Accueil Chronique de concert Simple Minds
Mardi 7 février 2023 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Simple Minds

Simple Minds en concert

Olympia Paris 8 juillet 2009

Critique écrite le par




Il y a une vingtaine d'années, deux groupes régnaient en maitres sur le rock des années 80. Il y avait le U2 de Bono et les Simple Minds de Jim Kerr. Leurs styles étaient très proches. Jim Kerr chantait de manière aussi incantatoire que Bono. La guitare de The Edge sonnait un peu comme celle des Simple Minds. Leur tubes bataillaient en tête des charts. "Don't you" était aussi populaire que "New year days". Ils remplissaient des stades tous les deux et réussirent l'exploit de sortir chacun un album au succès mondial. Pour U2 ce fut "The josuah tree" avec une série de tube ou surnageait "With or without you". Pour Simple Minds ce fut l'excellent "Street Fighting years", un concept album dénonçant les guerres et les grands combats humanitaire de l'époque. la chanson "Mandela day" était avec "belfast child" l'étendard de cet album plébiscité aussi bien par la critique que le public.
2à ans après ce n'est plus la même chanson. U2 a su saisir le virage des nineties pour devenir la vache sacrée que l'on connait . Simple Minds n'a pas su évoluer. A l'orée des nineties, leur son était devenu obsolète en raison d'un son de synthé devenu en l'espace de quelques mois complètement ringuard.

Cependant, avec beaucoup de courage et de générosité Jim Kerr (à l'époque heureux mari de la splendide Patsy Kensit) et ses sbires ont continué d'arpenter les scènes du monde entier sans jamais décevoir un noyau dur de fans très fidèle. En 2009 Simple Minds fête ses trente ans. Il remplit l'Olympia quand U2 s'offre deux stades de France. Clairement ce soir les quadras sont de sortie pour se replonger dans la nostalgie de leur jeunes années. On est trè confiant avant ce concert car on sait que Jim Kerr a une voix et de la présence et que le groupe sait tenir une scène.
Mais c'est la catastrophe !!!!

Le son est effroyable, la basse et la batterie couvre tout le reste . On entend à peine Jim Kerr et clairement pas la guitare. Le groupe a l'air de prendre du plaisir alors qu'on finit par se retrouver indisposé par les vibrations insupportables de la grosse caisse et de la basse. Le charme des chansons est camouflé. Le magma sonore est tellement indigeste que finit par se présenter qu'une seule alternative : celle de quitter la salle !

J'ai donc quitté la salle sans entendre "alive and kicking", "belfast child", "don't you". Je n'ai au final eu droit qu'à une version inaudible de "see the lights". Put... d'ingénieur du son ! Quel gâchis, quelle déception !!! Le pire c'est qu'une partie du public s'accommodait de ce son horrible. C'est désespérant.

> Réponse le 09 juillet 2009, par lolo

[Le 112 àTerville - 7 Juillet 2009] Deux concerts différents, l'un à l'extérieur 12000 personnes et l'autre en salle devant 800 personnes. U2 au stade de France 2006 à 15 km de la scène, je me suis lassé (pourtant pas le genre de la maison) Par contre les petites imperfections de Simple Minds à Terville, c'était le retour aux sources, les grands moments des années 80. Des artistes qui mouillent leurs maillots devant une poignée de Lorrains, c'était divin (idem à l'Olympia lors de leur précédente tournée)...   Réagir

> Réponse le 10 juillet 2009, par Didier

Moi j'ai super aimé, il est vrai que pour ceux qui étaient dans les 1er rangs ans la fosse le son n'était pas optimum. Mais je peux vous dire que comparé au concert de depeche mode au SDF c'est quand même mieux. Le SDF c'est trop grand : on voit rien et le son n'est pas bon non plus... L'olympia a au moins une taille raisonable mais je pense que le POPB est le meilleur compromis. Cela dit, vive SIMPLE MINDS, ils sont vraiment super, le concert valait la peine. !  Réagir

> Réponse le 10 juillet 2009, par Joelle

[Olympia, Paris - 8 juillet 2009] Nos "vieux" Simple Minds nous ont donné beaucoup en ce mercredi 8 juillet à l'Olympia et le public a réagi tout de suite et très fort, même sur les nouveaux titres encore peu connus du grand public. Les fans de longue date ou ceux qui avaient un peu oublié le groupe, ont tous été scotchés par la prestation, même si le son n'est pas toujours top à l'Olympia. On y retourne dès qu'ils reviennent nous voir !!!  Réagir

