Accueil Chronique de concert Eric Le Lann / Jannick Top + Stacey Kent (Jazz des Cinq Continents2008)
Mardi 10 décembre 2019 : 10280 concerts, 25834 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Chronique de Concert

Eric Le Lann / Jannick Top + Stacey Kent (Jazz des Cinq Continents2008)

Eric Le Lann / Jannick Top + Stacey Kent (Jazz des Cinq Continents2008) en concert

Palais Longchamp - Marseille 25 juillet 2008

Critique écrite le par


Après la très bonne surprise de la veille avec Richard Galliano, Archie Shepp et même Monica Passos c'est avec beaucoup de plaisir et un peu de retard (enfin c'est ce que je pensais) que je reviens au Palais Lonchamps ... même si ce soir ce sera un peu moins détendu puisque je compte partir avant la fin pour me rendre au Sud Side (situé à l'autre bout de Marseille) pour assister au dernier concert de Where's Captain Kirk ? (dont j'avais vu l'un des premiers concerts il y a 4 ans), mais ça ce sera l'objet d'une autre chronique.


Queue un peu plus fluide que la veille en arrivant au Palais ... meilleur gestion de la foule ? Affiche un peu moins prestigieuse ? En arrivant en haut sur l'esplanade je constate qu'il y a certainement au moins autant de monde que la veille. Comme la veille je zappe les stands sandwich et autres pour aller me coller au pied de la scène où je retrouve quelques têtes déjà croisées la veille (dont le sosie de Bill Gates). Peu de temps après que nous ayons pris place, le groupe fait son entrée.


Eric Le Lann à la trompette et Jannick Top à la basse électrique sont accompagnés ce soir de deux "petits jeunes" : Jim Grandcamp guitariste (électrique) en jean un peu grand et usé et t-shirt noir et Damien Schmitt batteur cheveux long guère plus âgé au look plus métal / hard que jazz ... assez vite on a pu constater que cette impression n'était pas fausse.


Dès le deuxième morceau on a pu constater que Jim et Damien ne faisaient pas que de la figuration. Ils donnent une couleur rock voire métal à la plupart des morceaux, si bien qu'à certains moment on se demande qui si on est vraiment venu voir un duo trompette - basse ou eux. J'avais déjà eu le même sentiment hier avec Galliano qui n'a pas hésité à s'effacer derrière ses musiciens à plusieurs reprises pour les laisser devenir les stars du moment (notamment le violoniste), ou même Shepp par rapport à Denis Colin.


C'est une des petites différences que je sens entre un groupe de rock / chanson classique et les quelques groupes de jazz (en tout cas ceux vus récemment). Ils se font plaisir, se laissent de la place, jouent ensembles ... Gros son donc sur ce début de soirée, avec une grand complicité perceptible entre Jim, Damien et Jannick qui ont tout le temps un sourire scotché sur le visage, sauf lorsqu'ils grimacent pendant certains solos ...

Eric Le Lann / Jannick Top quartet by Pirlouiiiit 25072008

Eric Le Lann est un tout petit peu moins expressif, ou disons que par moments il donne moins l'impression de s'amuser, au point qu'on se demande parfois si il s'amuse autant que les autres. Dans le cas de Jannick Top sachant qu'il a fait partie pendant longtemps de Magma on n'est finalement pas tellement surpris. Mais au final tous les 4 sont à fond dedans, la trompette se fond parfaitement dans ce jazz métal aussi surprenant qu'entrainant.


Un régal pour commencer la soirée pour moi mais aussi pour mes parents qui m'ont accompagné ce soir et pour les gens de tous âges qui ont trémoussé leur tête pendant une bonne heure. Pourtant ça n'était pas gagné parce que ceux qui sont venus voir Stacey Kent ne devaient pas s'attendre à ça ...Apres un rappel on aura le droit à une petit démonstration de beat box par le batteur pour présenter Eric Le Lann ! Très sympa !



Après un long moment de changement de plateau pendant lequel je suis allé faire dédicacer quelques BD-Cd sous une des tentes blanches pas loin de l'entrée, les musiciens de Stacey Kent : piano, contrebasse, saxo, batterie se sont installés derrière leurs micros et c'est sous leurs applaudissements (et ceux du public) que Stacey Kent a fait son entrée. Ayant prévu de me rendre au Sud Side je ne resterai pas très longtemps pour son set (4 morceaux) mais mes impressions sur disque (enfin sur son myspace) se sont assez vite révélées exactes ... et m'ont ensuite été confirmées par mon père le lendemain.



Elle s'adressera au public dans un français tellement impeccable que j'ai cru qu'elle était canadienne ... comme Céline Dion avec qui j'ai trouvé qu'elle partageait au final un certain nombre de points communs. Stacey Kent a une très jolie voix et de ses chansons (la plupart étant des reprises) se dégage un côté intemporel propre a ce jazz qu'on imagine entendre dans les halls des grand hôtels de luxe (peut être qu j'ai regardé un peu trop de films américains à une époque). Un petit côté Paris Combo finalement mais en beaucoup plus lisse. Tout est centré sur sa voix et on sent bien que tout est réglé au millimètre.


Le contraste avec le groupe précédent est impressionnant. Ceux qui connaissent les disques n'ont pas du avoir beaucoup de surprise (si ce n'est quelques nouvelles reprises comme une de Benjamin Biolay). Les musiciens sont parait il restés extrêmement statiques. Bref je n'ai finalement pas eu trop de regrets à partir plus tôt n'étant pas spécialement d'humeur cucu ce soir là.


