Accueil Marseille - Aix Espace Julien - Marseille
Vendredi 22 février 2019 : 11561 concerts, 25376 chroniques de concert, 5244 critiques d'album.
Espace Julien - Marseille

Espace Julien - Marseille

39 Cours Julien
13006 Marseille
Métro Cours Julien

Plus d'info :

1000/150 places

Depuis 1984, l'Espace Julien offre chaque année une programmation artistique "éclectique et diversifiée" sans exclusivité de la moindre tendance musicale conformément à la logique de l'équipement culturel de la Ville de Marseille.
Tous les styles, tous les publics et les Artistes, toutes les diasporas culturelles sont ainsi rassemblées et cohabitent en un même Espace unificateur en totale harmonie.
Le climat de sérénité et de respect qui prévaut lors des concerts à l'Espace Julien est quasi légendaire, y compris pour les concerts Hip Hop qui sont pourtant diabolisés et bannis dans bon nombre de villes. L'Espace Julien n'appartient à aucune "chapelle musicale". Il est tout au plus teinté, selon les saisons culturelles, par la (les) mode(s) et les pulsions du marché du moment.
C'est ainsi qu'il y a eu les années fortes du JAZZ, celles du ROCK, celles du HIP HOP...
Chaque année, en mars, l'Espace Julien accueille le festival Avec le Temps, dédié à la chanson française en plus de sa foisonnante programmation.

D'une capacité de 1000 places (600 en configuration assise), pouvant se réduire pour une configuration places assises, l'Espace Julien fait partie des salles de taille moyenne de Marseille avec le Moulin, le Docks des Suds et l'Affranchi.
L'Espace Julien se complète du Café Julien, qui accueille le bar, et parfois les afters des concerts. Le Café Julien peut également accueillir des concerts indépendants de part sa capacité de 150 places.

L'Espace Julien est une des salles les plus centrale de Marseille. Avec un métro à 100 mètres (Métro Cours Julien) et un parking souterrain à la même distance.

Source : Dossier de presse de la salle
Plan d'accès

Espace Julien : Dernières news

Talisco en concert au Trianon et en tournée [Le 08/02/2019] Annoncé par le très accrocheur titre "Sun", "Kings and Fools", le 3ème album de Talisco sortira le 29 mars 2019... A cette occasion, l'artiste français promis à un succès international sera en concert au Trianon, à Paris, le 4 décembre 2019 et en tournée française à partir...
En concert le 04/10/2019
Aya Nakamura en concert au Zénith de Paris et en tournée [Le 22/01/2019] Après son concert à l'Olympia de Paris (prévu le 31 mars 2019, déjà complet) et sa tournée française de mars à août 2019, Aya Nakamura annonce qu'elle sera en concert au Zénith de Paris - La Villette le 27 novembre 2019 et en tournée des zéniths et grandes salles du 24 novembre...
En concert le 30/03/2019

Espace Julien : les dernières chroniques concerts 630 avis

Brendan Perry

Critique écrite le 20 février 2019, par Phil2guy

Espace Julien, Marseille 12 Février 2019

Brendan Perry en concert

La venue ce soir à l'Espace Julien de Brendan Perry moitié masculine de Dead Can Dance est un petit événement tant les prestations de l'homme et de son groupe, qui vient de sortir un album, sont plutôt rares. Certains parlent encore avec des frissons dans la voix du concert qu'avait donné Dead Can Dance dans la même salle il y a plus de trente ans. Assimilé à ses débuts au rock gothique ou à la " dark wave ", le groupe a connu un succès croissant et créé un style unique en allant puiser de manière savante dans les musiques du monde, classiques ou même médiévales. Brendan Perry, qui est lancé sur une tournée française, est également l'auteur de deux albums solo très recommandables, dans un genre plus folk et intimiste. Les places sont assises ; rien de bien gênant puisque la musique solennelle et introspective de Brendan Perry ne porte pas (malgré le patronyme de son groupe) à la danse ou au défoulement. l'Espace Julien est quasiment plein, bon nombre de quadras et de quinquagénaires, vêtus de noir, se sont déplacés en masse. Mais la musique de Dead Can Dance a toujours plu à un cercle très large de personnes qui va bien au-delà des amateurs du rock " gothique ". On aperçoit même quelques metalleux dans la salle, dont un qui porte un... Lire la suite

