Accueil Chronique de concert Les Nuits de l'Alligator : Dead Combo + Kid Karate + Black Rebel Motorcycle Club
Samedi 5 décembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Les Nuits de l'Alligator : Dead Combo + Kid Karate + Black Rebel Motorcycle Club

Les Nuits de l'Alligator : Dead Combo + Kid Karate + Black Rebel Motorcycle Club en concert

La Vapeur - Dijon 12 février 2014

Critique écrite le par

1er concert dans la fameuse salle de la Vapeur à Dijon. Les Black Rebel Motorcycle Club ont en effet eu la grande idée de prendre part à la tournée des Nuits de l'Alligator.

J'arrive juste à la fin du set Dead Combo dont le rock me semble bien sympathique et tout à fait dans l'esprit de la tête d'affiche de la soirée. Kid Karate prend ensuite place sur scène. Ce duo irlandais nous fait passer un agréable moment. Le guitariste chanteur est excellent. On verse dans un mélange rock traditionnel/moderne. Les références sont nombreuses, parmi lesquelles on peut citer Wolfmother (pour les claviers plaqués notamment), Black Keys pour le côté "dansant" ou les inévitables White Stripes. Pas évident dans ce cadre de sonner original avec cette configuration guitare/batterie. L'ajout de nappes, loops et surtout la voix du chanteur laissent pourtant augurer un sacré potentiel qu'on ne demande qu'à entendre plus posément. En tous cas, l'énergie et la bonne humeur sont bien présentes. Les morceaux s'enchaînent et sont plutôt sympa avec cette voix véritablement prenante.



L'attraction principale de la soirée fait ensuite son apparition. Découverts et fortement appréciés sur leurs premiers albums, j'étais curieux de les voir à l'ouvrage en live. Les 2 dernières productions m'avaient laissé sur ma faim, trop inégales et parfois "faciles" dans les morceaux, elles seront pourtant (le dernier album en date surtout) largement représentées.

L'ambiance est très "shoegaze" au début du set avec ce semi-noir, la fumée et Robert Levon Been coiffé de la capuche de sa veste sur la tête. Ca part doucement avec les 2 titres d'introduction de Specter at the feast pour s'accélérer progressivement. La mayonnaise prend peu à peu, les morceaux s'enchaînant avec facilité. Les styles mêlés, tantôt bluesy, tantôt rock pur et dur, tantôt très Jesus and Mary Chain sont plaisants. Je prends le plus de plaisir sur les anciens morceaux, In like the rose (quel son de flanger !!!!!), Berlin ou Six barrel shotgun en tête. On sent les musiciens impliqués et contents d'être là. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, ils parlent régulièrement avec le public, ce qui ajouter au bon moment. Pas un mot ou une vision de Leah Shapiro cachée derrière les fûts toute la soirée, par contre...



Les titres à l'esprit blues old school, essentiellement tirés de Howl sont un vrai régal, Peter Hayes nous gratifiant de sa guitare slide et de sa voix parfaitement adéquates de bûcheron ne suçant pas que des glaçons. Le temps passe vite et la guitare me semble parfois en retrait, noyée qu'elle est par la/les basse(s). C'est flagrant sur la balade Lose yourself que je trouve d'ailleurs très en deçà d'un immense morceau comme All you do is talk, dans le même esprit. Le toucher des compères n'en reste pas moins un vrai régal. La basse, justement, élément primordial du son du groupe est jouée à la perfection par Robert, nous montrant ainsi que certains riffs peuvent aussi être monstrueux lorsqu'ils sont joués uniquement par une 4 cordes, White palms pour n'en citer qu'un. La complémentarité des instruments est bluffante et les voix sont parfaites de justesse, ce qui n'est pas si courant dans ce type de musique.



Le rappel est de toute beauté avec 2 morceaux acoustiques, toujours extraits de Howl. The Line est notamment toujours aussi magnifique. Le final est lui gigantesque avec l'inévitable Whatever Happened to My Rock 'n' Roll. Autant je l'ai toujours trouvé sympa (sans plus) dans sa version album, autant la version live emporte tout sur son passage. Le public ne s'y est pas trompé, s'agitant frénétiquement. Après une bonne heure et demie de show, les compères quittent la scène en remerciant les spectateurs qui leur rendent la pareille, ravis de cette excellente soirée.


