Accueil Chronique de concert We Used To Have A Band + Florent Marchet
Samedi 16 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

We Used To Have A Band + Florent Marchet

We Used To Have A Band + Florent Marchet en concert

Omega Live - Toulon 05 février 2011

Critique écrite le par

"We Used To Have A Band" assurent la première partie ce soir.
Duo originaire de Marseille, ils ont choisi l'anglais pour chanter leur blues, sur un mode mi-passionnel mi-humoristique, un mélange habile et plaisant.
Je prendrai pour exemple le deuxième titre joué 'Well Oh Well" sur la séparation et la difficulté de dire la douleur. Il débouche sur un passage au kazoo pour une histoire qui finit mal, ce n'est pas banal, on a envie de sourire; et puis, non, le coeur n'y est pas.



François Richez, à la guitare, accompagne d'une voix discrète, délicieusement virile. C'est sensible, simple. Marion Rampal possède une belle voix, beaucoup de clarté, d'amplitude aussi. Le registre Folk choisi sonne très mélancolique. J'aime vraiment beaucoup ce timbre de voix, riche d'évocation, profond. Bon, personnellement j'aurais bien aimé une section rythmique en sus, mais je suppose que c'est un choix artistique alors je prends les notes comme elles viennent... Ce qui ne m'empêche pas d'être emportée par cette musique. C'est complètement subjectif, n'est-ce pas? Je reconnais cependant que la guitare interprète une voix complémentaire, on s'évade souvent grâce à elle, en particulier sur "The Puppet's Dream" dont la composition me semble des plus raffinées. Elle prend parfois des accents ibériques, portée par la nature visiblement passionnée de Marion.
Il reste de ce set le sentiment agréable d'un bon moment passé, sensible et intimiste, parsemé d'instants de vie confiés. Le ton confidentiel me plaît...



C'est sur le thème de la réconciliation de "Here It Goes" qu'ils concluent. A la fin, assis aux tables ou sur le sol, les gens se regardent, le sourire aux lèvres, conscients d'avoir partagé un moment vrai, sans artifice. Belle introduction.

Florent Marchet et ses musiciens déboulent quelques minutes plus tard.
A l'inverse du premier set dont le dépouillement scénique servait le propos épuré, ici le décor est "travaillé", mis en scène: la descente de lit ours polaire posée sur une moquette poilue voisine avec le clavier maquillé en meuble seventies, trendy et vintage à souhait dans son habillage de bois vernis, le tout ponctué de murs lambrissés, chaleureux comme dans un chalet savoyard! Enfin, deux cadres géants pleins de vide, ou plutôt de lumières criardes, apportent la modernité limite psychédélique propre à ces années-là...
Les musiciens s'installent les premiers, Florent Marchet fait son entrée après une intro de boîte à musique sur "Vive Le Vent" et le crépitement des bûches dans la cheminée. Le décor est planté pour entamer "Courchevel" et son style décalé.
Ils enchaînent sur "Mes Nouveaux Amis", son rythme entraînant cache à peine le portrait au vitriol de l'humain. Quel festin! Son écriture est savoureusement assaisonnée, vinaigrée, douce amère.



Il présente ses musiciens et enchaîne sur le "tubuesque" "Benjamin" que j'adore. Ce mec se joue de tous les clichés et j'accroche vraiment à son naturel nonchalant, à l'aise comme un matou dans sa cour: excellent! Beaucoup de malice dans son regard quand il allume le toulonnais, comme le ferait le pire de vos potes de lycée...

On ne va pas s'ennuyer, on rigole bien entre deux titres. Les morceaux filent, tous plus caustiques les uns que les autres. Quand il sort ses archives de cartes postales, c'est pour mieux continuer de se ficher de nous, public sans visage, délicieusement caricaturé. Mais au fur et à mesure, se profile plus nettement le portrait de l'homme, le masque du clown se fissure, révélant sa fragilité, les amours perdues, une nostalgie par trop poignante. Musicalement, c'est rôdé, efficace; ça me plaît vraiment plus en live que sur album, j'y trouve plus de puissance, comme sur "La Chance De Ta Vie" par exemple. L'applaudimètre explose, le public l'adore, chaleureux, conquis. La revue des cartes postales de fans est exquise: l'occasion encore de tailler des costards à l'assemblée. J'en pleure de rire! C'est intelligent, touchant (je pense à son interprétation de "Notre Jeunesse").



La deuxième partie du set révélera par le choix des titres la dimension du personnage, mis à nu inattendue pour les profanes (dont je fais partie) sur "Qui Je Suis". "La Charrette" et "La Famille Kinder" relancent ensuite le rythme, le public soutient la musique de ses applaudissements continus. Au rappel, sorte de vaste résumé du répertoire, ils joueront "Aucun Express" qui explose en conclusion post-rock, une agréable surprise pour ma part. "Tous Pareils" m'arrachent même quelques frissons. Florent et ses acolytes concluent sur "Rio Baril" et je me dis que j'ai décidément passé une excellente soirée!

L'Oméga-Live a vraiment une programmation pointue et de grande qualité: j'adore.

