Accueil Chronique de concert Yeah Yeah Yeahs + Vampire Weekend + Passion Pit + Gush + The Tatianas + Keane + Asher Roth (Rock en Seine 2009)
Vendredi 10 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Yeah Yeah Yeahs + Vampire Weekend + Passion Pit + Gush + The Tatianas + Keane + Asher Roth (Rock en Seine 2009)

Yeah Yeah Yeahs + Vampire Weekend + Passion Pit + Gush + The Tatianas + Keane + Asher Roth (Rock en Seine 2009) en concert

Domaine National De Saint-Cloud, Paris 28 août 2009

Critique écrite le par




La première journée du festival Rock en Seine 2009 a été décapitée à la dernière minute par l'annulation d'Oasis à cause d'une énième altercation entre les incorrigibles frères ennemis Gallagher... Noel a déclaré qu'il quittait le groupe (remplacé sur la grande scène par un deuxième concert de Madness) et les organisateurs du festival se retrouvent encore avec un problème de remboursement des places à gérer... Triste fin pour une journée qui avait pourtant eu son lot de moment réussis. Compte rendu du 28 août 2009 :








The Tatianas

L'après-midi de concerts au Domaine Natonal de Saint-Cloud commence pour nous avec le traditionnel groupe parisien sans doute défendu par les séniles sourdingues de Rock n Folk et leur très médiocre chroniqueuse people Busty. Ce power trio punk n roll sait jouer, il écrit des morceaux qui autorisent le chanteur à faire preuve d'arrogance mais il faudrait dire au poseur combo que singer aussi éhontément Peter Doherty en train d'imiter les Clash, c'est complètement inintéressant... et très très chiant.




Keane

Autre incontournable de Rock en Seine (avec les excellentes têtes d'affiche), les groupes de variétés pop affligeants. Cette fois-ci, pauvres de nous, on a droit aux désespérants et risibles Keane. Chaque morceau est une torture auditive, qui est - en plus - reprise en chœur par une partie du public, complètement sous le charme de la voix du très laid chanteur et des mélodies ridicules de son groupe. Cerise sur la gâteau : le leader du groupe essaye d'avoir un jeu de scène soi disant rebelle... c'est très drôle ! On devrait apposer un sticker sur les albums de cet ignoble bande de britanniques : "pomper un mauvais groupe comme Coldplay peut nuire gravement à la qualité des chansons". Au suivant !





Asher Roth

Là, on touche le fond, ce gars-là chante comme une tanche hip hop/R&B, en fait des caisses, se croit sur un terrain de sport en train de faire une séance de jogging sautillant et cela sonne à nos oreilles comme le doux bruit d'une chasse d'eau. La - men - table ! Précisons que cela fait un carton sur la grande scène, les gens sont ravis... tant mieux pour eux ! Mais cela ne passera pas par nous...





Gush

L'on se dit "Enfin un vrai groupe" quand Gush déboule sur scène en jouant une funk music hyper groovy à la Prince. Avec des voix forcées dans les aigus, des guitares qui font bouger le popotin et des rythmiques implacables, Gush réussit à attirer l'attention puis à faire danser le public. Las, après quelques morceaux, la formule devient lassante... Il faudrait faire preuve d'un peu plus de personnalité messieurs...





Yeah Yeah Yeahs

Contre vents et marées, les Yeah Yeah Yeahs poursuivent leur virage légèrement plus calme malgré les cris de vierges effarouchées ds fans de la première heure, qui veulent du punk n roll. Mais la craquante Karen O n'en fait qu'à sa tête et elle a bien raison ! Accompagnée par son batteur Brian Chase, son guitariste Nick Zinner (tous les deux excellents) et David Pajo (parfait à la basse, aux claviers et à la guitare sèche), l'excentrique diva peut tout à loisir dévoiler ses charmes vocaux hyper versatiles grâce à son micro en forme de godemiché. On va du gémissement orgasmique au cri hystérique en passant par le feulement sexy ou encore le susurrement coquin. Ouch !




