Accueil Chronique de concert Architecture In Helsinki ; The Divine Comedy ; The Dead 60s ; The Young Gods ; GusGus
Jeudi 27 janvier 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Architecture In Helsinki ; The Divine Comedy ; The Dead 60s ; The Young Gods ; GusGus

Architecture In Helsinki ; The Divine Comedy ; The Dead 60s ; The Young Gods ; GusGus en concert

Esplanade Saint-Jean / J4 Marseille 28 septembre 2007

Critique écrite le par

Ah !!! Le festival Marsatac ! Ils font exprès de programmer chaque année deux groupes que j'apprécie, un en tout début de soirée (Architecture in Helsinki) et l'autre à 2 heures du matin (GusGus). Pas d'attente, ça commence dès 21h comme prévu sur la scène Major (la plus grande des deux et du côté de la cathédrale, d'où son nom).


Pour commencer, Architecture In Helsinki. Pour ceux qui croiraient qu'ils sont Finlandais, ils annoncent haut et fort qu'ils sont Australiens et visiblement fiers de l'être. Quelques supporters de l'équipe de rugby des wallabies sont déjà en place à Marseille pour le quart de finale de samedi prochain et font partie de l'assistance. Ils se voient déjà champions du monde le 20 octobre.


Les six musiciens sont très polyvalents. Ils vont passer une heure à se refiler les instruments. Ainsi par exemple, le batteur du premier morceau jouera tour à tour des claviers, de la guitare, du trombone et s'exercera au chant. S'exercer, c'est le mot justement. Le chant n'est pas le point fort du groupe. Je m'étais déjà fait la remarque en écoutant leurs CD, mais sur scène, c'est encore plus criant. Au bout d'un quart d'heure, on a pourtant l'impression qu'ils chantent juste. Leurs voix se sont-elles échauffées ou mon oreille s'est-elle habituée ? Il faut dire qu'ils ont joué coup sur coup "The Cemetery" et "Frenchy, I'm Faking", deux de mes morceaux préférés et que sur scène, ça rend plutôt bien.


Peu importe le chant après tout, ça conforte cette impression qui se dégage en les regardant jouer : on dirait qu'ils veulent nous dire : "on est une bande de copains et on s'éclate en jouant ensemble". Un effort doit être toutefois fait au niveau vestimentaire. Le site de Marsatac annonçait des costumes de scène et des paillettes, ils ont dû perdre leurs bagages à l'aéroport et acheter vite fait des t-shirts à la Porte d'Aix. La chanteuse avait un collant de schtroumpfette et n'en a pas tout à fait le look.


Pas de souci vestimentaire en revanche pour The Divine Comedy avec le divin Neil Hannon. Costume, cravate, lunettes noires, le dandy irlandais arrive sur scène et va nous offrir une (petite) heure de bonheur.


Avec ses sept musiciens (très bon clavier que j'ai déjà vu quelque part, mais où ??) dont une violoniste et une violoncelliste pas assez mises en valeur par la sono, il va survoler ses presque 20 ans de carrière, régalant autant ses vieux fans que ceux qui l'ont découvert plus récemment ou, comme beaucoup, ce soir.


Il fait un effort pour les enchaînements entre deux morceaux ce qui n'est pas si fréquent, très pince-sans-rire, british humour oblige. Il fera même mine d'entamer un strip-tease sur "Generation Sex", mais seule la cravate et deux boutons de chemise ont sauté au grand dam de ma voisine. Visiblement amoureux de notre région, il interprètera "A Lady Of A Certain Age", mon morceau préféré, qui se passe sur la Côte d'Azur avec une délectation palpable lorsqu'il prononce "He left the villa to his mistress in Marseilles".


Une trop courte heure de concert, pas de rappel (il serait visiblement bien volontiers resté sur scène) mais c'est l'inconvénient des festivals : c'est minuté et il faut faire la place aux suivants.


Les suivants, c'est The Dead 60's. Changement de registre assuré. D'ailleurs, le public change du tout au tout. Quatre garçons qui viennent de Liverpool et ont une pêche d'enfer. Mais ça n'est pas mon genre de musique préféré et je laisse le soin à d'autres de réaliser la chronique. Au bout de quatre morceaux, j'ai considéré avoir fait le tour du problème et je suis allé voir ce qu'il se passait sur la scène Pharo (plus petite et du côté du Palais du Pharo tout bien illuminé de l'autre côté du port).


