Accueil Chronique de concert Ebony Bones + Tristesse Contemporaine
Vendredi 15 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Ebony Bones + Tristesse Contemporaine

Ebony Bones + Tristesse Contemporaine en concert

Cabaret Aléatoire - Marseille 4 Mars 2011

Critique écrite le par

Première soirée des "Break Series" qui vont voir se succèder pas mal de bons concerts rock/electro en Mars.

Contrairement à ce que son nom pourrait le suggérer le trio Tristesse Contemporaine n'est pas Français : on y trouve une clavièriste Japonaise, un guitariste Suédois et un chanteur/rappeur Anglais.



Qui s'avère être une voix bien connue des amateurs de trip hop, Mau découvert dans les 90's avec Earthling.

Leur nom ne trompe pas trop sur la marchandise : à défaut d'être totalement contemporaine, elle n'est pas très festive.
Je pense que leur disque à venir me plaira davantage que ce concert : le mélange façon The XX de guitares cold wave et de beats synthétiques fonctionne plutôt bien mais peine à décoller sur scène.



Rien de honteux mais rien de vraiment enthousiasmant non plus, si Mau se cache derrière un masque on ne va pas lui decerner un bonnet d'âne pour autant.

Certes sa reprise un peu foirée du merveilleux "Uptown Top Ranking" d'Althea & Donna donne envie de le secouer, mais quelques montées sur certains titres augurent de quelque chose d'intéressant à suivre.



Comme toute diva qui se respecte, la tête d'affiche se fait attendre.

Beaucoup aimé les premier singles d'Ebony bones et leur passage flash éclair à Marsatac en 2008, un peu déçu par l'album mais surtout d'avoir raté leur précédent passage au Cabaret, paraît il plus fou que celui là.



Le début est excellent, la suite un peu plus fouillis mais encore une fois, on déplorera la très courte durée du set.

Visuellement la troupe détonne toujours autant.
Elle est ce soir habillée dans une étrange tenue touffue à mi chemin entre Alf et le Yeti, mais en vert.
Les choristes sont en short et en boubou très seyants, affublés d'un masque mi-Arlequin mi-manchot.
Seul le guitariste n'a pas changé de look depuis la dernière fois.



On apprend par la miss qu'un des membres, le batteur je crois, est Marseillais, ce qui explique peut être leur passage alors que le 2e album n'est pas d'actualité.

Pas de morceaux inédits d'ailleurs, mais des premiers titres pétaradants.

L'enchaînement "We all know about you", "The Musik" et "W.A.R.R.I.O.R", charpentés pour le live, place la barre très haut.

Inutile de coller une étiquette à leur son fourre-tout, il y a à boire et à manger pour peu qu'on aime danser bêtement sur du funk ou du rock avec de discrètes touches electro.



Entre les chorégraphies savamment étudiées des choristes (qu'on entend hélas assez peu), les riffs monstrueux, la batterie bien lourde et la voix puissante de la miss, difficile de rester statique.

D'autant qu'on aura droit ensuite à une invitation au pogo sur un rythme très carnaval de Notting Hill.

Le public déjà invité à crier et tapoter des mains avant n'a pas trop de choix de suivre en ordre, "to the left, to the right, to the front..." l'ambiance est bonne enfant.

Autre moment amusant, une reprise un peu punk et assez méconnaissable du "Rude Boy" de Rihanna.



La suite du concert est moins marquante, la débauche d'énergie était bien là mais tel un os délicieux mais vite rongé, Ebony Bones nous a régalé mais nous laisse ce soir un peu sur notre faim.

> Réponse le 09 mars 2011, par CabaretAléatoire

Pour info! Première soirée de Outer Space Series # 3 et non Break series qui vient de se terminer!  Réagir


Ebony Bones : les dernières chroniques concerts

Black Strobe, Ebony Bones, Ok Bonnie en concert

Black Strobe, Ebony Bones, Ok Bonnie par Sami
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 19/04/2013
Belle soirée electro rock proposée par le label Bi Pole. Le premier groupe, Ok Bonnie, attaque pied au plancher avec des assauts guitaristiques assez éloignés des quelques... La suite

(mon) Rock en Seine 2009, 2/3 : Kitty Daisy & Lewis, Cheveu, The Asteroids Galaxy Tour, Ebony Bones, Dananananaykroyd, Zone Libre vs Casey & B.James, The Horrors, Yann Tiersen, Faith No More, Birdy Nam Nam en concert

