Accueil Chronique de concert Rock Fest Barcelona 2016 : Impellitteri, Thin Lizzy, Twisted Sister, David Coverdale,Tyketto, Slayer, Iron Maiden, Blind Guardian, Kreator, MSG, Moonspell, Dragonforce, Loudness, Grave Digger, Coroner, Amon Amarth
Dimanche 24 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Rock Fest Barcelona 2016 : Impellitteri, Thin Lizzy, Twisted Sister, David Coverdale,Tyketto, Slayer, Iron Maiden, Blind Guardian, Kreator, MSG, Moonspell, Dragonforce, Loudness, Grave Digger, Coroner, Amon Amarth

Rock Fest Barcelona 2016 : Impellitteri, Thin Lizzy, Twisted Sister, David Coverdale,Tyketto, Slayer, Iron Maiden, Blind Guardian, Kreator, MSG, Moonspell, Dragonforce, Loudness, Grave Digger, Coroner, Amon Amarth en concert

Santa Coloma de Gramenet 15au17 juillet 2016

Critique écrite le par



Nous voici de retour dans la magnifique ville de Barcelone pour assister à notre deuxième édition du RockFest Barcelona, qui nous avait conquis dans les grandes largeurs l'an dernier à la même periode. Et comme l'an dernier, nous retrouvons les qualités indéniables, pour moi, qui font de ce fest une réussite. A savoir la taille humaine (pas plus de 20000 pélerins par jour), uniquement deux scènes mitoyennes jouant en alternance, un site bien pensé où l'on peut toujours circuler facilement, une ambiance décontractée mais survoltée pour beaucoup de groupes, même si je trouve les metalleux espagnols toujours aussi peu "brothers" avec les inconnus (contrairement à l'Allemagne par exemple), jamais de queue pour boire un coup, les bars et les employés etant nombreux, des prix toujours aussi raisonnables (1 euro la bouteille d'eau, 9 euros le litre de bière...), des stands de bouffe de qualité, des chiottes en nombre conséquent, une météo comme je l'aime, l'emplacement du site à la sortie d'une station de métro, nous permettant de loger confortablement en ville, s'y balader et bien y manger avant de se pointer au fest, l'effort des organisateurs en proposant un renforcement des bus de nuit, une bonne gestion pour l'emplacement des taxis... bref une orga aux petits oignons qui comble le metalleux vieillissant tout cassé que je deviens !

Notons aussi cette tente entièrement dédiée à Motorhead, où un tribute band faisait plusieurs passages d'un quart d'heure par jour pour nous régaler de quelques titres emblématiques, avec un bar Jack Daniel's attenant et une déco bien sympa. Une déco qui a aussi un peu evolué sur le site, un petit coté Hellfest sous jacent avec ce chateau fantome en carton pate au fond ou ces instruments géants avec lesquels les gens se prenaient en photo.

Rajoutez y une grosse dose d'amis, et le plaisir est plus que palpable. Hail aux Toulousains et alentours, aux Bayonnais, aux Vosgiens, aux Marseillais... Je vous aime.Cependant, la réussite n'est pas totale cette fois ci à mes yeux, pour deux raisons. rnD'une part l'affiche, bien plus faible qu'en 2015. Bon, je ne peux pas vraiment imputer cela aux organisateurs, qui font ce qu'ils peuvent avec leur budget et les groupes tournant à cette periode. Mais j'avais plus l'impression d'un revival de la fin 90s-débuts 2000s, avec tous les groupes de heavy allemands et les groupes de thrash bien etablis surtout. Pas que ce soit du mauvais, mais du vu et revu, et parfois ultra revu. Et une heure de gloire ayant dépassée la date limite de péremption pour certains... M'enfin, ça fait quand même plaisir de les revoir pour la plupart.

Par contre, ce que je ne peux pas pardonner, c'est le très mauvais son qui a régné en maitre durant quasiment tout le fest ! Mais comment est ce possible de ne pas se rendre compte que les basses saturaient à un point inaudible parfois ?! Ca a été au point que j'ai dû partir pendant Overkill et Mago de Oz ! Sans parler de Grave Digger, Dragonforce ou Amon Amarth pour citer les pires, où même en connaissant les chansons, c'etait très difficilement reconnaissable, la faute au bourdonnement basse/batterie insupportable ! Même pour Iron Maiden, ayant habituellement un son impeccable, c'était pas très net. Pour preuve, j'ai porté mes bouchons auditifs tout le fest, à trois exceptions près, ce qui ne m'est JAMAIS arrivé à ce point depuis plus de 15 ans ! Et l'emplacement n'y faisait pas grand chose. Quand je pense à ces dizaines de gosses (voire des bébés) qui n'en portaient pas... Des parents qui méritent la taule à coups surs.rnrnVraiment un lourd bémol à apporter donc, qui gache en partie des bonnes prestations et le constat musical global final.rnrnConcernant les groupes de cette edition, plutot que d'en faire un listing chronologique, je les classerai plutot par ordre de satisfaction, histoire de rendre honneur à ceux qui m'ont fait vibrer.



IMPELLITTERI

Et celui qui m'a fait finalement le plus plaisir, c'est IMPELLITTERI. Je sais, cela va à l'encontre de tous les avis, mais c'est bien le cadet de mes soucis ! Eux, ça fait 19 ans que j'attendais de les voir. Un bail. Et j'ai kiffé de voir ce shredder de Chris Impellitteri au milieu de la scène délivrant ces riffs de tueurs et ces soli de folie ! rnAlors oui c'est un jeu ultra technique et peut etre sans âme pour ceux qui ne connaissent pas toute la disco. Oui Rob Rock n'a pas été parfait au chant, très loin de là, alternant le massacre ("The future is black") avec le sensationnel ("Lost in the rain"), et se révélant parfois crispant à toujours rester sur les notes hautes. Oui il n'a joué que 40-45 minutes sur les 55 allouées (ça c'est le plus frustrant !). Mais putain, ce pied de le voir bien en face, impressionnant de facilité, avec en plus un son digne de ce nom pour une fois dans ce fest ! Ce son de gratte, cette attaque des riffs, cette rapidité sans une fausse note, ces morceaux.... Quel bonheur d'avoir "Warrior", "The future is black" (même imparfaitement chantée !), "The king is rising" ou "Stand in line" !rnBien sur je suis parallèlement amèrement déçu de n'avoir eu aucun titre de mes deux albums favoris que sont "Eye of the hurricane", et surtout "Screaming symphony", un des meilleurs albums de speed mélodique de tous les temps ! Surtout qu'il avait encore du temps de jeu le bougre ! Mais même ça je lui pardonne ! 4 compos de "Answer to the master", le tout premier morceau de son premier EP "Lost in the rain" (rhaaaa !), et quelques hits plus récents mais passant très bien sur les planches (mention spéciale à "We own the night" et "Wicked Maiden"), rien que ça je suis heureux ! Ce mec est un killer en soli ET en rythmique, je l'ai trouvé rayonnant et ça m'a fait plaisir de voir un bon noyau de fans devant moi. Il ne lui reste plus qu'à revenir quelque part en salle !

