Accueil Chronique de concert Tryo + Bense
Jeudi 28 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Tryo + Bense

Tryo + Bense en concert

L'Usine - Istres 21 novembre 2008

Critique écrite le par

Quel bonheur de se rendre à l'Usine surtout lorsque ce n'est pas pour y travailler. Alors que l'horloge marque à peine son vingtième tour de cadran la foule afflue déjà ; des jeunes, des plus vieux, des petits, des grands, même des militants GreenPeace embauchés spécialement pour l'occasion afin de faire une étude environnementale, bref une mixité et diversité socialo ethnique impressionnante. Il n'y a pas d'erreur c'est bien ce soir que doivent se produire Tryo, qui font leur grand retour sur les planches de l'Usine.
C'est à l'occasion de la sortie de leur nouvel album "Ce que l'on sème" que le groupe a décidé de reprendre les routes de France, bien que leur réputation ne soit plus à faire, Tryo c'est avant tout un engagement militant prononcé (notamment pour Greenpeace ou encore la condition du Tibet) mais aussi 7 albums dont deux lives.



C'est à Bense que revient l'honneur d'ouvrir le bal. Le jeune groupe parisien a mi chemin entre Maxime Le Forestier et les Beatles se relève, malgré une musique plutôt calme, être un véritable agitateur de foule. Lorsque vient le tour de "Au grand jamais", le morceau qui aura permis la médiatisation de Bense, le public est en pleine effervescence, toute la salle chante à tue tête "Non jamais au grand jamais...". Même si le public s'avère être réceptif l'envie de voir Tryo se fait de plus en plus criante. Les morceaux s'enchaînent rapidement, mais ne se ressemblent pas, Bense entame une chanson du nouvel album qu'il est en train de confectionner, ce dernier semble être bien accueilli par le public. Cela fait à peine une demie heure que le concert a débuté lorsque la formation parisienne termine leur ultime chanson. Après un bref salut à la masse humaine, qui s'agglutine de plus en plus sur les premiers rangs, ils quittent la scène. Les applaudissements accompagnent leur sortie se transforment peu à peu en véritables cris d'appel en faveur de Tryo.



Le changement de scène s'effectue rapidement, à peine le temps de s'immiscer dans les premiers rangs occupés déjà par les plus vaillantes groupies depuis presque 2 heures. Ainsi Laura, jeune spectatrice de 14 ans nous confie que Tryo "c'est plus qu'un groupe, c'est carrément une icône de l'adolescence". Il est maintenant 22h, la salle est plongée dans la pénombre les cris des jeunes demoiselles, majoritaires dans la salle, s'intensifient de plus en plus. Le moment tant attendu n'est plus qu'à quelques secondes. Lorsque le quatuor débarque sur scène les hurlements atteignent leur apogée. Encensés par une salle archi pleine et après un court salut les premières notes de "Ce que l'on sème" retentissent dans l'immense salle. Quelques mots de la part de Mali, et le concert reprend de plus belle sur "G8" qui - malheureusement - commence à coller de plus en plus à la réalité actuelle...



Puis arrivent sur scène deux nouveaux musiciens, l'argentin bassiste mais avant tout percussionniste Pablo Mendez et un surprenant français (dont le nom m'a échappé), contrebassiste, violoniste et bassiste à ses heures perdues. Renforçant le retour aux origines de Tryo l'effet est immédiat durant le morceau "Quand les hommes" on se voit de suite télé porter en pleine savane africaine. Entre deux boutades sur la guerre des clans qui se déroule actuellement au sein du PS le quatuor enchaîne sans attendre sur "Sortez les poubelles" puis "El dulce de leche" en l'honneur de Danielito (le batteur percussionniste de Tryo) et Pablo Mendez, une véritable hymne aux immigrés inspiré notamment du passé au Chili de Danielito. L'hymne à l'immigration se perdure jusqu'au solo/duo des deux percussionnistes. La maîtrise est impressionnante la salle à même du mal à suivre le tempo. "Tombé mal" réinstaure cette illusion d'Afrique mauritanienne.



Soudain le groupe s'arrête. Christophe Mali interroge alors le public sur la potentielle existence de groupes connus originaires de la région Istrienne. Les réponses fusent des quatre coins de la salle c'est finalement un courte reprise de Massillia Sound System qui est jouée, suivie d'AC/DC avec un "Back In Black" aux couleurs du reggae et un "Comme une vierge" à la Brassens. Après ce divertissant entracte Tryo continue dans sa lancée "reprise" et continue avec "Le poinçonneur des Lilas" du merveilleux Gainsbourg. Bien que la réplique n'égale pas l'originale, le groupe nous en offre une version fort sympathique. Vint le tour de la "Main Verte", dans une ambiance verdâtre, les cigarettes magiques poussent un peu partout dans la salle.



S'en suit le morceau phare du dernier opus "Toi et Moi", les attaques envers la politique drastique de M.Sarkozy continuent "Marcher droit" ainsi que "PompAfrik" même si cette dernier est plus dirigée envers M.Chirac, elle s'applique aussi bien à M.Sarkozy. C'est maintenant à Rachida Dati d'en prendre pour son grade comparée à un "Croisé d'Jackie Sardou et d'un Pokémon", aurait t'on découvert le père de l'enfant de Mme Dati ? Nous n'en saurons pas plus puisque après cette satire de l'alcool la salle s'éclaire, Tryo présente une partie de son équipe puis évacue la salle. Quelques personnes commencent à déserter la salle ne croyant pas un rappel possible.



