Accueil Chronique de concert Faveurs de Printemps Vs Les Femmes s'en mêlent : Clare & The Reasons + Tamara Williamson
Samedi 16 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Faveurs de Printemps Vs Les Femmes s'en mêlent : Clare & The Reasons + Tamara Williamson

Faveurs de Printemps Vs Les Femmes s'en mêlent  : Clare & The Reasons + Tamara Williamson en concert

Théâtre Denis - Hyères 16 avril 2009

Critique écrite le par

Cinquième édition du Festival Faveurs de Printemps qui, année après année, arrive à attirer dans ce merveilleux écrin qu'est le Théâtre Denis à Hyères, des artistes tels que Cyann & Ben, Syd Matters, Jesse Sykes, Shannon Wright ou Kelly de Martino pour ne citer qu'eux.

J'en arrive à faire une confiance aveugle à Tandem, l'association organisatrice, au point d'aller voir ce soir deux filles que je ne connais pas (juste un tour sur leur myspace). J'avais aussi prévu d'aller voir Tatiana Sauvage, un groupe toulonnais qui se produisait gratuitement à l'Eglise Anglicane en préambule, mais les embouteillages en ont décidé autrement.



En cette première soirée, Faveurs de Printemps reçoit Les Femmes S'En Mêlent, le festival itinérant lui aussi gage de qualité. Tamara Williamson, une Londonienne émigrée à Toronto entre sur scène avec sa guitare. Elle est accompagnée d'une nommée Rachel Smith, Canadienne habitant Boston si j'ai bien compris, au piano. Elles se connaissent depuis 7 ans, mais c'est la première fois qu'elles jouent ensemble.



Beaucoup d'intimité dans ce set, les deux filles se contentent de jouer de leur instrument respectif et de chanter. Pas de pédale à boucles (le programme indiquait que Tamara en était coutumière) mais de fort jolies ballades. Le timbre de Tamara me fait penser à celui d'An Pierlé avec un avantage non négligeable : Rachel Smith excelle dans le backing vocal et l'harmonie entre les deux voix est parfaite. En plus de ses compositions, Tamara effectue deux reprises, dont Stop de Sam Brown qui ne fera pas date.

L'association piano / guitare est fort réussie malgré quelques accords imparfaits de Tamara qui est la première à grimacer sur ses couacs.



On peut regretter la mise en retrait du piano de Rachel, loin du public et pas très bien éclairé. Dommage, elle a un vrai talent, témoin le dernier titre sur lequel elle assure une rythmique vocale pour accompagner le chant de Tamara qui lui rend la pareille pour les dernières secondes. De toute beauté !

Un petit rappel avant le changement de set et la traditionnelle vente de disques en présence des duettistes. Au Théâtre Denis, on sait recevoir, chips et cacahuètes à volonté. Bien joué, ça donne soif...



De gros efforts vestimentaires pour la seconde partie puisque Clare & The Reasons sont tout de rouge vêtus, de la tête aux pieds (chemisette, pantalon, baskets pour les garçons, coiffe, robe, fuseau, guêtres pour Clare).

Moi qui trouvais ça un peu terne sur disque, je suis d'emblée agréablement surpris par leur première interprétation, Pluto qu'ils chantent en Anglais à mon grand dam, étant donné qu'une version française existe. Mais patience...



La voix de Clare Muldaur semble émerger des comédies musicales américaines des années 50. Les instruments aussi : les pickings de violon d'Olivier Manchon, le régional de l'étape (son père est dans la salle), l'alto de Todd, le violoncelle de John et les claviers de Bob aussi bassiste renforcent ce sentiment de changement de continent et d'époque.

Ils ont le mérite de créer une atmosphère feutrée et une impression de bien-être chez l'auditeur. Le deuxième titre est une nouvelle composition All The Wines qui rend impatient de connaître leur prochain album.



