Accueil Chronique de concert Jack White
Mardi 31 janvier 2023 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Jack White

Jack White en concert

L'Olympia - Paris 4 juillet 2018

Critique écrite le par



Jack White s'affichait en lettres rouges sur le fronton de l'Olympia pour deux soirées (comme en 2012 et 2014). Ces dates ont été sold out en quelques minutes, l'une après l'autre. Les autres concerts où se produit White sont également complets en France : les nuits de Fourvière et le Festival Beauregard. Son nouvel album est expérimental, voire difficile d'accès, mais aller revoir le fondateur de Third Man Records, plutôt intègre et visionnaire dans tout ce qu'il crée, relève d'une gageure largement supérieure à toute autre considération !



A travers ses multiples formations (The White Stripes évidemment, mais aussi The Raconteurs, Dead Weather et en solo) John Anthony Gillis -son identité à la ville- peut faire songer à Neil Young au regard de la variété des styles abordés et de sa inventivité incessante : "Boarding House Reach" étant peut-être son "Trans" à lui. Alors que du hip-hop old school résonne dans les enceintes, le public majoritairement quadra et CSP+ (le prix des places oscillait entre 52 et 68€) savoure sa bière de base qui est sûre d'arriver en demi d'après une publicité !



Jack White n'est pas une bête de scène, mais grâce à son mètre 88 il occupe pleinement l'espace. Accompagné de 4 musiciens, une batteuse gauchère aux plateforme-boots, un bassiste qui tombera le cuir rapidement et deux claviers, il ne parvient pas à retrouver l'épaisseur et la rudesse du son qu'il avait élaboré avec Meg. Peut-être à cause des limitations sonores du lieu ou bien son souhait de donner à sa musique une nouvelle dimension à la fois pop et garage qui n'est pas déplaisante ?



La scénographie est sobre, White est au centre et les autres l'entourent, à distance. Des effets visuels plutôt vintage sont diffusés par intermittence. La voix de Jack White est souvent au bord de la rupture et quelques intonations font également songer à Roger Nelson. Le spectacle se déroule sans surprise, un décompte avait commencé 10 minutes avant 21h et on savait également que le show devait s'achever vers 22h30.



Parmi les 25 titres joués ou entonnés (il débutera plusieurs intros notamment de "Cannon"), 11 sont de l'époque White Stripes et seul "Steady as she goes" des Raconteurs sera ressuscité. Après un démarrage de très haute tenue, la set-list glissera doucement vers une sorte de linéarité convenable jusqu'au rappel. Tout est correct mais il manque cette fameuse petite étincelle, on apercevra même des briquets allumés comme jadis sur une bluette un peu trop soft d'ailleurs.



On basculera toutefois dans la vraie dimension du personnage tel qu'on le préfère lors d'un rappel totalement électrisant qui s'achèvera avec "Seven nation army", hymne qui doit être une véritable machine à cash désormais. White souhaitant vraisemblablement se réapproprier ce morceau qui a euphorisé tout bon fan des Stripes dès sa publication il y a près de 15 ans et faisait finalement toujours le même effet à l'Olympia ce 4 juillet.



Au cours de la soirée, on n'apercevra pas un seul téléphone tenu à bout de bras comme cela se pratique depuis trop longtemps ! Lors du show d'A Perfect Circle quelques jours auparavant dans le même lieu, des messages répétés demandaient de ne pas filmer, ni photographier. Quelques roadies veillaient et cela s'est plutôt bien passé. Jack White a décidé d'aller un peu plus loin en demandant à chaque possesseur de smartphone de le laisser enfermé le temps de sa prestation dans une housse spécialement mise à disposition avant d'entrer dans l'enceinte. Et l'on retrouvait alors le plaisir simple de voir une salle sombre et de profiter pleinement de l'instant en compagnie des artistes sans songer aux likes et autres partages pendant quelques heures. L'autre plaisir de la soirée.