Setlist

The King Is RisingrnSpeed DemonrnWarriorrnThe Future Is BlackrnWe Own the NightrnStand in LinernWicked MaidenrnLost in the RainrnTime MachinernAnswer to the Master



THIN LIZZY

Dans un tout autre registre, THIN LIZZY nous a sorti un pur concert best of (normal pour une tournée anniversaire) qui a fait danser tout le Rock fest ! C'est simple, on pouvait voir les etoiles dans les yeux des gens, qui bougeaient en rythme, qui chantaient, qui avaient des bananes enormes, qui partageaient ! Le combo a transmis un énorme élan de bonheur, c'etait incroyable à voir et ressentir. Evidemment, quand on a des hits imparables comme "Emerald", "Cowboy song", "The boys are back in town", "Dancin' in the moonlight" ou "Rosalie" (cover de Seger), c'est de suite plus simple, mais encore faut il bien les interpréter. Et ce fût le cas sans aucun doute ! J'adore Warwick et son energie, qu'il insuffle au reste du band. Les mecs ils ont donné du pur plaisir, rien d'autre à dire que BRAVO !

Setlist

JailbreakrnAre You ReadyrnKiller on the LoosernDancing in the Moonlight (It's Caught Me in Its Spotlight)rnMassacrernEmeraldrnRosaliernDon't Believe a WordrnCowboy SongrnThe Boys Are Back in TownrnBlack RosernWhiskey in the Jar



TWISTED SISTER

C'est un peu pareil pour TWISTED SISTER. LE groupe dont il est impossible de se lasser, qui met en joie et fout une patate intersidérale ! Et cette fois encore (la dernière en théorie, snif), comme toutes les fois, les gars ont assuré un live monstrueux ! En changeant quelque peu la setlist par rapport à l'an dernier, dont ce fantastique et plutot rare "Like a knife in the back" qui déboite les cervicales ! Ainsi que le bien lourd "Destroyer", en lieu et place de "The beast" et "Stay hungry".rnrnPour moi c'est toujours un trip surpuissant de gueuler sur "The kids are back, "I wanna rock", "SMF", "Burn in hell" ou "We're not gonna take it". Les gens sont à l'unisson, comme une vague qui emporte tout sur son passage.rnNotre cher Dee Snider en a pas trop fait cette fois je trouve (enfin tout est relatif hein !), egratignant tout de même David Coverdale qui a un peu débordé sur son horaire, rappelant la mémoire d'un AJ Pero avec ce joli "The price", et remerciant son monde pour all these fucking years. rnrnMerci à toi surtout cher Dee Snider, toi et accolytes tout aussi essentiels, pour tous ces moments magiques que tu m'as donné depuis la première fois où je t'ai vu un jour de festival estival 2001. Tes shows resteront parmi les meilleurs auxquels j'ai pu assisté. Burn in Hell SMF !

Setlist

What You Don't Know (Sure Can Hurt You)rnThe Kids Are BackrnBurn in HellrnDestroyerrnLike a Knife in the BackrnYou Can't Stop Rock 'n' RollrnThe Fire Still BurnsrnI Am (I'm Me)rnWe're Not Gonna Take ItrnThe PricernUnder the BladernI Wanna RockrnS.M.F.



COVERDALE

Parlons maintenant de la bande à COVERDALE. Je savais très bien à quoi m'attendre de la part de ce dernier, vu qu'au Arrow rock 2008 il etait déjà completement à la rue vocalement parlant. Faut dire qu'il est plus tout jeune même s'il s'evertue à se fringuer, poser et faire son sourire ultra bright comme s'il etait encore en 1987.... Mais alors là, je crois que j'ai rarement entendu un tel massacre ! Il n'a tout simplement plus de voix. Ce n'est pas qu'il chante faux, c'est qu'il n'y arrive plus ! Il n'y a qu'à voir sur "Still of the night"... C'est un peu son "Painkiller" à lui quoi ! Il est indispensable de la jouer, mais il ne peut plus screamer les lyrics d'intro ! J'avais mal pour lui... Alors etait ce un live pourrave ? Ben pas du tout paradoxalement. Car Coverdale est intelligent et a toujours su s'entourer de pointures. Des pointures qui taquinent leurs instruments donc, mais qui savent aussi chanter ! Car pour le coup on avait quatre vocalistes au lieu d'un ! Et ça passait car y a du métier derrière. Et des effets sonores. Mais l'essentiel c'est que le mythique Serpent Blanc nous procure ce plaisir si propre aux 80s, avec une setlist total best of, comportant son lot de chansons légendaires du Hard FM, et ses passages electrisants, tel ce break sur "Still of the night", assurément un des meilleurs riffs du style, cet entetant "Slow an' easy", ce groove sur "Fool for your loving" ou "Give me all your love", ces refrains de "Crying in the rain" et "Slide in it", ou bien sur l'enormissime "Here I go again", hymne du tata-metal par excellence ! Un concert imparfait (parce que j'ai pas parlé non plus des trois soli inutiles mais bon, j'en pense pas moins !) mais tellement positif et joyeux que la nuit barcelonaise en fut toute retournée ! L'effet Coverdale surement.

