Accueil James Blake en concert
Lundi 26 février 2024 : 6704 concerts, 27049 chroniques de concert, 5404 critiques d'album.


James Blake est issu de la nouvelle scène dubstep londonienne (qui mélange pop, electronica et dub)... Le jeune producteur a réussi à concilier l'abstraction d'une électronique minimale à la sensibilité d'un chant bouleversant pour un résultat épuré, riche et novateur. James Blake sera en concert le 9 mai 2022 à la salle Pleyel à Paris, mise en vente des billets le vendredi 24 septembre 2021 à 9h via notre lien ci-dessous !

Site

James Blake en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

James Blake : l'historique des concerts

Ve.

22

Sept.

2023

Me.

20

Sept.

2023

Ve.

26

Août

2022

Rock en Seine en concert
Rock En Seine 2022 - Vendredi 26 Août : Nick Cave And The Bad Seeds, London Grammar, Kraftwerk, Diiv, Jehnny Beth, Los Bitchos, James Blake, The Limiñanas, Squid, Aldous Harding, Zaho De Sagazan, Anna Majidson, Hsrs, Trentemoller, Gwendoline, Donna Blue Rock en Seine | London Grammar | Nick Cave & The Bad Seeds | Jehnny Beth | Kraftwerk | Trentemoller | Zaho de Sagazan | Aldous Harding | Los Bitchos | Animal Triste | James Blake | Squid | Squid | DIIV | The Liminanas
Parc de Saint Cloud - St Cloud (75)

Lu.

09

Mai

2022

Me.

30

Oct.

2019

James Blake Le 106 - Rouen (76)

Sa.

10

Août

2019

Sziget Festival en concert
Sziget Festival 2019 : Macklemore / Tamino / James Blake / The National / Son Lux / Mura Masa / Kink / Roosevelt / Richie Hawtin / Blackwave / Maurice West / Aalma Dili / Coma Cose / Red Axes / Red Axes / Marvin & Guy / Dj Coone / Wanda / Gili Yalo ... Sziget Festival | Tamino | Son Lux | Richie Hawtin | The National | James Blake | Aalma Dili | Kink | Macklemore
Obuda Island - Sziget (Hongrie)

Je.

04

Juillet

2019

Montreux Jazz Festival en concert
Sevdaliza - James Blake (DJ) Montreux Jazz Festival | James Blake
Montreux Jazz Lab - Montreux

Je.

27

Juin

2019

Festival Garorock en concert
Garorock 1 Jour : Marshmello, Bagarre, Moha La Squale, Salut C'est Cool, bigflo & Oli, Angèle, La Dispute, Charlotte De Witte, James Blake, Boris Brejcha, Blood Red Shoes, ... Festival Garorock | Blood Red Shoes | Angèle | Salut C'est Cool | Moha La Squale | James Blake | Boris Brejcha | Bagarre
Presqu'île de la Filhole - Marmande (47)

James Blake : les dernières chroniques concerts 4 avis

Nick Cave And The Bad Seeds, The Limiñanas, DIIV, Aldous Harding, James Blake, Squid, Gwendoline, London Grammar (Rock en Seine 2022)

Critique écrite le 03 octobre 2022, par Pierre Andrieu

Parc de Saint-Cloud, Paris 26 août 2022

Nick Cave And The Bad Seeds, The Limiñanas, DIIV, Aldous Harding, James Blake, Squid, Gwendoline, London Grammar (Rock en Seine 2022) en concert

Après une éprouvante première soirée (trop de monde, rien qui marche) sauvée par le concert des Arctic Monkeys, la tête d'affiche du festival Rock en Seine 2022 (pour nous !), Nick Cave & The Bad Seeds, a tout défoncé le lendemain à l'issue d'une journée beaucoup plus vivable sur le site du parc de Saint-Cloud. Oui, en ce vendredi 26 août il n'y avait "que" 30 000 personnes, soit 10 000 de moins que la veille... Et avant le grand Nick, pas mal de choses intéressantes étaient à voir : Aldous Harding, The Limiñanas, DIIV, Squid, James Blake, Gwendoline etc. Gwendoline On arrive tranquillou, sans se presser, pour assister au set des petits jeunots de Gwendoline, programmé à 15h45... Les Rennais font un carton sur la scène du Bosquet à l'entrée du site avec leurs hymnes électro punks/cold wave désabusés et sarcastiques, dont les désormais fameux "Audi RTT", "Chèques vacances" et "Chevalier Ricard", avec ses fréquents "J'en ai rien à foutre" (houlala, attention les rebelles ! Et oui, "la vie c'est dur, putain !", pauvres choux). On pourrait en avoir rien à foutre également (c'est pas parce qu'il y a des mecs à Rock & Folk qui se branlent là-dessus qu'on va acquiescer, hein), mais en fait c'est plutôt bien envoyé et assez drôle. Les... Lire la suite

Rock Werchter 2017 - Jour 2 : Radiohead - White Lies - Jaïn - Royal Blood - James Blake

