sensation de la soirée : Ring of Fire de Johnny Cash (pourtant la chanson la moins punk qui soit - elle est même horriblement cul-bénite, mais comme tout ce qu'a fait l'Homme en Noir, je l'adore). Bref en version punk (peut-être déjà une reprise de quelqu'un d'autre en fait ?), ça déchire ! Plus convenue est la Bamba, boaf... Je ne compte pas Blue Suede Shoes qu'ils ont joués à chaque fois que je les ai vus (feignasses !). Et le titre qui semble les éclater particulièrement : T'as le look coco du tragique Laroche Valmont - si c'est pour se moquer de la chanson française il faudrait penser à inviter un jour Opium du Peuple, qui fait ça très bien aussi ! Enfin bref, ils ont assuré le steak sans forcer leut talent.

Arrive alors Le Nain, formation éphémère et hétéroclite (Paul + Nasser + Axelle + ...Le Nain ?) mais sympa, dont je n'ai vu à peu près qu'une chanson (pour cause de prise d'assaut de la tireuse de bère), Money des Beatles me semble-t-il, très bien jouée ! Au moins, l'occasion d'entendre enfin mon co-disquaire préféré exécuter un ou deux solos crapuleux : Paul(ipop Music Store), également guitariste des Holycurse qu'on a réussi on-ne-sait-comment à rater la semaine dernière avant les vamps trash des Dead Clodettes.

On quittera alors momentanément la salle pour faire prendre l'air à une demoiselle en train d'étouffer un peu... C'est donc de la rue Roque que je chroniquerai rapidement le concert des Backseat Girls : d'ici on croirait du No FX, pas reconnu les titres dans le brouhaha, et voilà ! Faisez-en des chroniques vous aussi !

Après s'être assuré que la demoiselle puisse rentrer seule, retour dans l'antre pour découvrir un plaisir simple : les Puceaux, duo pétaradant de deux jeunes cons hurleurs, guitariste démoniaque et batteur épileptique, qui reprennent en plus de vieux standards, notamment des Gasolheads. Recroisés le lendemain stoïques dans leurs perfectos, impassibles sous les attaques d'un merdeux avec un pistolet à eau. A défaut de technique, ils ont cette énergie désespérée et très entraînante qu'on ne trouve que dans les duos - Black Keys, White Stripes and co ! Après coup, le chanteur des Gasolheads - qui n'a évidemment rien écouté - en sera tout dépité et flatté à la fois, d'être ainsi déjà repris par la génération montante.

Pour finir, un pur moment de rock'n'roll : les Elektrolux, habituellement excellents, encadrant à grand-peine le chanteur de Crumb qui semble lui extrêmement... fatigué dirons-nous : râlant, jouant faux ou à contre-temps, chantant une phrase sur deux et généralement à côté du micro, vacillant sur ses grandes cannes - Eric et Cédric rattrapent le coup, et le type et sa guitare brinquebalante comme ils peuvent, quand c'est eux qui chantent... mais ça ne sauve pas l'ensemble - on aurait presque dit Pete Doherty & ses Babyshambles !. Le chanteur habituel nous remerciera pour notre indulgence et, en effet, ça méritait presque quelques jets de canettes bien senties tellement (pour une fois) ils ont été mauvais...

Au final une soirée bien agréable, même si le rythme de changement a un côté destabilisant et entraîne des flux et reflux incessants vers le bar, un peu épuisants... Entre les groupes qui avaient réellement potassé leurs classiques et les autres, la prestation globale était quand même de bonne qualité, alors merci à tous... Il n'y a plus qu'à lire ce deuxième livre avec plaisir, et peut-être, tiens, le chroniquer aussi ?


Le lendemain soir, une bonne partie des mêmes groupes rejoue mais moi, je ne les rechroniquerai pas de suite, faut pas pousser mémé quand même !

Vidéos : une petite et sombre de Lo, une trop courte de Lazybones & une sympa des Puceaux, par ici !