Setlist

Bad BoysrnSlide It InrnLove Ain't No StrangerrnThe Deeper the LovernFool for Your LovingrnGuitar SolornSlow an' EasyrnBass SolornCrying in the RainrnDrum SolornIs This LovernGive Me All Your LovernHere I Go AgainrnStill of the Night



TYKETTO

Ce qui m'amène à une autre formation Hard US assez peu connue et que je voyais aussi pour la première fois (chose assez rare pour etre soulignée maintenant): TYKETTO. Un statut plutot culte pour ces americains qui ont sorti trois albums dans les 90s il me semble, et dont le hit "Forever young" est digne des plus grands opus du style.rnHit evidemment joué en ultime position, après une prestation vivifiante, sans prétention et emplie de bonne humeur, le tout avec un excellent son.rnAttention, ça reste une formation mineure, limite anecdotique, et la preuve en est qu'ils ont joué leur premier album en intégralité, pas un morceau de plus de leur discographie. Mais le chanteur est très très doué et les zicos font du bon boulot. Ca ressemble assez souvent à du Journey (c'est criant sur "Wings"), et ça fout la banane ! Content de les avoir vu une fois c'est certain.

Setlist

Sail AwayrnStrip Me DownrnNothing But LovernWalk on FirernLay Your Body DownrnStanding AlonernSeasonsrnBurning Down InsidernWingsrnForever Young




Slayer

Enfin Slayer. Les inamovibles. Les Kings of thrash. Ceux dont je ne me lasserai jamais sur les planches. Ils ont conclu cette edition 2016 en beauté, même si ce n'est point leur meilleure prestation. Faut dire que la date de Paris en octobre dernier et celle du Hellfest 2014, pour les plus récentes, restent encore dans les mémoires comme des tueries ultimes !rnMais bon, je vais pas bouder mon plaisir sur un enchainement Dead Skin Mask/Seasons in the Abyss/South of Heaven/Raining Blood/Black Magic/Angel of Death par exemple !!! Quelle orgie ! Ah et puis ce vieux "Fight till death" que j'ai pas reconnu de suite ! Et puis "Mandatory suicide". Et "Post mortem".rnA chaque fois c'est le putain de panard. Même si les mecs m'ont paru un peu empruntés. Mais le job est fait et bien fait. See you later les gars.

Setlist

RepentlessrnDisciplernPostmortemrnHate WorldwidernWar EnsemblernWhen the Stillness ComesrnYou Against YournMandatory SuicidernFight Till DeathrnDead Skin MaskrnSeasons in the AbyssrnSouth of HeavenrnRaining BloodrnBlack MagicrnAngel of Death


Pour tous ces combos, j'ai pris beaucoup de plaisir, du début à la fin, même si aucun show ne fut parfaitement parfait (quoique pour Twisted...). Mais voilà pourquoi je me déplace encore en festival ou en concert tout simplement. Pour ces emotions uniques.

Après il y a ces formations dont j'ai aimé beaucoup de choses mais avec lesquelles j'ai aussi de plus en plus de mal à totalement adhérer durant toute un show, ce qui m'empêche de rentrer à fond dans le trip.



IRON MAIDEN

Bien evidemment, je vais citer IRON MAIDEN, LE groupe qui m'a fait le plus vibrer pendant près de 15 ans (jusqu'à 2005 en gros), celui que j'ai le plus vu live (des dizaines et des dizaines), celui avec lequel j'ai connu certains de mes plus beaux instants live (Paris 92, Toulon 93, Paris 99, Londres 2000, Londres 2002, Toulouse 2003, Metal Mania 2003...), celui dont je continue à ecouter tous les vieux albums, celui dont je classe deux des albums dans mon top 15 de tous les temps, bref Maiden quoi !rnrnEt objectivement ce concert etait franchement très bon ! Un Bruce en forme olympique, de beaux décors, et une setlist au top.... si on enlève les morceaux du dernier opus ! Le souci c'est que la moitié du set en est constitué, donc pour moi c'est problématique. Car je n'arrive pas à rentrer dans mon trip habituel, tout le temps coupé par ces titres récents qui ont le défaut d'etre la plupart du temps trop longs ! Alors je regarde et attend la bonne heure. L'heure où les anglais enchainent "The trooper" et le géant "Powerslave", ou lorqu'ils entonnent un "Hallowed be thy name" impeccable, ou qu'ils ressortent un magnifique "Blood brothers" en rappel (de circonstance avec les evenements niçois du week end...), ou finissent par ce doux amer "Wasted years". Dans ces moments là, Iron Maiden reste le plus grand groupe du monde on stage ! Comme avant.rnrnC'est louable de défendre son dernier album, je n'ai qu'à m'en prendre à moi même si je n'adhère plus à leurs efforts studio. Mais du coup je n'ai plus cette apothéose de deux heures avec le groupe. Je ne vais pas me plaindre car ils tiennent encore sacrément la route. Et je note, enfin, l'effort de ne pas finir sur les sempiternels "Run to the hills", "Sanctuary" ou "Running free" ! Même si 15 chansons c'est un peu light. M'enfin, ce "Hallowed be the name" fantabuleux, my god...

Setlist

If Eternity Should FailrnSpeed of LightrnChildren of the DamnedrnTears of a ClownrnThe Red and the BlackrnThe TrooperrnPowerslavernDeath or GloryrnThe Book of SoulsrnHallowed Be Thy NamernFear of the DarkrnIron MaidenrnrnRappel:rnrnThe Number of the BeastrnBlood BrothersrnWasted Years



BLIND GUARDIAN

J'ai exactement le même souci avec BLIND GUARDIAN. Leurs albums sont assez anecdotiques depuis 15 ans, ecoutés deux fois et vite rangés. Du coup lorsqu'ils en jouent, on oscille entre l'ennui et l'intêret poli. Et comme ils sont bien intercalés entre les hits, ben on ne rentre pas dans le trip.rnrnCe trip qu'on a connu orgasmique lorsqu'ils ne jouaient rien d'après 2002. Ce trip qui te donnait le frisson, comme c'est toujours le cas aujourd'hui, lorsque rententissent "Imaginations from the other side", "The script for my requiem" ou "Valhalla"... rnLeur temps de jeu est trop court en fest par rapport à la longueur de leur morceaux, d'où une certaine frustration (rendez moi "Welcome to dying", "Into the storm", "Born in a mourning hall", "Journey through the dark" !), car honnêtement les zicos se défendent aussi bien qu'à l'epoque. Hansi se bonifie même avec le temps je trouve ! Plus aggressif, plus sur de lui, et toujours cette tessiture spéciale qui le démarque des vocalistes classiques. Les autres etant toujours introvertis mais ciselant des parties instrumentales d'orfèvre.rnrnBG reste un très bon groupe, après c'est une question d'aimer ou pas les derniers albums pour en profiter pleinement.

