Accueil Chronique de concert Emilie Simon + PacoVolume
Mardi 1er décembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Emilie Simon + PacoVolume

Emilie Simon + PacoVolume en concert

Casino de Paris 16 janvier 2010

Critique écrite le par



Le Casino de Paris est blindé pour le concert d'Émilie Simon. Ma copine m'a offert la place en m'assurant que si le DVD de l'Olympia de la miss electro m'avait ennuyé (comment peut-elle oser reprendre "I wanna be your dog" du déjanté Iggy Pop en version "gentille petite fille sage" ?) en "vrai", Émilie Simon, ça devrait être super. Bon, j'attends.




En première partie, Paco Volume, groupe de français qui jouent de la pop rock anglaise pas très accrocheuse. Outre le jeu de mots sur le pseudo et la présence de claviers nord electro qui viennent ajouter une dimension sonore façon "game boy", originale mais pas d'un goût remarquable, le groupe a la prestance d'une tranche de jambon, un jeu de scène pas très étudié et des phrases qui retombent à plat du genre : "on va faire une reprise que j'aurai aimé composer." ou "ah ouais y'a du monde." Mention spéciale à Paco Volume lui-même, petite asperge qui n'a pas choisi entre rentrer son pan de chemise dans son pantalon ou de le laisser pendre, qui dégage une antipathie naturelle rare. Pire il agace avec ses airs de fils à papa venu avec sa collection de guitares (deux Telecaster, un charango, une Gibson J-45... pour une première partie de concert et 7 chansons, est-ce bien utile ?) qu'il mouline sans nuance à la manière un masturbateur désinvolte qui n'en a rien à branler. Public glacial, hors mis quatre ou cinq fans discrets. Passons.




Puis une grosse demie-heure plus tard, Émilie Simon apparaît. Trois musiciens seulement (un excellent batteur dans sa cage de plexiglas, elle-même en claviériste et un bassiste qui joue du clavier deux octaves) pour une formule intimiste visuellement mais très préparée du point de vue de la programmation. En effet, Émilie déclenchera plusieurs fois des playbacks enregistrés depuis son clavier pour avancer vers le public le micro à la main. Ça rappelle un peu les plateaux télé à la Guy Lux et les célèbres musiciens mimant leurs rôles des années 80.




En vrai Émilie est vraiment mignonne dans sa robe excentrique, munie de son bracelet électro (qui déclenche sur sa voix un écho, des chœurs harmonisés, de la distorsion) et entourée de plein d'autres jouets coûteux. On a l'impression d'être dans la chambre de la fille d'un rentier millionnaire qui a des copains à l'IRCAM. Revenons à ses chansons. Des versions réarrangées de ses plus beaux titres (de "Désert" à des chansons de l'album "Végétal" ou de "la marche de l'empereur") et de "The Big Machine", qui est à ce jour le meilleur album de Kate Bush.



Si le public criait et applaudissait beaucoup entre les chansons, personne n'a entonné un refrain ou n'a tapé dans les mains plus de dix secondes. Étant habitué depuis 15 ans à aller à des concerts de tous styles j'ai trouvé qu'Émilie aurait pu chauffer la salle et ne pas se contenter de dire : "on est très contents d'être ici à Paris ce soir." Ok, elle est timide mais ce n'est pas pardonnable quand on en fait son métier. J'ai la sensation de m'être vraiment ennuyé, coincé dans une salle avec un public statique de bobos péteurs dans la soie, plus occupés à filmer depuis leurs iPhones que de prendre part au concert. Elle a eu sa standing ovation quand même, c'était mérité pour le travail de l'équipe (mention spéciale pour les lumières, les effets visuels et la sonorisation) mais pas pour son show. Faire du mignon alors qu'elle pourrait être grandiose, ça n'est pas pardonnable. Espérons qu'elle va un jour être coachée là dessus.

 Critique écrite le 17 janvier 2010 par Filipin

> Réponse le 19 janvier 2010, par OLIVIER 75

[Casino de Paris - 16 janvier 2010] A 61 ans, j'ai une formation de pianiste classique. J'ai suivi le parcours d'Emilie Simon depuis ses Victoires de la Musique qui l'ont récompensée trois années de suite pour son oeuvre remarquable, reconnue unanimement par ceux à la recherche d'un univers totalement à part et qui vous emporte dans un monde sensible et différent. Ce soir au Casino de Paris, j'ai retrouvé la formidable capacité de cette ravissante et frêle jeune femme à créer cet univers totalement à part, fait de force et sensualité, de nuances et d'inventivité, mais aussi à toujours nous surprendre et nous étonner par la variété et l'avancée permanente de son répertoire et son refus d'immobilité dans ses créations, sa voix perchée pouvant devenir langoureuse à la Maryline. Bravo Madame et merci aussi de nous avoir...  La suite | Réagir

> Réponse le 08 juin 2010, par fancyparis

[Casino de Paris - 16 janvier 2010] N'importe quoi! achetez-vous des oreilles! Le concert d'Emilie était génial, c'est pas du bal on est pas obligés d'être ambiancés par les artistes, la musique et le spectacle se suffisent à eux-mêmes! Emilie est une artiste unique, et comparer son album avec Kate Bush prouve bien le peu d'intérêt que vous lui portez ! Pour ce qui est de la première partie, Pacovolume, on sent une certaine jalousie (guitares, talent...), je comprends, de plus, pour lui avoir demandé un autographe, la petite asperge doit mesurer pas loin de 2 mètres !   Réagir