Photos : un jour peut-être mais elles seront surement moches, à moins qu'Emmy Etié, qui expose en ce moment de bien belles photos là-bas, vienne à ma rescousse...

> Réponse le 15 mars 2008, par Mystic Punk Pinguin

Une fort sympathique soirée dans une Machine bien fournie. Parmi les moments d'anthologie, une reprise hallucinée de Nirvana par les (excellents) Nitwits, un Hollydays in the Sun avec la voix du chanteur de Lo qui m'a bluffé tellement elle collait à l'original, une Chaminas avec une réelle punk attitude et son lèche-moi en refrain de sa reprise d'I wanna be your dog, le duo épileptique et carrément jouissif des (jeunes) Puceaux des Alpes qui se sont permit deux reprises de groupes de dinosaures Gasolheads et Aggravation ! Et les Elektrolux, finalement les plus rock'n'roll du lot tellement c'était alcoolisé et bordélique voire inaudible ! Bref une soirée sympa, dansante et quand même bien plus amusante qu'un pousse-disque !  La suite | Réagir


Backseat Girls : les dernières chroniques concerts

Backseat Girls + Menpenti + Lazybones + Dirty Fonzy par Zhou
La Machine à Coudre - Marseille, le 17/11/2007
Saturday night fever. Histoire de s'aérer l'esprit on trace à la Machine à Coudre assister à l'une des réjouissances du deuxième anniversaire de l'asso Chavana. Réjouissant ça l'est : Lazybones, Dirty Fonzy, Backseat Girls et Menpenti, c'est un carré d'as qui promet une bonne soirée remplie à ras-bord de Rawk'n Rool et de Picon Bière. On est à la... La suite

Lazybones + Backseat Girls + Acouphen par Zhou
Le Korigan - Luynes, le 28/09/2007
Session de rattrapage pour ceux qui avaient ratés le grand retour des Lazybones au début du mois. La concurrence est rude ce soir avec Marsatac, le Chaos Fest et la Fête du Plateau, aussi on prend un peu peur quand on arrive dans une salle complètement vide (3 ou 4 personnes) et qu'il est déjà 21h. Finalement les gens arriveront petit à petit et il... La suite

Backseat Girls + Citizen Go + The Guts par Vand
La Machine à Coudre - Marseille, le 03/04/2007
Alors là pour la peine c'est une visite ultra-improvisée à la Machine à Coudre ! Pas motivé pour descendre tout seul en semaine, je passais dire bonjour à V-Lasco de la Freaks quand il me propose d'y aller ensemble ! Merde, plus d'excuses, j'suis obligé d'retourner au milieu de ce ramassis de rockers gominés et de punkers alcoolisés ! Blague à part... La suite

Backseat Girls + Jostle par Zhou
Dan Racing - Marseille, le 17/11/2006
Live report initialement posté sur Massilia's Burning : https://massilia.burning.free.fr/ Vand, stressé comme lors de son premier concert de Marilyn Manson, nous auras pour le moins pressé ce soir, histoire qu'on soit pas en retard, histoire qu'on rate pas les Backseat Girls. Résultat on arrivera presque une heure en avance, oui oui, c'est... La suite

Elektrolux : les dernières chroniques concerts

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy en concert

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy par odliz
Le Makeda, Marseille, le 30/11/2019
Deux mois après la Rue du Rock, Phocea Rocks remet le couvert, sauf que cette fois-ci, on laisse la sono branchée le temps d'un week-end dédié au rock immortel. Histoire de... La suite

Kurse en concert

Kurse par Catherine B
Lollipop Music Store, Marseille, le 29/06/2018
... Alors que James devient Cédric à grand renfort d'incertitude, son avenir nous semble enfin tout tracé : Tu feras du rock mon Petit ! J'en profite pour gentiment balancer... La suite