Alors là, comment dire... Vous entrez dans une boîte de nuit géante où les gens dansent avec un verre de bière dans la main gauche et une cigarette (qui fait souvent rire) dans la droite. Pas facile de se frayer un passage si on ne veut pas passer le reste de la soirée à sentir la Pelforth. C'est vrai que la programmation était pleine de groupes avec des noms du genre X Feat. Y et que j'aurais dû me méfier. Mais c'est sous ce chapiteau que se produira GusGus à 2h30 et je suis aussi venu pour eux. Il faut donc tuer deux heures. Quand on aime la bière, c'est facile : on en boit deux, on fait une demi-heure de queue pour aller aux toilettes, on en reboit deux... Mais moi, je n'aime pas la bière (sauf devant un match de l'OM pour faire passer le piètre spectacle qu'ils nous offrent depuis 14 ans, mais je m'égare). Alors, je me promène dans le village, je m'offre un joli briquet Marsatac parce que j'en ai marre de refuser du feu aux demoiselles, je vais sentir les odeurs de kebab et de mexican food, et je reviens de temps en temps près des chapiteaux. Un jeu amusant aussi, c'est de trouver l'endroit exact entre les deux scènes où les sons se mélangent. Je vous conseille The Young Gods Vs Apparat.


The Young Gods, j'avais écouté un CD et je m'étais dit : "Tiens, encore un qui se prend pour Bashung" et quand il est content d'une phrase "Un trou noir, c'est troublant", il la répète dix fois pour ceux qui auraient pas compris. Mais sur scène, aucun rapport.


Ils sont seulement trois dont ledit chanteur qui ne peut rien faire d'autre vu que ses deux mains sont occupées à tenir le micro, une batterie et... un clavier. Tous les solos de guitare de l'album sont faits au clavier. On n'arrête pas le progrès.


Côté Pharo, les enchaînements se font plus vite que du côté Major, si bien qu'ils sont en avance sur l'horaire. Faut dire que pour brancher un ordi, il faut pas une demi-heure. Du coup, j'ai raté le début de GusGus. No regret toutefois. C'est le genre de groupe que j'apprécie sur une chaîne mais pas en concert. Deux mecs derrière des ordis, trois chanteuses bien nourries (au couscous ?) qui se trémoussent, et aucun de mes morceaux préférés.


Je continuerai toutefois d'écouter leur merveilleux premier album "Polydistortion" ou des morceaux comme "Call Of The Wild", "David" ou "Teenage Sensation". Les trois étoiles de ma chronique, c'est pas pour eux, c'est pour The Divine Comedy et Architecture In Helsinki.


Après GusGus, je me suis frayé un passage pour sortir. En sens inverse arrivaient les fans de Modeselektor. Je n'ai pas eu la patience d'attendre. De toute façon, j'ai assez dit de mal pour aujourd'hui. N'empêche, les programmateurs de Marsatac sont très forts.


Un monde fou avec un point culminant vers 23h00, des gens qui arrivent tard pour danser, d'autres qui partent dès qu'ils ont vu ce qu'ils sont venus voir, des bars qui ne désemplissent pas. Et un lieu idéal. Je reviens demain pour voir The Cinematic Orchestra.

Photos Pirlouiiiit

Bonus video :

Plus de videos de la soiree : ici

Festival Marsatac : les dernières chroniques concerts

Festival Marsatac : Rejjie Snow, Kokoko, Nasser, Paul Kalkbrenner, Aloha Orchestra, Nekfeu... en concert

Festival Marsatac : Rejjie Snow, Kokoko, Nasser, Paul Kalkbrenner, Aloha Orchestra, Nekfeu... par Sami
Parc Chanot, Marseille, le 16/06/2018
Après le carton plein vendredi pour le concert d'IAM raconté par Laurent, quelques photos et lignes de la soirée de samedi, moins courue mais également sous le signe du rap et de... La suite

Festival Marsatac : IAM, Lomepal, Romeo Elvis, Petit Biscuit ... en concert

Festival Marsatac : IAM, Lomepal, Romeo Elvis, Petit Biscuit ... par lb photographie
Marseille Parc Chanot, le 15/06/2018
20 ans, le bel âge ! Marsatac fêtait cette année un anniversaire mémorable. Impossible de ne pas voir les choses en grand, 20 ans après. Et bien c'est chose faite avec une prog qui... La suite

Festival Marsatac 2017 : Meute + Die Antwoord + Kid Francescoli + Guirri Mafia + Nova Twins + WhoMadeWho en concert

Festival Marsatac 2017 : Meute + Die Antwoord + Kid Francescoli + Guirri Mafia + Nova Twins + WhoMadeWho par Lb Photographie
Parc Chanot à Marseille, le 24/06/2017
Une 19e édition - déjà - placée sous le signe du rouge (" Ton été sera rouge " qu'ils disent sur le site) et un festival qui gagne chaque année toujours plus de notoriété, autant... La suite

Festival Marsatac 2017 : Fonky Family, Soulwax, Princess Nokia, Demi Portion, Nicolas Jaar en concert

