Accueil Magnetic Man en concert
Jeudi 23 septembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Electro house techno pop très dansante et percutante... Les Anglais de Magnetic Man s'apprêtent à cartonner partout avec leurs titres à la fois originaux, décérébrants et accessibles.

Site

Magnetic Man en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Magnetic Man : l'historique des concerts

Ve.

27

Sept.

2013

Festival Marsatac en concert
Marsatac 2013 : Akua Naru + Burning House + Carbon Airways + Magnetic Man + Moderat + Set&Match + St Lô + Systema Solar + The Pharcyde + The Procussions + The Stepkids + Vitalic + Cape Town Effects + Symbiz Sound + Shangaan Electro Festival Marsatac | Magnetic Man | Set&Match | The Stepkids | Carbon Airways | The Pharcyde | Cape Town Effects | Shangaan Electro | Symbiz Sound | Vitalic | The Procussions | Burning House | Akua Naru | St.Lô | Stig of the Dump | Modeselektor | Moderat | Systema Solar
Dock des Suds - Marseille (13)

Sa.

18

Août

2012

Pukkelpop en concert
Pukkelpop 2012 : Foo Fighters, The Black Keys, The Hives, Wilco, Miike Snow, C2C, The Jim Jones Revue, Magnetic Man... Pukkelpop | Magnetic Man | C2C | Foo Fighters | The Black Keys | Wilco | The Hives | The Jim Jones Revue | Miike Snow
Kiewit - Hasselt

Di.

12

Août

2012

LMFAO (Laughing My Fucking Ass Off)  en concert
Amon Amarth (S) - Beardyman (UK) - DJ Fresh (UK) - Fanfare Ciocarlia (RO) - Figli Di Madre Ignota (I) - Goran Bregovic Wedding And Funeral Band (BIH) - Grimus (RO) - Heideroosjes (NL) - Lamb (UK) - Leningrád (RU) - LMFAO (USA) - Magnetic Man (UK) - Mando Magnetic Man | LMFAO (Laughing My Fucking Ass Off) | Goran Bregovic | Lamb | Amon Amarth | Fanfare Roumaine Ciocarlia | Heideroosjes | The Ting Tings | Dj Fresh | Mando Diao | The Subways | Paolo Nutini | The Killers | Beardyman
Obuda Island - Sziget (Hongrie)

Ve.

08

Juillet

2011

Balaton Sound Festival en concert
Big Boi Of Outkast - Mika - Portishead - Mark Knight - Fedde Le Grand - Ricardo Villalobos - Fake Blood - Magnetic Man - Aeroplane Balaton Sound Festival | Magnetic Man | Portishead | Mika | Ricardo Villalobos | Aeroplane
Site Lac Balaton - Zamard

Je.

07

Juillet

2011

Festival Exit en concert
Exit Festival 2011 : Arcade Fire, Pulp, Underworld, Portishead, Grinderman, Deadmaus, Beirut, Digitalism, Paul Kalkbrenner, Magnetic man, Tiga... Festival Exit | Magnetic Man | Pulp | Portishead | Grinderman | Paul Kalkbrenner | Arcade Fire | Digitalism | Beirut
Forteresse de Petrovaradin - Novi Sad (21)

Di.

03

Juillet

2011

Main Square Festival en concert
Main Square Festival 2011 : Coldplay, Portishead, Pj Harvey, Elbow, Underworld, Magnetic Man, Cold War Kids, Bruno Mars, Charles Bradley, Puggy, I Blame Coco... Main Square Festival | Magnetic Man | Bruno Mars | PJ Harvey | Coldplay | Elbow | Underworld | Portishead | Cold War Kids
La Citadelle - Arras (62)

Sa.

02

Juillet

2011

Werchter Rock Festival en concert
Rock Werchter 2011 : Coldplay, Portishead, Pj Harvey, Elbow, The Gaslight Anthem, Underworld, Magnetic Man, Bright Eyes... Werchter Rock Festival | Magnetic Man | PJ Harvey | Coldplay | Elbow | Underworld | Bright Eyes | Portishead
Plein Air - Werchter

Je.

