Accueil Chronique de concert The Ex + Ahmad Compaoré & Ed Hosdikian + Phono Mundial
Samedi 16 décembre 2017 : 10872 concerts, 24778 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Ex + Ahmad Compaoré & Ed Hosdikian + Phono Mundial

The Ex + Ahmad Compaoré & Ed Hosdikian + Phono Mundial en concert

L'Embobineuse - Marseille 9 Novembre 2012

Critique écrite le par

The Ex, c'est le meilleur groupe du monde (selon mon avis à moi que j'ai). Depuis 30 ans, le groupe est d'une intégrité sans faille, fidèle à l'idéal punk, mais sans rester dans le mythe des 2 accords de 1977, évoluant sans cesse. Que ce soit en partant dans le free noise, en collaborant avec des musiciens africains, tout en jouant dans des usines en grève, publiant des album en hommage à l'Espagne révolutionnaire de 1936 et parcourant l'Afrique pour échanger avec les peuples locaux.


Photo : Pixxxo



Chaque album est une nouvelle aventure intense, chaque concert une claque dans ta gueule. Dès la confirmation de la date à l'Embobineuse, j'ai propagandé comme un malade, sachant que lors de leurs derniers passages (au Poste à Galène), ils ont joué à guichet fermé. Ce sera encore la cas cette fois-ci, l'Embob' étant chargé ras-la-gueule, mais sans que ce soit la fournaise comme pour Thee Oh Sees. Cela fait toujours plaisir que le public soit au rendez-vous de tels moments. La foule est assez diversifié, que ce soit les habitués du lieux, des punks, des noiseux, et surtout pas mal de gens qui ont été touchés par le bouche (de vieille) à oreille. Comme d'habitude ceux qui parlent, et se plaignent, le plus de culture à Marseille seront aux abonnés absent. on les plaindrait presque.


Photo : Pixxxo


Le groupe avait fait savoir qu'en première partie ils souhaitaient à autre chose que du punk, prouvant une nouvelle fois leur ouverture d'esprit. L'équipe du lieux fera preuve de bon goût en invitant Ahmad Compaoré & Ed Hosdikian, duo n'ayant plus rien à prouver en terme d'exploration musicale et de non respect des frontières de genre. Ahmad, dont on ne compte plus les divers projets, se cale derrière ses futs et c'est partie pour un set qui naviguera entre mélodies orientalo-méditerranéenne et free-jazz. Ed Hosdikian est capable de partir sur une rythmique mélodique, répétitive, lancinante, Ahmad s'engouffrant et cassant peu à peu le rythme par des incursions plus ou moins aventureuses et barrés, le saxophone finissant par hurler d'une rage quasi punk.


Photo : Pixxxo


Contrairement à d'autres fois où j'avais découvert le duo échappé d'Oriental fusion, ils feront moins appel à divers objets et autres pédales pour trafiquer leurs son. Cette fois, ils sont au plus prêt de leurs instruments, dans une démarche quasi primitive et tribale, propice à la transe.


Photo : Pixxxo


La puissance et la subtilité dans leur jeu est indissociable. Le souffle animiste côtoie les déflagrations que ce soit d'un roulement quasi indus de la batterie ou bien un cri saturé du saxophone. Niveau public, on oscille entre mouvements saccadés, pris dans le côté hypnotique, et les crispations dues aux éclats plus violents.


Une vidéo de Penny Green-Shard


A la fois éloignée dans le style, et tellement proche dans l'esprit, cette première partie paraitra évidente dans le déroulement de la soirée.Tout comme durant l'entracte, où le dj de Phono Mondial nous balancera une bonne sélections de morceaux africains, dont les incontournables congolais de Konono n°1 avec qui Th Ex ont collaboré sur leur (excellentissime) album Turn.


Photo : Pixxxo


De retour en frontline quand les 4 hollandais s'installent sur scène. Comme beaucoup, j'avais été traumatisé quand Sok avait annoncé qu'il quittait le groupe en 2008. Mais j'avais été rassuré lors de leur dernier passage, le petit jeune Arnold de Boer étant impeccable, ne cherchant pas à remplacer Sok mais trouvant sa propre place. Dès qu'ils attaquent, c'est un orgasme ininterrompue que va nous saisir.


Photo : Pixxxo


Le set de ce soir sera clairement électrique. 2,5 guitares dans ta face (Terrie maniant 4 cordes de gratte et 2 de basse), une batteuse autant magnifiquement punk que tueuse derrière ses futs et les samples envoyé par Arnold. La musique de The Ex repose sur un schéma simple et imparable, on te balance une déflagration sonique puisée dans le punk, et on l'hybride de putain de touches à la fois géniales et discrètes.


Photo : Pixxxo


Dit comme ça, c'est peut être pas évident à saisir. Mais fallait y être nom de Joe Strummer ! Punk, leur musique l'est assurément. Que ce soit dans la violence, la démarche, le côté viscéral, pas l'ombre d'un doute. Et d'entrée les corps du public s'entremêlent dans un pogo bon enfant.