J'ai trouvé cela touchant quand elle nous a parlé de son compositeur, arrangeur, producteur, ami et mari depuis 17 ans ... et ai été un peu surpris quand j'ai réalisé que c'était en fait le saxophoniste très effacé qui se tenait sagement debout à côté d'elle. Bref pour faire court on dira que ce n'était pas assez rock et spontané pour moi

Plus de photos par Pirlouiiiit en cliquant ici

Bonus vidéo :


et une petite de Stacey Kent :


Festival Jazz des Cinq Continents : les dernières chroniques concerts

John Zorn, Festival Jazz des Cinq Continents  en concert

John Zorn, Festival Jazz des Cinq Continents par Vv
Palais Lonchamp Marseille, le 26/07/2019
Un soir d'eté, alors que le palais longchamp fini d'enrouler sa cape étoilée sur ses épaules, un gargouillis spectral fait fuir les ours morts hors des cages du zoo désaffecté. Les... La suite

John Zorn Bagatelle Marathon -Festival Marseille Jazz des Cinq Continents en concert

John Zorn Bagatelle Marathon -Festival Marseille Jazz des Cinq Continents par Phil2guy
Palais Longchamp - Marseille, le 25/07/2019
John Zorn qui joue à 200 mètres de chez soi, c'est quand même un événement à pas manquer. Dans cadre du Festival Marseille Jazz des Cinq Continents, le saxophoniste-compositeur... La suite

Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit, The Good, the Bad & the Queen (Marseille Jazz des Cinq Continents 2019) en concert

Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit, The Good, the Bad & the Queen (Marseille Jazz des Cinq Continents 2019) par G Borgogno
Marseille, Festival Jazz des Cinq Continents., le 24/07/2019
RAPHAEL IMBERT & LA CIE NINE SPIRIT/ THE GOOD, THE BAD & THE QUEEN. Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit ouvrent la soirée dignement. Habitués du Festival , depuis 20 ans, ce... La suite

José James + Marcus Miller (Festival Jazz Des Cinq Continents) en concert

José James + Marcus Miller (Festival Jazz Des Cinq Continents) par Sami
Palais Longchamp, Marseille, le 23/07/2019
Après le Theatre Silvain et le Mucem, le festival finit avec une semaine au Palais Longchamp avec un programme de choix, du rock de Damon Albarn aux expérimentations de John Zorn... La suite

Eric Le Lann : les dernières chroniques concerts

Eric Le Lann - Henri Florens - Sylvain Romano - Jean-Pierre Arnaud 4tet en concert

Eric Le Lann - Henri Florens - Sylvain Romano - Jean-Pierre Arnaud 4tet par Mardal
La Mesón - Marseille, le 09/10/2011
Chaque année La Mesón donne carte blanche au même trio pour le choix et l'invitation d'un soliste. La formule fonctionne à merveille, chaque soirée est une réussite. Après Stéphane... La suite

Stacey Kent : les dernières chroniques concerts

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) 3/7 : Térez Montcalm - Stacey Kent en concert

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) 3/7 : Térez Montcalm - Stacey Kent par Mardal
Jardins du Palais Longchamp - Marseille, le 20/07/2012
La troisième soirée (sans compter celle de l'ouverture) du FJ5C est vocale. Canada vs United Kingdom : Térez Montcalm, la Québecoise, et Stacey Kent, la Britannique assurent le... La suite

Stacey Kent par lafgui
Salle du Vigean (Eysines), le 12/10/2007
On est sous le charme : elle commençait sa tournée française par le Bordelais. Une voix magnifique, un équilibre subtil et raffiné entre moments chantés et solos des musiciens. Que du bon ! Une diva qui se la joue mais qui en a les moyens: bourrée d'humour, elle a conquis le public. En plus, elle dédicaçait à la fin du concert. Foncez !!!!! La suite

Palais Longchamp - Marseille : les dernières chroniques concerts

John Zorn Bagatelle Marathon -Festival Marseille Jazz des Cinq Continents en concert

John Zorn Bagatelle Marathon -Festival Marseille Jazz des Cinq Continents par Phil2guy
Palais Longchamp - Marseille, le 25/07/2019
John Zorn qui joue à 200 mètres de chez soi, c'est quand même un événement à pas manquer. Dans cadre du Festival Marseille Jazz des Cinq Continents, le saxophoniste-compositeur... La suite

José James + Marcus Miller (Festival Jazz Des Cinq Continents) en concert

José James + Marcus Miller (Festival Jazz Des Cinq Continents) par Sami
Palais Longchamp, Marseille, le 23/07/2019
Après le Theatre Silvain et le Mucem, le festival finit avec une semaine au Palais Longchamp avec un programme de choix, du rock de Damon Albarn aux expérimentations de John Zorn... La suite

John Zorn, Festival Jazz des Cinq Continents  en concert

John Zorn, Festival Jazz des Cinq Continents par Vv
Palais Lonchamp Marseille, le 26/07/2019
Un soir d'eté, alors que le palais longchamp fini d'enrouler sa cape étoilée sur ses épaules, un gargouillis spectral fait fuir les ours morts hors des cages du zoo désaffecté. Les... La suite

Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit, The Good, the Bad & the Queen (Marseille Jazz des Cinq Continents 2019) en concert

Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit, The Good, the Bad & the Queen (Marseille Jazz des Cinq Continents 2019) par G Borgogno
Marseille, Festival Jazz des Cinq Continents., le 24/07/2019
RAPHAEL IMBERT & LA CIE NINE SPIRIT/ THE GOOD, THE BAD & THE QUEEN. Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit ouvrent la soirée dignement. Habitués du Festival , depuis 20 ans, ce... La suite