Accueil The Wedding Present en concert
Samedi 8 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Quatuor qui fit les belles heures de la noisy pop durant la décennie 85-95, The Wedding Present est toujours en forme dans les années 2000, avec de nouveaux albums de pop/rock enragée et viscérale. En 2016, le furieux combo du chanteur, guitariste et leader David Gedge tourne toujours dans le monde entier, cette année pour soutenir en live la sortie de l'album Going, Going (parution le 2 septembre 2016)...

The Wedding Present : vos chroniques d'albums
Site

The Wedding Present : tous les concerts

The Wedding Present : l'historique des concerts

Ve.

20

Sept.

2019

The Wedding Present + Stefan Murphy I-Boat - Bordeaux (33)

Me.

18

Sept.

2019

The Wedding Present + Guest Petit Bain - Paris (75)

Sa.

22

Sept.

2018

The Wedding Present Point Ephémère - Paris (75)

Ve.

21

Sept.

2018

The Wedding Present + Guest L'Aéronef - EuraLille (59)

Ma.

07

Nov.

2017

The Wedding Present Plays George Best Le VIP - St Nazaire (44)

Lu.

30

Oct.

2017

The Wedding Present + Snaabbacash La Poudrière - Belfort (90)

Sa.

05

Nov.

2016

The Wedding Present Batofar - Paris 13eme (75)

Ve.

04

Nov.

2016

The Wedding Present - La Route Du Rock Session Club 19/88 - Rennes (35)

The Wedding Present : les dernières chroniques concerts 4 avis

The Wedding Present

Critique écrite le 03 novembre 2016, par Pierre Andrieu

Bombshell, Clermont-Ferrand 27 octobre 2016

The Wedding Present en concert

On peut vieillir dignement quand on fait du rock, David Gedge et son cultissime band noisy pop The Wedding Present - de passage au Bombshell à l'occasion d'une tournée promo pour un excellent nouveau disque, Going, Going - en sont la preuve vivante... Oui, The Wedding Present, le même combo que l'on allait voir en concert en 1993 au Club 3000, à Clermont-Ferrand quand on était étudiant, avec des canettes de bières cachées dans le blouson en jean's élimé. Le groupe dont on achetait les cassettes audio en 1992 (Hit Parade), cassettes que l'on conserve toujours précieusement, comme de saintes reliques. Bref, c'est uu authentique plaisir de voir David Gedge débouler sur la minuscule scène du Bombshell en compagnie de ses nouveaux acolytes (le Wedding Present, c'est lui... ), Sam Beer-Pearce (guitare très électrique), Katharine Wallinger (basse et choeurs) et Charlie Layton (batterie). Le club est plein (plus de 120 personnes, dont une notable proportion de chauves selon un non habitué), le son est bon, la troupe est en forme, c'est parti pour une séquence live nostalgie pas... Lire la suite

The Cure, Yo La Tengo, The Raveonettes, Great Lake Swimmers, Camille, !!!, The Polyphonic Spree, The Wedding Present, The National, Sébastien Shuller, Mus, The Organ, Art Brut, Alamo Race Track, Boom Bip, Maxïmo Park, Colder, Sonic Youth, Mercury Rev (La Route du Rock 2005)

Critique écrite le 28 décembre 2005, par Pierre Andrieu

Fort de Saint Père et Palais du Grand-Large, Saint-Malo 12 au 14 août 2005

The Cure, Yo La Tengo, The Raveonettes, Great Lake Swimmers, Camille, !!!, The Polyphonic Spree, The Wedding Present, The National, Sébastien Shuller, Mus, The Organ, Art Brut, Alamo Race Track, Boom Bip, Maxïmo Park, Colder, Sonic Youth, Mercury Rev (La Route du Rock 2005) en concert

Quinzième anniversaire réussi pour la Route du Rock. Fort de la plus belle affiche de l'été, la quinzième Route du Rock a permis d'offrir aux festivaliers ravis un panorama quasi complet de ce qui se fait de mieux actuellement en pop et rock (voire électro, mais dans une moindre mesure). Les slogans affichés sur les t-shirts 2005 du meilleur festival français de la catégorie pop - qui semblaient un peu trop aguicheurs avant le début des hostilités - étaient cette année "Pop is not dead" et "Sea, sex and rock 'n roll" ; ils se sont finalement révélés prémonitoires et furieusement tendance. La pop n'est toujours pas morte, c'est vrai, mais ça on s'en doutait quand même un peu... La plage de Saint-Malo est plus que jamais magique, avec son sable fin et sa vue imprenable sur les bikinis et autres strings ou top less, et si l'eau est un froide au début, quand on en ressort elle provoque instantanément des envies humides, voire lubriques. Hum, hum... Le rock 'n roll, quant à lui, est toujours la chose la plus réjouissante inventée par l'homme pour péter les plombs. La preuve ? Même les branchés têtes à claques, qui il n'y a pas si longtemps s'extasiaient sur le moindre DJ planqué derrière ses sinistres platines et dissertaient à n'en plus... Lire la suite

The Wedding Present + The National + Alamo Race Track + Bumcello + Las Ondas Marteles (Festival de Sédières 2005)