Heads Will Roll, les têtes vont tomber... mais sous le charme. Sosie vocal et physique de Chrissie Hynde (sauvagement croisée avec Courtney Love et PJ Harvey), Mademoiselle O fait le show et donne le meilleur d'elle même sur chaque chanson. Après un début lancinant, le set alterne les gifles et les caresses qui électrisent l'assistance, qui en redemande. En bonne "entertaineuse" américaine, la Yeah Yeah Yeahs en chef attise le désir, en fait des caisse et déclare sa flamme à l'enthousiaste foule parisienne (I Loooove you Paris !). Rien à redire sur ce set compact et bien envoyé, si ce n'est qu'on voudrait que cette séance de montagnes russes entre électro pop, post rock et punk bruitiste dure bien plus longtemps.




Passion Pit

Pas franchement convaincu par le disque de Passion Pit, on passe sans conviction voir ce que cela donne sur scène. Et force est de constater que ce mélange entre de l'électro pop accrocheuse et un chant suraigu à la Supertramp (ouille ouille ouille !) ou à la Bee Gees (Aie aie aie !) fonctionne plutôt pas mal ! L'envie de trémousser son corps au son des claviers clinquants et des rythmes frénétiques fait son apparition... Pour un peu, on aurait presque envie d'avoir un organe comme celui de Michael Angelakos pour pouvoir couiner en chœur avec lui. Si le tout reste relativement anecdotique, il faut avouer un certain talent à cette entreprise de création de morceaux hyper efficaces et joyeux. Idéal pour faire la fête, dragouiller franco et danser jusqu'au bout de la nuit, si le coeur vous en dit.




Madness

Avant de remplacer les démissionnaires casse couilles d'Oasis sur la grande scène plus tard dans la soirée, les vétérans de Madness avaient fait un carton sur la deuxième grande scène. Leur ska / rock steady est en effet parfait pour une fin d'après midi de festival. A Rock en Seine, on est venus entre amis, on est contents d'être là, il fait beau, on a besoin d'une bande son festive. Ce que propose Madness et ses tubes multiplatinés. Très bien ! Sauf que tout cela nous laisse froid, sent fortement le réchauffé et le show calibré pour les stades. Sans se déshonorer, Madness est néanmoins en pilotage automatique. Et il semblerait que sa musique ait une date de péremption dépassée... Tout cela pourrait toutefois être plus classe avec un son plus approprié et un cadre plus intimiste, ce qui n'est pas le cas de la scène de la cascade à Rock en Seine.





Vampire Weekend

Sorte de Strokes inspirés par le blues du désert et la world music, les beaux gosses de Vampire Weekend ont tout pour plaire : ils savent écrire des morceaux, ils maitrisent l'art de les jouer sur une grande scène, leur chanteur/guitariste leader est charmant et il parle français. Toutes les conditions sont donc réunies pour que l'on puisse prendre une bonne tranche de pop/reggae/ska/rock suave, épicée et agitée. Les compositions hyper bien foutues de Vampire Weekend ont ces côtés frais, touchants et inspirés qui entrainent immanquablement la création de tubes imparables. Quand la douce voix interpelle l'auditeur, que la guitare virevolte, que la basse groove, que les synthés se font sensuels et que la batterie s'agite à bon escient, le public passe un délicieux début de soirée. Déjà auteur d'une premier album marquant, Vampire Weekend devrait faire apparaitre sous peu d'autres bombinettes super catchy, si l'on en croit les nouveaux morceaux joués à Rock en Seine. Bonne nouvelle.


En attendant le concert d'Oasis, on décide de faire l'impasse sur Bloc Party - qui a tendance à nous fatiguer en ce moment - pour être en forme pour le show des frères Gallagher. Cela nous permet d'être en pleine forme pour entendre le speaker annoncer au 30 000 festivaliers (don beaucoup d'Anglais venus spécialement pour les auteurs de Supersonic et Live Forever) que les frangins se sont engueulés et que le groupe se sépare. Sacrée fin en queue de poisson à Saint-Cloud, un an après celle provoquée par Amy Winehouse... Décidément, Rock en Seine a la poisse !