Setlist

The Ninth WavernThe Script for My RequiemrnTime Stands Still (at the Iron Hill)rnTanelorn (Into the Void)rnThe Last CandlernTwilight of the GodsrnImaginations from the Other SidernSacred WorldsrnBright EyesrnThe Bard's Song - In the ForestrnValhalla



KREATOR

Pour KREATOR c'est un peu différent, puisque je n'ai carrément pas suivi ce qu'ils ont fait après "Enemy of god" !rnMais bon, c'est du thrash, donc moins besoin d'etre attentif et calé pour banguez comme un porc au (gros) son des allemands ! Par contre c'etait trop court ! Ca fait tout bizarre de ne pas avoir les hymnes "Extreme aggression", "Terror zone", "Flag of hate", "Riot of violence" ou "Tormentor" !rnrnPetrozza a toujours cette hargne vindicative, la rythmique emporte tout sur son passage et les soli sont classieux pour du thrash (:p). Grosse ambiance pendant leur set, un vrai carton ! Ca m'a fait plaisir de les revoir en super forme tant d'années après, alors qu'à l'epoque on s'etait lassé à force de les chopper un peu partout.Ce "Violent revolution" déboite tout !

Setlist

Enemy of GodrnTerrible CertaintyrnPhobiarnAwakening of the Gods / Endless PainrnWarcursernMars MantrarnPhantom AntichristrnFrom Flood into FirernHordes of Chaos (A Necrologue for the Elite)rnCivilization CollapsernThe PatriarchrnViolent RevolutionrnPleasure to Kill



MSG

Passons à MSG. Oui oui MSG, pas juste Michael Schenker, vu il y a un an à peine devant 200 pelés à Marseille.rnLà il est question de ce logo qu'on avait plus vu depuis des lustres, avec le chanteur originel au micro et une playlist axée sur les deux premiers albums eponymes, plus l'instrumentale habituelle de Scorpions et deux UFO mythiques pour finir en apothéose devant des milliers de personnes comblées par ce revival improbable, puisque cette formation n'etait prévu que pour deux dates uniquement.rnrnAlors je ne suis pas un fan ultime de sa carrière, mais ce mec assure grave sa mémé, sans en faire des tonnes. Il a juste ça en lui et nous en fait profiter. Quel mec humble et doué.rnEt si Barden accuse le poids des ans au chant, il ne s'en sort pas mal du tout globalement. Je le préfère à White qui forcait trop et n'etait pas juste tout le temps loin s'en faut.rnLà c'etait en adéquation, et les hits etaient là pour qu'on s'égosille les corde vocales sur des refrains imparables.

Setlist

Into the ArenarnAttack of the Mad AxemanrnVictim of IllusionrnRock My Nights AwayrnOn and OnrnCry for the NationsrnLet Sleeping Dogs LiernArmed and ReadyrnCoast to CoastrnDoctor DoctorrnRock Bottom



MOONSPELL

Un peu de goth metal maintenant ? Bon, en pleine chaude journée ensoleillée c'etait pas evident pour eux et leur style, mais les portugais de MOONSPELL ont assuré un bon set, avec toujours ce chanteur à la voix si particulière, au caractère envoutant. La courte playlist, mis à part trois titres du dernier album, a fait la part belle aux deux premiers efforts studio, et bien sur les fans ont apprécié la démarche ! Ah "Vampiria"... Ah "Alma mater"... Ah "Awake"... Que de bons morceaux aux ambiances sombres qui prennent aux tripes !rnC'etait un plaisir de les revoir tant d'années après, et une belle surprise de les voir en bonne forme.rnrnSetlistrnrnBreathe (Until We Are No More)rnExtinctrnOpiumrnAwake!rnRuin & MiseryrnThe Last of UsrnVampiriarnAtaeginarnAlma MaterrnFull Moon Madness rnrnrnrnLe constat est plus sévère pour UNISONIC, dont j'ai trouvé les morceaux plats, pour ne pas dire d'une affligeante banalité. C'est propre, pas mal fait, mais rien n'en ressort, pas la moindre etincelle d'inspiration. Ca déroule un genre de speed mélodique sans saveur, qui sert de faire-valoir à un Kiske impérial vocalement ! Ah ça par contre il gère le bonhomme. Une exception dans le genre ! Y a qu'à voir Kai Hansen, qui lui a enormément perdu, et ne sert vraiment pas à grand chose dans cette formation...rnrnPuis résonna du Helloween. Heureusement pour nous, et malheureusement pour eux, car je me met à leur place: tu joues des titres de ta formation ouais bon, accueil poli, mais dès que tu débutes un vieux morceau de ton ancien groupe d'il y a 25 ans c'est la folie dans le public donc tu dois te dire que tu es prisonnier de ton passé et que quoi que tu pondes, plus jamais tu ne referas des hymnes tels que "March of time" et "I want out".rnSacrée ambiance et sacrée chorale pendant ces deux hymnes intemporels ! Cependant même si Kiske est parfait, je préfère quand c'est le Helloween d'aujourd'hui qui balance la sauce, genre l'an dernier au même endroit où c'etait bien plus la folie que ce week end.rnrnPlutot décevant dans l'ensemble donc.

Setlist

For the KingdomrnExceptionalrnKing for a DayrnYour Time Has ComernWhen the Deed Is DonernStar RiderrnThrone of the DawnrnMarch of TimernI Want OutrnUnisonic



DRAGONFORCE

Pour rester dans le (ultra) speed (ultra) mélodique, un petit mot sur DRAGONFORCE, qui comme à leur habitude n'ont pas fait dans la dentelle et ont proposé des morceaux-bouillie sonore ! Avec un son affreux c'etait dur de discerner les chansons, même en les connaissant sur le bout des doigts ! J'ai eu l'impression que "My spirit will go on", "Valley of the damned" et "Through the fire and flame" ont été passés au hachoir tellement c'etait une soupe de basses... rnVraiment dommage que ce combo ne sache pas régler son matos car je suis fan de leur premiers albums et de ces morceaux plein de bonne humeur ! Je sais que j'ai parlé du son très mauvais lors de beaucoup de sets ce week end là, mais eux ils m'ont fait le coup du mauvais son déjà plusieurs fois depuis 2005 donc bon au bout d'un moment...rnrnC'est d'autant plus frustrant que le chanteur assure toujours ses hautes parties, et que les zicos sont des malades mentaux de technique.rnDommage mais prévisible.

