Accueil Chronique de concert Reliques + The Magnets
Vendredi 15 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Reliques + The Magnets

Reliques + The Magnets en concert

Poste à Galène - Marseille 26 Avril 2013

Critique écrite le par

C'est une soirée spéciale organisée par The Magnets pour la sortie de leur dernier EP à laquelle nous nous rendons ce soir, au Poste à Galène. Concert en trois partie, avec un premier groupe que nous allons, hélas, quasiment entièrement louper ... On arrive à la fin de l'avant dernier morceau (les joies du challenge marseillais : se garer un vendredi soir !)
La salle n'est pas encore pleine à cet horaire peu tardif et très rapidement, Reliques, le second groupe, se met en place, sous l'œil bien veillant du grand drapé de fond de scène noir et blanc, orné d'une vielle TSF.



Ils attaquent cash par un riff de guitare et une batterie plus que présente. Ils sont trois et c'est le guitariste qui chante d'une voix assez particulière, à la fois aigüe et légèrement nasale. Puis celui-ci se baisse pour s'affairer sur les boitiers à ses pieds ... Et la musique devient alors un peu plus expérimentale, façon Pink Floyd.

Puis on change totalement de tessiture quand c'est le bassiste qui passe au chant, sur une ligne de guitare très planante. Leur deux voix se mêlent ensuite, puis s'entrecroisent, émaillées de cris animales. Un univers carrément captivant, avec ces voix qui se déchirent sur une déferlante de cordes ... Plutôt scotchant comme truc !



Les morceaux s'enchaînent quasi sans coupures, ce qui ajoute encore à la sensation d'univers global, dans lequel on se sent immergé. Quand ils ne chantent pas, ils sont têtes baissées sur leurs instruments (on ne voit plus que leurs cheveux), avant de recommencer à lancer leurs cris parfois désespérés : C'est très définitivement personnel et super prenant. On est embarqué pas la musique, qui peut vous bercer puis vous faire sursauter l'instant d'après !



"On enchaîne sur un morceau en français" - "A poil" crie bien sûr quelqu'un dans la salle et lui de répondre : "Oui, c'est ça ! Tu la connais ?!?" Petit problème technique, très vite et très bien géré, et ils reprennent de plus belle, toujours sur le même mode. L'un chante, l'autre parle. Ça monte. Ça s'accélère et puis tout s'arrête d'un coup. C'est hyper puissant ces rythmes brisés, avec toujours la voix qui nous guide, créant sa mélodie à elle, au milieu des instruments qui déraillent ... Et on ne peut résister à la suivre, comme on le ferait avec celle d'un Jónsi (chanteur de Sigur Rós).



Ils terminent en jouant même dans le noir, avec juste la batterie qui s'éclaire à coups de flashs. On est comme sous hypnose et l'ajout de drôles de percussions, de cris et d'onomatopées du bassiste y sont pour beaucoup ... Tant et si bien qu'à la fin, on ne sait plus ce qui est produit par un instrument et ce qui vient de leurs gorges. Bref, une très belle découverte et surtout un groupe à suivre, sans l'ombre d'un doute pour moi !

Anthony Luzio : Chant & Guitare
Effis Perez : Basse & Chant
Simon Granier : Batterie



Setlist
1 - I'm In Love With People
2 - Child Of Love
3 - La Boîte N°6
4 - Last Cold Show
5 - The Nude Eye
6 - Interlude
7 - Grains Of Sand
8 - Univers

***************************************************************************



Départ de Reliques et arrivée des stars de la soirée, pour la mise en place de leur scène : The Magnets installe son matos devant une salle qui s'est bien remplie et un public qui commence à s'exciter ... Et là, une seule question me vient à l'esprit : Hugo, mais c'est quoi cette chemise :P ?!? (pour ceux qui n'ont pas l'image, ce pourrait être une libre inspiration d'un tableau de Gauguin, dans sa période des îles, vous voyez !). Quant au pantalon au-dessus des chevilles, je n'y ferai même pas allusion !!



Mais c'est le moment de passer aux choses sérieuses. Les lumières se tamisent et Zenia commence à chanter en nous faisant des effets de vocalises. Une ligne simple, qui laisse présager de l'explosion à venir ... That's it !! Hugo joue de la guitare, manche vers le ciel. Guillaume ne peut s'empêcher de chanter pour lui-même, derrière ses drums. C'est hyper Rock et ça laisse présager du meilleur !



Puis Zenia abandonne sa guitare pour un clavier et recommence à chanter avec, cette fois, une contre voix captivante et quand elle est rattrapée par la guitare de Marine, la basse et la batterie ... Elle se met comme à désarticuler la totalité de son grand corps. Ils nous ont vraiment réservé de nouvelles choses au Top et nous embarquent dans leur drôle d'univers, franchement Rock et assez planant à la fois.



