Accueil Keane en concert
Jeudi 28 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Groupe pop britannique dans la lignée de Coldplay, Keane livre une pop lyrique et à fleur de peau. De retour en 2012 avec des concerts et un nouvel album intitulé Strangeland ! Keane est en concert en France en 2020, à l'Olympia de Paris le 21 janvier 2020 et au Bikini à Toulouse le 29 janvier 2020...

Site

Keane en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Keane : l'historique des concerts

Me.

29

Janv.

2020

Ma.

21

Janv.

2020

Lu.

24

Juin

2019

Me.

06

Nov.

2013

Retransmission depuis Berlin : Keane La Geode - Paris 19ème (75)

Sa.

17

Nov.

2012

Ve.

16

Nov.

2012

Keane (Complet) Daichhal - Ettelbruck

Ve.

16

Nov.

2012

Me.

17

Oct.

2012

Keane : les dernières chroniques concerts 8 avis

(mon) Rock en Seine 2009, 1/3 : Keane, Gush, Yeah Yeah Yeahs, Passion Pit, Madness, Vampire Weekend, Bloc Party, Oasis (annulation de), Vitalic

Critique écrite le 31 août 2009, par Philippe

Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud 28 août 2009

(mon) Rock en Seine 2009, 1/3 : Keane, Gush, Yeah Yeah Yeahs, Passion Pit, Madness, Vampire Weekend, Bloc Party, Oasis (annulation de), Vitalic en concert

Retour à Saint-Cloud, pour la 5ème fois déjà alors qu'on aurait pas forcément parié sur l'espérance de vie d'un tel événement, pour une dernière communion en plein air, sur la base d'une affiche peu révolutionnaire et néanmoins alléchante à Rock en Seine. Seul festival au monde qui programme pour la troisième année d'affilée une Amy, celle-ci étant bien plus lisse que la tigresse fascinante mais ingérable qui les a encore (ha, ha) plantés l'année dernière... On pénètre sur le site sous un beau soleil qui ne va pas nous quitter, au son des horribles miaulements coldplayesques et des claviers mainstream de Keane dont l'oeuvre se résume en un mot : beurk. La musique funk light, puis pop rock de Gush, s'avèrera pour sa part ni déplaisante, ni marquante, vite oubliée. On découvre pendant ce temps avec plaisir que le festival est passé, comme presque tous les autres, aux gobelets consignés, puisqu'il se veut toujours plus éco-responsable (notons la tentative louable et assez osée pour une telle affluence, des toilettes sèches à grande échelle). Encore un petit effort à faire cependant : si SFR et autres pouvaient arrêter de distribuer des saloperies en plastique ou en metal jetables, et si on pouvait virer le ridicule 4x4 mastodonte qui... Lire la suite

Yeah Yeah Yeahs + Vampire Weekend + Passion Pit + Gush + The Tatianas + Keane + Asher Roth (Rock en Seine 2009)

Critique écrite le 29 août 2009, par Pierre Andrieu

Domaine National De Saint-Cloud, Paris 28 août 2009

Yeah Yeah Yeahs + Vampire Weekend + Passion Pit + Gush + The Tatianas + Keane + Asher Roth (Rock en Seine 2009) en concert

La première journée du festival Rock en Seine 2009 a été décapitée à la dernière minute par l'annulation d'Oasis à cause d'une énième altercation entre les incorrigibles frères ennemis Gallagher... Noel a déclaré qu'il quittait le groupe (remplacé sur la grande scène par un deuxième concert de Madness) et les organisateurs du festival se retrouvent encore avec un problème de remboursement des places à gérer... Triste fin pour une journée qui avait pourtant eu son lot de moment réussis. Compte rendu du 28 août 2009 : The Tatianas L'après-midi de concerts au Domaine Natonal de Saint-Cloud commence pour nous avec le traditionnel groupe parisien sans doute défendu par les séniles sourdingues de Rock n Folk et leur très médiocre chroniqueuse people Busty. Ce power trio punk n roll sait jouer, il écrit des morceaux qui autorisent le chanteur à faire preuve d'arrogance mais il faudrait dire au poseur combo que singer aussi éhontément Peter Doherty en train d'imiter les Clash, c'est complètement inintéressant... et très très chiant. Keane Autre incontournable de Rock en Seine (avec les excellentes têtes d'affiche), les groupes de variétés pop affligeants. Cette fois-ci, pauvres de nous, on a droit aux... Lire la suite

Keane + Pascale Picard (Virgin Radio Tour)

Critique écrite le 01 avril 2009, par Mcyavell

Docks des Suds - Marseille 30 mars 2009

Keane + Pascale Picard (Virgin Radio Tour) en concert

Grâce au concours Virgin Radio Tour, nous voici aux Docks à un concert que je n'aurais même pas envisagé aller voir. Je suis content toutefois de découvrir Pascale Picard annoncée comme rappelant Ani Difranco mais ça me gonfle un peu de devoir rester pour Keane. C'est tout le contraire pour ma femme. Et comme elle vient régulièrement lire par dessus mon épaule ce que j'écris, je vais devoir modérer mes propos. Pour Pascale Picard, je vais être sincèrement enthousiaste. Très sexy avec son pantalon taille basse laissant apparaître un tatouage, elle joue en grande majorité les titres de son album Me, Myself & Us, et pour cause, c'est le seul paru à ce jour. Les interprétations sont plus musclées que sur le disque et c'est tant mieux. Elle complète avec If I Miss My Shot, un nouveau morceau très prometteur de ce que peut être son prochain opus. Jolie mélodie, joli timbre de voix sur un accompagnement basique mais efficace, un départ tranquille et une belle montée en puissance. Tout ce que j'aime. Coup de coeur aussi pour Useless, un morceau qu'elle "affectionne tout particulièrement". Moi aussi. Accompagnement très (trop ?) carré par de bons musiciens dont un nommé Philippe Morissette (je mène l'enquête...). Lorsque... Lire la suite

Keane + Ladyhawke

Critique écrite le 23 novembre 2008, par keumar

Zénith de Paris 20 novembre 2008

Quelques jours seulement après la sortie française de leur 3ème opus, Perfect Symmetry, les Anglais de Keane clôturent en beauté leur tournée européenne 2008 au Zénith de Paris, après y être passés il y a deux ans. Premier constat en billetterie : le concert n'est pas sold out, on pouvait encore acheter ses places le jour même. Peut-être est-ce dû à la sortie relativement tardive de ce nouvel album (sorti le 17 novembre 2008), plusieurs fois reporté pour des raisons de stratégie commerciale semble-t-il... D'autres argueront sûrement que 2008 a été l'année Coldplay qui a tout raflé sur son passage et a renvoyé Keane, groupe révélation de l'année 2004 mais souvent qualifié de "suiveur", aux oubliettes. Quoi qu'il en soit, le Zénith affichait pratiquement complet une fois rentré à l'intérieur, aussi bien en fosse qu'en tribune (seules les ailes étaient fermées au public) pour un groupe devenu incontournable dans le paysage de la brit-pop. En 1ère partie, nous avons eu le droit à un sympathique groupe néo-zélandais d'electronica, Ladyhawke, dont la chanteuse blondinette en chemise grunge est un astucieux compromis entre Beth Gibbons et les phénomènes du moment MGMT. Une musique très entraînante (claviers eighties et ligne de basse... Lire la suite

Keane : Vidéo