Accueil Mix Up Beyrouth en concert
Mardi 11 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Rencontre / création franco-libanaise. Côté beyrouthin : Rayess Bek, rappeur virtuose et engagé; Fady Tabbal, multi-instrumentiste ; Ziad Saad, dandy electro-rock ; Youmna Saba, chanteuse d'un folk moderne qui décrit le quotidien beyrouthin; Abed Kobeissy, petit Hendrix du buzuk. Côté français, Rodolphe Burger, pionnier de la scène rock alternative et Frédéric Nevchehirlian, musicien-slameur.

Mix Up Beyrouth en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Mix Up Beyrouth : l'historique des concerts

Di.

29

Sept.

2013

Festival Marsatac en concert
Marsatac 2013 : Mixatac Bamako + Mixatac Beyrouth + Mixatac Essaouira Festival Marsatac | Mix-Up Bamako | Mix Up Beyrouth | Mix Up Maroc
Théâtre la Criée - Marseille (13)

Je.

24

Sept.

2009

Festival Marsatac en concert
Rachid Taha & friends + Speed Caravan + Y.A.S. + Mix Up Beyrouth Festival Marsatac | Rachid Taha | Ariel Wizman | Mick Jones | Speed Caravan | Y.A.S. | Mix Up Beyrouth
Dock des Suds - Marseille (13)

Di.

20

Sept.

2009

Fête de la Paix en concert
Mix Up Beyrouth + Kabbalah + NMS Fête de la Paix | Rodolphe Burger | NMS | Mix Up Beyrouth | Kabbalah | Nevchehirlian
Cours Foch - Aubagne (13)

Sa.

11

Juillet

2009

Mix Up Beyrouth : les dernières chroniques concerts 2 avis

Marsatac 2013 : Mixatac Beyrouth, Bamako, Essaouira feat. Nasser, Rodolphe Burger, Nevcher

Critique écrite le 10 octobre 2013, par pirlouiiiit

La Criée, Marseille 29 septembre 2013

Marsatac 2013 : Mixatac Beyrouth, Bamako, Essaouira feat. Nasser, Rodolphe Burger, Nevcher  en concert

Cette année encore Marsatac nous a gâté ... même si je ne suis pas trop fan des "branleurs de mulots" comme les appelle Philippe, je dois avouer que chaque année j'ai quand même trouvé mon compte sur plusieurs des lives ... Cette année j'ai raté la soirée au Silo qui avait l'air si belle sur le papier (chronique par le Philippe en question ici) et celle du vendredi ... par contre je suis allé écouter DJ Oof et danser sur les selections de Mister Eleganz à l'Alhambra le dimanche en famille (en attendant la chronique quelques photos par ici), je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer une seconde samedi au Dock (voir les chroniques parfois un peu sévères de Philippe et Sami auquel je repondrai peut être un jour pour dire que j'ai bien aimé les sets de Sexy Sushi, Dissonant Nation, Gramme, notamment) et je suis venu pour la clotûre du festival à la Criée ce soir. Par contre je ne suis bien sûr pas aller à Nîmes (question de critères de priorité géographique). Ce soir c'est donc les 3 projets Mixatac en live dans le cadre confortable (après s'être couché à 4h30 et levé avant 8h on apprécie) du grand théâtre de la Criée. Tout le projet est présenté sur leur site dédié, mais en gros il s'agit de rencontre entre des musiciens marseillais (souvent... Lire la suite

Mix-Up Beyrouth + Kabbalah (Fête de la Paix)

Critique écrite le 27 septembre 2009, par Mcyavell

Cours Foch - Aubagne 20 septembre 2009

Mix-Up Beyrouth + Kabbalah (Fête de la Paix) en concert

Aubagne un dimanche de septembre. 14h00. Déluge les deux jours précédents mais jusqu'ici tout va bien. Les stands et les restaurants de la Fête de la Paix sont animés. Le ciel est bleu, les jolis drapeaux colorés estampillés "Paix" s'agitent à cause d'un vent de sud-est qui n'augure rien de bon. Le palmarès de la course à pied du matin est interminable pour ceux qui sont venus écouter de la musique et qui voient les nuages noirs fondre sur le Cours Foch. La dernière coupe est enfin attribuée et Mix-Up Beyrouth peut entrer en scène. Frédéric Nevchehirlian déclame les premiers mots de son pertinent texte "Tout". Rayess Bek enchaîne en libanais, Rodolphe Burger prolonge avec son sublime Cupid : Je grandirai sans un mouvement Dans l'eau dormante de ton sang... Envoie tes chiens pour me traquer Envoie tes oiseaux de malheur Ils reviendront pour t'infecter Et ils te mangeront le cœur Les deux chanteurs orientaux (Youmna Saba et Rayess Bek) et l'impressionnante armada de cordes (4 guitares, un busuk, une basse) donnent un relief prenant à l'ensemble souligné par un batteur qui n'était pas là au début de l'aventure. Cette création pour Marsatac a déjà fait l'objet d'une première résidence en juillet regroupant des... Lire la suite

Mix Up Beyrouth (Festival de Marseille / Marsatac)

Critique écrite le 15 juillet 2009, par Chlorophil

Friche Belle de Mai - Marseille 11 Juillet 2009

Mix Up Beyrouth (Festival de Marseille / Marsatac) en concert

Difficile d'écrire une chronique de ce fabuleux concert. Le plus simple est sans doute de commencer par un historique, de parler des rencontres, rencontres musicales avec deux artistes que j'ai décidés de suivre du plus près possible depuis que je les ai découverts. Chronologiquement, de ceux qui étaient présents ce 11 juillet 2009 à la Friche de la Belle de Mai, celui que j'ai rencontré en premier fût Rodolphe Burger. C'était avec Katonoma dans les années 90. C'était très certainement avec la chanson Cupid présente sur leur premier album (qui porte le nom de cette chanson), chanson au lyrisme époustouflant qui sera reprise pour ce Mix up Beyrouth. Voir Katonoma sur scène, c'était s'exposer à prendre une grande claque rock dans les oreilles, et depuis ce premier album, la classe des textes, des compositions et des choix artistiques de Rodolphe Burger n'ont jamais altéré ni la qualité de sa production, ni la joie de le retrouver sur scène. Depuis, que ce soit avec son groupe (comme l'année dernière au Cargo à Arles) ou avec une dizaine de musiciens (comme en 2005 au théâtre de cavaillon avec, entre autre, Johan Guillon de Ez3keil, Lionel Pierres, Dgiz et son comparse Olivier Cadiot), tous les concerts de (ou avec) Rodolphe Burger... Lire la suite