Setlist

Holding OnrnMy Spirit Will Go OnrnHeroes of Our TimernOperation Ground and PoundrnSymphony of the NightrnCry ThunderrnValley of the DamnedrnThrough the Fire and Flames



LOUDNESS

Quid de LOUDNESS qui m'avait sacrément botté les fesses l'an dernier ? Eh ben je sais pas si c'etait la nouveauté, mais cette fois j'ai trouvé ça un peu poussif et bien moins trippant. Un gratteux toujours à fond et techniquement balèze, mais pour le reste je n'ai pas trouvé ça sensationnel, limite ennuyeux.



GRAVE DIGGER

Enfin, le cas GRAVE DIGGER. Le symbole de ce que pense une partie de ma génération, ceux avec qui j'ai fait des milliers de bornes pour voir les 20 ans du groupe à Bochum en 2000 (cette épopée en train/Thalys/train de banlieue/pieds/nuit blanche dans la boite après concert...), ou en plein mois de janvier 2002 en kilt dans la neige allemande, etc... Pour Grave Digger oui. Et parfois d'autres combos du même acabit.rnrnEn les voyant en 2016, à 14h, avec un son juste épouvantable, devant un public assez maigre, on s'est regardé et on a tous eu la même réaction: comment on a pu faire tout ça pour eux ?! Pas que ça nous fasse pas plaisir de beugler encore une fois "Excalibouuuuuuur", "In the daaaaark of the sun" ou "Rebellion in my mind", de purs hymnes heavy metal, mais avec le recul (et sans aucuns regrets, j'insiste) on se dit qu'on etait bien fadas de se manger tant de kilomètres pour finalement un groupe de seconde zone qui lui aussi continue à sortir des albums dans une quasi indifférence, dont les morceaux joués live sont sans interet. rnLe plein cagnard et le son ne nous ont pas mis dans le bains des Highlands, et c'est avec un détachement nostalgique qu'on a suivi une prestation assez moyenne et manquant de punch. Le genre de formations pour lesquelles je ne me déplacerai plus en salle.

Setlist

Headbanging ManrnThe round tablernThe Dark of the SunrnSeason of the WitchrnTattooed RiderrnExcaliburrnHighland FarewellrnRebellion (The Clans Are Marching)rnHeavy Metal Breakdown



CORONER

Pour ce qui est de CORONER, je n'ai pas du tout accroché à leur... euh... thrash technique cliniquement très froid et hermétique ? Yurk !rnPour ce qui est de ANTHRAX, j'ai décroché au bout de deux compos, je suis vraiment pas fan, malgré leur efficacité, leur hargne et leurs hits. Avec un son mal équilibré, ça n'allait pas arranger mon opinion.rnPour ce qui est de OVERKILL, je me suis cassé au bout de deux titres, dépité par un son proche de la torture auditive.... J'allais pas me forcer alors que je les ai vu maintes fois dans de bonnes conditions.



AMON AMARTH

Pour ce qui est de AMON AMARTH j'ai tenu même pas un morceau tant c'etait inaudible pour quelqu'un qui ne connait pas la discographie ! Et apparement même pour les fans c'etait pas evident à décrypter.rnPour ce qui est de MAGO DE OZ, je me faisais une joie de retrouver leur univers, mais un des pires sons du fest m'en a vite découragé.... Bien dégouté car sur scène y avait du monde qui jouait et dansait la gigue, une vraie bonne humeur sur de très bons morceaux. Un gachis.rnPour ce qui est de HEAVEN SHALL BURN, mais qu'est ce qu'ils faisaient si haut sur l'affiche ?! Un gros son dégueulasse pour un combo que je n'aime pas du tout. Next !rnrnEt où etions nous lorsque nous nous barrions des scènes principales ? Sous la grande tente au fond à droite du site, où il y avait peu de monde et où nous pouvions parler sans trop hurler, car le défaut d'avoir deux stages qui enchainent c'est qu'on a du son quasi sans interruption pendant trois jours !

Cependant, sous ladite tente il y avait un karaoké metal, et si j'en parle c'est parce qu'on a certainement passé des moments mémorables, dont on reparlera encore dans quelques années ! Parfois c'était ridicule, comme dans tous karaoké, mais ça fait partie du jeu. Non ce qu'on retiendra c'est le "François Hollande" qui a chanté "Painkiller" et "Screaming for vengeance" et "Burn", impressionnant ! Et l'autre qui nous a fait un "Aces high" et un "Heaven and hell" de killer ! Et puis cette bombasse qui passe "Highway to hell" fingers in the nose ! 'Fin bref, c'était mieux d'être là avec de la bonne zik, plein d'amis et une ambiance bien fun plutot que subir une bouillie sonore d'un groupe vu et revu. Vraiment dommage que ça n'avait lieu qu'une heure par jour. Au final, nous avons passé un excellent festival et sommes prêts à revenir l'an prochain sans aucun doute. Car c'est vraiment devenu le fest idéal à mon sens, où je passe des moments intenses et précieux avec des gens que j'aime avec en bande sonore la musique que j'aime, ad vitam eternam.

Amon Amarth : les dernières chroniques concerts

Hellfest et Knotfest 2019 : Slayer, Slipknot, Gojira, Slash, Daughters, Phil Anselmo & The Illegals, Uncle Acid and the Deadbeats, Kvelertak, All Them Witches, Behemoth, Amon Amarth, Kiss, Rob Zombie, Sabaton, Kvelertak, Sisters of Mercy... en concert

Hellfest et Knotfest 2019 : Slayer, Slipknot, Gojira, Slash, Daughters, Phil Anselmo & The Illegals, Uncle Acid and the Deadbeats, Kvelertak, All Them Witches, Behemoth, Amon Amarth, Kiss, Rob Zombie, Sabaton, Kvelertak, Sisters of Mercy... par Eric Freydefont
Clisson, le 23/06/2019
55 000 pass 3 jours pour le Hellfest 2019 écoulés en 2 heures ! Ce n'est pas rien, d'autant que la majeure partie de la programmation était inconnue au moment du fait. C'est... La suite

Hellfest 2016 3ème jour (Tarja, Gojira, Bling Guardian, Slayer, Amon Amarth, Megadeth, Ghost, Black Sabbath, King Diamond) en concert

