Accueil Trivium en concert
Jeudi 23 novembre 2017 : 11710 concerts, 24728 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.


Formé en 2000, le groupe Trivium oeuvre vers un son metal harmonique, comme ses aînés Metallica ou Iron Maiden. Avec de nombreux albums au compteur, Trivium s'impose comme un poids lourd de la scène métal internationale. Trivium est en concert au Bataclan à Paris le 13 avril 2018...

Site

Trivium : tous les concerts

Trivium : l'historique des concerts

Me.

22

Mars

2017

Ma.

21

Mars

2017

Me.

15

Mars

2017

Lu.

21

Nov.

2016

Ve.

17

Juin

2016

Di.

12

Juin

2016

Download Festival France en concert
Download Festival France 2016 - 12 Juin : Rammstein, Megadeth, Volbeat, Sabaton, Rival Sons, Trivium, Children Of Bodom, Lofofora, Last Train, Skindred, Skillet, New Years Day, Strange Bones, The Shrine Download Festival France | Megadeth | Children of Bodom | Lofofora | Rammstein | Trivium | Volbeat | Sabaton | Rival Sons | Last Train
Hippodrome de Longchamp - Paris (75)

Ve.

10

Juin

2016

Download Festival France en concert
Download Festival France 2016 - Pass 3 Jours Du 10 Au 12 Juin : Iron Maiden, Rammstein, Korn, Deftones, Megadeth, Ghost, Volbeat, Biffy Clyro, Amon Amarth, Gojira, Sabaton, Anthrax, Rival Sons, Down, Trivium... Download Festival France | The Deftones | Megadeth | Iron Maiden | Gojira | KoRn | Rammstein | Biffy Clyro | Anthrax | Amon Amarth | Ghost (Doom Metal) | Trivium | Down | Volbeat | Sabaton | Rival Sons
Hippodrome de Longchamp - Paris (75)

Trivium : les dernières chroniques concerts 5 avis

Shvpes, SikTh, Trivium

Critique écrite le 21 mars 2017, par Sodis Xiii

Espace Julien Marseille 16/03/2017

Shvpes, SikTh, Trivium en concert

A la sortie d'un début d'année assez pauvre en concert à Marseille à mon goût, avec en plus, et je viens de l'apprendre, le changement de propriétaire du Korigan, dernier bastion régional à offrir régulièrement une programmation métal assez variée, l'évènement, ce soir, se situe à l'Espace Julien. En effet, trois groupes s'y produisent : SHVPES, SIKTH et en plat de résistance, les américains de TRIVIUM. La salle et le bar sont copieusement garnis, ce qui augure une bonne soirée. Les hostilités commencent vers 20h avec SHVPES. Les natifs de Birmingham sont, pour ma part, totalement inconnus, même si le chanteur est Griffin. Ce prénom ne vous dit peut-être rien, mais son nom de famille est Dickinson. Ah ! Là, ça interpelle un peu plus ! Même si Griffin est le fils du chanteur d'IRON MAIDEN, le style de musique est très différent. SHVPES nous concocte un metalcore aux influences variées. C'est un mélange de RATH pour les couplets, avec un phrasé façon Zack de la Rocha, et un refrain plus mélodique. Le tout fonctionne assez bien, même si je préfère la partie la plus lourde et plus pulsée. Le public est un peu statique, il a l'air en phase découverte, mais apprécie les morceaux. Griffin et ses acolytes balancent tout ce qu'ils ont,... Lire la suite

(mon) Download Festival 2016 : Lofofora, Strange Bones, Trivium, New Years Day, Children of Bodom, Sabaton, Rival Sons, Volbeat, Last Train, Megadeth, Rammstein

Critique écrite le 14 juin 2016, par Philippe

Hippodrome de Longchamp, Paris 12 juin 2016

(mon) Download Festival 2016 : Lofofora, Strange Bones, Trivium, New Years Day, Children of Bodom, Sabaton, Rival Sons, Volbeat, Last Train, Megadeth, Rammstein en concert