Festival Marsatac 2017 : Fonky Family, Soulwax, Princess Nokia, Demi Portion, Nicolas Jaar par Sami
Parc Chanot, Marseille, le 23/06/2017
Marsatac 19ème edition en mode papy de la résistance ce soir, principalement motivé par la venue de Soulwax cette année. Exit la friche de la Belle de mai, les organisateurs... La suite

GusGus : les dernières chroniques concerts

(mon) Marsatac 2007 : Architecture in Helsinki, HifiKlub, The Divine Comedy, The Dead 60s, The Young Gods, Gus Gus, Simian Mobile Disco en concert

(mon) Marsatac 2007 : Architecture in Helsinki, HifiKlub, The Divine Comedy, The Dead 60s, The Young Gods, Gus Gus, Simian Mobile Disco par Philippe
Esplanade Saint-Jean, J4 de Marseille, le 28/09/2007
Alors d'abord je tiens à dire que toutes les chroniques postées jusqu'ici sur ce festival sont vraiment particulièrement nazes ! Non c'est bon, je plaisante les gars... C'est au... La suite

Marsatac : Architecture In Helsinki + The Divine Comedy + Dead 60s +  Gus Gus + Simian Mobile Disco + Para One en concert

Marsatac : Architecture In Helsinki + The Divine Comedy + Dead 60s + Gus Gus + Simian Mobile Disco + Para One par Sami
J4 - Marseille, le 28/09/2007
Neuvième édition déjà pour ce qu'il est convenu d'appeler ‘plus grand festival de musiques actuelles' à Marseille, et comme chaque année une affiche plaisante sur le papier avec... La suite

MISTER GANG + GUS GUS par ADN
docks des sud, Marseille, le 04/03/2000
juste un petit mot pour dire qu'il y avait un festival MSN au docks et que Mister GANG,je connaissais pas et que c'est très bien!un autre pour dire que GUS GUS (instrumental, "il n'y a pas de chanteur ce soir,hein!), c'est tout aussi interressant !donc allez les voir !ADN La suite

Crustation + GUS GUS par Krt from TYM
Aéronef-lille, le 08/11/1997
Crustation avec sa jolie chanteuse a envoûté (ou endormi?) tout le monde avec un trip-hop parfois très proche de RUBY. Néanmoins le set- court mais plaisant- était bien plus réussi que celui de Finley Quaye(orthographe non garantie...) qui pensait être là pour animer un bal populaire jamaïquain. Du coup, il est venu avec sa fanfare...GUSGUS était... La suite

The Dead 60's : les dernières chroniques concerts

(mon) Rock en Seine 2006, 2/2 :  Skin, The Dead 60s, The Rakes, Grand Corps Malade, Editors, Radiohead en concert

(mon) Rock en Seine 2006, 2/2 : Skin, The Dead 60s, The Rakes, Grand Corps Malade, Editors, Radiohead par Philippe
Parc de Saint-Cloud, Paris, le 25/08/2006
Photos par Philippe ! Pour le premier jour c'était par là ! La pluie a bien fait mine de venir taquiner Paname, qui ne s'en est pas laissé compter. Certains des provinciaux... La suite

(mon) Marsatac 2007 : Architecture in Helsinki, HifiKlub, The Divine Comedy, The Dead 60s, The Young Gods, Gus Gus, Simian Mobile Disco en concert

(mon) Marsatac 2007 : Architecture in Helsinki, HifiKlub, The Divine Comedy, The Dead 60s, The Young Gods, Gus Gus, Simian Mobile Disco par Philippe
Esplanade Saint-Jean, J4 de Marseille, le 28/09/2007
Alors d'abord je tiens à dire que toutes les chroniques postées jusqu'ici sur ce festival sont vraiment particulièrement nazes ! Non c'est bon, je plaisante les gars... C'est au... La suite

Marsatac : Architecture In Helsinki + The Divine Comedy + Dead 60s +  Gus Gus + Simian Mobile Disco + Para One en concert

Marsatac : Architecture In Helsinki + The Divine Comedy + Dead 60s + Gus Gus + Simian Mobile Disco + Para One par Sami
J4 - Marseille, le 28/09/2007
Neuvième édition déjà pour ce qu'il est convenu d'appeler ‘plus grand festival de musiques actuelles' à Marseille, et comme chaque année une affiche plaisante sur le papier avec... La suite

The Dead 60s, the Divine Comedy, Architecture in Helsinki, Swayzak, Nathan Fake, Hifiklub, Henry et Georgette... en concert

The Dead 60s, the Divine Comedy, Architecture in Helsinki, Swayzak, Nathan Fake, Hifiklub, Henry et Georgette... par stéphane sarpaux
festival Marsatac, J4, Marseille, le 28/09/2007
Il fut un temps où le festival Marsatac, mieux reconnu en France que dans sa bonne vieille ville de Marseille, ne savait pas trop où poser ses scènes. Et c'est vraiment par... La suite

