Accueil Chronique de concert Francesco Castellani et Benoit Paillard (Festival Jazz Sur La Ville)
Mercredi 20 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Francesco Castellani et Benoit Paillard (Festival Jazz Sur La Ville)

Francesco Castellani et Benoit Paillard (Festival Jazz Sur La Ville) en concert

Roll' Studio - Marseille 16 octobre 2010

Critique écrite le par

Au Roll' Studio, ce soir, le patron, Claude Norbert nous présente dans le cadre de "Jazz sur la ville" un duo :
Benoît PAILLARD, Piano
Francesco CASTELLANI, Trombone
Le trombone est un instrument que l'on retrouve dans de nombreuses formations, quand elles sont étendues (du type big band en jazz ou orchestre symphonique en classique) et c'est rare de le voir mis ainsi à l'honneur : c'est ce qui m'a attiré en ces lieux ce soir. Je ne serai pas déçu.
Francesco CASTELLANI, tromboniste italien, annonce un programme de standards. Les musiciens commencent avec Alone together et dès les premières notes, le temps suspend son vol. Le morceau est un éloge à la lenteur, il opère d'entrée, sans crier gare, une mise en abîme. D'accord pour l'immersion totale, Francesco.



Le piano joue des notes très courtes selon un rythme saccadé, imprévisible, qui accompagnent fort judicieusement, car tout en contraste, les longs soupirs glissando inhérents au trombone. On pense inévitablement au grand Thelonious Monk, mais avec un doigté plus léger. S'il est vrai que le musicien de jazz est assujetti à des grilles d'accords, Benoît PAILLARD nous le fait oublier, il semble en être affranchi. La contrainte structurelle du morceau, toujours présente, s'évapore; il évolue, s'exprime en toute liberté, et affirme son indépendance tout en s'accordant parfaitement au trombone. Le premier titre Alone together illustre bien ce propos et pourrait faire office de devise au blason de ce duo d'artistes. Le suivant sera Samba Em Preludio du Brésilien Baden Powell.

La Set List :
Alone Together
Samba Em Preludio
Footprints
?
That's All
Black Orpheus
Old Folks
I Love You
Take The A Train
Summertime
Blues en Fa
Body And Soul



Les morceaux se suivent, certains sont plus toniques comme That's All où la main gauche de Benoît PAILLARD swingue allègrement et fait taire tous ceux qui oseraient prétendre qu'une contrebasse leur manque. À la fin du morceau, le tromboniste s'affaisse avec sa dernière note comme une outre vidée de tout son air.

Les deux musiciens pratiquent ce que, faute de vocabulaire technique, j'appellerai le "tune dropping" : une courte phrase mélodique, venue d'ailleurs, d'on ne sait où, est insérée au morceau en cours, tel un message subliminal, et les auditeurs participent silencieux et ravis à ce petit quizz. Ils échangeront leurs réponses à la fin du concert, autour d'un verre de vin : "j'ai reconnu night and day plusieurs fois - et moi les demoiselles de Rochefort - les copains d'abord..."

Retour au Brésil avec Black Orpheus, de Luiz Bonfa. Morceau tiré du film de Marcel Camus "Orféu Negro" palme d'or à Cannes en 1958, lui-même tiré d'une pièce de Vinicius de Moraes, qui est aussi l'auteur du poème Samba Em Preludio, mis en musique par Baden-Powell, interprété au début de ce concert.
De l'écheveau de son répertoire, Francesco CASTELLANI tire et démêle les fils invisibles qui relient sa musique, à grands coups de coulisse.



J'écoute. Le son qu'il expulse du trombone est feutré, plaintif ou alangui selon ce que l'on souhaite entendre, et couvert du voile léger de la pudeur. Je comprends qu'il soit souvent comparé parmi les cuivres, à l'instar du violoncelle dans la famille des cordes, à la voix humaine. Bel exemple de l'ingénierie humaine que cet instrument tout en tuyauterie qui maîtrise les lois physiques de l'air pour le transfigurer par sa mécanique simple en un joli son. J'allonge sa distance, puis je la raccourcis, ça semble facile. L'artiste me confiera plus tard que la maîtrise du trombone est très dure. Il n'est pas amplifié, ce qui convient très bien aux dimensions de la salle. Beaucoup de phrases s'éteignent pianissimo. Étant placé tout près de lui, je mesure ses respirations, j'entends ses souffles que l'on dit "parasites" mais qui sont si beaux.