A lire également, les chroniques des concerts du dimanche 30 août (Klaxons + MGMT + Eagles Of Death Metal + Prodigy + Them Crooked Vultures + Metric + Macy Gray + Lilly Wood And The Prick), des concerts du samedi 29 août (Noisettes + Yann Tiersen + Ebony Bones + DANANANANAYKROYD + School Of Seven Bells + Faith No More + Zone Libre VS Casey & B. James + Kitty Daisy And Lewis + The Asteroids Galaxy Tour + The Horrors + Calvin Harris) et des concerts du vendredi 28 août (Yeah Yeah Yeahs + Vampire Weekend + Passion Pit + Gush + The Tatianas + Keane + Asher Roth) + le compte rendu de Philippe...


Photos : Nicolas Joubard, Rod Maurice (Passion Pit, Tatianas, Keane, Gush) et Maud Bernos (photo d'ambiance)



Sites internet : www.rockenseine.com, www.myspace.com/rockenseine.


> Réponse le 31 août 2009, par Django

Keane ? 16h ? scène de la cascade ? depuis laquelle la petite amy mac donald aurait préferé se faire arroser d'un silence façon no man's land des westerns ??? je n'ai vu aucun nuage lourd lors du set de Keane, au contraire ! même si leur musique peut nous ennuyer au bout d'un moment (everybody's changing, mais pas leurs morceaux) leur prestation a eu le mérite d'être rythmé, joyeuse... et oui joyeuse, car sous le soleil, une musique qui n'a rien à envier à Oasis (pardon, je ne peux pas aller aussi loin puisqu'ils n'ont pas jouer) et qui est connu de près ou de loin, par la majorité des festivaliers, apporte sa fraicheur, l'alchimie que tout le monde souhaite partager lors d'un tel événement musical (euh... rock en seine j'entends) et nous met sur de bon rails pour la suite... le rock...  La suite | Réagir

> Réponse le 08 septembre 2009, par Yann M.

Mais enfin Django! Pierre Andrieu a raison, Keane c'est vraiment de la daube ! A ce point là ça met pas de bonne humeur, à la limite on en rit ! Tu ne devrais pas commencer la drogue ou l'alcool si tôt dans l'après-midi ! Sans rancune...  Réagir


Rock en Seine : les dernières chroniques concerts

Foals (Festival Rock en Seine 2019) en concert

Foals (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Une heure de show à haute teneur en tubes pour l'imparable passage de Foals à Rock en Seine fin août... Remontés à bloc et visiblement ravis de jouer une nouvelle fois à Paris,... La suite

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Dimanche 25 août en plein après-midi dans le caniculaire été parisien, le groupe irlandais The Murder Capital retourne tout sur son passage au festival Rock en Seine... Sous le... La suite

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 23/08/2019
©Mauro Melis Contrairement à PNL en 2018, The Cure a fait le plein cette année à Rock en Seine, le festival francilien affichant complet vendredi 23 août, jour tant attendu du... La suite

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard en concert

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard par Philippe
Parc de Saint-Cloud, le 24/08/2018
Damnation, l'été 2018 s'est déjà enfui ! On a eu beau y poser autant de jalons festivaliers que possible (Tinals, Hellfest, Eurocks...), nous voilà déjà à sa borne de fin, celle... La suite

Gush : les dernières chroniques concerts

The Probs + Gush + Puggy (Festival Chorus des Hauts de Seine 2013) en concert

The Probs + Gush + Puggy (Festival Chorus des Hauts de Seine 2013) par Julyzz
Magic Mirrors - La Défense, le 08/04/2013
Lundi dernier, c'était une soirée très rock-embolesque au Chorus Festival ! Pour ce 3ème jour de concerts, le jeune groupe survitaminé The Probs, Gush et leurs sonorités seventies... La suite

Rock en Seine 2012 - Jour 3 : Green Day, Foster The People, The Dandy Warhols, Passion Pit, Avant-Seine All Stars, Kimbra, Versus, Friends en concert

