Accueil Chronique de concert The Fuzz & Drums + Moon Ra + Curwen's Odd Legacy
Jeudi 26 mai 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Fuzz & Drums + Moon Ra + Curwen's Odd Legacy

The Fuzz & Drums + Moon Ra + Curwen's Odd Legacy en concert

Le Poste à Galène, Marseille 19 novembre 2015

Critique écrite le par

"De la musique avant toute chose, Et pour cela préfère l'Impair"... Il est temps de remettre un peu de poésie dans ce monde de brutes. Il était temps aussi, ce jeudi 19 novembre, de retourner voir un concert, celui-ci ou un autre, mais dans la semaine, pour exorciser vite fait cette salope de petite frousse morbide qui menaçait de nous faire rendre les armes (et quelles armes ? des billets de concert !), devant ces êtres inanimés et monstrueux qui hantent l'actualité, et pour tout dire, aussi certains de nos petits matins....


Et pour cela préfère l'Impair, ça tombe bien, il y avait trois groupes ce soir, adoubés par Phocéa Rocks, appellation d'origine controlée responsable de précisément 99 concerts à ce jour, appellation que nous leur avons prêté sans caution ni méfiance, et que ces saligauds ont commencé par éborgner d'un "S" sur leur affiche. The Fuzz & Drums, Moon Rã, Curwen's Odd Legacy, trois groupes qui se sont rencontrés à la joyeuse partouze de la dernière Rue du Rock et qui ont souhaité remettre le couvert en plus petit comité, ce soir-là au Poste à Galène, le tout pour un prix d'entrée qu'on a encore du mal à dire sans rigoler tant il était dérisoire.

The Fuzz & Drums ouvrait donc, duo power rock qui comme son nom l'indique, comporte de la guitare saturée et de la batterie, augmenté d'une voie bluesy admirablement fêlée, et qui braille bien joliment. Deux gaillards très complices, plutôt déconneurs entre les titres, et qui envoient ensuite le bouzin, riffs et tambours taillés à la serpe, sans concession. J'ai entendu dans l'aprème du 19 novembre à la radio que des gens avaient ressenti un grand bien-être à écouter Dédé Manoukian jouer du piano à la Cathédrale de Strasbourg avec une chanteuse libanaise ? Je suis un garçon plus simple, j'ai ressenti le même grand bien-être à être simplement ici, avec 40 autres personnes environ dont plusieurs bons camarades, à écouter du bon gros rock qui tache et qui pousse au cul, en trinquant à la santé de mes amiEs (imaginaires, heureusement), du Bataclan !

Et il y avait là un son de guitare travaillée et vraiment jouissif, en l'occurrence... dont même les soli ne sont pas chiants, loin s'en faut. A signaler, une fin en "craquage/hommage" rock'n'roll, super sympa ! Hey ! Les Black Keys ont pratiquement commencé ici, en 2004, en jouant le même genre de choses, quelqu'un s'en souvient ? Avoir le même parcours qu'eux serait tout le mal à souhaiter à ce dynami(ti)que duo ! Dommage que Pirlouiiiit n'ait finalement pas été là pour fixer l'image de, peut-être, ce prometteur début de parcours !

Suite avec les toujours percuto-plananto-fulguranto-Pinkfloydo-Mogwaïo-Archivo-interstellaires membres de Moon Rã, dont le public est comme une secte en plein essor, et que je crois avoir si bien chroniqués la dernière fois (il y a un moins à peine !) que si j'étais plus malin, je ne l'aurais juste pas dit et j'aurait simplement fait un joli copié-collé, discrétos... Tant il est vrai qu'après 3 sessions jam en moins d'un an avec eux, inventer autre chose à leur sujet, refaire l'inventaire des bienfaîts de leurs souvent assez merveilleux morceaux, relèverait de la diarrhée verbale au pire, ou de l'écriture automatique au mieux. Mis à part peut-être, que cette fois j'ai bloqué en sus sur la fluidité façon effortless de leur batteur, très stylé.

Blast, Burn In, Burn Out & autres Space Odysseys (pardon, Spies Uniform) sont autant d'occasions, ici encore, de s'envoyer en l'air dans un monde parallèle où n'existeraient pas les connards à mitraillette. Où personne ne serait assez minable pour astiquer un revolver, et se sentir invulnérable, comme disait l'autre... Mais on s'égare encore. Bref, ce qu'ils font est génial, je les adore, je les trouve sexy et mystérieux, je plane très haut et sans drogues quand je les entends. Et avec un son nickel comme ici au Poste c'est encore meilleur (ils ne se sont pas privés de faire bidouiller l'Ingéson au début du concert d'ailleurs), d'autant que j'ai enfin réussi à leur acheter leur putain de disque. Le fait que ce ne soit pas un vinyle n'est certainement qu'un petit contre-temps qu'ils règleront, à n'en pas douter, d'ici au prochain...

