Accueil Chronique de concert Maya Barsony + Anaïs
Lundi 30 novembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Maya Barsony + Anaïs

Maya Barsony + Anaïs en concert

Olympia - Paris 03 mars 2009

Critique écrite le par

La miss Anaïs enfin de nouveau à l'Olympia. On ne pouvait pas rater ça.



On accueille d'abord la belle Maya Barsony.
Ma première impression, collée aux enceintes : elle a des intonations d'Olivia Ruiz et des rythmes à la Liane Foly.
Un mini haut de forme perché sur sa tête, une tenue blanche sexy, le charme est de mise.



Les chansons sont plutôt légères et les musiques alternent jazzy (Ptits boulots), pop (Dis-moi, dis-moi), funk (La branque qui braque des banques) et des tas d'autres influences.
Ce petit brin de femme a vraiment un joli univers.

Et puis après 20 minutes d'entracte "offertes" par l'Olympia, Anaïs la québécoise entre en scène très vite remplacée par celle du Love Album, son dernier.
Comparé au 1er, les musiques sont survoltées et c'est ce qui donne le ton du concert.



Même en chantant des histoires tristes, on ne peut que se dandiner au son des Yéyés avec Malheureux. On retrouve ces airs aussi dans Entre deux verres qui aurait pu être écrite par Gainsbourg lui-même.

Elle mélange tous les styles sans fausse note : reggae, zouk love, blues, RNB, irlandais etc...



Elle maîtrise ses pédales et en joue avec son autodérision habituelle.

Ce qui touche le plus chez elle c'est cette personnalité qui sait si bien accentuer nos défauts de tous les jours comme dans J'sais pas. Chacun peut avoir rencontré ses personnages ou s'identifier honteusement.



Même entre les chansons, elle trouve toujours l'ironie juste, la réplique qu'on n'ose pas et l'interprétation vraie. Le naturel fait son charme.
Une actrice-chanteuse pleine d'humour, on ne sait plus comment la décrire.

Ses musiciens participent au spectacle et se prêtent au jeu des écrans en interaction avec ce qu'il se passe sur scène.



Peut-être une angine fait forcément un tabac et elle revient pour le premier rappel avec l'autre régal de la soirée Mon cœur mon amour.
J'ai également adoré son single à la U2, I love you, qu'elle avait interprété pour l'Amber Story et qui fait partie de l'album.

2 ème rappel pour une chanson délicieuse : Le p'tit cochon en pain d'épice de Lili Fayol.



Le concert est fini et on en sort heureux, c'est génial !

> Réponse le 06 mars 2009, par Raymond Chandleur

C'est sûr que les premières parties servent à ça! Réhausser, par décallage la prestation de la vedette. Mais Anaïs n'a pas besoin de çà! Un vrai talent, petite fille de Janis Joplin, elle nous refile une pêche d'enfer. Bien soutenue par son groupe, une voix Tarif 10 et des petites vannes bien envoyé entre chaque titres. Elle a de l'humour et un vrai sens de la mise en scène et du gimmick, tout au service de la dérision. Même m'être gouré de train de retour et avoir retrouvé mon vélo crevé à la gare n'ont pas entamé mon enthousiasme, ce soir là et 3 jours après l'effet "Anaïs c'est de l'épice!" n'est pas retombé!  Réagir

> Réponse le 07 mars 2009, par Pirlouiiiit

pour info I love you tout comme le premier amour et farniente sont des chansons qu'Anais chantait deja bien avant le cheap Show au sein d'Opossum. Vivement qu'elle reprenne le Japanese Tourist et quelques autres encore !  Réagir


Anaïs : les dernières chroniques concerts

Anais en concert

Anais par Pirlouiiiit
Meson, Marseille, le 31/01/2020
Dans le documentaire Marseillais Yeah Yeah Yeah de Alexandra Musso la chanteuse batteuse de La Chasse faisait justement remarquer qu'il n'y a pas tant de groupe de filles que ça... La suite

Anaïs en concert

Anaïs par Chandleur
Le Trianon - Paris, le 09/05/2012
Anaïs est en crise. Keski va pas mon petit bouchon... La victoire de F.H ? Non car elle était happy few le 6 mai à la Bastille. Le petit rhume du jour, qui briderait sa voix ? Peut... La suite

Anaïs + Manu Larrouy en concert

Anaïs + Manu Larrouy par Blandine
Docks des Suds - Marseille, le 04/04/2009
Anaïs : un retour gagnant à Marseille Anaïs était hier soir en concert aux Docks des Sud de Marseille auxquels elle a mis le feu pendant deux... La suite

(mes) Eurockéennes de Belfort 2006 1/3 : Deftones, Arctic Monkeys, Dionysos & Synfonietta de Belfort, Polysics, Damian Marley,  The Strokes, Gossip, Daft Punk... en concert

(mes) Eurockéennes de Belfort 2006 1/3 : Deftones, Arctic Monkeys, Dionysos & Synfonietta de Belfort, Polysics, Damian Marley, The Strokes, Gossip, Daft Punk... par Philippe
Presqu'Ile du Malsaucy, Evette-Salbert, le 30/06/2006
Photos sans prétention par Philippe En l'an de grâce 2006, nous revoici-revoilà pour notre 13ième participation d'affilée aux Eurockéennes (mieux, quelqu'un ?). Jauge à 32 000... La suite

Olympia - Paris : les dernières chroniques concerts

The Strokes en concert

The Strokes par Ludmilla
Olympia, Paris, le 18/02/2020
Dans un Olympia plein à craquer, j'ai du mal à réaliser ce qu'il se passe... je suis là pour voir The Strokes ! Portant mon badge 'Is This It' acheté au concert à la Brixton... La suite

Stereophonics en concert

Stereophonics par Samuel C
L'Olympia - Paris, le 29/01/2020
21 années se sont écoulées entre le premier et le dernier passage des Stereophonics à l'Olympia. En 1999, c'était rock mais déjà passable, le public était jeune et Kelly Jones... La suite

Hubert-Félix Thiéfaine en concert

Hubert-Félix Thiéfaine par lol
Olympia, Paris, le 22/11/2019
Deux soirées à l'Olympia clôturaient la tournée triomphale de rétrospective des 40 ans de carrière d'Hubert-Félix Thiéfaine. Initiée il y a plus d'un an, elle avait fait escale... La suite

Rival Sons + MNNQNS en concert

Rival Sons + MNNQNS par Lebonair
Olympia - Paris , le 09/11/2019
9 mois jour pour jour après un Bataclan complet, les Californiens de Rival Sons sont revenus à Paris investir la salle mythique de l'Olympia et toujours à guichets fermés. En... La suite