Accueil Chronique de concert Festival Jazz des Cinq Continents : Erik Truffaz Quartet - Ahmad Jamal Quartet
Mardi 26 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Festival Jazz des Cinq Continents : Erik Truffaz Quartet - Ahmad Jamal Quartet

Festival Jazz des Cinq Continents : Erik Truffaz Quartet - Ahmad Jamal Quartet en concert

Festival de Jazz des Cinq Continents - Marseille 21 juillet 2011

Critique écrite le par

Jazz Des Cinq Continents By McYavell - 110718

À y regarder de près, mais sans vouloir jouer à "qui a la plus grosse", si on aligne les programmations de Porquerolles, Nice, Antibes, Marciac, force est de constater que le Festival Jazz des Cinq Continents s'est hissé au rang des festivals de jazz les plus prestigieux du sud de la France, et même au delà, et se place à mon sens en tête. Respect. Erik Truffaz et Ahmad Jamal partagent l'affiche de la deuxième soirée au parc Longchamp.

Le trompettiste Erik Truffaz fait l'entame en formation de quartet.
Erik Truffaz By McYavell - 110721

Benoît Corboz : clavier / Erik Truffaz : trompette / Marcello Giuliani : basse / Marc Erbetta : batterie.


La balance des sons me surprend un peu au début : beaucoup de réverbération, de résonance, d'écho, une basse hyper puissante, lourde, un clavier saturé, mais passé l'effet de surprise, et -oserais-je l'avouer- de crainte, je réalise que le quartet est très efficace, la musique et son agencement sonore sont très aboutis.

Erik Truffaz By McYavell - 110721 (1)

Erik Truffaz propose une musique d'immersion, ou d'envol du type "Leaving on a jet plane" selon la trajectoire que l'on préfère. Pas besoin de produits douteux pour le suivre, son jazz électro rock, électro pop et plus acoustique sur certains morceaux fait un effet immédiat : le public adhère et au fil des morceaux, on perçoit de plus en plus d'yeux qui se ferment, de têtes qui balancent.

Erik Truffaz By McYavell - 110721 (2)

La trompette dépose de longues notes éthérées et aériennes sur la structure solide lourde et pesante de la basse et de la batterie, un contraste qui génère un bel effet. Le clavier ajoute une touche électro-psychédélique au tout pour produire un ensemble contrasté mais cohérent.

Erik Truffaz By McYavell - 110721 (3)

Deux titres de morceaux nous indiquent qu'Erik Truffaz semble sensible aux malheurs de ce monde : Fujin, qu'il dédie au Japon, et Les Gens Du Voyage. Ce dernier est l'occasion d'un retour à l'acoustique, le clavier devient piano, la réverbération s'atténue pour une mélodie sobre, grave et dépouillée à la trompette : magnifique pièce.

Erik Truffaz By McYavell - 110721 (4)

Au rappel, Erik Truffaz finit en beauté sur le très planant In Between, de l'album éponyme. La basse répète en boucle les trois mêmes notes tout au long du morceau, mais entre deux soupirs, le public attrape les croches qui s'échappent du pavillon de la trompette et part très loin, très haut.

Ahmad Jamal By McYavell - 110721

Deuxième set avec le très attendu Ahmad Jamal, en quartet lui aussi.
Ahmad Jamal : piano
Manolo Badrena : percussions
James Cammack : basse
Herlin Riley : batterie


Ahmad Jamal By McYavell - 110721 (7)

Le géant s'installe, la fièvre monte dans l'instant. Il démarre très fort, l'intensité est immédiate. Le monstre aux deux mains droites plaque d'emblée des accords à sept doigts dans chaque main (droite), il enfonce à fond la pédale droite du Steinway, beaucoup de résonance dans son jeu aussi, mais tout en acoustique ! Puis une série de notes brèves, piquées, légères, véloces.

Ahmad Jamal By McYavell - 110721 (8) Ahmad Jamal By McYavell - 110721 (3)

Ses comparses ne sont pas en reste. Eux aussi sont entrés à fond dès le premier morceau. Brutale, sauvage, d'une énergie contagieuse : voilà une entrée qui aurait bien figuré le film d'un départ de sprint ou d'une entrée dans un grand magasin un premier jour de soldes.

Ahmad Jamal By McYavell - 110721 (2)

On découvre à cette occasion un OVNI, le percussionniste Manolo Badrena qui vaut, tant par son talent percutant que par son jeu de scène et ses grimaces, ses éclats de rire constants. Gilet rouge, barbe d'amish, looké façon Paul Bunyan, le bucheron emblématique canadien appelle sans cesse ses compagnons de scène d'un regard, d'un rire, d'une exclamation. Les trois autres le contemplent hilares et le public entre dans ce sympathique jeu de scène.