Hellfest 2016 3ème jour (Tarja, Gojira, Bling Guardian, Slayer, Amon Amarth, Megadeth, Ghost, Black Sabbath, King Diamond) par Abigail Darktrisha
Clisson, le 19/06/2016
TARJA 15h50-16h40 En ce 3ème et dernier jour c'est un peu plus tard dans la journée que débutera pour nous les festivités avec le métal symphonique Finlandais de Tarja... La suite

Biffy Clyro - Amon Amarth - Baby Metal (Download Festival France 2016) en concert

Biffy Clyro - Amon Amarth - Baby Metal (Download Festival France 2016) par Lebonair
Hippodrome de Longchamp, Paris, le 11/06/2016
Après un vendredi d'ouverture bien chargé, nous sommes à nouveau sur le site pour attaquer cette nouvelle journée bien métal qui nous attend. J'avoue, on est en mode diesel... La suite

Amon Amarth + Huntress + Savage Messiah en concert

Amon Amarth + Huntress + Savage Messiah par jorma
Paloma Nîmes, le 04/02/2015
Si vous pensez qu'utiliser un champs lexical aussi large que "  banane ", "  peignoir ", "  sèche cheveux ", "  kilt " ou encore "  damoiseau " est mission impossible dans une... La suite

Coroner : les dernières chroniques concerts

HELLFEST 2017 - JOUR 3 : SLAYER, CORONER, EMPEROR, METAL CHURCH, BLUE OYSTER CULT, PENTAGRAM, BLACK STAR RIDERS, HIRAX en concert

HELLFEST 2017 - JOUR 3 : SLAYER, CORONER, EMPEROR, METAL CHURCH, BLUE OYSTER CULT, PENTAGRAM, BLACK STAR RIDERS, HIRAX par Holy Vier
Clisson, le 18/06/2017
HELLFEST JOUR 3 Troisième et dernier jour, et canicule attendue avec 33 degrés dans l'après-midi. Heureusement, quasiment rien à voir pour nous sur les mainstages... La suite

Hellfest 2011 - 2ème journée : Scorpions, Bad Brains, Coroner, Thin Lizzy, Destruction, Sodom, Kreator, Whiplash, Mekong Delta, Angel Witch, The Haunted, U.F.O., Municipal Waste en concert

Hellfest 2011 - 2ème journée : Scorpions, Bad Brains, Coroner, Thin Lizzy, Destruction, Sodom, Kreator, Whiplash, Mekong Delta, Angel Witch, The Haunted, U.F.O., Municipal Waste par Abigail Darktrisha
Clisson, le 18/06/2011
Cette journée sera la plus forte en émotions avec l'hommage rendu à Patrick Roy après le concert de Scorpions. Très axée thrash Allemand et Américain, la main stage 2 proposera... La suite

DragonForce : les dernières chroniques concerts

Epica + Dragonforce + Dagoba  en concert

Epica + Dragonforce + Dagoba par Gandalf
Le Moulin à Marseille, le 26/11/2014
Avec l'enchainement de concerts en ce moment sur Marseille et alentours, j'étais pas vraiment motivé pour revoir ces trois combos, mais bon, c'est à coté du boulot, alors autant... La suite

Dragonforce + Huntress + Kissin' Dynamite en concert

Dragonforce + Huntress + Kissin' Dynamite par Gandalf
Le Moulin - Marseille, le 13/11/2012
Alors tout d'abord, quel plaisir de revenir -enfin !- au Moulin! Certainement la meilleure salle de Marseille pour moi (juste devant le Poste), qui y ai des souvenirs énormes de... La suite

Iron Maiden : les dernières chroniques concerts

The Iron Troopers + Into the Deep + Zepset en concert

The Iron Troopers + Into the Deep + Zepset par Jérôme Justine
Salle Dumoulin, Riom, le 08/12/2018
En ce samedi 8 décembre 2018, c'est vers la belle ville d'Auvergne nommée Riom le Beau, et plus exactement vers une Puce à l'Oreille délocalisée dans la Salle Dumoulin que je me... La suite

Iron Maiden - Legacy of the Beast Tour (Hellfest 2018) en concert

Iron Maiden - Legacy of the Beast Tour (Hellfest 2018) par Philippe
Hellfest, Clisson, le 25/06/2018
(...) Petit bonus, en étant plutôt en avant, on ne sera pas trop mal placés pour le concert-évenement de la journée, juste après sur la scène voisine... ... Celui que beaucoup... La suite

Iron Maiden, Louise Attaque, Egopusher, Carlos Nunez, Steve 'n Seagulls, Sarah W. Papsun (Paléo Festival 2016)  en concert

Iron Maiden, Louise Attaque, Egopusher, Carlos Nunez, Steve 'n Seagulls, Sarah W. Papsun (Paléo Festival 2016) par Lionel Degiovanni
Nyon, le 20/07/2016
Paléo Festival de Nyon, deuxième jour... Egopusher Pour le deuxième jour, on démarre tranquille avec le show case d'Egopusher. C'est un groupe Suisse qui fait... La suite

Download Festival France 2016 (Deftones, Anthrax, Iron Maiden, Ghost, Babymetal, Megadeth, Rammstein) en concert

Download Festival France 2016 (Deftones, Anthrax, Iron Maiden, Ghost, Babymetal, Megadeth, Rammstein) par Vv
Hippodrome Longchamp, Paris, le 12/06/2016
D'un commun accord avec Philippe, le plus LesterBangsien des chroniqueurs musicaux français (il fallait que ce soit dit) nous avions décidé de regrouper nos impressions du... La suite

Kreator : les dernières chroniques concerts

HELLFEST 2017 - JOUR 2 : AEROSMITH, APOCALYPTICA, AIRBOURNE,  KREATOR, SAXON, TRUST, DEE SNIDER, STEEL PANTHER, PRETTY MAIDS, UGLY KID JOE, THE TREATMENT, PHIL CAMPBELL & THE BASTARD SONS, CRYPT SERMON, THE DEAD DAISIES en concert

HELLFEST 2017 - JOUR 2 : AEROSMITH, APOCALYPTICA, AIRBOURNE, KREATOR, SAXON, TRUST, DEE SNIDER, STEEL PANTHER, PRETTY MAIDS, UGLY KID JOE, THE TREATMENT, PHIL CAMPBELL & THE BASTARD SONS, CRYPT SERMON, THE DEAD DAISIES par Holy Vier
Clisson, le 17/06/2017
HELLFEST JOUR 2 Après une courte mais bien reposante nuit à l'hôtel (ben ouais, on apprécie le confort à un certain âge), on revient sur le site à midi pour encore une très... La suite