Le public est ravi. "Ça va bien ?!?" et la réponse est sans équivoque ! Petite mixture Electro d'une Zenia, comme elle en a le secret, jouant de sa voix qui sait se faire si grave, si chaude et dont on peut profiter tout à loisir dans les moments de calme (il faut reconnaitre que ça pêche un peu niveau balance dans l'intensité de certains morceaux). Puis elle part vers une envolée dans les aigües superbes, avec une Marine tout sourire, un Hugo ailleurs et un Guillaume possédé. Il n'y a que des têtes qui s'agitent de toutes parts.

Très belle musicalité pour Melancholy Hill (idéal pour nous faire un tube ça !), avec de subtils jeux de rythmes; chantée d'une voix définitivement superbe et capable de vous embarquer et de vous surprendre. Elle se frotte le visage et sautille sur place, tel un boxeur prêt à entrer sur le ring. Puis elle nous souffle "Chutt" avant de repartir de plus belle, gagnant encore en force. Elle joue du clavier tout en ne tenant plus en place. Je sais qu'ils ont passé un moment "enfermés", pour nous concocter tout ça ... Et bien ça valait carrément le coup !



Ils nous refont le même coup que le groupe précédent, avec jeu dans le noir et batterie dans les flashs. C'est très visuel et la voix de Zenia qui s'envole par dessus tout ça ... Encore une intro aérienne pour Observer. C'est vraiment magnifique ce qu'elle arrive à nous faire. La batterie et les guitares qui la rattrapent dans ces hauteurs sont bluffantes et le tout se termine avec de grands sourires.

"Bonsoir. Nous sommes The Magnets !" Elle nous parle de la sortie de leur nouvel EP, qui est bien sûr en vente à la fin du concert. Son corps et ses gestes la portent. Ils sont terriblement efficaces tous les quatre et plus je les vois sur scène, plus ce sentiment se renforce. Elle décroche son micro et nous explique que cette recherche de plaire, quand on compose de la musique, ne doit pas supplanter celui de se faire aussi plaisir (et c'est bien vrai !) Puis c'est Hugo qui prend le contrôle du clavier. Marine et Guillaume sont entrés dans leur bulle et ils partent effectivement pour nous faire plaisir, avec un de ces déchaînements comme ils savent en faire. C'est beau, intense, puissant et planant, tout à la fois.



Pour la dernière, Zenia semble absorbée dans son monde, avec ses grands bras qui dessinent des volutes désordonnées. Puis elle se lâche complètement sur le retour des instruments, venus la rejoindre après son intro. C'est carrément méga bon et on repart pour une fin presque lyrique, avant qu'ils ne quittent la scène sur un simple bonsoir.

Il y aura bien sûr un rappel, avec leur retour souriant et tout en simplicité : "Celui-là, c'est le dernier morceau !" Beaucoup de guitare et un plaisir d'être sur scène qui est palpable et partagé par le public. Leurs pieds ne touchent plus terre ... Et ça tombe bien : les nôtres non plus !!



Zenia Church : Chant, Claviers & Guitare
Marine Soleil : Guitare
Hugo Maillet : Basse
Guillaume Rottier : Batterie

Setlist
1 - Map Of The Maze
2 - Technical
3 - Accident
4 - Parachute
5 - Melancholy Hill
6 - In Between
7 - Observer
8 - Vocal Storm
9 - Out Of Space
10 - Emotion's Growl
-----------------------
11 - Surf

Chronique réalisée par l'équipe de Concerts en Boîte

Reliques : les dernières chroniques concerts

Rue du Rock #3: RIT, Leda Atomica, Wake the Dead, Compagnie Kta, Arthrosis, Catalogue, Street Wanderer, the Fuzz and Drums, Mr Vertigo, RIT, Curwen's Odd Legacy, Fillette, Frozen Yellow Spots, Sam Karpienia, Garces Kelly, Reliques, Maycad, Moon Ra, Mutacion Nacion (Phocea Rocks) en concert

Rue du Rock #3: RIT, Leda Atomica, Wake the Dead, Compagnie Kta, Arthrosis, Catalogue, Street Wanderer, the Fuzz and Drums, Mr Vertigo, RIT, Curwen's Odd Legacy, Fillette, Frozen Yellow Spots, Sam Karpienia, Garces Kelly, Reliques, Maycad, Moon Ra, Mutacion Nacion (Phocea Rocks) par Pirlouiiiit
rue Consolat, Marseille, le 19/09/2015
Bon celle là elle sera forcement un peu compliquée à écrire, pour (comme les années précédentes) plusieurs raisons mais notamment parce que je fais partie de l'équipe... La suite

Reliques + Catalogue + Keith Richards Overdose (Festival Phocea Rocks) en concert