Et j'observe. La gestuelle qu'impose la mécanique de l'instrument est magnifique, toute en souplesse, en élégance. Juché sur son piédestal, un modeste tabouret, le musicien trace les dimensions de son espace : une sphère dont l'épaule gauche est le centre mouvant et dont il reporte les multiples rayons à chaque déploiement de sa coulisse télescopique. C'est sa bulle. La main droite, si l'on oublie qu'elle actionne la coulisse, semble nous inviter à y entrer dans son va-et-vient continu. Entrer dans le monde du sensible, celui du vaporeux géomètre Francesco CASTELLANI. La proposition est séduisante, je n'y résiste pas et il me semble qu'autour, le public, charmé, s'abandonne tout autant.

Une invitée de marque est entrée dans la salle. C'est la chanteuse Mariannick Saint-Céran. L'ayant remarquée, Francesco CASTELLANI annonce sa présence et l'invite à le rejoindre. La chanteuse nous gratifie d'un Take The A-Train dynamisant, euphorique, et tout en scat. La voix est grave, son timbre chaux et rocailleux s'intègre bien au duo, devenu trio. Elle enchaîne généreusement avec le plaintif Summertime et sans compter (quand on aime...) propose un blues en fa aux musiciens, sur lequel elle nous avoue sans honte :

"I love that man, I'm a liar if I say I don't !
But the way he treats me makes me feel so blue.
I'll quit that man, I'm a liar if I say I won't !
Yes or No ? Yes or No ? Yes or No ? Yes or No ?" ...

...nous interroge t-elle. "Pôôôhhh Pooouuuaaahhhh Pôôôôaaaahhh Phaaahh" répond le trombone, débonnaire. Il a bien raison, et l'on ne saurait dire mieux.



Le troisième set a lieu devant le bar, après la musique ; quelques auditeurs sont restés pour partager un morceau (de pizza, cette fois) et un verre de vin avec les musiciens. Ça discute aimablement, le mérite en revient aux hôtes qui ont fait du Roll' Studio un lieu d'accueil chaleureux et simple. Un photographe mélomane, habitué du lieu, accepte gentiment de m'envoyer les quelques photos qui accompagnent cette chronique. C'est Fred Pereira. J'apprends que Benoît PAILLARD a un disque en projet, pour bientôt, avec Cédrick Bec (trompette) et Sam Favreau (contrebasse) et qui s'appellera "Don't Touch It".
"Un mot à faire passer ?" questionnai-je sans ambages Francesco CASTELLANI. "Chaque note ne passant pas par le cœur est orpheline de musique" me répond-il. Sa sentence tombe comme une évidente conclusion à cette soirée. Tout est dit, rien à ajouter, tirez le rideau.

Jazz sur la Ville : les dernières chroniques concerts

Les 4 Vents (Jazz sur le Ville) en concert

Les 4 Vents (Jazz sur le Ville) par Pirlouiiiit
La Meson, Marseille, le 03/12/2017
Ce soir c'est la dernière date du festival Jazz sur la Ville et ça se passe à la Meson. Les 4 Vents (titre d'une des chanson de Perrine Mansuy) c'est donc (de gauche à droite... La suite

Christophe Leloil trio (Jazz sur la Ville) en concert

Christophe Leloil trio (Jazz sur la Ville) par pirlouiiiit
Le JAM, Marseille, le 25/11/2017
Mini chronique de ce superbe deuxième set au JAM en complément de la chronique déjà publiée dès le lendemain par John Massa himslef. Je découvrais ce soir comme tout le monde ce... La suite

Christophe Leloil power trio (Jazz sur la Ville) en concert

Christophe Leloil power trio (Jazz sur la Ville) par John M
JAM - Marseille, le 25/11/2017
A propos du concert de Christophe Leloil Power Trio au Jam Marseille ... [Christophe Leloil : trompette ; Andrew Sudhibhasilp : guitare ; Nicolas Grupp : batterie]. Ce n'est... La suite

Gildas Etevenard & Aksoh S (Jazz sur la Ville) en concert

Gildas Etevenard & Aksoh S (Jazz sur la Ville) par Pirlouiiiit
Meson, Marseille, le 02/12/2016
Gros gros week-end avec vraiment beaucoup de choses à voir et écouter. Ce soir j'ai du faire des choix drastiques. Plutôt que de prendre le risque de tout rater à trop vouloir en... La suite

Benoit Paillard : les dernières chroniques concerts

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) : Aftersjazz (3 et 4/6) en concert

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) : Aftersjazz (3 et 4/6) par Mcyavell
Radisson Blu - Marseille, le 21/07/2012
De retour au Solaris, le bar du Radisson Blu, son étrange papier peint, ses Aftersjazz animés jusqu'au bout de la nuit par Christophe LeLoiL. Chronique 2 : soirées des 20 et... La suite