HER + Martin Mey

Critique écrite le 04 février 2019, par Lb Photographie

Espace Julien - Marseille 30 janvier 2019

HER + Martin Mey en concert

Posons les choses d'entrée, je vous fais grâce d'avoir à chercher, voilà ce que wikipedia nous apprend sur Her, le groupe de Simon Carpentier et Victor Solf. "Her est fondé en avril 2015, leur premier EP Her Tape #1 sort en 2016. Leurs premiers singles sont Quite Like et Five Minutes. (...) Simon Carpentier meurt le 13 août 2017 d'un cancer. Il avait 27 ans. Leur premier album, Her, sort le 30 mars 2018. Le vendredi 5 octobre 2018, lors d'un concert à Rennes, Victor Solf annonce l'arrêt du groupe Her, après la fin de la tournée. Il explique qu'il ne quitte pas la musique et qu'il est actuellement en train de mettre en place un projet solo". C'est court et ça a le mérite de rappeler le contexte si particulier du concert de ce soir. Toutes proportions gardées, comme David Bowie a sacrifié Ziggy Stardust en pleine tournée pour des raisons artistiques, Victor Solf met donc fin à l'aventure Her, pour des raisons évidentes et pleinement compréhensibles. Dernier concert de la tournée avant le grand final à Paris, dernière occasion de voir le groupe se produire sur scène, autant dire que la charge émotive est garantie ce soir. Le public ne s'y est pas trompé, qui est venu en masse dans un Espace Julien archi-complet. Pas évident donc... Lire la suite

Powerwolf / Amaranthe / Kissin' Dynamite

Critique écrite le 28 janvier 2019, par Gandalf

Espace Julien à Marseille 27 janvier 2019

Powerwolf / Amaranthe / Kissin' Dynamite en concert

Trois jours après le fantastique concert de Uriah Heep au même endroit, changement de style, d'ambiance et de public avec les allemands heavy speed de Powerwolf, plus en ouverture les glammeux de Kissin' Dynamite et les je-sais-pas-quoi de Amaranthe ! Et si pour Uriah Heep on avait difficilement atteint les 500 pèlerins à la moyenne d'age proche de la soixantaine, hier soir c'etait ultra complet avec une moyenne d'age avoisinant les 30 ans à tout casser, une grande majorité tournant autour des 20 piges à peine. Une jeune audience que je ne vois que pour cette génération de groupes metal, à savoir les Ghost, Sabaton, Battle Beast et consorts, on sent vraiment le décalage avec toute l'epoque Heavy Metal plus ancienne. Ca s'est vite vérifié au vu des tshirts arborés, assez peu diversifiés et dans cette lignée de combos plutot récents. Par contre ils ont l'air d'avoir plus d'argent que nous au même age si j'en juge par le défilé impressionnant au merchandising, et la quantité d'articles achetés au stand Powerwolf ! Tant mieux pour les musiciens en tous cas. Et si j'ai l'air de qualifié cette new generation de plus "cloisoinnée", je reste en revanche admiratif par son enthousiasme et sa folie à supporter ses formations fétiches. Car... Lire la suite

