Accueil Chronique de concert Onefoot + Jeff Mills & Emile Parisien + GoGo Penguin + Cory Henry & The Funk Apostles (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2018)
Mardi 23 octobre 2018 : 13840 concerts, 25212 chroniques de concert, 5230 critiques d'album.

Chronique de Concert

Onefoot + Jeff Mills & Emile Parisien + GoGo Penguin + Cory Henry & The Funk Apostles (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2018)

Onefoot + Jeff Mills & Emile Parisien + GoGo Penguin + Cory Henry & The Funk Apostles (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2018) en concert

Parc Longchamp, Marseille Vendredi 28 juillet

Critique écrite le par

Marseille Jazz des Cinq Continents by Pirlouiiiit 27072018

Cette année bien faille complètement passer à côté du Festival Marseille Jazz des Cinq Continents. Non pas que l'affiche ne me plaise pas mais plutôt faute de temps ou de savoir qui est qui dans les artistes que je n'avais encore jamais vus. Du coup j'ai sauté sur la dernière soirée pour voir cette nouvelle étape dans le parcours vers le succès inéluctable de Onefoot, et aussi pour découvrir Jeff Mills en version jazz. Ma sœur et ses enfants étant de passage en famille (et les entrées gratuites jusqu'à 12 ans) c'est à 4 adultes et 7 enfant que nous débarquons au Parc Longchamp ce vendredi soir après une journée de boulot écourtée par le fait que le centre aéré (situé juste en face du Parc d'ailleurs) finissait à 16h30.

Onefoot by Pirlouiiiit 27072018

Le temps de faire des sandwichs pour tout le monde et de decider qui vient en vélo ou en voiture, et nous arrivons alors que Onefoot est déjà sur scène et si j'en juge par la position dans laquelle se trouve Yessai, bien dedans. Onefoot pour ceux qui ne connaissent c'est un peu la nouvelle coqueluche du jazz marseillais avec Yessai Karapetian au piano, son frère Marc à la basse, et Matthieu Font. 5 ans après leur formation les voici en ouverture de cette dernière soirée du Festival.

Onefoot by Pirlouiiiit 28072018

Au loin je devine que Yessai a encore fait des folies vestimentaires (à chaque concert je me demande quel sera son look) : veste vert pomme, pantalon blanc de l'espace .... Il est cramponné à son clavier, tête en l'air, yeux fermés, à la Gilbert Montagné (c'est en tout cas à lui que je pense). A sa gauche Marc beaucoup moins expansif, limite sérieux, et à sa droite Matthieu très concentré lui aussi sur ses futs. Au centre donc Yessai exulte, comme à chaque fois il ne cache pas son plaisir à être sur scène et envoyer du gros son.

Onefoot by Pirlouiiiit 27072018

Passage plus calme pendant lequel il délaisse temporairement son piano et ses claviers pour une flute. Mais dès que ce morceau-là est finit ils repartent de plus belle vers ce mélange jazz, electro, dub, transgenre et clairement intergénérationnel. Et les deux derniers morceaux Bad Ass et Blue Highway ne feront pas exception. Devant les puristes et néophytes semblent prendre leur pied. Même si je ne suis pas hyper fan des nappes de synthé à la base je dois reconnaître que l'ensemble est quand même fichtrement efficace aussi lorsque, ayant bien intégré les codes des futures vedettes qu'ils ne tarderont pas à devenir, le trio revient pour saluer le public je participe avec plaisir au concert de louanges

Onefoot by Pirlouiiiit 27072018

Je rejoins du coup les autres au fond du parc, sous l'arbre à gauche en entrant, où finalement nous finissons chaque année. J'engloutis mon sandwich et une partie de la bière qu'on m'a gentiment offert puis me remet en route au pied de la scène pour le début du set de Emile Parisien (saxo) et Jeff Mills (machines). Ou plutôt, respectons l'ordre de l'affiche "Jeff Mills & Emile Parisien "play Coltrane". Tout est dit ou presque. A droite un DJ connu dans le monde entier, fer de lance de la musique électronique, de l'autre un saxophoniste soprano "fer de lance du renouveau du jazz français" (je cite le site du festival).