Critique écrite le 09 juillet 2017, par Cabask

Werchter 30 juin 2017

Rock Werchter 2017 - Jour 2 : Radiohead - White Lies - Jaïn - Royal Blood - James Blake en concert

2ème jour de festival vendredi 30 juin après une bonne nuit de sommeil. Nous faisons même un détour dans le centre de Malines pour y (très bien) manger. En arrivant, nous entendons la fin du set de Nathaniel Rateliff & the night sweats lors de la nouvelle file d'attente pour entrer. Ça a l'air très bon et typiquement américain. Nous n'aurons pas le temps de le voir de près. White Lies Montent ensuite sur scène White Lies, qui à part peut-être leur gros succès To lose my life ne nous a vraiment pas enflammé du tout. On a abandonné au bout de 4 ou 5 titres, tellement ce post new wave sonnait daté et ennuyeux. Jain On en a profité pour aller écouter la Française de l'étape, à savoir Jain. Bien que pas fan sur disque, trouvant le tout un peu trop répétitif, je dois avouer que l'expérience live a été très agréable. Le tout est très entraînant, la bougresse sait emmener le public sans trop en faire. C'est en place et entraînant, parfaitement taillé pour les festivals. Excellent moment donc. Birdy En allant se sustenter, on voit une partie du concert de Birdy sur écran géant. C'est sympa comme musique de fond on va dire... Royal Blood La grosse claque du jour est à mettre à l'actif du duo anglais Royal... Lire la suite

Pitchfork Music Festival Paris 2014 : Mogwai, Belle and Sebastian, Jose Gonzalez, Foxygen, The Notwist, St Vincent, The War On Drugs, Ought, Son Lux, Jon Hopkins, James Blake, D.D Dumbo, Future Islands, Tobias Jesso Jr., Caribou, Jungle, CHVRCHES...

Critique écrite le 23 juin 2015, par Pierre Andrieu

Grande Halle de La Villette, Paris 30/10 au 1/11/2014

Pitchfork Music Festival Paris 2014 : Mogwai, Belle and Sebastian, Jose Gonzalez, Foxygen, The Notwist, St Vincent, The War On Drugs, Ought, Son Lux, Jon Hopkins, James Blake, D.D Dumbo, Future Islands, Tobias Jesso Jr., Caribou, Jungle, CHVRCHES...  en concert

Programmation foisonnante pour la quatrième édition du Pitchfork Music Festival les 30, 31 octobre et 1er novembre à Paris, à la Grande Halle de la Villette, avec une très grande majorité de trucs pointus et classieux en matière d'indie rock et d'électro... Très bon départ pour cette très courue et désormais incontournable convention européenne des hipsters, avec de magistrales claques administrées par Ought, The Notwist, The War On Drugs, Mogwai et Jon Hopkins. Le jeune groupe canadien signé sur le label Constellation, Ought, a la lourde charge de lancer les hostilités en tout début de festival... Et il ne tremble pas au moment d'ajuster la cible, par l'entremise d'un set boulet de canon d'indie rock noise. Grande tension dans cette musique, mais également une très belle volonté de faire exploser les tympans et la cervelle des auditeurs avec des guitares échevelées et des parties vocales extrêmement folles. Certes, ce n'est pas une découverte mais le show de The Notwist est toujours ce qui se fait de mieux en indie rock & électro pop : morceaux tout à la fois dansants, mélancoliques, revêches et catchy, mélodies célestes et voix bouleversantes. Très, très marquant donc ! On continue à planer mais cette fois sur... Lire la suite

Norah Jones + Django Django + James Blake (Festival We Love Green 2012)

Critique écrite le 20 septembre 2012, par Pierre Andrieu

Parc de Bagatelle, Paris 14 septembre 2012

Norah Jones + Django Django + James Blake (Festival We Love Green 2012) en concert

En ce week-end du 14 au 16 septembre 2012, deux événements musicaux majeurs se déroulent en région parisienne... Dans la catégorie " cocos ", on a la Fête de l'Huma (26 euros le pass 3 jours) à La Courneuve avec ce qu'il reste de New Order et les horribles Shaka Ponk, devant une foule qu'on attend gigantesque. Et dans la catégorie " bobos ", on a le festival écolo We Love Green (109 euros le pass 3 jours ou 44 euros par soir), dans le très beau Parc de Bagatelle à Paris, 16ème arrondissement de Paris, à deux pas de Neuilly-sur-Seine (aka Sarkoland), avec une assistance limitée et select. La qualité d'écoute permise par ce dernier lieu très intimiste et agréable (déjà apprécié l'année dernière pour Peter Doherty, Metronomy et Of Montreal), la programmation de Norah Jones et la peur d'un raz de marée humain à La Courneuve - 100 000 personnes attendues - nous font préférer We Love Green, malgré la potentielle présence de terrifiants sosies de Jean Sarkozy. Django Django Après avoir pris soin d'éviter consciencieusement la prestation de Kindness, dont le show désespérant au Printemps de Bourges nous a vacciné à vie, on découvre pour la deuxième année consécutive que l'ambiance est au défilé de mode bobos, écolos et jeunes... Lire la suite

James Blake : Vidéo