Accueil Editors en concert
Samedi 8 août 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Les quatre membres du groupes anglais Editors ne peuvent renier leurs influences New Wave des années 80. A la première écoute, on ne peut s'empêcher de penser à des groupes tels que Joy Division, Echo And The Bunnymen ou à Interpol. Editors s'est forgé une solide réputation en proposant des concerts à la fois sauvages et intimistes. Leur musique est résolument pop, avec des guitares incisives et une ambiance sombre chargée d'émotion. Le groupe anglais a pris un virage plus électronique au cours d son parcours... En concert à La Salle Pleyel, à Paris, le 30 janvier 2020 dans le cadre de la sortie de l'album best of intitulé "Black Gold" (sortie le 25 octobre 2019).

Editors : vos chroniques d'albums
Site

Editors en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Editors : l'historique des concerts

Sa.

15

Fév.

2020

Editors (uk) + Support Le Fri-son - Fribourg (Ch)

Je.

30

Janv.

2020

Di.

07

Juillet

2019

Main Square Festival en concert
Main Square Festival 2019 - Dimanche 7 Juillet : Ben Harper And The Innocent Criminals, Eddy De Pretto, John Butler Trio, Rival Sons, Idles, Tamino, Jonathan Wilson, Igflo & Oli, Jain, Editors, Bring Me The Horizon,OLD TREE'Z, BISON BISOU, STRUCTURES... Main Square Festival | Ben Harper | Editors | Tamino | Rival Sons | Bigflo & Oli | Bison Bisou | Eddy de Pretto | John Butler | Bring Me The Horizon | Jonathan Wilson | Idles | Jain
La Citadelle - Arras (62)

Sa.

29

Juin

2019

Festival De La Nuit De L'erdre en concert
Bon Entendeur, Bigflo Et Oli, Eddy De Pretto, Dub Inc, Gaetan Roussel, Minuit, Editors, Electric Sin Festival De La Nuit De L'erdre | Editors | Bigflo & Oli | Bon Entendeur | Dub Inc | Gaëtan Roussel | Eddy de Pretto
Parc du port Mulon - Nort-sur-Erdre (44)

Ve.

26

Avril

2019

Musilac Mont-Blanc en concert
The Kooks + The Blaze + The Editors + Two Door Cinema + Eagle Eye Cherry + Aya Nakamura Musilac Mont-Blanc | Eagle-Eye-Cherry | The Kooks | Two Door Cinema Club | Aya Nakamura | Editors | The Blaze
Bois du Bouchet - Chamonix Mont Blanc (74)

Ve.

26

Avril

2019

Musilac Mont-Blanc en concert
Musilac Mont-Blanc Festival 2019 - pass 3 Jours : Hubert-Félix Thiefaine, The Kooks, The Blaze, Editors, Two Door Cinema, Eagle Eye Cherry, Aya Nakamura, Eddy De Pretto, Charlie Winston, Rodrigo y Gabriela, Gaëtan Roussel, Roméo Elvis, Zazie Musilac Mont-Blanc | Eagle-Eye-Cherry | Hubert-Félix Thiéfaine | The Kooks | Rodrigo y Gabriela | Gaëtan Roussel | The Blaze | Roméo Elvis | Zazie | Editors | Charlie Winston | Two Door Cinema Club | Aya Nakamura | Eddy de Pretto
Bois du Bouchet - Chamonix Mont Blanc (74)

Je.

25

Avril

2019

Me.

24

Avril

2019

Editors : les dernières chroniques concerts 14 avis

Editors + Whispering Sons

Critique écrite le 09 février 2020, par Lebonair

Salle Pleyel - Paris 30 janvier 2020

Editors + Whispering Sons en concert

Le groupe de rock britannique Editors, qui s'est formé en 2002, affiche à ce jour 6 albums studios au compteur. Le dernier, " Violence ", a été publié il y bientôt deux ans. Il y a trois mois, le groupe a sorti un Best Of " Black Gold ". C'est donc dans ce cadre que la formation anglaise de post punk s'est lancée dans une nouvelle tournée européenne qui passera dans 13 pays. Ce soir à Paris et dans ce lieu prestigieux qu'est la salle Pleyel, c'est la première de leur " Black Gold Tour ". Whispering Sons A 20 heures et en guise d'apéritif, ce sont les Néerlandais de Whispering Sons qui vont nous servir leur set. Les Limbourgeois, qui sont installés à Bruxelles depuis peu, ont bousculé et hypnotisé le public déjà fort nombreux. En 30 minutes, ils ont réussi à nous captiver par leur rage post-punk. Une atmosphère anxiogène va se dégager grâce à leur musique percutante, rythmée, parfois dansante mais surtout sombre voire inquiétante. La chanteuse Fenne Kuppens y est pour beaucoup. Elle est grande, mince et atypique et on dirait qu'elle sort tout droit des ténèbres avec sa tenue blanche et ses doc martens noirs. Sa voix est grave, étonnante et sa présence scénique ne laisse pas de marbre. A grands coups de poings et de coude, sa... Lire la suite

