Accueil Marseille - Aix Espace Julien - Marseille
Mardi 20 février 2018 : 12227 concerts, 24864 chroniques de concert, 5197 critiques d'album.
Espace Julien - Marseille

Espace Julien - Marseille

39 Cours Julien
13006 Marseille
Métro Cours Julien

Plus d'info :

1000/150 places

Depuis 1984, l'Espace Julien offre chaque année une programmation artistique "éclectique et diversifiée" sans exclusivité de la moindre tendance musicale conformément à la logique de l'équipement culturel de la Ville de Marseille.
Tous les styles, tous les publics et les Artistes, toutes les diasporas culturelles sont ainsi rassemblées et cohabitent en un même Espace unificateur en totale harmonie.
Le climat de sérénité et de respect qui prévaut lors des concerts à l'Espace Julien est quasi légendaire, y compris pour les concerts Hip Hop qui sont pourtant diabolisés et bannis dans bon nombre de villes. L'Espace Julien n'appartient à aucune "chapelle musicale". Il est tout au plus teinté, selon les saisons culturelles, par la (les) mode(s) et les pulsions du marché du moment.
C'est ainsi qu'il y a eu les années fortes du JAZZ, celles du ROCK, celles du HIP HOP...
Chaque année, en mars, l'Espace Julien accueille le festival Avec le Temps, dédié à la chanson française en plus de sa foisonnante programmation.

D'une capacité de 1000 places (600 en configuration assise), pouvant se réduire pour une configuration places assises, l'Espace Julien fait partie des salles de taille moyenne de Marseille avec le Moulin, le Docks des Suds et l'Affranchi.
L'Espace Julien se complète du Café Julien, qui accueille le bar, et parfois les afters des concerts. Le Café Julien peut également accueillir des concerts indépendants de part sa capacité de 150 places.

L'Espace Julien est une des salles les plus centrale de Marseille. Avec un métro à 100 mètres (Métro Cours Julien) et un parking souterrain à la même distance.

Source : Dossier de presse de la salle
Plan d'accès

Espace Julien : Dernières news

Dadju en concert au Dôme à Marseille et au Zénith de Paris [Le 01/02/2018] Après ses shows - déjà complets ! - à La Cigale (Paris) et à l'Olympia de Paris, le rappeur français Dadju sera en concert au Dôme à Marseille le 23 novembre 2018 et au Zénith de Paris le 28 novembre, et ce en plus de sa tournée française ! Dates & billets en vente dès maintenant...
En concert le 04/04/2018
Juliette Armanet à l'Olympia et en tournée [Le 12/01/2018] Nouvelle star de la chanson pop made in France grâce à son premier album intitulé "Petite Amie" (avec inclus le tube "L'amour en Solitaire"), Juliette Armanet sera en concert à l'Olympia à Paris les 6 et 7 mars 2018 et en tournée française en 2018 (dont un passage au Printemps...
En concert le 21/03/2018

Espace Julien : les dernières chroniques concerts 611 avis

The Sonics - The Devils

Critique écrite le 20 février 2018, par Lb Photographie

Espace Julien, Marseille 18 février 2018

The Sonics - The Devils en concert

Comment ne pas être là ce soir ? The Sonics sont en concert à l'Espace Julien. Oui, les Sonics. Inventeurs du garage rock, précurseurs du punk, sans eux pas de Stooges et tout ce qu'on veut. Bref un authentique morceau de légende. Un moment unique, attendu par beaucoup (cf. ce "enfin je vais les voir" entendu dans le public). Les habituels grincheux nous expliqueront que "c'est dimanche" (il y a donc des jours pour le rock et d'autres pas...), que "c'est cher" (parce qu'en plus il faut payer les artistes et les gens qui essaient d'en vivre autour d'eux... un scandale), qu'il "y avait un match de l'OM là" (oui, comme toutes les semaines...) ou que "ce ne sont pas les membres originaux" (Rob Lind au sax et au chant est bien là, accompagné de Dusty Watson batteur notamment de Dickdale, arrivé en 2012, Freddie Dennis ancien des Kingsmen arrivé en 2009, Evan Foster de The Boss Martians... et Jake Cavaliere des Lords of Altamont, Gerry Roslie et Larry Parypaça ayant fait savoir en 2016 sur le compte Facebook du groupe qu'ils restaient toujours impliqués mais ne partiraient plus en tournée. On ne parle donc pas non plus d'un tribute band quelconque...). Ceux-là ne seront pas venus et c'est bien dommage. D'abord parce que l'Espace Julien ne... Lire la suite

