Accueil Chronique de concert Movie Star Junkies - Moon Ra - Areva
Dimanche 12 juillet 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Movie Star Junkies - Moon Ra - Areva

Movie Star Junkies - Moon Ra - Areva en concert

L'Embobineuse -Marseille 9 Avril 2016

Critique écrite le par

L'affiche de l'Embobineuse est ce soir très éclectique : l'équipe de In the Garage (qui organise le festival B Side) y a convié les phocéens de Moon Ra, le duo synth punk Areva et les transalpins de Movie star junkies.


Moon Ra est un quintet instrumental qui commence à être bien connu de ceux qui fréquentent assidument les scènes marseillaises et dont nous avons déjà dit ici le plus grand bien. Le groupe s'illustre avec un mélange de space rock et de krautrock en y injectant une puissance sonore héritée du stoner. Moon Ra va ainsi roder ce soir quelques nouveaux titres. Le premier commence lentement avec des bruitages d'oscillateurs à la Hawkwind. Une des marques de fabrique de leur musique sont justement des intros aux ambiances très space rock où les claviers analogiques ont une grande place ; les titres décollent progressivement, s'accélèrent pour se transformer ensuite en redoutable machine de guerre stoner. Les compositions peuvent présenter des motifs assez complexes, presque prog mais jamais verbeux.


Moon Ra sait allier une certaine puissance dans les riffs avec des moments plus aérés ou les deux guitaristes jouent en arpèges des motifs très acid rock Le tout est soutenu par une solide section rythmique qui ne faiblit jamais. Les membres de Moon Ra ont une bonne maîtrise instrumentale (malgré des petits moments de flottement qu'ils ont su bien gérer) et, pour les voir vus à plusieurs reprises, je constate qu'ils ont pas mal peaufiné leurs compositions et les arrangements.


Changement total de registre avec le duo Areva, constitué d'une chanteuse qui joue du synthétiseur (et également au laptop) et d'une bassiste. Le set a un peu de mal à décoller à cause d'un son un peu faiblard (les mauvaises langues diront que c'est toujours comme ça avec les machines et autres boites à rythmes). Le duo mise sur le côté froid et mécanique des sonorités electro et de l'interprétation : la bassiste s'agite en envoyant des lignes de basse très cold wave et martiales. La chanteuse s'époumone sur des textes qui racontent des histoires de maîtresses d'école déjantées, de club Dorothée ou de CFDT en se déchainant frénétiquement sur son clavier. Un des musiciens de Moon Ra me fait remarquer de façon amusée que leur musique lui faisait penser à une synthèse entre Didier Super pour les textes et les mythiques Screamers (des californiens du milieu des 70's qui faisaient du punk rock avec des synthétiseurs) pour la musique.


Il y a un peu de ça effectivement, même si ce n'est sans doute pas délibéré de leur part, et il y a aussi dans leur musique une dimension expérimentale due à des sonorités indus, pas si éloignées que ça des Residents . Areva se détache quand même du lot des formations " electro synth punk " grâce une bonne dose déjante et un second degré qui manquent à beaucoup de groupes du genre (ou alors je n'ai rien compris). Même si Areva a une vraie personnalité, l'ensemble est quand même un bordélique, ça part un peu dans tous le sens ; leur énergie tendrait à être davantage canalisée et leurs chansons plus dépouillée afin qu'elles soient plus percutantes.


Avec Movie Star Junkies, on va s'immerger dans une ambiance " americana blues punk " qui va contraster avec ce qui a précédé. Les italiens vont se donner à fond. Le groupe est constitué d'un chanteur à la présence magnétique, Stefano Isaia, qui joue aussi de l'orgue farfisa, et de deux guitaristes en plus du duo basse / batterie. Les musiciens jouent d'emblée de manière très énergique, les guitaristes envoient des riffs très garage punk. Un des deux guitaristes seconde régulièrement le chanteur au micro, le chant à deux voix sonne d'ailleurs très bien. On pense aux Bad Seeds quand ceux-ci sont bien enragés ou au Blues Explosion. Leur son est âpre mais chaleureux. L'utilisation du farfisa embellit réellement leur son. Stafano Isaia, malgré une voix un peu fatiguée, ne se ménage pas, il va et vient le long de la scène, porté par de ses comparses, ou se jette dans le public.


Sur certains titres, ça tirerait presque à des moments vers les chansons de marins, pour l'ardeur avec laquelle se fait le chant à l'unisson, mais ça fonctionne plutôt bien. Les Movie Star Junkies ne sombrent jamais dans le mauvais goût et savent écrire de bonnes chansons. La ferveur et l'investissement physique avec lequel ils jouent donnent une dimension presque soul à leur musique. Le public est bien chaud. Movie Star Junkies interprète ses chansons avec ardeur et un certain panache. Et même si on les sent à des moments un peu sur le fil, cela les rend d'autant plus humains et attachants, car on est pas ici dans la retenue ou la demi mesure. Les italiens ont donc livré un set classieux et véritablement incandescent.