Setlist :
Sixteen Saltines
Over and Over and Over
Cannon (The White Stripes)
Black Math (The White Stripes)
Corporation
Everything You've Ever Learned
Cannon (The White Stripes) (First Couplet)
The Big Three Killed My Baby (The White Stripes)
Why Walk a Dog?
Just One Drink
Hotel Yorba (The White Stripes)
Blunderbuss
Why Walk a Dog?
Broken Boy Soldier (The Raconteurs) (First Couplet)
Ice Station Zebra
Humoresque
Dead Leaves and the Dirty Ground (The White Stripes)


Rappel :
Icky Thump (The White Stripes)
What's Done Is Done
You've Got Her in Your Pocket (The White Stripes)
Connected by Love
Why Can't You Be Nicer to Me? (The White Stripes)
Steady, as She Goes (The Raconteurs)
Fell in Love With a Girl (The White Stripes)
Seven Nation Army (The White Stripes)


Photos : David James Swanson






Jack White : les dernières chroniques concerts

Jack White & Mdou Moctar en concert

Jack White & Mdou Moctar par Lebonair
Olympia, Paris, le 20/07/2022
Jack White est revenu en fanfare et en pleine forme en 2022 et en plus, c'est le grand bleu. En effet, Mister Jack et ses cheveux teints de cette couleur pour la tournée, vous... La suite

Jack White & Ko Ko Mo (The Supply Chain Issues Tour) en concert

Jack White & Ko Ko Mo (The Supply Chain Issues Tour) par Pierre Andrieu
Le Radiant, Lyon, le 07/07/2022
Pour la première étape française du Supply Chain Issues Tour (qui se terminera par trois Olympia de Paris les 18, 19 et 20 juillet), Jack White - qui est clairement dans sa... La suite

The Raconteurs en concert

The Raconteurs par Samuel C
L'Olympia - Paris, le 26/05/2019
Jack White à l'Olympia en 3 actes : En 2003 avec les White Stripes, le duo des vrais-faux frère/soeur est à son summum sur disque et dépoussière clairement un rock qui... La suite

Jack White (Nuits de Fourvière 2018) en concert

Jack White (Nuits de Fourvière 2018) par Pierre Andrieu
Théâtre antique de Fourvière, Lyon, le 08/07/2018
Les Nuits de Fourvière ont eu droit à un grand Jack White le 8 juillet ! Venu pour présenter son dernier disque en date, l'ambitieux et un peu délicat à appréhender au début... La suite

The Dead Weather : les dernières chroniques concerts

Jack White & Ko Ko Mo (The Supply Chain Issues Tour) en concert

Jack White & Ko Ko Mo (The Supply Chain Issues Tour) par Pierre Andrieu
Le Radiant, Lyon, le 07/07/2022
Pour la première étape française du Supply Chain Issues Tour (qui se terminera par trois Olympia de Paris les 18, 19 et 20 juillet), Jack White - qui est clairement dans sa... La suite

Jack White (Nuits de Fourvière 2018) en concert

Jack White (Nuits de Fourvière 2018) par Pierre Andrieu
Théâtre antique de Fourvière, Lyon, le 08/07/2018
Les Nuits de Fourvière ont eu droit à un grand Jack White le 8 juillet ! Venu pour présenter son dernier disque en date, l'ambitieux et un peu délicat à appréhender au début... La suite

Jack White - concert exclusif France Inter en concert

Jack White - concert exclusif France Inter par Samuel C
Studio 104 (Radio France) - Paris, le 29/03/2018
"Il y a 15 ans était écrit le dernier grand hymne rock" rappelle avec passion Michka Assayas, en introduction du concert de Jack White, tandis que quatre roadies au look... La suite

(mes) Eurockéennes 2010 1/3 : Baroness, The Dead Weather, The Black Keys, Kasabian, Charlotte Gainsbourg, Jay-Z, Infectious Grooves, Hot Chip, The Subs en concert

(mes) Eurockéennes 2010 1/3 : Baroness, The Dead Weather, The Black Keys, Kasabian, Charlotte Gainsbourg, Jay-Z, Infectious Grooves, Hot Chip, The Subs par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 02/07/2010
22 ans déjà que la presqu'Ile du Malsaucy, paisible base nautique, se transforme au début de l'été en un formidable écrin pour amateurs de musique vivantes - de notre petite... La suite

The Raconteurs : les dernières chroniques concerts

Jack White & Ko Ko Mo (The Supply Chain Issues Tour) en concert

Jack White & Ko Ko Mo (The Supply Chain Issues Tour) par Pierre Andrieu
Le Radiant, Lyon, le 07/07/2022
Pour la première étape française du Supply Chain Issues Tour (qui se terminera par trois Olympia de Paris les 18, 19 et 20 juillet), Jack White - qui est clairement dans sa... La suite

