Accueil Sub Rosa en concert
Lundi 17 janvier 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Trio indie-rock, épuré et minimaliste. Deux guitares, un sampler et une voix. Leur musique oscille avec aisance entre indie-rock teinté de rock électro et pop.

Sub Rosa : vos chroniques d'albums
Site

Sub Rosa en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Sub Rosa : l'historique des concerts

Ve.

21

Fév.

2020

Sa.

14

Déc.

2019

Sub Power Sun Doc Vinegar & les Types Arty | Sub Rosa
Baraki (13)

Ve.

10

Avril

2015

Axion Durbuy Rock Festival en concert
19e Durbuy Rock Festival - Satyricon - Alestorm - Eyehategod - Dagoba - Enthroned - Carach Angren - Sub Rosa Axion Durbuy Rock Festival | Dagoba | Sub Rosa | Satyricon | Alestorm
Le Sassin - Bomal Sur Ourthe (B)

Sa.

06

Sept.

2008

Technicolor Hobo en concert
Sub Rosa + Technicolor Hobo Sub Rosa | Technicolor Hobo
Le Lounge - Marseille (13)

Ve.

01

Août

2008

Polyethylene en concert
Polyethylene + Sub Rosa Sub Rosa | Polyethylene
Paradox - Marseille (13)

Sa.

15

Déc.

2007

Sa.

27

Oct.

2007

Sub Rosa : les dernières chroniques concerts 5 avis

Sub Power Sun

Critique écrite le 02 mars 2020, par Catherine B

Lollipop Music Store, Marseille 21 février 2020

Sub Power Sun en concert

Béa Paradis... hier soir, mon issue de secours après une nuit sale et pénible... La mienne. Mais pour Béa, la semaine fut bien pire. ... Le Paradis est sans doute de sortir d'une grippe et d'y aller quand même, d'y aller direct et d'y aller bien. Et même fort bien. Béa malade ? Punk ? Et oui. Rien ne l'arrête... 1m55 d'énergie et de présence rares. Ne doutez pas des ravages. Rien que par la voix. Et le reste qui suit avec une espèce de naturel hors du commun. Pascal Auzias... Perfectionniste et toujours sur la brèche... Le Monsieur discret, tendre et subtil, âme poète et protectrice. Le caractère sûr, autant que son jeu de guitare. Précis. Loyal. Hyper sensible... Toujours très bon. Probabilité d'une rencontre entre les deux : aucune. Et pourtant... Un petit miracle local. Sub Power Sun en show case chez LOLLIPOP MUSIC STORE. Alors pour faire les images... La pression des gens qu'on aime sans condition parce que c'est comme ça... ça ne se commande pas : C'est honnête et imparable. Pas que pour leur musique déjà très spéciale, en rappel des sons d'avant et de maintenant et ça, tout le temps. C'est unique dans le genre et me colle directement les fourmis dans le ventre et les jambes. Avec des mots. Les leurs, et... Lire la suite

Sub Power Sun

Critique écrite le 22 décembre 2019, par Pirlouiiiit

Baraki, Marseille 14 décembre 2019

Sub Power Sun en concert

Deuxième étape sur quatre trois pour cette soirée bien chargée. Après avoir commencé par le concert de Henri Florens et Christophe Leloil au Roll'Studio, et enchainé sur celui de Charlelie Couture à l'Espace Julien, me voici comme promis à 21h30 à peine passées pour découvrir en même temps que tout le monde ce soir le nouveau projet de Bea Paradis (après un - trop - longue période de silence musical). En accrochant on vélo en face du Baraki je reconnais pas mal de monde devant dont la photographe officielle du Lollipop et une bonne partie de la clique Ave the Sound. A l'intérieur d'un Baraki bien plein comme à chaque fois que je passe devant, je tombe direct sur elle qui est en train de dire bonsoir à tout le monde. Elle a l'air un poil stressée mais visiblement ravie. Sur la télé un live des Rolling Stones d'il y a longtemps (celui avec une chanteuse noire assez puissante). En fond de scène toujours le miroir décoré surmonté des Beatles en train de traverser Abbey Road et des Rolling Stones (dont la langue est présente un peu partout). Je profite de l'attente pour apporter ma caution scientifique à un plaidoyer anti cigarette (ce qui est la moindre des choses quand on aime les gens). A 21h50 Bea et Pascal montent sur la scène... Lire la suite

Sub Rosa (6ème Festival Reflets)