Emilie Simon : les dernières chroniques concerts

(mon) Rock en Seine 2014, 2/2 : Junip, St Paul & the Broken Bones, Thee Oh Sees, The Ghost of a Saber Tooth Tiger, Cheveu, Lucius, Emilie Simon & ONDIF, Portishead, Frànçois & the Atlas Mountain, The Horrors, St. Vincent en concert

(mon) Rock en Seine 2014, 2/2 : Junip, St Paul & the Broken Bones, Thee Oh Sees, The Ghost of a Saber Tooth Tiger, Cheveu, Lucius, Emilie Simon & ONDIF, Portishead, Frànçois & the Atlas Mountain, The Horrors, St. Vincent par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 23/08/2014
Le vendredi, c'est par ici ! Deuxième (et hélas dernière journée) pour nous dans cette bonne ville de Saint-Cloud, pour communier avec quelques 39 999 autres personnes dans... La suite

Interview avec Emilie Simon en concert

Interview avec Emilie Simon par Fredc
Café de la Musique, Paris, le 21/05/2012
Une rencontre avec Emilie Simon n'est jamais anodine. Elle l'est d'autant moins quand, comme moi, on l'a suivie avec passion sur la banquise immaculée de La Marche de l'Empereur,... La suite

(mes) Eurockéennes 2010 2/3 : Omar Souleyman, Emilie Simon, Airbourne, General Elektriks, The Specials, The XX, The Hives, Ghinzu, Vitalic en concert

(mes) Eurockéennes 2010 2/3 : Omar Souleyman, Emilie Simon, Airbourne, General Elektriks, The Specials, The XX, The Hives, Ghinzu, Vitalic par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 03/07/2010
Le vendredi, c'est par ici ! Chaque année, au moins un projet excitant est programmé à une heure indécente, pour qui doit faire la grasse-matinée, récupérer, partager un bon... La suite

Iggy & The Stooges + Archive + Emilie Simon + Izia (Printemps de Bourges 2010) en concert

Iggy & The Stooges + Archive + Emilie Simon + Izia (Printemps de Bourges 2010) par Pierre Andrieu
Le Phénix, Bourges, le 14/04/2010
Une démonstration de punk rock... Après trois premières parties plutôt anecdotiques (Izia fatigue en un clin d'oeil avec ses hurlements et ses compos de Janis... La suite

PacoVolume : les dernières chroniques concerts

French Cowboy + PacoVolume + Mina May en concert

French Cowboy + PacoVolume + Mina May par sami
Cabaret Aleatoire, Marseille, le 09/04/2010
Soirée un peu mitigée, avec du bon et du moins bon. Les Toulonnais Mina May ouvrent les hostilités avec un certain brio dans la première partie du concert mais m'ont... La suite

Emilie Simon + Paco Volume  en concert

Emilie Simon + Paco Volume par celine
Espace Julien - Marseille, le 02/12/2009
Le concert débute par Paco Volume, invité par Emilie Simon qu'il accompagne durant toute sa tournée. En tous cas, c'est ce qu'il dit, certaines mauvaises langues diront qu'il... La suite

Emilie Simon + Paco Volume en concert

Emilie Simon + Paco Volume par Marco
L'autre Canal - Nancy, le 24/11/2009
Déception pour ce concert. Je trouvais les albums précédents d'Emilie Simon excellents et la tournée qui suivit la sortie de "Végétal" splendide en tous points : choix des... La suite

Casino de Paris : les dernières chroniques concerts

George Clinton and Parliament Funkadelic + Malka Family par lol
Casino de Paris, le 03/07/2018
C'est toujours frustrant d'assister à un mauvais concert ! Ce concert de George Clinton était malheureusement un modèle du genre. Pourtant, tout avait bien commencé... Au cœur de l'hiver, l'annonce de la mise en vente des places pour le traditionnel concert parisien du mois de juillet de Mister Clinton et de son P-Funk Band faisait l‘effet... La suite

Girls In Hawaii + Lomboy en concert

Girls In Hawaii + Lomboy par Manu Wino
Casino de Paris, le 12/04/2018
5 mois après leur passage au Trianon, Girls In Hawaii investit ce soir le Casino de Paris (une première pour le groupe dans cette salle comme le fera remarquer Antoine, le... La suite

Jean-Pax Méfret en concert

Jean-Pax Méfret par lol
Le Casino de Paris, le 13/01/2018
Tout est atypique chez Jean-Pax Méfret ! Son parcours, sa carrière, les thèmes de ses chansons, son public, sa longévité sont baignés d'une singularité qui le place aux antipodes... La suite

Angus And Julia Stone en concert

Angus And Julia Stone par Lebonair
Le Casino de Paris , le 09/12/2014
Le duo australien Angus And Julia Stone a déposé ses valises deux soirs consécutifs au de Paris ce mardi 9 décembre ainsi que le lendemain, le 10. Deux soirées qui affichaient... La suite