Kreator + Arch Enemy en concert

Kreator + Arch Enemy par Abigail Darktrisha
@ Bikini Toulouse (Ramonville), le 01/12/2014
Si un certain groupe chante "les soirées parisiennes", je pourrai presque chanter "les soirées toulousaines" cette semaine car deux fois le Bikini en moins de sept jours ce... La suite

Hell/Arch Enemy/Kreator en concert

Hell/Arch Enemy/Kreator par jorma
l'Usine à Istres, le 27/11/2014
C'est soirée mondaine et musique de chambre à l'Usine d'Istres, en cette maussade après midi de novembre. Les habits noirs de fêtes sont de rigueurs, les petits plats sont dans les... La suite

Hellfest 2013 1er jour : Hardcore Superstar + Saxon + Europe + Testament + Twisted Sister + Whitesnake + Kreator + Helloween + Def Leppard en concert

Hellfest 2013 1er jour : Hardcore Superstar + Saxon + Europe + Testament + Twisted Sister + Whitesnake + Kreator + Helloween + Def Leppard par Abigail Darktrisha
Clisson, le 21/06/2013
8ème année consécutive au Hellfest, où le festival fera trembler la vallée de Clisson et une réputation qui continue de prendre de l'ampleur. Persévérance et motivation... La suite

Moonspell : les dernières chroniques concerts

Moonspell + Septic Flesh en concert

Moonspell + Septic Flesh par Abigail Darktrisha
Le Metronum, Toulouse, le 30/03/2015
Lorsque la Grèce et le Portugal viennent fouler les terres toulousaines, c'est sans hésitation que nous quittons notre contrée Basco Landaise pour venir rejoindre le pays de la... La suite

Hellfest 2013 3ème jour : Newsted + Voivod + Dark funeral + Moonspell + Danzig + Lordi + Volbeat + Ghost en concert

Hellfest 2013 3ème jour : Newsted + Voivod + Dark funeral + Moonspell + Danzig + Lordi + Volbeat + Ghost par abigail
@ Clisson, le 23/06/2013
Le calme revenu après la tempête de la veille, c'est un site beaucoup plus fréquentable malgré une odeur sournoise que nous retrouverons en ce dimanche après-midi et pour... La suite

Moonspell + Orphaned Land + Punish Yourself + Myrath + SUP + Kryzees + Wheelfall + Insane + Arkan en concert

Moonspell + Orphaned Land + Punish Yourself + Myrath + SUP + Kryzees + Wheelfall + Insane + Arkan par Ylxao
L'Autre-Canal à Nancy, le 26/11/2011
Samedi soir, direction Nancy pour l'Autre-Canal, l'association Métal Ride ouvre ce mois-ci les portes à 9 groupes issues de Lorraine et ... d'Orient ! Oui ! Les effluves épicés de... La suite

(mon) Graspop Metal Meeting 2011 : Kylesa, Firewind, Triptykon, Black Label Society, Moonspell, Times of Grace, Electric Wizard, Arch Enemy, Monster Magnet, Whitesnake, Pain, Cradle of Filth, Judas Priest en concert

(mon) Graspop Metal Meeting 2011 : Kylesa, Firewind, Triptykon, Black Label Society, Moonspell, Times of Grace, Electric Wizard, Arch Enemy, Monster Magnet, Whitesnake, Pain, Cradle of Filth, Judas Priest par Philippe
Graspop Metal Meeting, Dessel, Belgium, le 25/06/2011
Quand on ne connaît pratiquement que les noms des groupes qu'on y programme, est-il raisonnable d'aller à un festival de metal ? La question peut se poser. En tout cas, avec... La suite

Slayer : les dernières chroniques concerts

Hellfest et Knotfest 2019 : Slayer, Slipknot, Gojira, Slash, Daughters, Phil Anselmo & The Illegals, Uncle Acid and the Deadbeats, Kvelertak, All Them Witches, Behemoth, Amon Amarth, Kiss, Rob Zombie, Sabaton, Kvelertak, Sisters of Mercy... en concert

Hellfest et Knotfest 2019 : Slayer, Slipknot, Gojira, Slash, Daughters, Phil Anselmo & The Illegals, Uncle Acid and the Deadbeats, Kvelertak, All Them Witches, Behemoth, Amon Amarth, Kiss, Rob Zombie, Sabaton, Kvelertak, Sisters of Mercy... par Eric Freydefont
Clisson, le 23/06/2019
55 000 pass 3 jours pour le Hellfest 2019 écoulés en 2 heures ! Ce n'est pas rien, d'autant que la majeure partie de la programmation était inconnue au moment du fait. C'est... La suite

Hellfest et Knotfest 2019 : Kiss, Slayer, Slipknot, Tool, Rob Zombie, Dropkick Murphys, Slash, Gojira, Sick Of It All, Sabaton, Dagoba, Kvelertak, Sisters of Mercy, Mass Hysteria... en concert

Hellfest et Knotfest 2019 : Kiss, Slayer, Slipknot, Tool, Rob Zombie, Dropkick Murphys, Slash, Gojira, Sick Of It All, Sabaton, Dagoba, Kvelertak, Sisters of Mercy, Mass Hysteria... par Pipoulem
Clisson, le 23/06/2019
Retour sur le plus gros festival metal de France, le Hellfest. Habituellement le festival se déroule sur trois jours vendredi/samedi/dimanche. Mais cette année nous avons... La suite

HELLFEST 2017 - JOUR 3 : SLAYER, CORONER, EMPEROR, METAL CHURCH, BLUE OYSTER CULT, PENTAGRAM, BLACK STAR RIDERS, HIRAX en concert

HELLFEST 2017 - JOUR 3 : SLAYER, CORONER, EMPEROR, METAL CHURCH, BLUE OYSTER CULT, PENTAGRAM, BLACK STAR RIDERS, HIRAX par Holy Vier
Clisson, le 18/06/2017
HELLFEST JOUR 3 Troisième et dernier jour, et canicule attendue avec 33 degrés dans l'après-midi. Heureusement, quasiment rien à voir pour nous sur les mainstages... La suite