Fin avec Curwen's Odd Legacy, un nom et un visuel pour le moins intriguants (Lovecraft ?) pour un groupe de rock que je qualifierais, sans méchanceté ni condescendance aucune, d'assez classique - mais j'avoue qu'à cette heure-là j'étais un peu fatigué aussi, d'autant qu'il était dûr de re-décoller après leurs prédécesseurs. Groupe assez velu lui aussi, un peu stoner peut-être, voire un peu metal sur les bords, mais avec un son pas assez (r)affiné ce soir-là pour les classifier de façon sûre. Parce que là, oui, j'ai été gêné par le réglage, quelque chose ne collait pas malgré leur motivation évidente et leur joie manifeste à être sur la scène du Poste, malgré la grosse voix et l'abattage du chanteur. Etant donc parti pendant leur concert, je réserverai mon jugement (pour qui ça intéresserait), à un autre visionnage, que j'espère mieux connecté à la terre qui semble les inspirer.

Pour conclure ; nous aimons le rock, nous allions, allons et irons en voir des concerts, ne serait-ce que pour garder la place chaude et une bière fraîche ouverte, pour celles et ceux qui ne vont pas s'en sentir la force pendant quelques temps. Merci en tout cas à ces trois vaillants groupes d'avoir porté haut le flambeau autour duquel nous avons toutes et tous pu nous réchauffer, ce soir-là. "Et tout le reste est littérature"...


Bonus : L'Art Poétique de Paul Verlaine
(on ne va pas se mentir, je ne le connaissais pas par coeur : Source = https://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/paul_verlaine/art_poetique.html)

De la musique avant toute chose,
Et pour cela préfère l'Impair
Plus vague et plus soluble dans l'air,
Sans rien en lui qui pèse ou qui pose.

Il faut aussi que tu n'ailles point
Choisir tes mots sans quelque méprise :
Rien de plus cher que la chanson grise
Où l'Indécis au Précis se joint.

C'est des beaux yeux derrière des voiles,
C'est le grand jour tremblant de midi,
C'est, par un ciel d'automne attiédi,
Le bleu fouillis des claires étoiles !

Car nous voulons la Nuance encor,
Pas la Couleur, rien que la nuance !
Oh ! la nuance seule fiance
Le rêve au rêve et la flûte au cor !

Fuis du plus loin la Pointe assassine,
L'Esprit cruel et le Rire impur,
Qui font pleurer les yeux de l'Azur,
Et tout cet ail de basse cuisine !

Prends l'éloquence et tords-lui son cou !
Tu feras bien, en train d'énergie,
De rendre un peu la Rime assagie.
Si l'on n'y veille, elle ira jusqu'où ?

O qui dira les torts de la Rime ?
Quel enfant sourd ou quel nègre fou
Nous a forgé ce bijou d'un sou
Qui sonne creux et faux sous la lime ?

De la musique encore et toujours !
Que ton vers soit la chose envolée
Qu'on sent qui fuit d'une âme en allée
Vers d'autres cieux à d'autres amours.

Que ton vers soit la bonne aventure
Eparse au vent crispé du matin
Qui va fleurant la menthe et le thym...
Et tout le reste est littérature.


Curwen's Odd Legacy : les dernières chroniques concerts

Rue du Rock #3: RIT, Leda Atomica, Wake the Dead, Compagnie Kta, Arthrosis, Catalogue, Street Wanderer, the Fuzz and Drums, Mr Vertigo, RIT, Curwen's Odd Legacy, Fillette, Frozen Yellow Spots, Sam Karpienia, Garces Kelly, Reliques, Maycad, Moon Ra, Mutacion Nacion (Phocea Rocks) en concert

Rue du Rock #3: RIT, Leda Atomica, Wake the Dead, Compagnie Kta, Arthrosis, Catalogue, Street Wanderer, the Fuzz and Drums, Mr Vertigo, RIT, Curwen's Odd Legacy, Fillette, Frozen Yellow Spots, Sam Karpienia, Garces Kelly, Reliques, Maycad, Moon Ra, Mutacion Nacion (Phocea Rocks) par Pirlouiiiit
rue Consolat, Marseille, le 19/09/2015
Bon celle là elle sera forcement un peu compliquée à écrire, pour (comme les années précédentes) plusieurs raisons mais notamment parce que je fais partie de l'équipe... La suite

Moon Râ (Moon Ra) : les dernières chroniques concerts

Moon Rã en concert

Moon Rã par Philippe
Lollipop Music Store, Marseille, le 14/02/2020
14 février, Fête des Amoureux depuis plusieurs siècles, dit-on... Mais amoureux de quoi ? Pourquoi pas du rock, après tout... En tout cas, en arrivant au Lollipop Music Store... La suite

Moon Rã  en concert

Moon Rã par Philippe
LAM, Marseille, le 15/11/2019
Une semaine après, pas évident de retracer une soirée très sympathique, finie dans des brumes houblonnées persistantes et avec des notes pourries, mais dont les artistes méritent... La suite