Uriah Heep

Critique écrite le 26 janvier 2019, par Gandalf

Espace Julien à Marseille 24 janvier 2019

Uriah Heep en concert

La première fois qu'Uriah Heep est passé à Marseille c'etait en 1975. J'etais pas né. La première fois où je suis allé les voir, c'etait à Losheim am see, un bled allemand à la frontière luxembourgeoise, en plein décembre par un froid de canard. C'etait en 2007 et c'est dire à quel point je voulais absolument voir ce combo. Depuis j'ai pu les voir deux autres fois en festival, mais rien ne vaut un show en salle les concernant. Car les anglais ont beau etre un des groupes les plus sous estimés, avec en leur sein un des gratteux les plus sous evalué egalement, et avoir 50 ans de carrière, en live ils ont toujours une energie de dingues ! Si l'Espace Julien n'etait rempli qu'à moitié (400-500 je dirais), prouvant encore une fois à quel point ils sont injustement méconnus, au moins les fans présents, avoisinant facilement la cinquantaine de moyenne d'age, ont fait du bruit et rendu au groupe toute la générosité dont ils font preuve. De vrais fans connaisseurs, acclamant autant le dernier album que les chansons légendaires. Entrés sur scène à 20h tapantes sans première partie, les anciens ont balancés nouveaux et anciens morceaux durant près de 1h45, avec un son proche de la perfection, assez fort et très clair, où tous les... Lire la suite

DJ Daz + Dooz Kawa + K-Rhyme Le Roi + IAM + Faf Larage + Sat L'Artificier + REDK + Keny Arkana + ... (concert de soutien aux sinistrés de Noailles)

Critique écrite le 25 décembre 2018, par pirlouiiiit

Espace Julien, Marseille 21 décembre 2018

DJ Daz + Dooz Kawa + K-Rhyme Le Roi + IAM + Faf Larage + Sat L'Artificier + REDK + Keny Arkana + ... (concert de soutien aux sinistrés de Noailles) en concert

Très peu de temps après le drame du 5 novembre 2018 - l'effondrement des 2 immeubles de la rue d'Aubagne - un certain nombre de concerts ont été organisés pour récolter des fonds afin de venir en aide aux sinistrés de la rue, et plus généralement du quartier qui a connu depuis une vague d'évacuation impressionnante qui s'est étendue à d'autres quartiers de Marseille (si j'ai bien suivi, à ce jour on en est à pas loin de 1600 personnes évacuées). Des concerts au Molotov, à l'Intermédiaire, au Fils qui se touchent, à la Salle Gueule, à l'Espace Julien (j'en oublie) ... Mais de tous, c'est sans doute celui-ci qui aura été le plus médiatique puisqu'il regroupait, à l'initiative de Sat de la Fonky Family aka Sat l'Artificier, la fine fleur du rap marseillais de l'époque et de maintenant ... 3 minutes, c'est le temps qui se sera écoulé entre la mise en vente des places et l'annonce que le concert affichait complet. Difficile de passer à côté de cette date qui risquait fort de me faire faire un bon de 20 ans en arrière (un des premiers concerts sur lequel j'ai écrit sur ce site étant justement celui de la Fonky Family, 3ème Œil and co dans ce même Espace Julien)... Ah oui, avant d'aller plus loin notons que tout le monde était bénévole ce... Lire la suite

The Liminanas + Make-Overs

Critique écrite le 21 décembre 2018, par sami

Espace Julien, Marseille 13 Décembre 2018

The Liminanas + Make-Overs en concert

Une fois n'est pas coutume c'est un groupe étranger qui fait la première partie d'un groupe Français, et c'est du costaud avec les Sud-Africains de Make Overs. Un guitariste, Andreas Schönfeldt, et une batteuse, Martinique Pelser, comosent ce duo, visuellement on pense évidement aux White Stripes, en plus bruitiste, ou à d'autres furibardes comme les Deap Vally appréciées cet été au Pointu Festival. Les Make-Overs eux, sont déjà passés pas loin, à Aix au Zik Zac Festival, mais en ce qui me concerne c'est une bonne surprise ce soir. Un set court mais intense, tellement impliqué que le duo s'amuse lors d'un couac lors d'un morceau, "on est pas professionnels là, on ne le sera jamais d'ailleurs". Pour les Limiñanas pas vraiment de surprise pour qui les a déjà vus lors de leurs passages à Marseille, mais un public de plus en plus nombreux avec un Espace Julien très bien garni. Depuis leur dernière venue dans cette même salle, l'album "Shadow People" a eu une couverture médiatique à la hauteur du talent des Perpignanais avec des couvertures (Magic, Rock n Folk), pas mal de passages télé également ("Taratata", "C à Vous", "Quotidien" et la regrettée "Album de La Semaine" supprimée à la rentrée), pour un groupe à... Lire la suite

Accès