Hellfest 2016 3ème jour (Tarja, Gojira, Bling Guardian, Slayer, Amon Amarth, Megadeth, Ghost, Black Sabbath, King Diamond) en concert

Hellfest 2016 3ème jour (Tarja, Gojira, Bling Guardian, Slayer, Amon Amarth, Megadeth, Ghost, Black Sabbath, King Diamond) par Abigail Darktrisha
Clisson, le 19/06/2016
TARJA 15h50-16h40 En ce 3ème et dernier jour c'est un peu plus tard dans la journée que débutera pour nous les festivités avec le métal symphonique Finlandais de Tarja... La suite

Twisted Sister : les dernières chroniques concerts

HELLFEST 2017 - JOUR 2 : AEROSMITH, APOCALYPTICA, AIRBOURNE,  KREATOR, SAXON, TRUST, DEE SNIDER, STEEL PANTHER, PRETTY MAIDS, UGLY KID JOE, THE TREATMENT, PHIL CAMPBELL & THE BASTARD SONS, CRYPT SERMON, THE DEAD DAISIES en concert

HELLFEST 2017 - JOUR 2 : AEROSMITH, APOCALYPTICA, AIRBOURNE, KREATOR, SAXON, TRUST, DEE SNIDER, STEEL PANTHER, PRETTY MAIDS, UGLY KID JOE, THE TREATMENT, PHIL CAMPBELL & THE BASTARD SONS, CRYPT SERMON, THE DEAD DAISIES par Holy Vier
Clisson, le 17/06/2017
HELLFEST JOUR 2 Après une courte mais bien reposante nuit à l'hôtel (ben ouais, on apprécie le confort à un certain âge), on revient sur le site à midi pour encore une très... La suite

Hellfest 2016 2ème jour (Twisted Sister, Loudness, Glenn Hughes, Sixx : A.M., Foreigner, Joe Satriani, Disturbed, Within Temptation) + hommage Lemmy Kilmister en concert

Hellfest 2016 2ème jour (Twisted Sister, Loudness, Glenn Hughes, Sixx : A.M., Foreigner, Joe Satriani, Disturbed, Within Temptation) + hommage Lemmy Kilmister par Abigail Darktrisha
Clisson, le 18/06/2016
LOUDNESS 12h15 - 12h45 Pour leurs 35 ans d'existence, les très cultes et très rares Japonais de Loudness nous font l'honneur d'une petite visite. En effet, pas revenus... La suite

Rock Fest Barcelona 2015 (Part 2/3) : Twisted Sister + Helloween + Europe + Annihilator + Destruction + Nuclear Assault + Angeles del Infierno + Powerwolf  en concert

Rock Fest Barcelona 2015 (Part 2/3) : Twisted Sister + Helloween + Europe + Annihilator + Destruction + Nuclear Assault + Angeles del Infierno + Powerwolf par Gandalf
Barcelone, le 24/07/2015
Voilà une grosse journée très bien remplie, qui a, sans surprise, etait dominée par TWISTED SISTER ! Comme l'a fait remarqué Snider pendant le set, c'est certainement la dernière... La suite

Hellfest 2013 1er jour : Hardcore Superstar + Saxon + Europe + Testament + Twisted Sister + Whitesnake + Kreator + Helloween + Def Leppard en concert

Hellfest 2013 1er jour : Hardcore Superstar + Saxon + Europe + Testament + Twisted Sister + Whitesnake + Kreator + Helloween + Def Leppard par Abigail Darktrisha
Clisson, le 21/06/2013
8ème année consécutive au Hellfest, où le festival fera trembler la vallée de Clisson et une réputation qui continue de prendre de l'ampleur. Persévérance et motivation... La suite

Whitesnake : les dernières chroniques concerts

Hellfest 2019 : Eagles Of Death Metal, Les Wampas, The Living End, Sham 69, Deadland Ritual, David Coverdale, ZZ Top, Kiss...  en concert

Hellfest 2019 : Eagles Of Death Metal, Les Wampas, The Living End, Sham 69, Deadland Ritual, David Coverdale, ZZ Top, Kiss... par Samuel C
Clisson, le 22/06/2019
Le Hellfest, une expérience hors norme et hors du temps... Le festival repose principalement sur l'engagement d'un homme, Ben Barbaud : visionnaire, exigeant et déterminé. Il a... La suite

Hellfest 2013 1er jour : Hardcore Superstar + Saxon + Europe + Testament + Twisted Sister + Whitesnake + Kreator + Helloween + Def Leppard en concert

Hellfest 2013 1er jour : Hardcore Superstar + Saxon + Europe + Testament + Twisted Sister + Whitesnake + Kreator + Helloween + Def Leppard par Abigail Darktrisha
Clisson, le 21/06/2013
8ème année consécutive au Hellfest, où le festival fera trembler la vallée de Clisson et une réputation qui continue de prendre de l'ampleur. Persévérance et motivation... La suite

(mon) Graspop Metal Meeting 2011 : Kylesa, Firewind, Triptykon, Black Label Society, Moonspell, Times of Grace, Electric Wizard, Arch Enemy, Monster Magnet, Whitesnake, Pain, Cradle of Filth, Judas Priest en concert

(mon) Graspop Metal Meeting 2011 : Kylesa, Firewind, Triptykon, Black Label Society, Moonspell, Times of Grace, Electric Wizard, Arch Enemy, Monster Magnet, Whitesnake, Pain, Cradle of Filth, Judas Priest par Philippe
Graspop Metal Meeting, Dessel, Belgium, le 25/06/2011
Quand on ne connaît pratiquement que les noms des groupes qu'on y programme, est-il raisonnable d'aller à un festival de metal ? La question peut se poser. En tout cas, avec... La suite

KISS + JOURNEY + TWISTED SISTER + GOTHARD + WHITESNAKE ETC.. par Kissman
ARROW FESTIVAL, le 15/06/2008
Je viens juste de me réveiller après une courte nuit de 5 heures de sommeil ... et des rêves plein la tête ... Des rêves qui, hier, se sont confondus avec la réalité ... LE ARROW FUT PHENOMENAL !!!! KISS A ETE AU SOMMET DE SON ART ET A TOUT DETRUIT !!!!! SIDERANT....INCROYABLE....BLUFFANT....INOUI... Pour vous rassurer tout de suite, TOUT TOUT... La suite