Émile Parisien & Jeff Mills by Pirlouiiiit 27072018

Double découverte pour moi puisque je ne connais aucune des deux (qui a dit "aucun des 3 même !" ?). C'est Jeff Mills qui arrive en premier et commence à bidouiller ses machines. Il ne quittera d'ailleurs pas celles-ci des yeux, du moins du temps où j'étais près du devant de la scène. Même quand Emile Parisien arrivera discrètement sur scène pour commencer à jouer avec lui. Difficile de poser des mots là-dessus.

Émile Parisien & Jeff Mills by Pirlouiiiit 27072018

Disons que ça commencera plutôt free et ça finira plutôt swing ... Les deux ont l'air de bien se connaître et de bien s'entendre musicalement. Les petits sons "crick crick" qui sortent des machines se marient parfaitement au langoureux saxo et donne un côté un peu amusant aux morceaux qui n'en perd pas pour autant son sérieux (cf ici).

Émile Parisien & Jeff Mills by Pirlouiiiit 27072018

Je suivrai l'essentiel du set de loin (en famille) tout en profitant de la vue de l'éclipse et de mars (je n'avais pas compris au départ que c'était la petite étoile en bas à gauche de la lune). C'est au cours de ce moment de pause que je remarque que cette année il faut vraiment bon. Pas de vent, pas trop chaud. Top. Pour que ce soit parfait il aurait juste fallu que les fontaines d'eau (gratuite) du parc ne soient pas dans la zone artiste (derrière la scène) nous contraignant à consommer (pour les enfants) en un soir plus de bouteilles en plastique qu'en 1 an ...

Gogo Penguin by Pirlouiiiit 27072018

Vint ensuite, après une présentation de l'équipe du festival sur la scène, le tour de GoGo Penguin trio de Manchester composé de gauche à droite de Chris Illingworth au piano, Nick Blacka à la contrebasse et Rob Turner à la batterie. C'est le seul groupe dont j'avais écouté un morceau (celui ci) avant de venir ... aussi parce que j'avais vu qu'ils passaient au Bowery Ballroom ou Mercury Lounge la semaine où nous seront à NY. Et j'avoue que je ne serai pas déçu.

Gogo Penguin by Pirlouiiiit 28072018

En les regardant je serai tout de suite frappé par le côté speed de leur musique et le fait qu'ils bougent bien sur scène. Pas beaucoup mais bien. Malgré la vitesse de leur morceaux il se dégage de leur concert une impression d'aisance et de naturel assez désarmante. Que je me concentre sur la batterie, la basse ou le piano je me fais embarquer. Je crois que je suis particulièrement impressionné par la basse, souvent assez discrète dans les groupes mais qui là se retrouve à plusieurs reprises bien en avant.

Gogo Penguin by Pirlouiiiit 27072018

Technique mais à l'aise, précis mais entrainant ... Transient state, Reactor, la plupart des titres sont tirés de leur dernier album dont ils ne manqueront pas de faire la pub. Et si sur la longueur je trouverai peut-être cela un poil répétitif (du fond du parc où je me trouvais) je n'en resterai pas moins impressionné et ravi de les avoir vu et entendus ce soir.

Marseille Jazz des Cinq Continents by Pirlouiiiit 27072018

L'heure tourne, une partie de nos troupes se sont échappées. Je me retrouve avec Lucie, Cyril et leur grande cousine Mathilde. Ils sont d'accord de rester au moins jusqu'à la fin du 3ème morceau du dernier groupe. Je dis "iles" mais je devrais dire "elles" car désormais Cyril dort à poings fermés. La lune est en train de re apparaître.