Critique écrite le 05 mai 2007, par Pirlouiiiit

Aux 3G - Marseille 04 mai 2007

Sub Rosa (6ème Festival Reflets) en concert

A cause de l'annulation du concert des Gnawa Diffusion (ca tombe bien j'avais super la flemme) il me faudra attendre 23h pour sortir sous la pluie et me rendre au 3G pour voir Sub Rosa. Je suis doublement curieux car je n'ai pas vu Sub Rosa depuis plus de 4 ans ! et que ce soir ils jouent au 3G bar associatif lesbien dans lequel je n'ai jamais mis les pieds bien qu'habitant tout près. Le concert (gratuit) fait partie du 6ème Festival Reflets qui est essentiellement un festival de cinéma (thématiques Lesbiennes, Gays, Bi et Trans), mais pas que puisqu'il y a aussi des concert comme ce soir ou samedi avec Jeanne Balibar à la Friche. Je m'approche de la porte pas tout à fait à l'aise il faut bien l'avouer ... a travers la fenêtre je n'ai pas l'impression qu'il y a un concert dedans aussi je demande à deux personnes qui sortent si c'est bien là qu'a lieu le concert de Béa Paradis ... oui, je rentre en me demandant si je vais devoir prendre l'adhésion à ce lieu associatif. Je suis accueilli par un bonsoir et un large sourire ... "euh je viens pour le concert ..." et on me fait signe vers la deuxième pièce juste à coté ... Où en effet je retrouve Béa Paradis et Lionel Criscuolo dans le coin de la pièce derrière leurs instruments ...... Lire la suite

Lauren Hoffman + Vale Poher + Sub Rosa

Critique écrite le 28 mai 2006, par benicio

Cabaret aléatoire - Marseille 25 mai 2006

Plutôt une bonne soirée à la friche, ce soir, malgré le peu d'affluence. Le manque de spectateurs a rendu les sets de ces nanas seules avec leur instrument, ( à part Sub rosa qui est un groupe), encore plus intimistes. Bizarrement, c'est la tête d'affiche ( ?) Lauren Hoffman qui débute la soirée. Seule donc, avec sa télécaster puis quelques titres où elle s'est accompagnée sobrement avec un clavier vintage du meilleur effet. Je ne la connaissais pas, comme les autres artistes d'ailleurs. Elle a une assez belle voix, plutôt prenante. Elle est plutôt timide, mais a essayé de communiquer avec le public. Elle a d'ailleurs demandé aux gens de se rapprocher de la scène, car comme souvent il y avait une sorte de périmètre de sécurité... Ses chansons sont simples, tristes et plutôt mélodiques. On est ici au pays des... Lire la suite

Sub Rosa : les chroniques d'albums

Sub Rosa : Sub Rosa

Chronique écrite le 29/05/2006, par Pirlouiiiit

Sub Rosa : Sub Rosa

Je profite que Benicio et Sami soient partis couvrir le soirée Multiprises rock regroupant Vale Poher, Sub Rosa et Lauren Hoffman pour rattraper un peu mon retard et notamment enfin chroniquer le premier album des locaux de cette soirée. Cela vaut le coup d'être souligné car a l'écoute de ces 10 titres bien malin celui qui devinera leur origine géographique, de ce groupe aux fortes influences anglo-saxonnes. Déjà complètement bluffé par leur démo l'année dernière, que l'on retrouve en intégralité (le contraire eut été dommage) sur ces 10 titres, c'est avec plaisir que je passe ce disque en boucle mélange de rock trip hopesque plutôt calme sans pour autant être mou. Des morceaux aussi bons en français (comme Départ) qu'en anglais (la... Lire la suite

Sub Rosa : Demo

Chronique écrite le 27/01/2005, par Pirlouiiiit

Sub Rosa : Demo

Ex Bebe clandestine, Bea Paradis après un album solo revient accompagnée de Lionel Criscuolo (guitare) pour former en 2001 Sub Rosa. On les avait croisée et apprécie en première partie de Prohom a l'Escale St Michel il y a 2 ans. Depuis ils ont été rejoints par Vincent Sermonne a la batterie puis a la basse et Fred Ayoun a la batterie. Cette demo 4 titres date de l'époque ou il n'était que 3 ; pourtant elle n'en est pas moins convaincante. La musique de Sub Rosa oscille entre trip pop et un electro rock teinté de folk avec une aisance... Lire la suite