Une vidéo de Penny Green-Shard


D'ailleurs le groupe affichera des sourires toute la soirée, remerciant moults fois le public (vraiment à la hauteur de l'évènement) et la qualité de l'accueil de l'Embobineuse avec qui ils ont bien accrochée. On peut appeler au renversement du capitalisme, tout en prenant son pied tant qu'on est entre gens de bonne compagnie.


Photo : Pixxxo


Donc déflagrations soniques, rythmes obsessionnels, transe chamanique, sont les ingrédients de base de The Ex. Mais cela ne les empêchent nullement d'introduire dans leur alchimie des éléments barrés, que ce soit des plans de gratte qui te balancent une cassure rythmique en plein milieux du morceaux, ode à la dissonance, un riff quasi identique mais décalé de la rythmique principale qui induit un côté obsessionnel, une basse plombée qui t'ancre au sol, où une batteuse qui décide tout d'un coup que le punk n'est plus une musique occidentale, et certainement pas rationnelle.


Photo : Pixxxo


Nul hasard, si le langage utilisé ici provient du vocabulaire magique, car de magie, il en est clairement question ici. De l'athanor des squats hollandais, en passant par la la magie tribale d'Afrique, The Ex est le grand œuvre issu de ces courants que l'on voudrait dissocié.


Photo : Pixxxo


Faut pas déconner non plus, et partir dans des considérations philosophiques, The Ex c'est avant tout une putain de claque dans ta face. Abrasif, intense, viscéral et obsessionnel comme on dit chez nous. De plus, le son était d'une qualité rare, sans nous pourfendre les oreilles, la violence et les subtilité du concert nous parvenaient parfaitement. Ils quittent la scène, et on hurle à l'unisson notre bonheur. Ils reviennent et nous achèveront avec Konono n°1 qui résume la diatribe thaumaturgique ci-dessus. On tombe de bonheur dans les bras les un des autres, on hurle, on est vidé. Conscient une nouvelle fois que ce groupe est unique.


Une vidéo de Penny Green-Shard

Ahmad Compaoré : les dernières chroniques concerts

Carte Blanche à Hakim Hamadouche : Oriental Fusion,Philippe Forcioli, Ahmad Compaoré, Francis Livon, Ed Hosdikian, Philippe Jardin, Dominique Brunier, Bencha Abbas, Edouard Thommoret, Christian Zagaria, Bernard Abeille  en concert

Carte Blanche à Hakim Hamadouche : Oriental Fusion,Philippe Forcioli, Ahmad Compaoré, Francis Livon, Ed Hosdikian, Philippe Jardin, Dominique Brunier, Bencha Abbas, Edouard Thommoret, Christian Zagaria, Bernard Abeille par pirlouiiiit
le Jam - Marseille, le 21/01/2016
(Le) Dimanche (précédent ce concert) je me suis retrouvé exceptionnellement un dimanche soir au Bar de la Plaine pour boire un coup. Soir de match il y avait pas mal d'habitués... La suite

Lookin' out en concert

Lookin' out par Pirlouiiiit
Machine à Coudre - Marseille, le 16/01/2015
Après le très beau et intimiste concert de Tatou & Blu (de Moussu T et Lei Joventz) à la Meson j'avais le choix entre La Maison Hantée (où jouait le duo No Country) et la Machine... La suite

Camel Zekri-Josephine Foster (Festival MIMI 2014) en concert

Camel Zekri-Josephine Foster (Festival MIMI 2014) par Phil2guy
Le Grand Plateau de la Friche Belle de Mai- Marseille, le 03/07/2014
Pour cette " Nuit du Chapiteau et de la Plume ", deuxième de cette 29e édition du Festival MIMI, qui a lieu au Grand Plateau de la Friche Belle de Mai, l'AMI a convié deux... La suite

Mammane Sani et son orgue + Bibi Ahmed 4tet + Christopher Kirkley  en concert

Mammane Sani et son orgue + Bibi Ahmed 4tet + Christopher Kirkley par pirlouiiiit
Embobineuse, Marseille, le 05/04/2014
Ce soir j'étais bien parti pour passer une soirée au calme chez moi, mais c'était sans compter le fait que Svet avait décidé de commencer à bosser ses exams. Du coup c'est un peu... La suite

Ed Hosdikian : les dernières chroniques concerts

Carte Blanche à Hakim Hamadouche : Oriental Fusion,Philippe Forcioli, Ahmad Compaoré, Francis Livon, Ed Hosdikian, Philippe Jardin, Dominique Brunier, Bencha Abbas, Edouard Thommoret, Christian Zagaria, Bernard Abeille  en concert