Cory Henry & The Funk Apostles by Pirlouiiiit 27072018

Sur scène on annonce l'arrivée de Cory Henry présenté comme un futur grand ou un espoir (je ne me souviens plus exactement des termes). Dès son arrivée sur scène il nous demande d'acclamer The Funk Apostles qui l'accompagnent à savoir : Adam Agati à la guitare, Brenton Taron Locket à la batterie, Sharay Reed à la basse et Nick Simrad aux claviers. Il n'y a pas à dire, Cory Henry (organiste échappé des Snarky Puppy) est un véritable showman !

Cory Henry & The Funk Apostles by Pirlouiiiit 27072018

De derrière son clavier/orgue dont il jouera debout, contrairement à son bassiste qui jouera assis avec l'air de ne pas y toucher (alors que ...) il n'attendra pas la fin du premier morceau pour interagir avec le public, montrant d'ailleurs l'exemple en dansant dès qu'il arrête de jouer. Très sympa, très généreux et entraintant là aussi. Ca me plaisait plutôt mais j'avoue que quand Denise Renée et Tiffany Stevenson les deux chanteuses/choristes qu'il a annoncé se sont mises à chanter j'ai été bluffé ...

Cory Henry & The Funk Apostles by Pirlouiiiit 27072018

Ou plutôt emporté par leur voix et leur timbre sur ce I feel allright hyper contagieux ! Au pied de la scène le public ne s'est pas fait prié pour danser et malgré l'heure tardive (et le fait que nous en étions quand même au 4ème groupe) j'aurai un peu de mal à retourner jusqu'aux enfants. Et c'est au son de leur reprise de Stayin' Alive que nous repartirons avec Cyril en somnambule jusqu'au pied des marches du parc où cette fois il aura bien fallu le reveiller puisque nous rentrions en vélo.

Une bien belle soirée éclectique et sympathique qui m'a fait regretter de ne pas avoir pu venir à d'autres concerts précédents ...

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

Bonus video :
Onefoot by Pirlouiiiit 27072018 - 371

Festival Jazz des Cinq Continents : les dernières chroniques concerts

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) par Pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille, le 29/07/2017
L'année dernière je ne sais plus pourquoi mais je n'avais couvert aucun des concerts du festival (oui je réutilise mon intro de la précédente chronique !). Cette année 3 soirs.... La suite

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) par Marcing13
Palais Longchamp Marseille, le 28/07/2017
Nous voilà ce soir peut-être pour le point d'orgue de cette édition 2017 du festival de Jazz des Cinq Continents, qui accueille une légende du Jazz : Herbie Hancock dans son... La suite

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents) par Zulone
Parc Longchamp, Marseille , le 27/07/2017
La nuit tombe sur le Palais Lomgchamp, le ciel laisse place à un petit coucher de soleil venté. Dans tout le parc raison les premiers échos de la voix chaude et berçante de la... La suite

Tajmo + Ana Popovic (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Tajmo + Ana Popovic (Festival Jazz des Cinq Continents) par Pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille, le 26/07/2017
L'année dernière je ne sais plus pourquoi mais je n'avais couvert aucun des concerts du festival. Cette année 3 soirs. En dehors de ce soir j'ai vu la très posée Norah Jones... La suite

Emile Parisien : les dernières chroniques concerts

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) par Marcing13
Palais Longchamp Marseille, le 28/07/2017
Nous voilà ce soir peut-être pour le point d'orgue de cette édition 2017 du festival de Jazz des Cinq Continents, qui accueille une légende du Jazz : Herbie Hancock dans son... La suite

Eric Longsworth Quartet et Daniel Humair Quartet en concert

Eric Longsworth Quartet et Daniel Humair Quartet par Mardal
Festival Jazz à la Tour - La Tour d'Aigues, le 12/08/2011
Le Festival Jazz à La Tour bénéficie d'un cadre exceptionnel, celui du château de La Tour d'Aigues, ou de ce qu'il en reste : de magnifiques façades, des tours et un portail... La suite

Jeff Mills : les dernières chroniques concerts

Jeff Mills en concert

Jeff Mills par Lb Photographie
Le Rooftop - R2 - Les Terrasses du Port, le 29/07/2016
Jeff Mills, le fondateur d'Underground Resistance, le pionnier et père fondateur de la techno passe au Rooftop des Terrasses du port, rien que ça ! L'info commence à vraiment... La suite