BB Brunes + Quai d'Orsay

Critique écrite le 05 février 2018, par Fred Boyer

Espace Julien Marseille 03 Février 2018

BB Brunes + Quai d'Orsay en concert

Le début des années 2000 a vu de l'émergence d'une nouvelle scène rock principalement américaine, dont les têtes de pont étaient The Strokes et the White Stripes. Ces groupes mêlaient une fraîcheur bienvenue à un certain conservatisme rock de bon aloi : garage et post-punk étaient de retour. L'Angleterre a eu sa réplique avec les Libertines, et il a pas fallu longtemps avant que le magazine Rock & Folk essaye de nous refourguer la version française. Ce phénomène des bébés rockeurs, issus d'une série de tremplins rock sur la scène du Gibus à Paris a réussi à l'époque à fédérer un petit public de jeune fans, mais s'est aussi vite attiré l'hostilité des "vieux rockers". En effet en balançant directement en couv' de son magazine, et tour à tour, les Naasts et les Plasticines, Philippe Manoeuvre a vite fait de se faire taxer de copinage. Il faut dire qu'en fouillant un peu, on se rendait vite compte que ces groupes étaient composés de fils et filles de personnalités en vue du tout-Paris. Au final, la greffe n'a jamais vraiment pris, et ces groupes ont disparus les uns après les autres. Sauf les BB Brunes. Étaient-ils plus pistonnés que les copains? Plus talentueux? Déjà, ce sont les seuls qui ont réussi à placer dans l'inconscient... Lire la suite

French 79 + Kid Francescoli

Critique écrite le 27 décembre 2017, par Sami

Espace Julien, Marseille 22 Decembre 2017

French 79 + Kid Francescoli en concert

Alors c'est pas encore le Vélodrome de Soprano ni les deux Dome complets de Jul mais on est content de voir que l'Espace Julien affiche complet pour deux autres artistes Marseillais, dans un genre différent. Si c'est la première fois que je vois French 79 ce soir, pour Kid Francescoli en revanche on ne compte plus les concerts de Mathieu Hocine, que ce soit en solo, en dj set et depuis quelques années en trio avec la chanteuse Julia Minkin et Mathieu Chrétien, "le meilleur batteur du monde" dixit le Kid avec malice. Pas vu leur dernier passage à Marsatac en juin, c'est donc avec plaisir que je découvre en live les derniers morceaux de leur "Play Me Again", le deuxième en commun avec Julia, sorti en début d'année. Et notamment "The Player" avec son kick accrocheur, tout comme le r'n'b façon trap de "Bad Girls" où on sent le groupe davantage à l'aise que dans mes souvenirs de 2014. Mathieu ne cache pas son plaisir de jouer devant autant de monde et pas mal de gens de sa famille, et c'est également le cas de l'Américaine Julia dont les parents sont dans l'assistance ce soir. Avec sa robe pailletée et ses gestes lascifs elle se montre moins timide qu'auparavant, rivalisant avec les muses du style Chromatics... Lire la suite