Human Toys-Elektrolux en concert

Human Toys-Elektrolux par Phil2guy
La Machine à Coudre - Marseille., le 23/01/2016
Gros affluence à La Machine à Coudre ce soir. En effet, Electrolux donne son dernier concert après quinze ans d'un parcours exemplaire et sans concession marqué sous le signe d'un... La suite

Human Toys + Elektrolux en concert

Human Toys + Elektrolux par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 23/01/2016
Ca faisait un moment qu'ils en parlaient et ça devait finir par arriver un jour : Elektrolux, meilleur trio garage-folk-punqueroque band de Marseille, et de bien plus loin si... La suite

Laure Chaminas : les dernières chroniques concerts

15 ans de la Machine à coudre : Lazybones, Laure Chaminas, The Keith Richards Overdose, Cowboys from Outerspace, Elektrolux en concert

15 ans de la Machine à coudre : Lazybones, Laure Chaminas, The Keith Richards Overdose, Cowboys from Outerspace, Elektrolux par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 18/12/2009
Nouvelle grosse soirée pour la Machine à Coudre qui ne craint décidément pas la surchauffe en ce moment. Il s'agit cette fois-ci de célébrer dignement les 15 ans de ce lieu,... La suite

Laure Chaminas en concert

Laure Chaminas par Pirlouiiiit
Machine a Coudre - Marseille, le 19/01/2007
Apres avoir passer le début de la soirée chez moi a mettre en ligne des vieilles photos, et la deuxième partie au Cabaret Aléatoire en compagnie des certes lourds mais diablement... La suite

Festival du Soleil 2006, Noailles (Yazmen, Vagabontu, Laure Chaminas, On Vend la Caravane, Cap'tain Carnasse et sa Momie, Amar, d'Aqui Dub en concert

Festival du Soleil 2006, Noailles (Yazmen, Vagabontu, Laure Chaminas, On Vend la Caravane, Cap'tain Carnasse et sa Momie, Amar, d'Aqui Dub par Mystic Punk Pinguin
Quartier de Noailles - Marseille, le 18/06/2006
Le Festival du Soleil, du quartier Noailles de Marseille. Un festival qui plonge dans le coeur populaire du quartier grâce à l'investissement d'asso locales comme le Mille... La suite

Lazybones : les dernières chroniques concerts

The Interrupters + Lazy Bones + Winchester en concert

The Interrupters + Lazy Bones + Winchester par Elsa Mazzella
Poste à Galène Marseille, le 08/09/2016
Ce jeudi soir, une chaleur moite assomme encore Marseille mais je compte bien me réveiller avec le plateau 100% punk de ce concert au Poste à Galène. Avec mon quart d'heure... La suite

Mitch Bones (+ Lazybones + Not Pain Quotidien) en concert

Mitch Bones (+ Lazybones + Not Pain Quotidien) par Joshua
Lollipop Music Store, Marseille, le 23/05/2014
Moi j'aime décidément bien les concerts chez Lollipop, ça doit bien faire mon cinquième je pense. Déjà parce que c'est à peu près les seuls que je peux voir régulièrement, vu que... La suite

Festival Phocea Rocks - MaLin, Ashbay, Lazybones, Lo, Dj Sami en concert

Festival Phocea Rocks - MaLin, Ashbay, Lazybones, Lo, Dj Sami par Philippe
Le Lounge / Le Dan Racing, le 19/07/2013
Plus l'été devient très chaud, et plus la flemme a tendance à vous envahir. Et d'ailleurs, les avant-bras collent désagréablement aux bureaux, autant que les bonbons au papier.... La suite

Guerilla Poubelle + Lazybones (concert de soutien au Lollipop Music Store) en concert

Guerilla Poubelle + Lazybones (concert de soutien au Lollipop Music Store) par Pirlouiiiit
Poste à Galène - Marseille, le 24/04/2011
Dimanche soir, veille de lundi de Pâques, après une semaine de diette de live, je me dirige vers le Poste à Galène pour la soirée de soutien au Lollipop Music Store (victime d'un... La suite