Ils avaient tort, puisque se ne sont pas un mais bien deux rappels, dont le groupe nous a régalés. Revisitant les succès d'autre fois, de "Serre Moi" à "Yakamoneye" sans oublier "L'hymne de nos campagnes" entamée en attendant le second rappel par les "fidèles". Un ultime et le groupe semble partir de la scène mais à la surprise générale Christophe Mali hurle "Musiqueuuuh" immédiatement les quatre camarades de Tryo plus les deux autres musiciens entreprennent une chorégraphie sur "Around the World" de Daft Punk.



Ainsi, après plus de deux heures de concert intense et riche en émotions s'achève - cette fois pour de bon - le retour de Tryo à Istres. Prochain rendez vous le 17 décembre aux Docks des Sud de Marseille. Cette année, si toutes les représentations de Tryo sont comparables à celle-ci le public ne risque pas de s'ennuyer.

Bensé : les dernières chroniques concerts

Bensé / la Grande Sophie en concert

Bensé / la Grande Sophie par Ysabel
Espace Julien - Marseille, le 22/03/2012
L'Espace Julien a choisi de nous installer en configuration salle assise pour ce double concert de Bensé et de La Grande Sophie, dans le cadre du Festival "Avec Le Temps". Elle... La suite

Renan Luce + Bensé en concert

Renan Luce + Bensé par Lionel Degiovanni
Espace Julien - Marseille, le 02/10/2009
Dès mon arrivée à l'espace Julien (1 heure avant l'ouverture des portes), je vois une vingtaine de personnes dont beaucoup de jeunes filles en train de se prendre en photos avec... La suite

Tryo : les dernières chroniques concerts

Bill Deraime feat. Tryo, Kad Merad en concert

Bill Deraime feat. Tryo, Kad Merad par Pirlouiiiit
Le Trianon, Paris, le 16/11/2018
Ouf il était moins une. Ceux qui me connaissent bien vous diront que j'ai une vision assez personnelle de l'écoulement du temps et de combien de temps à l'avance il faut partir... La suite

Jamiroquai, MHD, Justice, Vianney, Tryo, KT Gorique, Jérémie Kisling, Pogo Car Crash Control, Lola Marsh, Nova Twins (Paleo Festival 2017)  en concert

Jamiroquai, MHD, Justice, Vianney, Tryo, KT Gorique, Jérémie Kisling, Pogo Car Crash Control, Lola Marsh, Nova Twins (Paleo Festival 2017) par Lionel Degiovanni
Paléo Festival, Nyon, le 20/07/2017
KT Gorique Pour ce jeudi au Paleo festival 2017, petit démarrage tranquille avec une énervée du micro qui déverse son flow de paroles !! Il s'agit de KT Gorique. Cette petite... La suite

Tryo en concert

Tryo par Laurelavergne
Le Moulin, Marseille, le 25/11/2016
C'est avec impatience, et non sans une pointe de nostalgie, qu'on l'attendait, Tryo, ce groupe devenu mythique est de retour pour une nouvelle tournée pleine de surprise. Guizmo,... La suite

Tryo + Jules en concert

Tryo + Jules par Marie
Troyes, Espace Argence, le 21/10/2013
Très beau concert de Tryo à l'Espace Argence de Troyes, le 21 octobre 2013... Avec de la bonne ambiance, tout ce qu'il faut pour mettre de la bonne humeur, et toujours de... La suite

L'Usine - Istres : les dernières chroniques concerts

Kanjar'oc + De la Crau en concert

Kanjar'oc + De la Crau par Pirlouiiiit
Usine, Istres, le 23/11/2019
Une fois n'est pas coutume ... bien qu'il y ait plein de super concerts dans le quartier (comme tous les week-end et même soirs de la semaine) nous avons décidé de prendre une... La suite

SKÁLD en concert

SKÁLD par Fredb Art
L'Usine Istres, le 29/03/2019
Ce soir, vendredi 29 mars, je prends la direction de l'usine d'Istres, avec une belle programmation atypique : SKÁLD. Mais quézaco ? C'est un groupe français qui chante en vieux... La suite

Steve'n'Seagulls, Képa en concert

Steve'n'Seagulls, Képa par Fredb Art
L'Usine Istres, le 09/02/2018
On est samedi soir 09 février et c'est une soirée finlandaise qui m'attend avec la tête d'affiche : Steve'n'Seagulls. Dès mon arrivée à L'usine D'Istres, je comprends tout de suite... La suite

Ladies Ballbreaker + Toys en concert

Ladies Ballbreaker + Toys par lsl
L'Usine Istres, le 02/02/2019
Pour ceux qui ne connaissent pas encore Lady Ballbreaker, c'est un groupe qui reprend ACDC, mais pas un groupe lambda, non non non rien de quelconque ici, puisque c'est un groupe... La suite