Phocea Rocks court-circuite Cambuza - Los Fralibos, Garces Kelly, Mr Thousand & Ramirez, Moon Rã, De la Crau, Swan Ink, x25x en concert

Phocea Rocks court-circuite Cambuza - Los Fralibos, Garces Kelly, Mr Thousand & Ramirez, Moon Rã, De la Crau, Swan Ink, x25x par Philippe
La Cambuza, Gémenos, le 10/06/2018
Bon, j'imagine que comme d'hab' si on veut garder en souvenir de cette journée inédite, un truc un peu plus présentable qu'une vingtaine de "likes" sur une page "Evénement" morte... La suite

Moondawn + Sirius Void + Moon Rã en concert

Moondawn + Sirius Void + Moon Rã par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 16/02/2018
Une absence totale d'illustrations, et un retard phénoménal à l'allumage, vont me permettre de faire seulement une chronique sans doute un peu light. Pas question pourtant de ne... La suite

The Fuzz and Drums : les dernières chroniques concerts

the Fuzz & Drums en concert

the Fuzz & Drums par Catherine B
Leda Atomica Musique, Marseille, le 03/07/2021
Retrouvailles. Le concert de ma rentrée sur le terrain, après des arrêts de jeu pénibles, arbitrés par les confinements variés et divers, les couvre-feux à horaires variables et... La suite

the Fuzz and Drums + No Jazz Quartet (Tchoc Fest 2)  en concert

the Fuzz and Drums + No Jazz Quartet (Tchoc Fest 2) par Pirlouiiiit
Makeda, Marseille , le 12/10/2019
Pas facile de savoir par où commencer ce soir. Au Café Julien il y a l'émouvante Shannon Wright en solo au piano et au Makeda il y a le 2ème Tchoc Fest avec Mure, Doc Vinegar,... La suite

Fuzz and Drum en concert

Fuzz and Drum par Catherine B.
Lollipop Marseille, le 06/02/2019
... Ladies and Gentlemen... Mesdames et Messieurs... Nous avons ici le Fuzz et le Drum... Nous avons un concentré d'énergie, de puissance, de talent et de rock brut. Nous avons... La suite

Rue du Rock #3: RIT, Leda Atomica, Wake the Dead, Compagnie Kta, Arthrosis, Catalogue, Street Wanderer, the Fuzz and Drums, Mr Vertigo, RIT, Curwen's Odd Legacy, Fillette, Frozen Yellow Spots, Sam Karpienia, Garces Kelly, Reliques, Maycad, Moon Ra, Mutacion Nacion (Phocea Rocks) en concert

Rue du Rock #3: RIT, Leda Atomica, Wake the Dead, Compagnie Kta, Arthrosis, Catalogue, Street Wanderer, the Fuzz and Drums, Mr Vertigo, RIT, Curwen's Odd Legacy, Fillette, Frozen Yellow Spots, Sam Karpienia, Garces Kelly, Reliques, Maycad, Moon Ra, Mutacion Nacion (Phocea Rocks) par Pirlouiiiit
rue Consolat, Marseille, le 19/09/2015
Bon celle là elle sera forcement un peu compliquée à écrire, pour (comme les années précédentes) plusieurs raisons mais notamment parce que je fais partie de l'équipe... La suite

Le Poste à Galène, Marseille : les dernières chroniques concerts

Ifriqiyya Electrique en concert

Ifriqiyya Electrique par Agent Massy
makeda marseille, le 13/03/2022
Ifriqiyya Electrique est assez bien décrit dans la rubrique presse de son site internet : " pour avoir une idée de ce qu'est le groupe Ifriqiyya Electrique, il faut imaginer... La suite

La Rue Ketanou feat. Chichi & Banane, Gari Greu, Blu, Bast en concert

La Rue Ketanou feat. Chichi & Banane, Gari Greu, Blu, Bast par Pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 13/03/2022
Je ne sais pas pour quelle raison mais dans ma tête ce concert, prévu et annoncé de longue date, n'avait lieu que dimanche prochain. Aussi pour être honnête, quand j'ai réalisé que... La suite

BelpheGorz (Closer Records Nite) en concert

BelpheGorz (Closer Records Nite) par Pirlouiiiit
Makeda, Marseille , le 04/12/2021
Ily a encore quelques années je vous aurait raconté crânement le concert de John Massa au Roll'Studio, celui de Catalogue + Mata Hari + SoVox au Molotov, celui de Ottilie B à la... La suite

Siska + Faliba + Hugo Kant  en concert

Siska + Faliba + Hugo Kant par Pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 27/11/2021
Ce soir il y avait encore plein de choses (comme tous les week end) mais je m'étais imposé de ne pas sortir tant que je n'étais pas à jour de mes chroniques. Du coup le temps que... La suite