Editors

Critique écrite le 03 février 2020, par Didlou

Salle Pleyel, Paris 30 janvier 2020

Editors en concert

On monte sur Paris, ce qui est toujours une souffrance, mais c'est pour la bonne cause : un bon concert, celui d'Editors, et une découverte de la salle Pleyel, qui était dédiée au classique auparavant... Quelle jolie salle ! Revenons au principal, Editors, que j'avais découvert au Transbordeur de Lyon il y a 3 ans si mes souvenirs sont encore intacts. Le décor est planté, pour démarrer leur tournée ils ont choisi Paris...... Lire la suite

Editors + October Drift

Critique écrite le 29 mai 2018, par Cathy VIILLE

Transbordeur - Villeurbanne 25 avril 2018

Editors + October Drift en concert

Initialement planifié à Lyon le dimanche 15 novembre 2015, le concert du groupe Editors fut annulé suite aux attentats du Bataclan le 13 novembre. C'est donc avec un certain intérêt que j'attendais qu'une nouvelle date soit programmée dans la capitale des gaules. Il aura donc fallu pratiquement trois ans pour que le concert des Editors soit enfin annoncé pour ce mercredi 25 avril 2018 au Transbordeur. Entre temps le groupe n'a pas chômé : il a sorti un nouvel opus intitulé "Violence". Un album qui ne m'a pas vraiment convaincue et séduite mais qui ne m'a pas découragée d'aller les voir sur scène. Ce soir le concert n'est pas vraiment complet. La salle est bien remplie mais on n'est pas serré comme des sardines. Arrivée au beau milieu du concert de la première partie assurée par le groupe anglais October Drift (un groupe bien connu au Royaume Uni où il joue à guichet fermé) je ne peux donner qu'un court avis basé sur les quatre derniers morceaux auxquels j'ai assisté. Dans la lignée des groupes post punk des années 80/90, October Drift ne laisse personne indifférent, le public semble plutôt captivé, les applaudissements nombreux confirment un intérêt certain et sincère. Tout comme le chanteur d'Editors Tom Smith, Kiran Roy le chanteur... Lire la suite

Red Hot Chili Peppers, Liam Gallagher, IAM, Lana Del Rey, Pixies, La Femme, The Hives, London Grammar, Seasick Steve, The Weeknd, Editors, Tess, Rival Sons, Charli XCX, DJ Snake (Festival Lollapalooza Paris 2017)

Critique écrite le 31 juillet 2017, par Samuel C

Hippodrome de Longchamp - Paris 22-23 juillet 2017

Red Hot Chili Peppers, Liam Gallagher, IAM, Lana Del Rey, Pixies, La Femme, The Hives, London Grammar,  Seasick Steve, The Weeknd, Editors, Tess, Rival Sons, Charli XCX, DJ Snake (Festival Lollapalooza Paris 2017) en concert

Live Nation avait assuré ne pas gagner d'argent en organisant le premier Lollapalooza parisien. Le cachet des artistes devait en effet être conséquent pour réunir sur 48 heures une telle programmation... Divines : Alors que son album Lust for Life sortait l'avant-veille de sa prestation, Lana Del Rey et son style à la fois vaporeux et sensible n'arrivait pas à convaincre pleinement malgré d'excellents musiciens et deux danseuses-choristes efficaces. Se produisant au sein d'une scénographie type cabaret des années 30 nommé le Del Rey, la diva fait ce qu'elle peut. Sa musique ne se prête peut-être pas à être jouée en plein air. Malgré tout réentendre les classiques de son très réussi "Born to die" est plaisant. London Grammar était confronté à une situation identique : le timbre d'Hannah Reid est sublime et les compositions magnifiques. Toutefois on préférerait certainement apprécier le trio dans le cadre intimiste de la Cigale ou du Trianon. D'autant plus que la proximité de l'Alternative stage et de la Perry's stage donne l'impression d'entendre parfois d'étrange incursions de beats dans les envolées lyriques de la jeune anglaise. Renfrogné : On ne sait pas si Liam Gallagher a croisé le regard de son frère... Lire la suite

Editors : les chroniques d'albums

Editors : An End has a Start

Chronique écrite le 24/07/2007, par Philippe

Editors : An End has a Start

Dans la grande famille des enfants (plus ou moins bien assumés) de Joy Division, le groupe Editors s'était déjà fait remarquer en 2005 par un très classieux premier album nommé Back Room, qui s'est avéré à l'usage vieillir bien mieux que ceux des un peu pénibles Interpol - que la presse avait désignés un peu vite comme nouveaux gardiens du temple mancunien de Ian Curtis. La force de l'album, outre des balades élégantes, résidait dans des singles mélancoliques, dansants et jouissifs tout à la fois : Munich, Blood ou Bullets sonnent déjà comme des classiques vénérés par les fans, alors qu'Interpol a désormais plutôt la cote dans les bacs de solde... Editors a par... Lire la suite

Editors : Vidéo