Chinese Man, Imhotep, Temenik Electric, Pink No Color

Critique écrite le 18 décembre 2017, par Vand

Espace Julien, Marseille 17 décembre 2017

Chinese Man, Imhotep, Temenik Electric, Pink No Color en concert

Ohlala, mais depuis combien de temps j'ai pas fait ça moi, de rédiger un live report ? C'était même pas prévu d'ailleurs ! C'est une fois arrivé dans l'Espace Julien que ça a fait tilt, il était important de laisser une trace de cette soirée. Et comme mon comparse Phil' allait se tirer après le set des Temenik Electric, j'allais devoir ressortir mon bon vieux clavier et mes blagues nazes. Ce dimanche soir (ainsi que la veille, où la salle semblait être bondée au vu des photos), on ne payait pas son entrée pour voir des groupes : on faisait un don à SOS Méditerranée, cette asso absolument exemplaire, qui part en pleine mer avec uniquement des fonds privés, sauver d'une mort probable des gens entassés sur des radeaux de merde, balancés là par des passeurs de merde, ayant traversé au préalable l'enfer, en Lybie ou ailleurs, avec tout ce que l'on sait d'esclavage, de viols, de tortures. Après toutes ces horreurs, il serait logiquement normal de les aider coûte que coûte à se reconstruire sur un territoire auquel ils souhaitent accéder juste pour enfin vivre une vie modeste, mais à l'abri de la violence. Manque de bol, notre beau gosse énarque Emmanuel Macron / Jupiter et ses potes de l'UE préfèrent les voir crever en ne faisant... Lire la suite

Martha High & Osaka Monaurail (Festival Tighten Up #16)

Critique écrite le 07 décembre 2017, par Sami

Espace Julien, Marseille 1er Décembre 2017

Martha High & Osaka Monaurail (Festival Tighten Up #16) en concert

L'équipe du festival Tighten Up proposait de quoi se réchauffer en ce week end d'hiver avec 3 affiches de grande qualité. Pas pu aller à l'Affranchi pour revoir Jeru The Damaja pour la soirée hip hop mais bien présent pour le versant funk avec ni plus ni moins que Martha High, une des plus fameuses choristes de James Brown pendant des années. On aurait bien aimé parler un peu plus de la première partie, les locaux King Krab, bien apprécié en début d'année au Poste à Galène pour les iNOUïS du Printemps de Bourges mais on arrivera que pour la fin de leur set bizarrement programmé au café julien, dommage. Après une longue attente après les Japonais de Osaka Monaurail sont dans la place pour quelques réglages, c'est ce soir et pour cette tournée la section rythmique de Martha High, après d'autres formations européennes comme les français Shaolin Temple Defenders ou les anglais Speedometer. Le leader en mocassins, tout sourire et avec un accent des plus exotiques, commence à chauffer la salle comme il faut, avant d'introniser la chanteuse également tout sourire. Le concert commence par la plus belle des façons avec l'inusable "Think... Lire la suite

Jonny Lang + Gaelle Buswell

Critique écrite le 22 novembre 2017, par Pirlouiiiit

Espace Julien, Marseille 9 niovembre 2017

Jonny Lang + Gaelle Buswell en concert

Ce soir je vais encore voir un groupe que je ne connais que de nom. Vu une seule video de lui mais qu'importe ; en effet vu l'enthousiasme avec lequel Annie m'avait annoncé son passage je ne pouvais pas rater le concert de Jonny Lang à l'Espace Julien ce jeudi soir. A mon arrivée j'ai la surprise de découvrir que la salle est en configuration assise (et pleine du coup). Sur la scène le groupe qui assure la première partie est aussi assis ; de gauche à droite un guitariste, une chanteuse, un bassiste et un batteur. Il s'agit de Gaelle Buswell "Auteur-compositeur-interprète et guitariste" qui comme son nom de l'indique pas est de "Paris, France," comme on peut le lire dans sa "Biography" sur son site. Pas tout de suite réalisé qu'elle était française car elle chante en effet plutôt bien en anglais. Belle voix grave qui colle bien au son 70s de morceaux qui ne sont jamais joués trop forts (pas ressenti le besoin de mettre mes bouchons tout de suite) ce qui est plutôt agréable. En fait je ne dirais pas que tout sonne 70s par contre tout sonne résolument américain. Sur un morceau qui devait s'appeler quelque chose comme Jealousy j'ai pensé à PJ Harvey (pour certaines intonations dans la voix) mais en plus country folk rock... Lire la suite

Accès