Rock en Seine 2012 - Jour 3 : Green Day, Foster The People, The Dandy Warhols, Passion Pit, Avant-Seine All Stars, Kimbra, Versus, Friends par Fredc
Domaine National de Saint-Cloud, le 26/08/2012
DIMANCHE 26 AOÛT 2012 Temps : Beau, frais en soirée. On a vu : Elisa Jo devant The Dandy Warhols ; Jean-Paul Huchon et Julien Dray devant Green Day ; Stuck In The Sound,... La suite

PMs Better + Gush + Newton Faulkner + BB Brunes + Devendra Banhart+Gogol Bordello + ZZ Top + -M- + Peter Doherty + Pony Pony Run Run (Festival Musilac 2010) par Melanie V
Esplanade du lac/Aix les Bains, le 16/07/2010
15h30.30°C. Le festival Musilac peut enfin commencer. Les jeunes frenchies de PMS Better et Gush débutent l'échauffement du public. Mais le son pop rock anglais est très vite remplacé par celui de la guitare de Newton Faulkner. Ce chanteur surprend d'abord par ses longues dreadlocks, puis surtout par sa musique originale. Un son folk à l'énergie... La suite

Gush en concert

Gush par sami
Poste à Galène - Marseille, le 27/05/2010
Concert sympathique au poste avec les Gush. L'écoute de leur premier album "Everybody's God" ne m'avait pas vraiment renversé mais laissait augurer un agréable 70's show, ce fut... La suite

Keane : les dernières chroniques concerts

(mon) Rock en Seine 2009, 1/3 : Keane, Gush, Yeah Yeah Yeahs, Passion Pit, Madness, Vampire Weekend, Bloc Party, Oasis (annulation de), Vitalic en concert

(mon) Rock en Seine 2009, 1/3 : Keane, Gush, Yeah Yeah Yeahs, Passion Pit, Madness, Vampire Weekend, Bloc Party, Oasis (annulation de), Vitalic par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 28/08/2009
Retour à Saint-Cloud, pour la 5ème fois déjà alors qu'on aurait pas forcément parié sur l'espérance de vie d'un tel événement, pour une dernière communion en plein air, sur la... La suite

Keane + Pascale Picard (Virgin Radio Tour) en concert

Keane + Pascale Picard (Virgin Radio Tour) par Mcyavell
Docks des Suds - Marseille, le 30/03/2009
Grâce au concours Virgin Radio Tour, nous voici aux Docks à un concert que je n'aurais même pas envisagé aller voir. Je suis content toutefois de découvrir Pascale Picard annoncée... La suite

Keane + Ladyhawke par keumar
Zénith de Paris, le 20/11/2008
Quelques jours seulement après la sortie française de leur 3ème opus, Perfect Symmetry, les Anglais de Keane clôturent en beauté leur tournée européenne 2008 au Zénith de Paris, après y être passés il y a deux ans. Premier constat en billetterie : le concert n'est pas sold out, on pouvait encore acheter ses places le jour même. Peut-être est-ce... La suite

KEANE par Eric S.
ZENITH de PARIS, le 06/11/2006
Top content de voir enfin un de mes groupes préférés (avec Coldplay et Arctic Monkeys), je me suis précipité à ce concert (le premier du groupe dans une grande salle parisienne) mais je dois dire que j'ai été un peu déçu. Poutant tout y était : un public chaleureux, un ambiance électrique, un répertoire sans fausses notes, Tom Chaplin avait une... La suite

Passion Pit : les dernières chroniques concerts

Rock en Seine 2012 - Jour 3 : Green Day, Foster The People, The Dandy Warhols, Passion Pit, Avant-Seine All Stars, Kimbra, Versus, Friends en concert