Pas de percussionniste, Clare utilise avec parcimonie une percussion à pédale notamment sur Nothing/Nowhere, une de leurs compositions les plus dynamiques. Les quatre garçons prouvent qu'ils savent aussi faire les chœurs grâce à un final à quatre voix décalées du plus bel effet.



Puis, ils s'affublent de loupiotes de cyclistes et tout s'éteint, nous laissant au milieu de l'espace devant une constellation de cinq étoiles. Lorsque le morceau commence, on se dit que ça nous rappelle quelque chose. Ils rejouent Pluto ou plutôt Pluton, en français cette fois, une espèce de lettre d'excuse à l'ex-planète de l'avoir reléguée à l'état de numéro 134 340. Si la mélodie et l'histoire sont les mêmes que dans la version anglaise (Le New York Times a juste été remplacé par Le Monde), l'orchestration est radicalement différente. Adieu les pickings, Olivier joue à présent de la scie musicale. Clare nous dit que ça fait partie d'une trilogie. Ils ne joueront pas la troisième version ce soir.



Ah ! Cette voix !... Je me suis demandé pendant tout le set s'ils n'allaient pas faire une reprise de Mr Sandman qui n'aurait pas dépareillé. Leur morceau Rodi est sur le même registre. Il me semble que c'est sur ce titre qu'ils ont joué aux chaises musicales, chacun se déplaçant sur la scène pour changer d'instrument.

Puis Alphabet City, chanson sur New York, leur ville d'origine, permet aux cordes de nous inviter au voyage en nous berçant délicatement. Un poil plus jazzy, Love Can Be A Crime élargit leur palette avant une dernière (nouvelle) chanson.



Pour le rappel, Clare achève de me charmer avec le titre plein de promesses Cook For You que confirme le début "I like to cook for you in my underware" mais que tempère fort la suite "I like to talk to you when I brush my teeths 'cause I have so much to say".

La soirée est déjà finie. Pas le festival. Je reviens samedi pour voir Sébastien Schuller. Et peut-être Tatiana Sauvage si ça ne rime pas à nouveau avec embouteillages.

> Réponse le 14 mai 2009, par keneni

Moi j'ai trouvé cette soirée fabuleuse, la canadienne même sans les boucles vaut le détour !  Réagir


Faveurs De Printemps / d'Automne : les dernières chroniques concerts

Elysian Fields + Ladylike Lily (Festival Faveurs de Printemps) en concert

Elysian Fields + Ladylike Lily (Festival Faveurs de Printemps) par Aureza
Théâtre Denis - Hyères, le 10/04/2014
Dans ces villes du sud le soleil est un élément clé. Il semble s'intégrer aux constructions. La cité n'aurait pas la même allure sous une pluie battante, les palmiers feraient... La suite

Faveurs de Printemps : Midlake + Mumford And Sons en concert

Faveurs de Printemps : Midlake + Mumford And Sons par Sami
Casino des Palmiers - Hyères, le 24/04/2010
Sacrée affiche que celle concoctée par l'association Tandem pour clôturer la cinquième édition de son festival "Faveurs de printemps" qui justifiait bien un tour dans le Var. Un... La suite

Faveurs de Printemps : Mumford & Sons + Midlake en concert

Faveurs de Printemps : Mumford & Sons + Midlake par Cabask
Casino Les Plamiers - Hyères, le 24/04/2010
Dans le cadre de son festival "Faveurs de printemps", l'auditorium du Casino de Hyères accueillait Midlake ce samedi. Au vu, du prix super attractif, je me suis donc rendu sans... La suite

Festival Faveurs de Printemps : Sébastien Schuller + Jim Yamouridis en concert

Festival Faveurs de Printemps : Sébastien Schuller + Jim Yamouridis par Mcyavell
Théâtre Denis - Hyères, le 18/04/2009
Je n'étais pas là pour la deuxième soirée de Faveurs de Printemps. Le nom de Sammy Decoster est sur toutes les bouches. Il a paraît-il fait un malheur hier soir. Pour clore le... La suite