Setlist :

Fire Walker
Let the Day Begin
(The Call cover)
Beat the Devil's Tattoo
Hate the Taste
Rival
Ain't No Easy Way
Berlin
Returning
Screaming Gun
Conscience Killer
White Palms
Lose Yourself
In Like the Rose
Six Barrel Shotgun
Spread Your Love


Rappel :

The Line (acoustic)
Shuffle Your Feet (acoustic)
Whatever Happened to My Rock 'n' Roll

Les Nuits de l'Alligator : les dernières chroniques concerts

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) en concert

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2020
Animée chaque année par les efforts de moult cadors rock 'n roll blues, la caravane du festival itinérant Les Nuits de l'Alligator passe une nouvelle fois par La Coopé en ce... La suite

The Schizophonics + Yak + Howlin' Jaws (Les Nuits de l'Alligator 2019) en concert

The Schizophonics + Yak + Howlin' Jaws (Les Nuits de l'Alligator 2019) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 20/02/2019
Encore une belle soirée proposée par le festival itinérant Les Nuits de l'Alligator ! Et, pour une fois, les vieux rockers prétentieux (et sourds) de la butte - le centre de... La suite

Yak + The Schizophonics + Howlin' Jaws (Les Nuits de l'Alligator 2019) en concert

Yak + The Schizophonics + Howlin' Jaws (Les Nuits de l'Alligator 2019) par Cédric Rizzo
La Maroquinerie, Paris, le 18/02/2019
Ce soir à la Maroquinerie, la scène risque d'être un poil trop petite pour accueillir l'alléchant plateau que nous sert l'Alligator pour la première nuit de ce festival... La suite

Altın Gün + Les Filles de Illighadad + Kepa (Festival Les Nuits de l'Alligator 2018) en concert

Altın Gün + Les Filles de Illighadad + Kepa (Festival Les Nuits de l'Alligator 2018) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2018
Tous les ans, la programmation exigeante du festival itinérant Les Nuits de l'Alligator réjouit (sans oublier de surprendre) les amateurs de folk, blues, rock and roll, voire... La suite

Black Rebel Motorcycle Club BRMC : les dernières chroniques concerts

Depeche Mode, Kasabian, BRMC, Fidlar, Kaleo... (Festival Lollapalooza Paris 2018) en concert

Depeche Mode, Kasabian, BRMC, Fidlar, Kaleo... (Festival Lollapalooza Paris 2018) par Samuel C
Hippodrome de Longchamp - Paris, le 21/07/2018
Le festival Samedi 21 juillet débutait la seconde édition de la version française du Lollapalooza. Cet événement est porté par le tourneur Live Nation et accueille des... La suite

Depeche Mode, Black Rebel Motorcycle Club, Kasabian, Portugal. the Man (Festival Lollapalooza Paris 2018 - Jour 1) en concert

Depeche Mode, Black Rebel Motorcycle Club, Kasabian, Portugal. the Man (Festival Lollapalooza Paris 2018 - Jour 1) par Coline Magaud
Hippodrome de Longchamp, Paris, le 21/07/2018
La deuxième édition de la version française du grand festival américain lollapalooza se déroulait le week-end des 21 et 22 juillet à l'Hippodrome de Longchamp à Paris. Une... La suite

Eddy de Pretto, Vianney, Black rebel motorcycle club, Ibeyi, Jain, MGMT, Lysistrata, Idles, Angèle (Paleo Festival 2018)   en concert

Eddy de Pretto, Vianney, Black rebel motorcycle club, Ibeyi, Jain, MGMT, Lysistrata, Idles, Angèle (Paleo Festival 2018) par Lionel Degiovanni
Paléo Festival, Nyon, le 18/07/2018
Pour démarrer le deuxième jour de Paléo, je commence avec le fameux Eddy de Pretto et son fameux fête de trop et je dois avouer que là c'est la claque. Cet artiste ne se... La suite

Black Rebel Motorcycle Club en concert

Black Rebel Motorcycle Club par Samuel C
Élysée Montmartre - Paris, le 22/11/2017
En sortant du concert de Black Rebel Motorcycle Club du 2 novembre 2005 à l'Elysée Montmartre, j'écrivai notamment ceci : "[...] Comparé depuis ses débuts à The Jesus & Mary... La suite

Dead Combo (NYC) : les dernières chroniques concerts

Black Rebel Motorcycle Club + Dead Combo en concert

Black Rebel Motorcycle Club + Dead Combo par Coline Magaud
Le Trianon, Paris, le 24/02/2014
Black Rebel Motorcycle Club, c'est un peu comme une institution pour le rock alternatif des années 2000. Et là, ils ont failli décevoir. Mais en fait, non. 19h30... La suite

Black Rebel Motorcycle Club + Dead Combo + Kid Karate (Les Nuits de l'Alligator 2014) en concert