Florent Marchet : les dernières chroniques concerts

Stromae + Florent Marchet (Le Printemps de Bourges 2014) en concert

Stromae + Florent Marchet (Le Printemps de Bourges 2014) par Pierre Andrieu
Le W, Bourges, le 22/04/2014
Juste après une bonne première partie assurée par le local de l'étape Florent Marchet, dans une atmosphère peu enthousiaste mais polie, la très œcuménique superstar... La suite

Florent Marchet en concert

Florent Marchet par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 17/04/2014
Non loin du Puy de la Vache, à la Coopérative de mai, dans la bonne ville de Clermont-Ferrand, Florent Marchet présentait en live son très bon dernier album, Bambi Galaxy, le... La suite

Agnes Obel + Florent Marchet + Gaëtan Roussel + Other Lives + Balthazar (PIAS Nite, Festival des Inrocks 2011) en concert

Agnes Obel + Florent Marchet + Gaëtan Roussel + Other Lives + Balthazar (PIAS Nite, Festival des Inrocks 2011) par Pierre Andrieu
Casino de Paris, le 02/11/2011
Belle affiche pour la soirée d'ouverture du Festival des Inrocks 2011 au Casino de Paris, le 2 novembre 2011. Avec par ordre d'apparition sur les planches de cette très... La suite

(mon) Art rock 2011 2-2 : Florent Marchet, Zaza Fournier, Julian Marley, Anna Calvi en concert

(mon) Art rock 2011 2-2 : Florent Marchet, Zaza Fournier, Julian Marley, Anna Calvi par Philippe
Pl Poulain Corbion, Grd Théatre Passerelle, Saint Brieuc, le 12/06/2011
Notre début de festival (vendredi), c'est par ici ! Aujourd'hui, dernier jour du festival Art Rock, il ne fait pas particulièrement beau mais le chapiteau permet toujours de... La suite

We Used To Have A Band : les dernières chroniques concerts

Interview de <i>We Used To Have A Band</i> lors des <i>Voix du Gaou</i> en concert

Interview de We Used To Have A Band lors des Voix du Gaou par Jul
Festival du Gaou - Six Fours, le 17/07/2011
Jul : Quelles sont les nouvelles depuis vos ateliers en avril ? François : Ca nous a fait pas mal avancer sur l'arrangement des morceaux. Le fait d'avoir un contact avec un... La suite

We Used To Have A Band + Syd Matters + Cocoon en concert

We Used To Have A Band + Syd Matters + Cocoon par Jul
Les voix du Gaou - Six Fours, le 17/07/2011
Nous sommes arrivés pourtant très en avance, mais le temps de faire la queue, de se faire fouiller (par solidarité) et de rejoindre la petite scène cachée au fond dans les pins,... La suite

Carte Blanche à la Cie Nine Spirit : We Used to Have a Band + Raphaël Imbert trio feat. Paul Elwood, Sarah Quintana, Famoudou Don Moyé... (les Rendez Vous du Kiosque 2011) en concert

Carte Blanche à la Cie Nine Spirit : We Used to Have a Band + Raphaël Imbert trio feat. Paul Elwood, Sarah Quintana, Famoudou Don Moyé... (les Rendez Vous du Kiosque 2011) par Pirlouiiiit
Kiosque Léon Blum - Marseille, le 19/06/2011
Seulement mon deuxième Rendez-Vous du Kiosque (après celui de Sam & Ahmad d'une saison riche et variée. Cette fois les organisateurs ont donné une carte blanche à la Compagnie... La suite

Interview de <i>We Used To Have A Band</i> en concert

Interview de We Used To Have A Band par Jul
La Gare - Maubec, le 25/02/2011
A deux heures à peine de leur montée sur la scène de La Gare à Maubec en première partie de Bertrand Belin les 2 comparses de We Used To Have A Band, Marion Rampal au chant et... La suite

Omega Live - Toulon : les dernières chroniques concerts

Yarol Poupaud + Pilule Fantôme en concert

Yarol Poupaud + Pilule Fantôme par Janfi
Zénith Omega, Toulon, le 25/10/2019
C'est au Zénith Omega de Toulon qu'il fallait être ce vendredi 25 octobre pour voir sur scène le talentueux musicien Yarol Poupaud. La première partie de la soirée était assurée... La suite

MXDX 2014 : Au Revoir Simone + Thumpers + Erol Alkan + Abstraxion + L'Amateur en concert

MXDX 2014 : Au Revoir Simone + Thumpers + Erol Alkan + Abstraxion + L'Amateur par Sami
Omega Live, Toulon, le 22/02/2014
Depuis l'an dernier, l'édition hiver du Midi Festival s'appelle MXDX mais son programme est dans la lignée des précédentes, à savoir un weekend d'indie et d'electro, avec quelques... La suite

Wishbone Ash en concert

Wishbone Ash par jorma
Omega Live - Toulon, le 12/04/2013
Comme l'annonçait Ventilo, "Wishbone Ash avec The Argus Show en première partie ce soir à l'Omega live de Toulon"! Allez, soyons indulgent, Wishbone ne tenant plus vraiment le... La suite

Crucified Barbara + Headcharger en concert

Crucified Barbara + Headcharger par jorma
Zenith Omega Toulon, le 01/04/2012
Mateur et voyeur passez votre chemin. Non je ne vous décrirais pas les tenues affriolantes des Barbies Crucifiées. Non, je ne vous parlerais pas de leur minis shorts... La suite