Les Femmes s'en Mêlent : les dernières chroniques concerts

Entretien avec Chloé Raunet du groupe C.A.R. à l'occasion de la parution de son album My Friend en concert

Entretien avec Chloé Raunet du groupe C.A.R. à l'occasion de la parution de son album My Friend par Pierre Andrieu
21/03/2015
C.A.R. est le tout nouveau projet de l'ex chanteuse de Battant (groupe apprécié en concert au Printemps de Bourges 2009), la très craquante et méchamment douée canadienne... La suite

Alela Diane (Festival Les Femmes s'en Mêlent 2013) en concert

Alela Diane (Festival Les Femmes s'en Mêlent 2013) par Lebonair
La Cigale, Paris, le 21/03/2013
Depuis 1997, le festival Les Femmes s'en Mêlent célèbre la scène féminine indépendante. Concert unique parisien à ces débuts, l'évènement s'est étendu par la suite et au fil... La suite

Mirel Wagner + Ottilie [B] + Jesus is my Girlfriend en concert

Mirel Wagner + Ottilie [B] + Jesus is my Girlfriend par Ysabel
La Gare - Maubec, le 30/03/2012
Le public de La Gare arrive tout juste dans la salle pour cette soirée spéciale Les Femmes S'en Mêlent, que déjà Mirel Wagner prend place sur la scène. Elle est seule, toute... La suite

My Brightest Diamond + Christine and The Queens (Festival Les Femmes S'en Mêlent 2012) en concert

My Brightest Diamond + Christine and The Queens (Festival Les Femmes S'en Mêlent 2012) par Pierre Andrieu
L'Alhambra, Paris, le 29/03/2012
Un concert éblouissant de classe et ébouriffant de versatilité, voilà ce qu'a offert Shara Worden aka My Brightest Diamond au public tout retourné - on le serait à moins... La suite

Clare & The Reasons : les dernières chroniques concerts

Clare and The Reasons en concert

Clare and The Reasons par Jacques 2 Chabannes
Cabaret Frappé Grenoble, le 23/07/2009
" Welcome, Bienvenue, Willkommen ! " (Parlez-moi de Grenoble II) "Critique de la Pure Raison " (Clare !) Cabaret Frappé : aux alentours de minuit (After Hours) : Je sais,... La suite

Théâtre Denis - Hyères : les dernières chroniques concerts

Bertrand Belin en concert

Bertrand Belin par Pierre C
Théâtre Denis Hyères, le 20/11/2016
Le temps est chafouin ce dimanche 20 novembre à Hyères. Les nuages menaçants et le vent ravissent les quelques planchistes et kite-surfeurs à l'Almanarre tout proche. La pluie... La suite

Interview de Françoiz Breut à l'occasion du festival <i>Les Femmes s'en mêlent</i> en concert

Interview de Françoiz Breut à l'occasion du festival Les Femmes s'en mêlent par Lartsenic
théâtre Denis à Hyères, le 26/03/2016
Françoiz Breut était invitée par le festival Les Femmes S'en Mêlent le 26 mars au théâtre Denis à Hyères, en co-plateau avec Alejandra Ribera. Son dernier album Zoo vient tout... La suite

Elysian Fields + Ladylike Lily (Festival Faveurs de Printemps) en concert

Elysian Fields + Ladylike Lily (Festival Faveurs de Printemps) par Aureza
Théâtre Denis - Hyères, le 10/04/2014
Dans ces villes du sud le soleil est un élément clé. Il semble s'intégrer aux constructions. La cité n'aurait pas la même allure sous une pluie battante, les palmiers feraient... La suite

Anna Aaron + Forêt en concert

Anna Aaron + Forêt par Callie-Cotto
Théâtre Denis - Hyères, le 26/03/2014
" Il régnait ici cette même impression d'être entouré par les habitants endormis d'un monde au seuil de l'éveil ". Ces mots écrits par William Gibson ont probablement marqués au... La suite