Reliques + Catalogue + Keith Richards Overdose (Festival Phocea Rocks) par Philippe
Le Poste à Galène, Marseille, le 11/06/2015
Parfois il faut savoir s'affirmer pour ce que l'on est, surtout quand on commence à frôler dangereusement la quarantaine. Des gens qui lisent parfois mes chroniques (merci !)... La suite

Reliques + Oh ! Tiger Mountain (festival des ArtGoNotes) en concert

Reliques + Oh ! Tiger Mountain (festival des ArtGoNotes) par pirlouiiiit
théâtre des Argonautes, Marseille, le 28/08/2014
Et c'est reparti ... après près d'un mois de dépaysement total (et de quasi déconnexion internet) nous voici de retour à Marseille avec déjà pour moi du retard (en chroniques de... La suite

Departure Kids, Lo, La Flingue, Magnets, Reliques, Soma, 25, Nitwits, Elektrolux, Rescue Rangers, Crumb, Conger! Conger!, Binaire (Festival Phocea Rocks) en concert

Departure Kids, Lo, La Flingue, Magnets, Reliques, Soma, 25, Nitwits, Elektrolux, Rescue Rangers, Crumb, Conger! Conger!, Binaire (Festival Phocea Rocks) par pirlouiiiit
Espace Julien, Marseille, le 31/05/2013
En complément de la chronique de Philippe, quelques lignes sur chacun des groupes vus ce soir là ... Departure Kids (prévus de 19h à 19h30 au Café Julien) : ils commencent... La suite

The Magnets : les dernières chroniques concerts

Swan Ink + C Is For Noir + Alaplaj en concert

Swan Ink + C Is For Noir + Alaplaj par Sami
Poste A Galène, Marseille, le 07/04/2016
Il y a quasi un an se tenaient au cabaret aléatoire les auditions marseillaises du tremplin Inrocks Lab où jouaient 8 groupes de la région. Si c'est Martin Mey qui a eu les faveurs... La suite

the Magnets + LO + SO?Mash! + Selecter the Punisher (Le OFF s'incrustre au J1) en concert

the Magnets + LO + SO?Mash! + Selecter the Punisher (Le OFF s'incrustre au J1) par Pirlouiiiit
J1, Marseille, le 15/11/2013
Tout juste echappé du concert de Stromae au Moulin j'arrive au J1 après un petit sprint (vélo) de 17 minutes. Il y a du monde en bas des escaliers (à la billetterie) mais sans... La suite

The Magnets en concert

The Magnets par Ysabel
Lollipop Music Store - Marseille, le 07/11/2013
Une fois n'est pas coutume ... Ce ne sera pas un concert qui nous amène ce soir à Marseille, mais un showcase au Lollipop. Et qui nous l'offre cette petite session acoustique rien... La suite

Departure Kids, Lo, La Flingue, Magnets, Reliques, Soma, 25, Nitwits, Elektrolux, Rescue Rangers, Crumb, Conger! Conger!, Binaire (Festival Phocea Rocks) en concert

Departure Kids, Lo, La Flingue, Magnets, Reliques, Soma, 25, Nitwits, Elektrolux, Rescue Rangers, Crumb, Conger! Conger!, Binaire (Festival Phocea Rocks) par pirlouiiiit
Espace Julien, Marseille, le 31/05/2013
En complément de la chronique de Philippe, quelques lignes sur chacun des groupes vus ce soir là ... Departure Kids (prévus de 19h à 19h30 au Café Julien) : ils commencent... La suite

Poste à Galène - Marseille : les dernières chroniques concerts

Gontard - Splash Macadam en concert

Gontard - Splash Macadam par Lb Photographie
Le Makeda - Marseille, le 12/02/2020
Splash Macadam. Bis Repetita. Y aura t'il quelque chose à ajouter à une chronique écrite il y a moins d'un mois sur un groupe vu en novembre ? Pas de promo d'album en vue, pas... La suite

Venus en Mars + Marie-Flore en concert

Venus en Mars + Marie-Flore par Pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 16/01/2020
Pour être honnête ça partait mal ... rien ne me laissait penser que j'allais accrocher à la musique de cette Marie-Flore dont le portrait envahissait les rues du quartier depuis... La suite

The Bellrays + Lemon Cars en concert

The Bellrays + Lemon Cars par G Borgogno
Le Makéda, Marseille, le 19/10/2019
BELLRAYS Acte III. The Bellrays aiment Marseille. Qui le leur rend bien. C'était au moins leur troisième passage phocéen en groupe. Plus un Bob et Lisa, les deux "leaders",... La suite

Alexis Evans + Syndicat Du Chrome (Festival Tighten Up! #18) en concert

Alexis Evans + Syndicat Du Chrome (Festival Tighten Up! #18) par Sami
Makeda, Marseille, le 21/11/2019
Entre deux têtes d'affiche internationales du festival Tighten Up, de Puppetmastaz la veille au cabaret aléatoire à Pete Rock à la voute quelques jours après, c'est ce soir un... La suite