Francesco Castellani : les dernières chroniques concerts

Trio Barolo: R. Poulakis - F. Castellani - P. Euvrard en concert

Trio Barolo: R. Poulakis - F. Castellani - P. Euvrard par Mardal
Le Cri Du Port - Marseille , le 10/05/2012
Au Cri Du Port, les soirées jazz sont hebdomadaires. Elles ont lieu le jeudi, et ce soir c'est le Trio Barolo qui fait l'affiche. Si l'origine du groupe est Française avec... La suite

Alain Richou / Didier Del Aguila Quintessence (Festival Jazz Sur La Ville) en concert

Alain Richou / Didier Del Aguila Quintessence (Festival Jazz Sur La Ville) par Mcyavell
Cave de la Cité de la Musique - Marseille, le 05/10/2009
Le Festival Jazz Sur La Ville continue de nous faire écumer les salles de Marseille. Ce soir la Cave de la Cité de la Musique. Je la connaissais déjà pour y avoir vu Michel... La suite

Festival de Big Band de Pertuis Jour 3 : Elie Portal Présente Songs For Two + Superswing (Festival de Big Band) en concert

Festival de Big Band de Pertuis Jour 3 : Elie Portal Présente Songs For Two + Superswing (Festival de Big Band) par Mcyavell
Enclos de la Charité - Pertuis , le 05/08/2009
Jour 3 du Festival de Big Band de Pertuis. Superswing est le nom du premier groupe de la soirée. L'appellation n'est pas usurpée, ça va swinguer pendant une heure et quart,... La suite

Mariannick Saint-Ceran : les dernières chroniques concerts

Mariannick Saint-Ceran Trio en concert

Mariannick Saint-Ceran Trio par Dandy
Roll'Studio - Marseille, le 07/05/2011
Nos impressions de notre passage au Rollstudio : Nous avions déjà rencontré Mariannick Saint-Ceran l'été dernier au prestigieux hôtel le Pigonnet à Aix-en-Provence, elle était... La suite

Mariannick Saint-Céran (Festival Jazz Sur La Ville) en concert

Mariannick Saint-Céran (Festival Jazz Sur La Ville) par Mcyavell
Bibliothèque du Merlan - Marseille, le 09/10/2010
Jazz Sur La Ville cinquième édition jour 9. Pas de report du jour 8, j'ai loupé Marc Thomas à la Station Alexandre, chanteur que j'avais justement découvert en duo avec Mariannick... La suite

The Black Brothers (Festival Jazz Sur La Ville) en concert

The Black Brothers (Festival Jazz Sur La Ville) par Mardal
Roll'Studio - Marseille, le 09/10/2010
Je pénètre pour la première fois au Roll' Studio, petite salle, voûte en pierre, accueil chaleureux par les hôtes. La salle est déjà comble, mais mon pote Daniel m'a gardé une... La suite

Festival de Big Band de Pertuis Jour 3 : Elie Portal Présente Songs For Two + Superswing (Festival de Big Band) en concert

Festival de Big Band de Pertuis Jour 3 : Elie Portal Présente Songs For Two + Superswing (Festival de Big Band) par Mcyavell
Enclos de la Charité - Pertuis , le 05/08/2009
Jour 3 du Festival de Big Band de Pertuis. Superswing est le nom du premier groupe de la soirée. L'appellation n'est pas usurpée, ça va swinguer pendant une heure et quart,... La suite

Roll' Studio - Marseille : les dernières chroniques concerts

Andrew Sudhibhasilp & Christophe Leloil en concert

Andrew Sudhibhasilp & Christophe Leloil par Pirlouiiiit
Roll'Studio, Marseille, le 10/10/2020
Cela fait déjà une semaine que j'ai assisté à ce concert... Comme d'habitude je me suis dépêché de mettre les photos et vidéos en ligne pour que les habitués du Roll's comme Anna... La suite

Bernard Abeille trio en concert

Bernard Abeille trio par Pirlouiiiit
Roll'Studio, Marseille, le 25/01/2020
A chaque fois que je vais au Roll'Studio j'ai un petit pincement au cœur ... je ne sais pas si c'est le terme exact mais je me sens tout bizarre quand traverse le bout du... La suite

Henri Florens & Christophe Leloil en concert

Henri Florens & Christophe Leloil par Pirlouiiiit
Roll'Studio, Marseille, le 14/12/2019
Après une belle soirée la veille, celle-ci s'annonce potentiellement encore plus riche. Au programme Roll'Studio, Espace Julien, Baraki, Meson et peut être même Makeda avant ou... La suite

Tapir quartet en concert

Tapir quartet par Pirlouiiiit
Roll'Studio, Marseille, le 19/01/2019
Ne pas penser au concert de Sammy Decoster que j'ai vu juste après, ne pas penser au concert de Sammy Decoster que j'ai vu juste après, ne pas penser au concert de Sammy Decoster... La suite