> Réponse le 14 juillet 2009, par vinz15

un groupe qui a plus de 30 ans de carriere , qui n'a plus rien à prouver, et pourtant ils se donnent à fond avec un public qui réagissait au quart de tour, mélangeant les morceaux de leur excellent nouvel album (graffiti soul)et de classiques( l'album new gold dream joué quasi en entier).une presence sur scene et un charisme extraordinair de tous les musiciens. si on me dit qu'à 50 piges je serais comme eux , je signe tout de suite! le fait de les voir ne donne qu'une envie, y retourner!!!!  Réagir


Simple Minds : les dernières chroniques concerts

(mes) Eurockéennes 2022, 1/1 : Arka'n Asrakofor, Wu-Lu, Last Train, Frustration, Izia, Ascendant Vierge, Simple Minds, Paul Kalkbrenner en concert

(mes) Eurockéennes 2022, 1/1 : Arka'n Asrakofor, Wu-Lu, Last Train, Frustration, Izia, Ascendant Vierge, Simple Minds, Paul Kalkbrenner par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 02/07/2022
On dit que tout vient à point à qui sait attendre... 2019 : de belles 26ièmes Eurockéennes pour nous, conclues par Arnaud Rebotini. 2020 : confinement général, pas glop mais bon,... La suite

Simple Minds (40 years of hits Tour) en concert

Simple Minds (40 years of hits Tour) par Electric Eye
La Seine Musicale, Boulogne-Billancourt, le 06/05/2022
Excellent concert de Simple Minds, qui a aligné les hits pendant plus de deux heures. Il faut dire qu'ils ont un impressionnant catalogue de tubes imparables : "Mandela Day",... La suite

Festival du Chant Marin : Red Cardell, les Frères Morvan, le Ténor de Brest, Simple Minds, les Chevals, the Chieftains, Deborah Henson-Conant, la Bouline, les Marins d'Iroise, Altan, Cabestan, Mouezh Port Rhu, ... en concert

Festival du Chant Marin : Red Cardell, les Frères Morvan, le Ténor de Brest, Simple Minds, les Chevals, the Chieftains, Deborah Henson-Conant, la Bouline, les Marins d'Iroise, Altan, Cabestan, Mouezh Port Rhu, ... par Pirlouiiiit
Port de Paimpol, le 12/08/2011
Quoi de mieux pour finir 2 superbes semaines en Bretagne que le Festival du Chant Marin à Paimpol. Pour nous ce ne sera que la premier soir qui avec sa grosse cinquantaine de... La suite

Les Voix du Gaou : Simple Minds + Roger Hodgson + Eiffel + Puggy en concert

Les Voix du Gaou : Simple Minds + Roger Hodgson + Eiffel + Puggy par Mcyavell
Presqu'île du Gaou - Six-Fours-les-Plages, le 27/07/2010
J'ai ouï dire que les concerts avaient lieu sur deux scènes cette année aux Voix du Gaou. Je m'attendais à voir un set sur deux sur la petite scène pour éviter les délais de... La suite

Olympia Paris : les dernières chroniques concerts

Groundation + Clinton Fearon en concert

Groundation + Clinton Fearon par Lebonair
Olympia - Paris, le 22/10/2022
Le samedi 22 octobre dernier à l'Olympia de Paris il y a eu une soirée reggae-roots d'anthologie : Groundation faisait son grand retour à la capitale dans le cadre de sa nouvelle... La suite

Kasabian en concert

Kasabian par Coline Magaud
L'Olympia, Paris, le 14/10/2022
Aller voir Kasabian en 2022, c'est une sorte de tocade, c'est un peu refuser de vieillir et vouloir retrouver ces émotions de 2005, quand on les a découverts dans le club de La... La suite

Trust en concert

Trust par Electric Eye
Olympia, Paris, le 19/10/2022
Alors que le reste de l'hexagone est en pleine pénurie d'essence, les vétérans du hard rock français de Trust semblent toujours en avoir dans leur moteur, quarante-cinq ans... La suite

Uriah Heep en concert

Uriah Heep par Electric Eye
Olympia, Paris, le 16/10/2022
Pourquoi les organisateurs persistent-ils à faire des concerts qu'ils proposent uniquement assis? L'Olympia est une salle vénérable, mais une partie du public aime bien danser,... La suite