Accueil Alice Cooper en concert
Dimanche 18 février 2018 : 12094 concerts, 24862 chroniques de concert, 5197 critiques d'album.


Le mythique Alice Cooper est le roi du Hard Rock à grand spectacle. Ses shows à l'américaine font souvent forte impression ! Ça fait près de 40 ans que Vincent Damon Furnier, alias Alice Cooper, occupe le devant de la scène du hard granguignolesque, mais ne cherchez pas à lui rappeler qu'il pourrait être un vétéran du hard ; ses boas pourraient vous ramener à des considérations plus respectueuses. Et puis, qu'on ne se méprenne pas : ce pionnier d'un rock théâtral sonique reste vaillant quand il s'agit d'outrances en tout genre !

Alice Cooper : vos chroniques d'albums
Site

Alice Cooper en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Alice Cooper : l'historique des concerts

Je.

07

Déc.

2017

Je.

07

Déc.

2017

Ma.

05

Déc.

2017

Di.

03

Déc.

2017

Prestation Alice Cooper Salle Pleyel - Paris 8ème (75)

Di.

03

Déc.

2017

Ve.

01

Déc.

2017

Ve.

01

Déc.

2017

Je.

09

Juin

2016

Alice Cooper Z7 - Pratteln (Ch)

Alice Cooper : les dernières chroniques concerts 11 avis

Alice Cooper

Critique écrite le 21 décembre 2017, par lol

Olympia de Paris 7 décembre 2017

Alice Cooper en concert

A l'orée des années 70, Alice Cooper n'était pas uniquement l'incarnation scénique du chanteur Vincent Furnier. C'était un groupe et probablement l'un des meilleurs de l'histoire du rock ! Les albums "School's out", "Love it to death", "Killer", "Billion dollars babies" et "Muscle of love" sont au panthéon des grands disques des 70's et de l'histoire. Ils initièrent le mouvement glam-rock et furent les pierres angulaires de ce que l'on appela par la suite et souvent à tort le Hard Rock. A l'époque, l'extraordinaire voix rock (assurément l'une des plus marquantes de tous les temps) de Vincent Furnier était soutenue à la guitare par le formidable guitariste Glenn Buxton (co-auteur des grands titres de cette période), la basse de Dennis Dunnaway, la guitare rythmique de Michael Bruce et la batterie de Neil Smith. Cette formation historique se sépara malheureusement à la fin de l'année 1973. Furnier endosse désormais seul, depuis plus de 40 ans, le nom d'Alice Cooper. Pendant toutes ces années, le nom d'Alice Cooper est devenu synonyme de grands shows où se côtoient le hard rock le plus pur et des mises en scènes de grand guignol macabres où le hurleur en chef se fait tour à tour guillotiner, électrocuter, décapiter à grands... Lire la suite

Alice Cooper

Critique écrite le 05 décembre 2017, par Samuel C

Salle Pleyel - Paris 3 décembre 2017

Alice Cooper en concert

Pleyel, temple de la musique symphonique et de la variété : son marbre, son style art déco et ses fauteuils rouges. Un lieu classé monument historique au coeur du triangle Champs-Elysées, Wagram et Haussmann. Un autre monde... Programmé entre Véronique Sanson, Luz Casal et Pierre Perret, Alice Cooper revenait enfin dans la capitale (il sera aussi à l'Olympia le jeudi 7 décembre). Une petite sonnerie indique que le spectacle va commencer à 20 heures précises. Le sublime hall de la salle majoritairement remplie de tatoués et de quadras va progressivement se vider pour pénétrer les cauchemars perpétuels de Vincent Furnier. Depuis 48 ans, l'Américain dissèque les travers et excès de l'Amérique au cours d'un show extraordinaire. Pendant 1 heure 30, il sera proposé de voyager avec Alice au "pays des bouffées délirantes et pensées paranoïaques". Aucune solution ne sera proposée mais simplement des constats sur notre société malade qui tente de minimiser l'ultraviolence sous un voile de... Lire la suite

Hellfest 2015 (1/3) : Judas Priest, Alice Cooper, Billy Idol, Sticky Boys, No Return, Armored Saint, Vallenfyre...