Jeff Mills, Juan Atkins, Moodyman (festival Believe in Marseille) en concert

Jeff Mills, Juan Atkins, Moodyman (festival Believe in Marseille) par Marcing13
Marseille J4, le 21/06/2014
Cette 2ème soirée du Festival Believe in Marseille, soirée de la fête de la musique, propose un final avec un " plateau made in Détroit ". Au programme, Moodyman, Juan Atkins et... La suite

Festival MIMI : Jeff Mills & Raphaëlle Delaunay + Serge Kakudji's Muindaji Opéra en concert

Festival MIMI : Jeff Mills & Raphaëlle Delaunay + Serge Kakudji's Muindaji Opéra par mq
Hôpital Caroline - Marseille, le 06/07/2013
Nuit de l'autre dimension Première partie : Serge Serge Kakudji // Muindaji Opéra Magnifique opéra proposé par Serge Kakudji accompagné de Célia Wa (percussion,... La suite

Jeff Mills par Champix
Le Bazar, Marseille, le 27/01/2002
C'est dimanche soir, un DJ de renommée internationale qui mixe de la bonne tek, un club marseillais plein à craquer, bref, une excellente soirée en perspective... Pourtant, ayant assisté à quelques sets de Monsieur Mills au Fuse à Bruxelles, j'ai été un peu déçu de sa prestation qui n'était pas assez engagée à mon goût, cela ressemblait plus à une... La suite

Onefoot : les dernières chroniques concerts

Rachid Taha +  Dj Djel Mars Band + A Filetta + Vocal Sampling + One Foot + Lura (Festival Babel Med) en concert

Rachid Taha + Dj Djel Mars Band + A Filetta + Vocal Sampling + One Foot + Lura (Festival Babel Med) par Sami
Dock des suds, Marseille, le 17/03/2017
Après une première soirée où on aura , entre autres, apprécié la classe de la Soudanaise Alsarah et ses Nubatones, le succès du show cinématique de Chassol et le beau mélange... La suite

Onefoot (Inouïs du Printemps de Bourges) en concert

Onefoot (Inouïs du Printemps de Bourges) par Pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 19/01/2017
D'ordinaire j'ouvre ma saison de concert le soir du vernissage de la désormais traditionnelle expo annuelle de Live in Marseille au Lollipop (10 en 10 ans d'existence du lieu).... La suite

One Foot (Jazz sur la Ville) en concert

One Foot (Jazz sur la Ville) par pirlouiiiit
La Meson, Marseille, le 26/11/2015
Ce soir cruel dilemme (une fois de plus) en ce début de soirée entre One Foot à la Meson et la reformation ponctuelle des Neurotic Swingers au Poste à Galène. Les premiers je ne... La suite

Parc Longchamp, Marseille : les dernières chroniques concerts

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents) par Zulone
Parc Longchamp, Marseille , le 27/07/2017
La nuit tombe sur le Palais Lomgchamp, le ciel laisse place à un petit coucher de soleil venté. Dans tout le parc raison les premiers échos de la voix chaude et berçante de la... La suite

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) par Marcing13
Palais Longchamp Marseille, le 28/07/2017
Nous voilà ce soir peut-être pour le point d'orgue de cette édition 2017 du festival de Jazz des Cinq Continents, qui accueille une légende du Jazz : Herbie Hancock dans son... La suite

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) par Pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille, le 29/07/2017
L'année dernière je ne sais plus pourquoi mais je n'avais couvert aucun des concerts du festival (oui je réutilise mon intro de la précédente chronique !). Cette année 3 soirs.... La suite

Tajmo + Ana Popovic (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Tajmo + Ana Popovic (Festival Jazz des Cinq Continents) par Pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille, le 26/07/2017
L'année dernière je ne sais plus pourquoi mais je n'avais couvert aucun des concerts du festival. Cette année 3 soirs. En dehors de ce soir j'ai vu la très posée Norah Jones... La suite