Ahmad Jamal By McYavell - 110721 (1)

Les morceaux interprétés sont longs et passionnants. Les quatre musiciens ont de l'énergie à revendre. Tout en explosant de saillies géniales, l'immense leader, le prophète, l'architecte laisse la part belle aux trois autres et chacun affirme solidement sa place dans le quartet.

Ahmad Jamal By McYavell - 110721 (6)

On a plaisir à retrouver certaines caractéristiques du jeu du magicien, entièrement libéré des contraintes formelles : des phrases entamées qui s'arrêtent brutalement, laissant l'auditeur terminer, imaginer la suite, mais aussi les décalages rythmiques constants, l'utilisation des silences, l'incroyable main gauche et la légèreté du phrasé mélodique. Ahmad Jamal offre tout cela abondamment et avec un grand naturel, sans jamais donner l'impression d'un étalage.

Ahmad Jamal By McYavell - 110721 (5)

En comparaison de la soirée d'hier avec Herbie Hancock, Wayne Shorter, (plus très jeunes eux non plus) et Marcus Miller, qui était déjà très belle, il y a ce soir un surplus d'énergie, de compulsion, de fièvre. Est-ce pour certain l'enchaînement des tournées européennes, la fatigue, le grand âge, ou simplement la forme, absente un soir... beaucoup de raisons qui ne font que renforcer l'admiration qu'inspire Ahmad Jamal.
Un artiste de 81 ans qui se donne autant, c'est une belle leçon de vie. Le public ne s'y est pas trompé qui l'a couvert d'applaudissements renouvelés. Bravo Monsieur Jamal.

Ahmad Jamal By McYavell - 110721 (4)

Plus de photos d'Erik Truffaz Quartet et Ahmad Jamal Quartet.

Retrouvez des extraits vidéo de tout le festival Jazz des Cinq Continents par là

> Réponse le 24 juillet 2011, par nightbird13

[Festival - 21 Juillet 2011] Erik Truffaz et son quartet m'a vraiment séduit, je connaissais un peu le musicien à travers quelques extraits de sa discographie, en Live j'ai adhéré totalement, fusion parfaite et réussie de l'electro et du jazz, de plus je n'ai pas noté l'utilisation d'ordinateur ou l'usage répété de sample, donc ce son electro était vraiment fourni par le jeu direct des musiciens, en particulier les claviers joués en direct et surtout le fender rhodes sur lequel étaient assignés des effets gérés en direct, à ce titre on peut saluer la performance et le travail du clavier et de l'ingénieur du son qui sont deux éléments clé à mon sens de la réussite musicale de ce projet, avec une rythmique basse batterie efficace qui délivrait des tournes parfaites dans ce style comme de véritables samples electro joués...  La suite | Réagir

> Réponse le 24 juillet 2011, par nightbird13

[Festival de Jazz des Cinq Continents Marseille - 21 Juillet 2011] Pour la deuxième partie de cette soirée on attendait tous avec impatience une des légendes encore vivante du piano jazz, Ahmad Jamal et son quartet. 81 ans toujours flamboyant et virtuose, une arrivée en scène très classe digne d'un maestro du jazz, et le premier morceau démarre surprenant une telle énergie en début de concert qui ressemble plutôt à une fin de concert où l'on donne tout avant de s'éclipser, avec présentation des musiciens et solos à tour de rôle, belle entrée en matière et originale, d'emblée il installe son style du pur Ahmad Jamal il marque la scène de son empreinte dans un jazz bien à lui sans compromis, j'apprécie mais j'attends avec impatience la suite du concert. J'attendrais jusqu'au bout car la suite du concert sera sur le même ton énergie, cassure rythmique,...  La suite | Réagir


Festival Jazz des Cinq Continents : les dernières chroniques concerts

John Zorn, Festival Jazz des Cinq Continents  en concert

John Zorn, Festival Jazz des Cinq Continents par Vv
Palais Lonchamp Marseille, le 26/07/2019
Un soir d'eté, alors que le palais longchamp fini d'enrouler sa cape étoilée sur ses épaules, un gargouillis spectral fait fuir les ours morts hors des cages du zoo désaffecté. Les... La suite

John Zorn Bagatelle Marathon -Festival Marseille Jazz des Cinq Continents en concert

John Zorn Bagatelle Marathon -Festival Marseille Jazz des Cinq Continents par Phil2guy
Palais Longchamp - Marseille, le 25/07/2019
John Zorn qui joue à 200 mètres de chez soi, c'est quand même un événement à pas manquer. Dans cadre du Festival Marseille Jazz des Cinq Continents, le saxophoniste-compositeur... La suite

Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit, The Good, the Bad & the Queen (Marseille Jazz des Cinq Continents 2019) en concert

Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit, The Good, the Bad & the Queen (Marseille Jazz des Cinq Continents 2019) par G Borgogno
Marseille, Festival Jazz des Cinq Continents., le 24/07/2019
RAPHAEL IMBERT & LA CIE NINE SPIRIT/ THE GOOD, THE BAD & THE QUEEN. Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit ouvrent la soirée dignement. Habitués du Festival , depuis 20 ans, ce... La suite

José James + Marcus Miller (Festival Jazz Des Cinq Continents) en concert

José James + Marcus Miller (Festival Jazz Des Cinq Continents) par Sami
Palais Longchamp, Marseille, le 23/07/2019
Après le Theatre Silvain et le Mucem, le festival finit avec une semaine au Palais Longchamp avec un programme de choix, du rock de Damon Albarn aux expérimentations de John Zorn... La suite

Ahmad Jamal : les dernières chroniques concerts

Les Nuits d'Istres : Ahmad Jamal + George Benson en concert

Les Nuits d'Istres : Ahmad Jamal + George Benson par Mardal
Pavillon de Grignan - Festival Les Nuits d' Istres, le 09/07/2012
Ahmad Jamal prend son temps. Jeune pianiste fringant de 82 ans, déjà vu l'an dernier au FJ5C. Si James Cammack a cédé sa place à la contrebasse, le reste de la formation est le... La suite

Hiromi & Ahmad Jamal en concert

Hiromi & Ahmad Jamal par Vilay
Jazz In Marciac, le 04/08/2010
Hiromi, Mon amour! ‘‘The place to be'' : une expression résumant, à elle seule, cette soirée pianissimo ouverte par Hiromi et orchestrée par son parrain, Ahmad Jamal. Il... La suite

In&Out et Ahmad Jamal (Festival de Jazz des 5 Continents) en concert

In&Out et Ahmad Jamal (Festival de Jazz des 5 Continents) par Miss Zou
Palais Longchamp - Marseille, le 27/07/2006
Jeudi 27 Juillet. J'arrive au Festival de Jazz des Cinq Continents au Palais Longchamp juste à temps pour écouter le début des concerts .... et me dire que décidemment, le cadre... La suite

Erik Truffaz : les dernières chroniques concerts

Erik Truffaz en concert

Erik Truffaz par Minty
Théâtre des Salins Martigues, le 03/03/2017
Le trompettiste Erik Truffaz, n'est plus à son coup d'essai et l'eau a bien coulé sous les ponts depuis son désormais culte, The Dawn (2008) . L'artiste, visionnaire et avant... La suite

Erik Truffaz Quartet en concert

Erik Truffaz Quartet par Lebonair
New Morning, Paris, le 30/07/2013
6 ans après son dernier passage dans ce célèbre club, le New Morning, Erik Truffaz et son quartet historique sont revenus dans ce lieu intime et magique après un Olympia en... La suite

Erik Truffaz en concert

Erik Truffaz par Ysabel
Théatre des Arts - Cluny, le 21/05/2013
Cluny, la bien connue ville de Gadzarts, accueille ce soir un concert d'Erik Truffaz, en toute intimité et en toute simplicité surtout, dans le cinéma qui sait aussi se... La suite

2ème partie de l'entretien avec Erik Truffaz Quartet en concert

2ème partie de l'entretien avec Erik Truffaz Quartet par Lebonair
Paris au Centre Culturel Suisse, le 29/10/2012
Deuxième partie de l'interview avec Erik Truffaz et Marcello... Lebonair: La plupart du temps, d'ailleurs, vos titres sont instrumentaux mais pour cet album, 3 chansons... La suite

Festival de Jazz des Cinq Continents - Marseille : les dernières chroniques concerts

Onefoot + Jeff Mills & Emile Parisien + GoGo Penguin + Cory Henry & The Funk Apostles (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2018) en concert

Onefoot + Jeff Mills & Emile Parisien + GoGo Penguin + Cory Henry & The Funk Apostles (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2018) par pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille , le 28/07/2018
Cette année bien faille complètement passer à côté du Festival Marseille Jazz des Cinq Continents. Non pas que l'affiche ne me plaise pas mais plutôt faute de temps ou de savoir... La suite

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents) par Zulone
Parc Longchamp, Marseille , le 27/07/2017
La nuit tombe sur le Palais Lomgchamp, le ciel laisse place à un petit coucher de soleil venté. Dans tout le parc raison les premiers échos de la voix chaude et berçante de la... La suite

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) par Marcing13
Palais Longchamp Marseille, le 28/07/2017
Nous voilà ce soir peut-être pour le point d'orgue de cette édition 2017 du festival de Jazz des Cinq Continents, qui accueille une légende du Jazz : Herbie Hancock dans son... La suite

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) par Pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille, le 29/07/2017
L'année dernière je ne sais plus pourquoi mais je n'avais couvert aucun des concerts du festival (oui je réutilise mon intro de la précédente chronique !). Cette année 3 soirs.... La suite