Rock en Seine 2012 - Jour 3 : Green Day, Foster The People, The Dandy Warhols, Passion Pit, Avant-Seine All Stars, Kimbra, Versus, Friends par Fredc
Domaine National de Saint-Cloud, le 26/08/2012
DIMANCHE 26 AOÛT 2012 Temps : Beau, frais en soirée. On a vu : Elisa Jo devant The Dandy Warhols ; Jean-Paul Huchon et Julien Dray devant Green Day ; Stuck In The Sound,... La suite

(mon) Rock en Seine 2009, 1/3 : Keane, Gush, Yeah Yeah Yeahs, Passion Pit, Madness, Vampire Weekend, Bloc Party, Oasis (annulation de), Vitalic en concert

(mon) Rock en Seine 2009, 1/3 : Keane, Gush, Yeah Yeah Yeahs, Passion Pit, Madness, Vampire Weekend, Bloc Party, Oasis (annulation de), Vitalic par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 28/08/2009
Retour à Saint-Cloud, pour la 5ème fois déjà alors qu'on aurait pas forcément parié sur l'espérance de vie d'un tel événement, pour une dernière communion en plein air, sur la... La suite

(mes) Eurockéennes 2009 2/3 : The Answer, Peter Bjorn & John, The Asteroids Galaxy Tour, Tricky, Nneka, Kylesa, Passion Pit, Yuksek, Birdy Nam Nam en concert

(mes) Eurockéennes 2009 2/3 : The Answer, Peter Bjorn & John, The Asteroids Galaxy Tour, Tricky, Nneka, Kylesa, Passion Pit, Yuksek, Birdy Nam Nam par Philippe
Presqu'Ile du Malsaucy, Evette Salbert, le 04/07/2009
Pour le vendredi c'est par ici ! Encore des nuages lourds de menace et un cul bordé de nouilles pour cette deuxième journée des Eurockéennes. Dans la série festival engagé,... La suite

Festival Les Eurockéennes de Belfort 2009 - jour 2 : Sophie Hunger, Swefelgelb, Peter Bjorn and John, Groundation, Tricky, Peter Doherty, Kanye West, Passion Pit, Friendly Fires en concert

Festival Les Eurockéennes de Belfort 2009 - jour 2 : Sophie Hunger, Swefelgelb, Peter Bjorn and John, Groundation, Tricky, Peter Doherty, Kanye West, Passion Pit, Friendly Fires par Tribukao71
Presqu'ile de Malsaucy, Belfort, le 04/07/2009
Deuxième jour a Belfort ! on se lève avec le soleil et toujours avec cette forte chaleur qui devient limite supportable .. bref ! on mange un peu, et on décolle pour aller... La suite

Vampire Weekend : les dernières chroniques concerts

Vampire Weekend + Sizaar en concert

Vampire Weekend + Sizaar par Stéphane Pinguet
Zénith de Paris, le 21/11/2013
Une bien belle semaine de concert pour le Zénith de Paris qui accueille - quelques jours à peine après les poids lourds Nick Cave & The Bad Seeds et The National - Vampire... La suite

Vampire Weekend en concert

Vampire Weekend par FL
Zénith, Paris, le 17/11/2010
Quelle idée ?!? Quelle idée en effet d'aller voir Vampire Weekend au Zénith alors qu'ils sont passés dans la prestigieuse salle de l'Olympia quelques temps auparavant ? Et... La suite

Festival de Nimes : Editors + Gossip + Vampire Weekend + Yuksek en concert

Festival de Nimes : Editors + Gossip + Vampire Weekend + Yuksek par decapsuleur
Arènes - Nîmes, le 15/07/2010
Cette soirée attaque dès 19h30 dans des arènes ensoleillées avec les anglais d'Editors, sympathiques revivalistes coldwave, lorgnant volontiers de manière décomplexée du côté de... La suite

(mes) Eurockéennes 2008 2/3 : Daniel Darc, Vampire Week-end, (Silent Disco), Sharon Jones, Midnight Juggernauts, Cavalera Conspiracy, Santogold, Grinderman, Red Sparowes, Wombats, Sebastien Tellier en concert