On saluera une fois de plus les gens de In The Garage pour l'éclectisme de leurs choix et leur goût toujours très sûr en matière de programmation.

Moon Râ (Moon Ra) : les dernières chroniques concerts

Moon Rã en concert

Moon Rã par Philippe
Lollipop Music Store, Marseille, le 14/02/2020
14 février, Fête des Amoureux depuis plusieurs siècles, dit-on... Mais amoureux de quoi ? Pourquoi pas du rock, après tout... En tout cas, en arrivant au Lollipop Music Store... La suite

Moon Rã  en concert

Moon Rã par Philippe
LAM, Marseille, le 15/11/2019
Une semaine après, pas évident de retracer une soirée très sympathique, finie dans des brumes houblonnées persistantes et avec des notes pourries, mais dont les artistes méritent... La suite

Phocea Rocks court-circuite Cambuza - Los Fralibos, Garces Kelly, Mr Thousand & Ramirez, Moon Rã, De la Crau, Swan Ink, x25x en concert

Phocea Rocks court-circuite Cambuza - Los Fralibos, Garces Kelly, Mr Thousand & Ramirez, Moon Rã, De la Crau, Swan Ink, x25x par Philippe
La Cambuza, Gémenos, le 10/06/2018
Bon, j'imagine que comme d'hab' si on veut garder en souvenir de cette journée inédite, un truc un peu plus présentable qu'une vingtaine de "likes" sur une page "Evénement" morte... La suite

Moondawn + Sirius Void + Moon Rã en concert

Moondawn + Sirius Void + Moon Rã par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 16/02/2018
Une absence totale d'illustrations, et un retard phénoménal à l'allumage, vont me permettre de faire seulement une chronique sans doute un peu light. Pas question pourtant de ne... La suite

Movie Star Junkies : les dernières chroniques concerts

Movie Star Junkies + Jules Henriel en concert

Movie Star Junkies + Jules Henriel par odliz
Le Molotov, Marseille, le 05/11/2019
Météo capricieuse pour un mardi soir post-fête des morts. Les Movie Star Junkies en début de tournée vertigineuse atterrissent ce soir au Molotov marseillais. Et non pas... La suite

Movie Star Junkies + Volage en concert

Movie Star Junkies + Volage par Pierre Andrieu
Point Ephémère, Paris, le 28/11/2014
Une véritable tuerie cette soirée rock garage blues psyché au Point Ephémère en compagnie des extraordinaires italiens déglingués de Movie Star Junkies et des jeunes français... La suite

Movie Star Junkies + Laneway + Suzie Stapleton (Binic Folks Blues Festival 2013) en concert

Movie Star Junkies + Laneway + Suzie Stapleton (Binic Folks Blues Festival 2013) par Pierre Andrieu
Esplanade de la Banche, Binic, le 02/08/2013
Juste avant le show formidablement roboratif et extraordinairement puissant de Thee Oh Sees, la première journée du Binic Folks Blues Festival avait réservé quelques belles... La suite

King Automatic + Movie Star Junkies (Festival B-Side) en concert

King Automatic + Movie Star Junkies (Festival B-Side) par Phil2guy
La Machine à Coudre - Marseille, le 03/05/2013
Me voici paré pour la soirée d'ouverture du 7e Festival B-Side ce vendredi soir à la Machine à Coudre. Le nancéen King Automatic et les italiens de Movies Star Junkies ont... La suite

L'Embobineuse -Marseille : les dernières chroniques concerts

projet Milan, Splash Macadam, Kriegelstein en concert

projet Milan, Splash Macadam, Kriegelstein par Pipoulem
L'Embobineuse, le 22/02/2020
Cela faisait longtemps que je n'étais plus allé à l'Embobineuse, la release party de projet Milan et la présentation de leur Album intitulé I était une bonne occasion d'y... La suite

x25x + Action Beat + Sister Iodine en concert

x25x + Action Beat + Sister Iodine par pirlouiiiit
Embobineuse, Marseille, le 06/04/2018
Après le très chouette premier set de la rencontre au sommet entre Stéphane Belmondo et Henri Florens au JAM me voici d'un coup de vélo à l'Embobineuse ... Si au JAM je faisais... La suite

G.W. Sok + Kanipchen-Fit en concert

G.W. Sok + Kanipchen-Fit par pirlouiiiit
Embobineuse, Marseille, le 16/03/2018
Dès que le sympathique concert de West of the Moon s'est terminé j'ai repris mon vélo et me suis mis en route vers la Belle de Mai, direction l'Embobineuse où devait être sur le... La suite

Grrzzz, Lydia Lunch, Weasel Walter (Brutal Measures) en concert

Grrzzz, Lydia Lunch, Weasel Walter (Brutal Measures) par Agent Massy
L'embobineuse, Marseille, le 22/02/2018
Brutal Measures : Lydia Lunch & Weasel Walter + Grrzzz Grrzzz Un duo, marqué par la vie. Les marques du temps, et on peut aussi fantasmer les marques de la vie reçue en... La suite