Critique écrite le 08 juillet 2015, par Gandalf

Clisson 19 juin 2015

Hellfest 2015 (1/3) : Judas Priest, Alice Cooper, Billy Idol, Sticky Boys, No Return, Armored Saint, Vallenfyre...  en concert

Et de 10 ! Dix ans déjà que le Hellfest existe, et quel chemin parcouru depuis les débuts... Jusqu'à devenir le plus gros festival Metal francais et un des plus gros d'Europe, pas mal les mecs, pour un festival fait par les fans pour les fans, comme c'était inscrit sur une devanture à l'entrée. Un fest qui s'est amélioré d'années en années jusqu'à devenir une grosse machine, inévitablement. Mais une grosse machine bien huilée, "tout confort" pour le festivalier et les groupes je dirais, avec toujours quelques points noirs à résoudre, même si au regard de l'énormité de la chose, il n'y a rien de catastrophique (à part l'accès Warzone... ). En effet et en premier lieu, les organisateurs ont ecouté les griefs de l'an dernier concernant les points d'eau et sanitaires sur site qui étaient trop peu nombreux. Cette fois, rien à redire, les pissotières étaient légions et les robinets en assez grande quantité d'un bout à l'autre, plus un bon nombre de toilettes fermées et/ou sèches à travers tout le site. Autre très grande amélioration, très appréciée et appréciable : la séparation des scènes Altar et Temple ! Enfin un espace décent, avec une grande tente pour chacune d'elle, sans que l'une soit perturbée par les balances... Lire la suite

Casseurs Flowters, Alice Cooper, Fauve, Foals, -M-, Joris Delacroix, Gaëtan Roussel, Gesaffelstein, New Politics, Plaza Francia, Salut C'est Cool, Benjamin Clementine, François & The Atlas Mountains, Dakhabrakha, Eli Paperboy Reed (Festival Art Rock 2014)

Critique écrite le 25 juin 2014, par Ludmilla A.

Saint-Brieuc 22-24 mai 2014

Casseurs Flowters, Alice Cooper, Fauve, Foals, -M-, Joris Delacroix, Gaëtan Roussel, Gesaffelstein, New Politics, Plaza Francia, Salut C'est Cool, Benjamin Clementine, François & The Atlas Mountains, Dakhabrakha, Eli Paperboy Reed (Festival Art Rock 2014) en concert

JOUR 1 : AIR SUR LA TERRE Plaza Francia Arrivée à Saint-Brieuc trop tard pour voir The Craftmen Club lancer les festivités au Forum et le concert de TEMPLES, qui ouvre la scène de Poulain Corbion, je commence mon festival avec Plaza Francia, rencontre de Gotan Project et de Catherine Ringer des Rita Mitsouko, qui nous met doucement dans l'ambiance du premier festival de l'été. Temples C'est donc le photographe qui se chargera de commenter ce très bon concert de Temples malgré la timidité ambiante qui régnait sur les coups de 18h30. On avait affaire à un des concerts que l'on attendait le plus du weekend, malgré la déception de les voir passer en tout début de soirée. Leur album de pop psychédélique est vraiment très bon et résonne parfaitement avec la température actuelle. Il nous tarde donc de les retrouver à La Route du Rock de St Malo le week-end du 15 août pour un set on l'espère apprécié à sa juste valeur ! Gaëtan Roussel Car oui, le soleil était au rendez-vous à ART ROCK ! On continue avec Gaëtan Roussel, qui fait le job, un Chris Martin (Coldplay) français, à son étrange façon de bouger sur scène. On a le droit à quelques reprises, de Bashung, de Vanessa Paradis et de Talking... Lire la suite

Alice Cooper : les chroniques d'albums

Hollywood Vampires : Hollywood Vampires

Chronique écrite le 02/11/2015, par Philippe

Hollywood Vampires : Hollywood Vampires

Retour dans les années 1970 à Los Angeles : que pouvait-on bien faire de ses journées, quand on était une rock-star qui vivait indécemment bien de sa musique, entre deux tournées ou deux albums ? Eh bien, se bourrer la gueule (et sans doute aussi le pif) avec d'autres rock-stars, pardi ! C'est ainsi qu'Alice Cooper a fondé Hollywood Vampires, club honorifique de soiffards anglophones dont beaucoup d'anciens membres sirotent aujourd'hui plutôt le schnaps de pissenlit par la racine (John Lennon, Keith Moon, Harry Nilsson...). Cette fort jolie bande a certes contribué à asseoir (...bien avant qu'il soit devenu le rade officiel du hair metal des 90's et depuis, le living room officieux de Lemmy Kilmister lui-même...), la réputation du mythique Rainbow Bar & Grill, sur Sunset Boulevard... Où l'auteur de ces lignes avoue avoir voulu passer absolument en visitant L.A. en 2011, dans l'espoir resté hélas inabouti d'apercevoir Dieu, devant sa machine à sous habituelle... Quoi qu'il en soit, même composé pour moitié de vampires, ce club se porte toujours au mieux, grâce à de nouveaux membres et/ou héritiers putatifs : c'est ainsi qu'Alice Cooper, lui-même mort-vivant notoire (rappelons qu'il se fait zigouiller 4 à 5 fois par concert depuis le siècle... Lire la suite

Alice Cooper : Vidéo