Black Rebel Motorcycle Club + Dead Combo + Kid Karate (Les Nuits de l'Alligator 2014) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 18/02/2014
Un nouveau rendez-vous bien chaud avec Les Nuits de l'Alligator et Black Rebel Motorcycle Club, ça ne se refuse pas ! Direction la Coopérative de mai, à Clermont-Ferrand pour... La suite

Black Rebel Motorcycle Club + Dead Combo + Kid Karate (Les Nuits de l'Alligator 2014) en concert

Black Rebel Motorcycle Club + Dead Combo + Kid Karate (Les Nuits de l'Alligator 2014) par Ylxao
Radiant Bellevue - Caluire-et-Cuire, le 10/02/2014
Le 10 Février 2014 à 20 heures, nous nous rendons avec ma sœur pour la première fois à la salle du Radiant Bellevue à Caluire (près de Lyon) pour assister aux concerts... La suite

Kid Karate : les dernières chroniques concerts

Festival Marsatac-Young Gods-Black Strobe-Kid Karate en concert

Festival Marsatac-Young Gods-Black Strobe-Kid Karate par Phil2guy
La Friche Belle de Mai-Marseille, le 25/09/2014
Et me voilà à la Friche Belle de Mai pour la soirée " rock " de cette édition 2014 du Festival Marsatac. Comme chaque année, les organisateurs réservent justement une soirée pour... La suite

(mon) Marsatac 2014 : Date With Elvis, Publicist, Kid Karaté, The Young Gods, Black Strobe en concert

(mon) Marsatac 2014 : Date With Elvis, Publicist, Kid Karaté, The Young Gods, Black Strobe par Philippe
Friche Belle de Mai, Marseille, le 25/09/2014
Première soirée de Marsatac, qui a eu la gentillesse cette année de regrouper la plupart des groupes de rock ce soir, en tout cas les plus intéressants, nous donnant l'occasion... La suite

Black Rebel Motorcycle Club + Dead Combo + Kid Karate (Les Nuits de l'Alligator 2014) en concert

Black Rebel Motorcycle Club + Dead Combo + Kid Karate (Les Nuits de l'Alligator 2014) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 18/02/2014
Un nouveau rendez-vous bien chaud avec Les Nuits de l'Alligator et Black Rebel Motorcycle Club, ça ne se refuse pas ! Direction la Coopérative de mai, à Clermont-Ferrand pour... La suite

Black Rebel Motorcycle Club + Dead Combo + Kid Karate (Les Nuits de l'Alligator 2014) en concert

Black Rebel Motorcycle Club + Dead Combo + Kid Karate (Les Nuits de l'Alligator 2014) par Ylxao
Radiant Bellevue - Caluire-et-Cuire, le 10/02/2014
Le 10 Février 2014 à 20 heures, nous nous rendons avec ma sœur pour la première fois à la salle du Radiant Bellevue à Caluire (près de Lyon) pour assister aux concerts... La suite

La Vapeur - Dijon : les dernières chroniques concerts

Last Train + We Hate You Please Die en concert

Last Train + We Hate You Please Die par Nino
La Vapeur, Dijon, le 08/11/2019
Une soirée rock s'offre à nous ce soir avec deux groupes à l'approche brute dans cette belle salle de la Vapeur à Dijon. Qui a été rénovée et agrandie il y a moins de deux ans et... La suite

MADEMOISELLE K par MMR
LA VAPEUR Dijon, le 06/11/2007
Concert excellent, une pêche d'enfer et surtout je tire mon chapeau à ce groupe qui a réussi à garder un méga rythme de folie malgré l'ambiance nulle à c** de ces dijonnais qui ne bougent pas leurs fesses... c'était ahurissant, je n'avais jamais fait de concert rock où le public est complètement statique. Que faut il faire pour que les... La suite

Psy 4 de la rime et Soprano par emilie
La vapeur à Dijon, le 23/10/2008
Inoubliable ce moment ! c'était un super concert j'ai hâte qu'ils reviennent dans notre région... et j'y retournerai ! Il y avait une super ambiance et le groupe est génial. c'était majestueux. La suite

Girls In Hawaii + Hollywood Porn Stars par yougs
La Vapeur Dijon, le 25/03/2008
Que dire ? Une soirée belge avec beaucoup d'intérêt Le concert a peut être eu du mal a commencer. Peu de monde pour la première partie des Hollywood Porn Stars, je ne connaissais pas et je n'ai pas été déçu. très bonne musique, un très bon son, une bonne présence sur scène, vraiment un groupe a découvrir si on ne connais pas. Que demander de plus... La suite