(mon) Rock en Seine 2009, 2/3 : Kitty Daisy & Lewis, Cheveu, The Asteroids Galaxy Tour, Ebony Bones, Dananananaykroyd, Zone Libre vs Casey & B.James, The Horrors, Yann Tiersen, Faith No More, Birdy Nam Nam par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 29/08/2009
Le début par ici ! Deuxième journée à Saint-Cloud, sur le papier la plus attendue par un certain nombre de gens de notre connaissance, filles et garçons confondus, sous le... La suite

Noisettes + Yann Tiersen + Ebony Bones + DANANANANAYKROYD + School Of Seven Bells + Faith No More + Zone Libre VS Casey & B. James + Kitty Daisy And Lewis + The Asteroids Galaxy Tour + The Horrors + Calvin Harris (Rock en Seine 2009) en concert

Noisettes + Yann Tiersen + Ebony Bones + DANANANANAYKROYD + School Of Seven Bells + Faith No More + Zone Libre VS Casey & B. James + Kitty Daisy And Lewis + The Asteroids Galaxy Tour + The Horrors + Calvin Harris (Rock en Seine 2009) par Pierre Andrieu
Domaine National de Saint-Cloud, Paris, le 29/08/2009
L'excellente deuxième journée du festival Rock en Seine a complètement fait oublier l'annulation d'Oasis la veille... A une ou deux exceptions près (Faith No More et les... La suite

Tristesse Contemporaine : les dernières chroniques concerts

La Terre Tremble + Married Monk solo + 69 + Tristesse Contemporaine + Balthazar + Gramme + Charlie O (festival Yeah!) en concert

La Terre Tremble + Married Monk solo + 69 + Tristesse Contemporaine + Balthazar + Gramme + Charlie O (festival Yeah!) par Pirlouiiiit
Château de Lourmarin, le 07/06/2014
Lire la chronique du 1er jour par ici Après une matinée passer à petit dejeuner - trier les photos - faire du trampoline et un tour dans la piscine du camping avec les petits... La suite

La Femme + Tristesse Contemporaine en concert

La Femme + Tristesse Contemporaine par Le Marquis De Jonard
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 17/10/2013
La dernière fois que j'ai vu La Femme en concert ce fut une soirée mémorable. C'était il y a environ 2 ans pour une soirée sous chapiteau pour un after pendant la semaine du court... La suite

Pulp + Tristesse Contemporaine (Festival Les Inrocks 2012) en concert

Pulp + Tristesse Contemporaine (Festival Les Inrocks 2012) par Pierre Andrieu
L'Olympia, Paris, le 13/11/2012
PULP, THIS IS HARDCORE Concert orgasmique du groupe anglais Pulp à l'Olympia de Paris, à l'occasion de la soirée de clôture du Festival Les Inrocks 2012... 21 ans après sa... La suite

The Fall + Tristesse Contemporaine en concert

The Fall + Tristesse Contemporaine par Pierre Andrieu
Bataclan, Paris, le 07/03/2012
Et re bam, deuxième concert de The Fall en moins d'un an à Paris (après le show percutant donné à Villette Sonique en mai 2011) et deuxième magistrale baffe dans la gueule... La suite

Cabaret Aléatoire - Marseille : les dernières chroniques concerts

Altın Gün + Diaspora Orchestra en concert

Altın Gün + Diaspora Orchestra par odliz
Le Cabaret Aléatoire, Marseille, le 31/10/2019
Après avoir joué de la manœuvre et des amortisseurs pendant un bon quart d'heure, pour trouver ce qui servira de place de parking le temps du concert, on traverse les allées... La suite

Peter Hook & the Light en concert

Peter Hook & the Light par Prakash
Le cabaret aléatoire , Marseille, le 05/05/2019
Alors c'est toujours un peu glauque d'aller à un concert en se disant "je veux le voir avant qu'il claque". Bon j'avoue, j'avais ça dans un coin de ma tête quand je me suis bougé... La suite

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) en concert

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) par Philippe
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 05/05/2019
Deuxième passage à Marseille, après celui de 2014 à l'Espace Julien, de Peter Hook, le légendaire bassiste de Joy Division et de New Order. Mauvaise surprise, le concert semble... La suite

Arch Enemy + the Charm the Fury en concert

Arch Enemy + the Charm the Fury par Jgaz Photo
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 11/06/2018
Les suédois d'Arch Enemy étaient de passage à Marseille, dans le cadre de leur tournée Européenne 2018 "Will To Power Tour". Et c'est le groupe " The Charm The Fury " qui a... La suite