Skate Gang : les dernières chroniques concerts

The Cute Lepers + The Dolipranes en concert

The Cute Lepers + The Dolipranes par zhou
La Machine à Coudre - Marseille, le 14/12/2009
Les Cute Lepers de passage pour la première fois à Marseille, date unique en France que tous le pays doit nous envier (on peut rêver), vous l'avez compris : date immanquable et peu... La suite

The Suppositorz + Royal Panties Addiction + Les Dolipranes  (ou 'Comment je les ai encore ratés') en concert

The Suppositorz + Royal Panties Addiction + Les Dolipranes (ou 'Comment je les ai encore ratés') par Philippe
Machine à Coudre - Marseille, le 05/04/2008
Pas besoin d'avoir raté Médecine pour comprendre la portée thérapeutique du programme suggéré par la bien jolie affiche de cette soirée, puisqu'on y précisait la posologie à... La suite

Les Jolis + The Dolipranes par PaulineS
Le Poste A Galène Marseille, le 26/09/2008
Critique originalement parue dans Binge Cogel #3, fanzine malin dispo à Lollipop. Pèlerins, pèlerines, Suite à la recommandation du curé de la paroisse Notre Dame du Mont (paroisse rock), nous nous sommes autorisées un écart en nous rendant au Poste a Galène pour un concert de deux jeunes groupes marseillais de rock à priori inoffensif : les... La suite

Sons of Mabuse : les dernières chroniques concerts

Sons of Mabuse + Crumb en concert

Sons of Mabuse + Crumb par Vv
La machine à Coudre - Marseille, le 28/05/2010
Il y a deux choses qu'il faut que je fasse : acheter Red Dead Redemption pour me prendre pour un cowboy sociopathe et écrire une histoire de transat meurtrier. Mais la baffe du kif... La suite

Napalm Tex and the Ashtrays + Les Puceaux par Mystic Punk Pinguin
Embobineuse - Marseille, le 18/04/2008
22 minutes la Plaine - L'Embobineuse à pied et avec une entorse. Bon score mais une cheville en feu après ça... J'arrive vers 23h30 et j'ai encore manqué Backseat Girls que définitivement je n'aurais jamais vu dans cette formation avec Nico Gasoil qui reprend la route... J'arrive et Les Puceaux sont déjà en train de jouer. On avait déjà été... La suite

Machine à Coudre, Marseille : les dernières chroniques concerts

Interview du Père Noël, par (the Great) J2P en concert

Interview du Père Noël, par (the Great) J2P par The Great J2P
Laponie, Suède, le 02/12/2020
J2P, l'ancien programmateur de la feue et regrettée Machine à Coudre, maintenant "DJ résident" au Sing or Die à Marseille est parti en Suède, il y a rencontré le Père Noël et nous... La suite

Sing or Die ! Karaoke (special Halloween), à La Machine à Coudre en concert

Sing or Die ! Karaoke (special Halloween), à La Machine à Coudre par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 11/11/2018
Petite chronique-prétexte en forme d'hommage et de soutien, à la Machine à Coudre et à ce qu'elle représente pour tout le public "underground" de Marseille. A l'heure où j'écris,... La suite

Jeffrey Lewis & Los Bolts en concert

Jeffrey Lewis & Los Bolts par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 17/09/2018
On devrait toujours faire confiance à ce magnifique outil qu'est le site Concertandco ! Grâce à son agenda bien à jour (et à quelques critiques déjà élogieuses trouvées sur le... La suite

Parade - Welcome to the Parade en concert

Parade - Welcome to the Parade par Catherine B.
La Machine à Coudre Marseille, le 14/09/2018
... Parade. La musique prend tout son sens. Le truc authentique. Je suis simplement conquise pour la deuxième fois. Le meilleur reste à venir et comme me glissait un Pro à... La suite