(mes) Eurockéennes 2008 2/3 : Daniel Darc, Vampire Week-end, (Silent Disco), Sharon Jones, Midnight Juggernauts, Cavalera Conspiracy, Santogold, Grinderman, Red Sparowes, Wombats, Sebastien Tellier par Philippe
Presqu'Ile du Malsaucy, Evette-Salbert, le 05/07/2008
Pour le vendredi c'est par ici ! Après une bonne nuit de sommeil et un copieux repas chez nos hôtes, notre fine équipe de 8 personnes arrive sur le site où il fait toujours... La suite

Yeah Yeah Yeahs : les dernières chroniques concerts

(mon) Rock en Seine 2009, 1/3 : Keane, Gush, Yeah Yeah Yeahs, Passion Pit, Madness, Vampire Weekend, Bloc Party, Oasis (annulation de), Vitalic en concert

(mon) Rock en Seine 2009, 1/3 : Keane, Gush, Yeah Yeah Yeahs, Passion Pit, Madness, Vampire Weekend, Bloc Party, Oasis (annulation de), Vitalic par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 28/08/2009
Retour à Saint-Cloud, pour la 5ème fois déjà alors qu'on aurait pas forcément parié sur l'espérance de vie d'un tel événement, pour une dernière communion en plein air, sur la... La suite

(mes) Eurockéennes 2009 1/3 : Les Wampas, King Khan & the Shrines, Ghinzu, Noisettes, Yeah Yeah Yeahs, Sefyu, Alela Diane, The Kills, The Prodigy, The Ting Tings en concert

(mes) Eurockéennes 2009 1/3 : Les Wampas, King Khan & the Shrines, Ghinzu, Noisettes, Yeah Yeah Yeahs, Sefyu, Alela Diane, The Kills, The Prodigy, The Ting Tings par Philippe
Presqu'Ile du Malsaucy, Evette Salbert, le 03/07/2009
21ième édition des Eurockéennes de Belfort, 16ième participation d'affilée pour moi, cette fois on peut dire qu'une partie du public de 2009 n'était pas encore née, ou pas encore... La suite

Yeah Yeah Yeahs + HTRK en concert

Yeah Yeah Yeahs + HTRK par Pierre Andrieu
Le Bataclan, Paris, le 30/04/2009
Concert à la fois percutant, surprenant et vite expédié au Bataclan à Paris pour les stars new yorkaises de Yeah Yeah Yeahs... Karen O (costumes de scènes flashy, cris et... La suite

Fiery Furnaces, Franz Ferdinand, Yeah Yeah Yeahs, The Vines par ABLH
Le Palais d'Auron (Printemps de Bourges), le 24/04/2004
Malgré un horaire pas vraiment habituel pour un concert de rock (17h00), l'affiche alléchante de cet après-midi du printemps de Bourges allait tenir toutes ses promesses... Le premier groupe de ce samedi était les 4 américains de The Fiery Furnaces. Enchaînant sans répit en une petite demie heure la majorité des chansons de leur excellent premier... La suite

Domaine National De Saint-Cloud, Paris : les dernières chroniques concerts

Foals (Festival Rock en Seine 2019) en concert

Foals (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Une heure de show à haute teneur en tubes pour l'imparable passage de Foals à Rock en Seine fin août... Remontés à bloc et visiblement ravis de jouer une nouvelle fois à Paris,... La suite

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Dimanche 25 août en plein après-midi dans le caniculaire été parisien, le groupe irlandais The Murder Capital retourne tout sur son passage au festival Rock en Seine... Sous le... La suite

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 23/08/2019
©Mauro Melis Contrairement à PNL en 2018, The Cure a fait le plein cette année à Rock en Seine, le festival francilien affichant complet vendredi 23 août, jour tant attendu du... La suite

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard en concert

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard par Philippe
Parc de Saint-Cloud, le 24/08/2018
Damnation, l'été 2018 s'est déjà enfui ! On a eu beau y poser autant de jalons festivaliers que possible (Tinals, Hellfest, Eurocks...), nous voilà déjà à sa borne de fin, celle... La suite