Arrivée en France du Download Festival, le gros machin metal de Live Nation, donc ? Personne n'est dupe, ce n'est pas de la philanthropie, l'idée est évidemment d'aller empiéter sur les terres des festivals existants dans le coin (Hellfest, Graspop...) et de faire quelques profits en plus en y faisant repasser les artistes déjà programmés au festival anglais du même nom. Si l'on a rien de particulier à reprocher à la qualité des installations et à l'ergonomie du festival, cette approche de type "relevé des compteurs", est quand même largement perceptible ! Bon, on passe sur le gobelet de 48 cl, la nouvelle mesquinerie à la mode, déjà observée à Rock en Seine l'an dernier. Mais le site web par exemple ? Dans un vrai festival, après coup, on vous remercie, on publie des photos, de la presse, de la vidéo. Ici, rien puisqu'il ne s'agissait que d'une billetterie et qu'il n'y avait déjà aucun vrai contenu préalable... Et que comme il y a eu 30 % de fréquentation de moins que prévu (oui, même avec 100 000 personnes !), il n'est pas du tout sûr que le festival ait de nouveau lieu sous cette forme ! Encore plus pénible, l'acheminement au site, impossible en voiture, très loin et malaisé en modes actifs (un cheminement piéton ? des garages à... Lire la suite

Hellfest 2014 (1/3) : Slayer, Iron Maiden, Sepultura, Trivium, Therapy ?, M.O.D, Loudblast, Satan, Showtime

Critique écrite le 01 juillet 2014, par Gandalf

Clisson, France 20 juin 2014

 Hellfest 2014 (1/3) : Slayer, Iron Maiden, Sepultura, Trivium, Therapy ?, M.O.D, Loudblast, Satan, Showtime en concert

"On the road again after all these years ! Eh oui, après 10 années de Festivals intenses, suivies de 4 ans de diète, me voici de retour dans ce qui est devenu l'un des plus gros festoche Metal mondial question affluence et qualité de l'affiche, à savoir le Hellfest. J'avais toujours refusé de le faire jusqu'ici, surtout à cause des temps de jeu qui me semblaient plus frustrants qu'autre chose, ainsi qu'un site m'apparaissant limité au vu du nombre de personnes. Mais honnêtement, lorsque l'affiche a été en grande partie dévoilée en décembre, je me suis dit que je ne pouvais rater cette édition, cumulant pour ma part des groupes que j'adore et que je peux revoir des dizaines de fois, des groupes que j'aime mais que l'on voit trop peu souvent, et même des combos que je n'ai jamais encore eu l'occasion de mater... moi je dis Banco ! On allait bien voir sur place si les critiques récurrentes entendues çà et là étaient fondées. Rien de mieux que de constater par soi-même. Et comme en plus une bonne cargaison de potes et amis venaient de toute la France, on avait pas grand-chose à perdre, et beaucoup de bons moments et souvenirs à gagner. JEUDI: Ambiance Biergarten et Fraternité Metallique Je vous passe le trip train Marseille/Paris... Lire la suite

Machine Head + Trivium + Dragonforce + Arch Enemy

Critique écrite le 02 décembre 2007, par Gandalf

Elysée Montmartre à Paris 29 novembre 2007

Une bien jolie affiche qui nous est proposée deux soirs d'affiliée sur Paris en cette fin novembre. Malheureusement en pleine semaine. Je me bouge malgré tout exceptionnellement pour le jeudi soir à l'Elysée Montmartre, car revoir Machine Head en petite salle après le concert atomique du Wacken 2005, c'est déjà tout bénèf, mais en plus découvrir les jeunes de Trivium dont j'ai adoré le dernier album, revoir les sympathiques Dragonforce, ainsi quark Enemy, ma foi, ça valait bien ce petit déplacement impromptu ! Rendez vous est donc pris avec DG, Alex et Kroline au Edward, notre pub de ralliement dans le quartier, tout proche de la salle, pour écluser quelques pintes avant de plonger dans la fournaise de l'Elysée. On rate sciemment la file d'attente, ainsi que les Arch Enemy qui vont jouer même pas 30 minutes, pour débouler peu avant Dragonforce. Je persiste à me demander ce que foutait ce groupe de speed mélodique au milieu de thrasheurs, mais les raisons du business sont impénétrables... Tellement impénétrables ceci dit, que la majorité de la salle en est resté de marbre... Le combo a dû jouer quatre titres, chacun dépassant les six minutes, et avec ce son affreux pendant la moitié du set, ça n'a pas arrangé les choses ! Je suis... Lire la suite

Trivium : Vidéo