The Raconteurs en concert

The Raconteurs par Samuel C
L'Olympia - Paris, le 26/05/2019
Jack White à l'Olympia en 3 actes : En 2003 avec les White Stripes, le duo des vrais-faux frère/soeur est à son summum sur disque et dépoussière clairement un rock qui... La suite

Jack White (Nuits de Fourvière 2018) en concert

Jack White (Nuits de Fourvière 2018) par Pierre Andrieu
Théâtre antique de Fourvière, Lyon, le 08/07/2018
Les Nuits de Fourvière ont eu droit à un grand Jack White le 8 juillet ! Venu pour présenter son dernier disque en date, l'ambitieux et un peu délicat à appréhender au début... La suite

Jack White - concert exclusif France Inter en concert

Jack White - concert exclusif France Inter par Samuel C
Studio 104 (Radio France) - Paris, le 29/03/2018
"Il y a 15 ans était écrit le dernier grand hymne rock" rappelle avec passion Michka Assayas, en introduction du concert de Jack White, tandis que quatre roadies au look... La suite

The White Stripes : les dernières chroniques concerts

Jack White (Nuits de Fourvière 2018) en concert

Jack White (Nuits de Fourvière 2018) par Pierre Andrieu
Théâtre antique de Fourvière, Lyon, le 08/07/2018
Les Nuits de Fourvière ont eu droit à un grand Jack White le 8 juillet ! Venu pour présenter son dernier disque en date, l'ambitieux et un peu délicat à appréhender au début... La suite

Jack White - concert exclusif France Inter en concert

Jack White - concert exclusif France Inter par Samuel C
Studio 104 (Radio France) - Paris, le 29/03/2018
"Il y a 15 ans était écrit le dernier grand hymne rock" rappelle avec passion Michka Assayas, en introduction du concert de Jack White, tandis que quatre roadies au look... La suite

The White Stripes (Rock en Seine 2004) en concert

The White Stripes (Rock en Seine 2004) par Pierre Andrieu
Domaine de Saint-Cloud, Paris, le 27/08/2004
Le sexe de groupe, c'est pas mal - paraît-il -, mais on ne nous enlèvera pas de la tête que rien ne dépasse une bonne séance de Rock 'n Roll à deux, quand les partenaires sont... La suite

(mon) Rock en Seine 2004 : The White Stripes, Archive, Sonic Youth, Muse, Buck 65 ... en concert

(mon) Rock en Seine 2004 : The White Stripes, Archive, Sonic Youth, Muse, Buck 65 ... par Philippe
Paris, parc de Saint-Cloud, le 27/08/2004
Le petit dernier des festivals avait bien une affiche qui justifiait le déplacement de loin, pour un amateur de rock. Bonne surprise : accès en métro super facile et fléché, le... La suite

L'Olympia - Paris : les dernières chroniques concerts

Groundation + Clinton Fearon en concert

Groundation + Clinton Fearon par Lebonair
Olympia - Paris, le 22/10/2022
Le samedi 22 octobre dernier à l'Olympia de Paris il y a eu une soirée reggae-roots d'anthologie : Groundation faisait son grand retour à la capitale dans le cadre de sa nouvelle... La suite

Kasabian en concert

Kasabian par Coline Magaud
L'Olympia, Paris, le 14/10/2022
Aller voir Kasabian en 2022, c'est une sorte de tocade, c'est un peu refuser de vieillir et vouloir retrouver ces émotions de 2005, quand on les a découverts dans le club de La... La suite

Trust en concert

Trust par Electric Eye
Olympia, Paris, le 19/10/2022
Alors que le reste de l'hexagone est en pleine pénurie d'essence, les vétérans du hard rock français de Trust semblent toujours en avoir dans leur moteur, quarante-cinq ans... La suite

Uriah Heep en concert

Uriah Heep par Electric Eye
Olympia, Paris, le 16/10/2022
Pourquoi les organisateurs persistent-ils à faire des concerts qu'ils proposent uniquement assis? L'Olympia est une salle vénérable, mais une partie du public aime bien danser,... La suite