16

Juin

2011

Sonar Festival en concert
Sonar Festival 2011 : Discodeine, M.i.a., Africa Hitech, Atmosphere, A-Track, Boys Noize, Cup Copy, Die Antwoord, Paul Kalkbrenner, Little Dragon, Steve Reich, Magnetic Man ... Sonar Festival | Magnetic Man | Discodeine | Cut Copy | Paul Kalkbrenner | Boys Noize | M.I.A. | Little Dragon | A-Trak
Sonar Festival - Barcelone (SP)

Magnetic Man : les dernières chroniques concerts 2 avis

Marsatac 2013 : The Pharcyde + Burning House + The Stepkids + Set & Match + Magnetic Man + St Lo

Critique écrite le 09 octobre 2013, par Sami

Dock des suds, Marseille 27 Septembre 2013

Marsatac 2013 : The Pharcyde + Burning House + The Stepkids + Set & Match + Magnetic Man + St Lo en concert

Ca donne un bon coup derrière la tête mais c'est déjà la dixième édition de Marsatac (qui fète sa 15ème) à laquelle je me rend, cette année pour deux soirs très chargés. Mauvaise nouvelle dans l'après midi, l'annulation de Carbon Airways change l'horaire de passage des Pharcyde qui se retrouvent quasiment en même temps que les Stepkids, impossible donc de voir les deux groupes qui m'intéressaient le plus ce soir. Du coup on ira jeter une oreille à Set & Match qui ouvraient la soirée sur la petite scène RBMA. Public encore chiche mais un parterre de kids visiblement déjà fan des Montpellierains, bonne ambiance. Les textes du trio sont plutôt convenus mais le flow est bon, il y a de la complicité et de l'énergie du début à la fin. Coté son c'est éclectique, des beats un peu old school, d'autre plus modernes façon trap music. Bien aimé leurs titres sur fond de TNGHT ("Higher ground") et Neptunes (l'increvable "Nothin" de N.O.R.E.) et celui où ils malmènent un sample de "Be bop a lula". Leur morceau "Sunset" dans un registre plus laidback m'a bien plu mais fait nettement retomber l'intensité d'un concert somme toute agréable. Akua Naru suit dans la Salle des Sucres, pas détesté mais pas tellement accroché non... Lire la suite

Main Square 2011 - Jour 3 : Pj Harvey, Portishead, Elbow, Coldplay, I Blame Coco, Charles Bradley, Magnetic Man, Rival Sons...

Critique écrite le 19 juillet 2011, par boby

Citadelle, Arras 3 Juillet 2011

Main Square 2011 - Jour 3 : Pj Harvey, Portishead, Elbow, Coldplay, I Blame Coco, Charles Bradley, Magnetic Man, Rival Sons... en concert

Rival Sons, Revival Sound Dés les premières notes de Rival Sons les sonorités sont évocatrices... Voyage abyssal au cœur des années 70 en pleine effervescence du rock and blues entre du LSD et une hippie à moitié nue... Rival Sons offre un revival sound fidèle et qui plus est de qualité. De leur apparence à leurs morceaux, les Californiens et tout particulièrement le chanteur ne semblent pas être tombés loin de leur modèle. Lorsque l'on tend l'oreille Led Zepp, les Doors, et même les Yardbirds reviennent dans les esprits. Au delà du pastiche, même si Rival Sons n'inventent rien il y a fort a parier que dans les prochaines années RS seront aptes à combler le vide laissé par les disparitions inéluctables des légendes... Please Welcome Mister Charles Bradley ! Il se sera fait envié, guettant la scène depuis les backstage. Attendant que les morceaux instrumentaux de son crew envoutent le public. Durant trois longs morceaux, Charles Bradley est présent, sans faire acte de présence. Chaque riff diffuse préalablement les effluves d'un amour universel que l'on perçoit déjà comme immense. Chaque note prépare à son arrivée... Imminente. "Please Welcome Mister Charles Bradley" Avec la classe d'un James... Lire la suite