Critique écrite le 31 juillet 2005, par Pierre Andrieu

Granges du Château de Sédières, Clergoux 23 juillet 2005

La deuxième soirée du festival de Sédières s'annonçait riche en bons moments, elle n'a pas déçu... Sensible à la qualité de l'affiche, le public s'était déplacé en masse dans la grange rénovée qui tient lieu de (superbe) salle de spectacle au milieu d'un formidable océan de verdure. Las Ondas Marteles Juste après les prestations de Quidam (dont le concert donné en mai en première partie d'Hollywood Pornstars était prometteur) et Scories (qui nous avaient laissés de marbre à la Coopérative de Mai) programmées à partir de 18 heures, le groupe des frères Martel a parfaitement confirmé l'excellente impression qu'ils nous avaient faite un an auparavant lors d'un show case dans le club de la Coopé tout simplement renversant. A Sédières, comme à Clermont-Ferrand, la voix et le charisme de Nicolas Martel sont admirablement supportés par la guitare de Sébastien Martel et la contrebasse de Sarah Murcia. Lors d'une prestation scénique de Las Ondas Marteles, les moments de communion musicale où le trio semble possédé par ses superbes morceaux de folklore cubain ne manquent pas... Quand on entend Sarah, Nicolas et Sébastien jouer ou chanter en chœur, il n'y a aucun doute sur la sincérité de leur passion commune (et communicative) pour... Lire la suite

The Wedding Present

Critique écrite le 08 novembre 2007, par stéphane sarpaux

Cabaret aléatoire - Marseille 7 novembre 2007

Prenez un (petit) jambon à l'os. C'est bon, le jambon à l'os. Avec un couteau bien aiguisé, on enlève le gras puis on coupe de fines lamelles pour les copains. Avec un verre de vin et un petit chèvre, c'est le bonheur. Le problème avec le jambon à l'os... c'est l'os. Quand on arrive à proximité, le couteau ne peut plus couper de façon rectiligne, ça commence à tanguer, faut jouer du coude pour découper la moindre parcelle de viande. Là, deux solutions. On abandonne et on balance l'os à Médor ou on en fait une affaire personne. On balance le couteau, on empoigne l'os directement et on rogne à pleines dents, on suce, on tire, on recrache les petits bouts de gras, on y mets les ongles, on gratte des bouts de jambon . Ah, ça fait longtemps qu'on n'a plus faim, mais impossible de s'arrêter, on est comme possédé, la bave coule un peu à la commissure des lèvres, faut que cet os soit propre, net, brillant. Le Wedding présent a fait avec le rock ce qu'on fait avec le jambon : l'os est mis à nu, plus aucune trace de gras. Mercredi soir, dans un Cabaret aléatoirement remplit mais parfaitement sonorisé, la bande à David Gedge a bien fait le travail : couper, racler, désosser le rock jusqu'à l'épure. Cet homme aux traits durs comme le granit se... Lire la suite

The Wedding Present : les chroniques d'albums

The Wedding Present : Live 1987

Chronique écrite le 19/10/2007, par Pierre Andrieu

The Wedding Present : Live 1987

Premier live officiel du Wedding Present, Live 1987 témoigne sans fioritures de la puissance scénique du groupe de David Gedge à ses débuts. Chant hargneux, guitares frénétiques, mélodies percutantes, rythmiques cataclysmiques : on peut véritablement parler de "pop supersonique" en évoquant les titres concis et directs du Wedding Present. Déjà gâtés par l'impeccable reformation du groupe (de bons concerts et un excellent nouveau disque), les fans seront ravis de voir sortir ce double live - brut de décoffrage - datant de la tournée du mythique album George Best. Comme le fameux footballeur de Manchester... Lire la suite

The Wedding Present : Search For Paradise : Singles 2004-5

Chronique écrite le 08/05/2006, par Pierre Andrieu

The Wedding Present : Search For Paradise : Singles 2004-5

David Gedge est décidément en forme ces temps-ci : après un excellent nouvel album - Take fountain en 2005 -, suivi d'une tournée réussie, le leader du Wedding Present remet le couvert avec un disque de singles, B sides et raretés, agrémenté d'un dvd de clips. Et d'un Tour de France scénique à la mi mai 2006 ! Les fans français du Wedding Present sont gâtés... Sur Search for paradise, singles 2004-5, ils trouveront des raretés qui n'étaient disponibles jusque-là que sur les trois derniers singles anglais du groupe. Sans surprise, il s'agit d'excellents morceaux, tout à fait dans la lignée des tubes vrillants des Weddoes. Sur ces inédits (parmi lesquels figure le superbe Bad thing, une sorte de Making plans for Nigel 2005), on retrouve le timbre de voix si particulier de Mr Gedge, son écriture magistrale et ses guitares électriques génialement abrasives. Il y a également des compositions qui s'écartent de ce qu'on attend du... Lire la suite

The Wedding Present : Take Fountain

Chronique écrite le 15/02/2005, par Pierre Andrieu

The Wedding Present : Take Fountain

Quel bonheur que ce retour en fanfare du groupe de David Gedge, The Wedding Present ! Avec cet album très réussi sorti en France grâce aux bons soins de Talitres - un label qui se sert de ses oreilles pour choisir ses groupes, c'est à signaler ; voir également à ce sujet le disque de Early Day Miners -, une foule de souvenirs liés aux Weddoes resurgissent pêle-mêle... Ah, ce concert dans le minuscule club du Sonic Rendez-Vous à Clermont-Ferrand, ces méchants pogos provoqués par les cris et les embardées guitaristiques hystériques de David Gedge : le pied ! Ah, ce concert au festival Rock au Max mené tambour battant et se finissant avec Mr Gedge plié en deux pour mieux marteler sa guitare sur ses pieds, que... Lire la suite

The Wedding Present : Vidéo

The Wedding Present : écoute