Carte Blanche à Hakim Hamadouche : Oriental Fusion,Philippe Forcioli, Ahmad Compaoré, Francis Livon, Ed Hosdikian, Philippe Jardin, Dominique Brunier, Bencha Abbas, Edouard Thommoret, Christian Zagaria, Bernard Abeille par pirlouiiiit
le Jam - Marseille, le 21/01/2016
(Le) Dimanche (précédent ce concert) je me suis retrouvé exceptionnellement un dimanche soir au Bar de la Plaine pour boire un coup. Soir de match il y avait pas mal d'habitués... La suite

Jazz Sur La Ville Jour 2 : Edmond Hosdikian & Laurent Luci feat. Yvan Osscini en concert

Jazz Sur La Ville Jour 2 : Edmond Hosdikian & Laurent Luci feat. Yvan Osscini par Pirlouiiiit
le Rouge Belle de Mai, Marseille, le 05/10/2012
Pour la première fois depuis longtemps je fais une infidélité à la soirée Japan Gourmet MachineChose de Lollipop. Mes beaux parents ayant tout juste atterri, nous préférons les... La suite

Oriental Fusion en concert

Oriental Fusion par Pirlouiiiit
Machine à Coudre - Marseille, le 08/06/2012
Ca y est ! Ce qui était officieux depuis la Carte Blanche à Hakim Hamadouche à la Meson il y a quelques mois, est maintenant officiel : Oriental Fusion est de retour. Après les... La suite

Manu Théron & Ed Hosdikian (feat. Sam Karpienia) en concert

Manu Théron & Ed Hosdikian (feat. Sam Karpienia) par Pirlouiiiit
l'Eolienne - Marseille, le 28/03/2012
Coup de file vers 20h de mon cousin parisien : "alors tu es prêt pour le match ?" ... et moi de lui répondre que je vais en effet manquer ce quart de final contre le Bayern de... La suite

The Ex : les dernières chroniques concerts

The Ex en concert

The Ex par Pirlouiiiit
Poste à Galène - Marseille, le 24/03/2015
7 chroniques en retard sur 15 jours (8 si je compte celle de Phil2Guy), il est grand temps de s'y mettre. Comme j'ai pris des notes sur mon téléphone pendant les concerts de... La suite

the Ex en concert

the Ex par Pirlouiiiit
Dom - Moscou, le 12/05/2011
Raaaaaaaa je crois que c'est en cette onomatopée Pinguinesque qui m'est venu en tête lorsque au milieu de tous ces noms en cyrilliques j'ai vu marqué the Ex sur le programme de... La suite

The Ex + Xavier Charles en concert

The Ex + Xavier Charles par Pirlouiiiit
Poste à Galène - Marseille, le 22/11/2010
O et puis zut ! Même si j'ai deux chroniques en retard de vendredi dernier (Buridane à la Grotte des Accoules et the Needs à la Machine à Coudre) j'me colle à celle là d'abord.... La suite

Candie Payne + Getatchew Mekuria & The Ex (Trans Musicales de Rennes 2007)  en concert

Candie Payne + Getatchew Mekuria & The Ex (Trans Musicales de Rennes 2007) par Pierre Andrieu
Salle de la Cité, Rennes, le 08/12/2007
Dernier jour des Trans Musicales 2007 (après deux belles journées en compagnie de The Whip, Tiny Masters Of Today, Dead Kids, Les Vedettes, Papier Tigre, Calvin Harris, South... La suite

L'Embobineuse - Marseille : les dernières chroniques concerts

Helved Rün + Machine Chose + Ventre de Biche  en concert

Helved Rün + Machine Chose + Ventre de Biche par pirlouiiiit
Embobineuse, Marseille, le 25/11/2017
3ème et dernière étape d'une longue soirée musicale commencé chez Leda Atomica Musique avec le superbe concert de Sam Karpienia trio et continué au JAM avec le nom moins bon set... La suite

Electric Electric, Projet Milan en concert

Electric Electric, Projet Milan par Pipoulem
Embobineuse, Marseille, le 03/11/2017
L'embobineuse, salle underground de Marseille, mais réputée pour la qualité des artistes qu'elle accueille, recevait ce vendredi 3 Novembre deux formations. Electric Electric venus... La suite

Movie Star Junkies - Moon Ra - Areva en concert

Movie Star Junkies - Moon Ra - Areva par Phil2guy
L'Embobineuse -Marseille, le 09/04/2016
L'affiche de l'Embobineuse est ce soir très éclectique : l'équipe de In the Garage (qui organise le festival B Side) y a convié les phocéens de Moon Ra, le duo synth punk Areva et... La suite

Binaire + Hag + Ayatollah + Pedro de la Hoya (French Invasion Tour) en concert

Binaire + Hag + Ayatollah + Pedro de la Hoya (French Invasion Tour) par Pirlouiiiit
Embobineuse, Marseille, le 19/12/2015
Très allechante affiche que celle ce ce soir à l'Embobineuse par laquelle passait cette mini (re)tournée intitulée French Invasion Tour avec comme sous titre " 1 Van, 9 Men, 5... La suite