The Divine Comedy : les dernières chroniques concerts

The Divine Comedy + Lisa O'Neill en concert

The Divine Comedy + Lisa O'Neill par Gilles Borgogno
Le Silo, Marseille, le 08/11/2016
Divin. Le concert de Divine Comedy fût divin. Mais n'anticipons pas. Impossible de faire l'impasse sur la première partie, l'excellente Lisa O'Neill, irlandaise, songwriter et... La suite

The Divine Comedy + Lisa O'Neill en concert

The Divine Comedy + Lisa O'Neill par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 04/11/2016
Très beau concert du groupe The Divine Comedy à la Coopé dans le cadre de la tournée pour promouvoir son dernier opus en date, le réjouissant et classieux Foreverland... C'est... La suite

The Divine Comedy + We used to have a band en concert

The Divine Comedy + We used to have a band par sami
Espace Julien - Marseille, le 05/12/2010
Salle presque comble un dimanche de pluie, il fallait bien ça pour fêter le retour de Neil Hannon en terres phocéennes, trois ans après son court passage à Marsatac. Il... La suite

Entretien avec Neil Hannon (The Divine Comedy) en concert

Entretien avec Neil Hannon (The Divine Comedy) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 31/10/2006
"Ecrire, c'est la seule chose que je sais faire ! " Même s'il déclare humblement (et avec une pointe d'humour très british) qu'il ne sait faire que ça, écrire des... La suite

The Young Gods : les dernières chroniques concerts

Festival Marsatac-Young Gods-Black Strobe-Kid Karate en concert

Festival Marsatac-Young Gods-Black Strobe-Kid Karate par Phil2guy
La Friche Belle de Mai-Marseille, le 25/09/2014
Et me voilà à la Friche Belle de Mai pour la soirée " rock " de cette édition 2014 du Festival Marsatac. Comme chaque année, les organisateurs réservent justement une soirée pour... La suite

(mon) Marsatac 2014 : Date With Elvis, Publicist, Kid Karaté, The Young Gods, Black Strobe en concert

(mon) Marsatac 2014 : Date With Elvis, Publicist, Kid Karaté, The Young Gods, Black Strobe par Philippe
Friche Belle de Mai, Marseille, le 25/09/2014
Première soirée de Marsatac, qui a eu la gentillesse cette année de regrouper la plupart des groupes de rock ce soir, en tout cas les plus intéressants, nous donnant l'occasion... La suite

The Young Gods + H-Burns en concert

The Young Gods + H-Burns par Decapsuleur
Théâtre Denis - Hyères, le 09/10/2009
La première partie est assurée par H-Burns, groupe grenoblois, qui nous présente un répertoire mélancolique et élégant mais peu original, entre rock et folk. Le chanteur est un... La suite

The Young Gods (en acoustique) en concert

The Young Gods (en acoustique) par Floribur
Cargo de nuit - Arles, le 08/10/2009
Joyeux a-nni-ver-saaaaaire ! C'est-y-pas original, un petit concert sympa pour l'occasion ? En plus en compagnie de plusieurs sympathiques marseillais (dont un provisoirement, un... La suite

Esplanade Saint-Jean / J4 Marseille : les dernières chroniques concerts

Fiesta des Suds 2021 : Balthazar, Meute en concert

Fiesta des Suds 2021 : Balthazar, Meute par Sami
Esplanade J4, Marseille, le 09/10/2021
Troisième et dernier soir pour cette 30ème édition de la Fiesta des Suds, après une belle ouverture jeudi et un apparemment beau concert de Woodkid le lendemain. Ce samedi... La suite

Fiesta Des Suds 2021 : Selah Sue, Gael Faye, Hervé, Instrumentarium, Rocio Marquez en concert

Fiesta Des Suds 2021 : Selah Sue, Gael Faye, Hervé, Instrumentarium, Rocio Marquez par Sami
Esplanade J4, Marseille, le 07/10/2021
Retour à la Fiesta des Suds après une année d'absence, encore une fois au J4, comme depuis quelques éditions déjà. Jauge réduite mais quand même beaucoup de monde pour ce premier... La suite

Catherine Ringer chante Les Rita Mitsouko + Sovox + Fred Nevché (Fiesta des Suds 2019) en concert

Catherine Ringer chante Les Rita Mitsouko + Sovox + Fred Nevché (Fiesta des Suds 2019) par Sami
J4, Marseille, le 10/10/2019
C'est parti pour la 28ème édition de la Fiesta des Suds, encore une fois au J4 pour trois soirées évidemment toujours très courues. L'endroit est plus visuellement beau que les... La suite

Cavalas Underground + Hyphen Hyphen + Agar Agar (Boulégan Festival) en concert

Cavalas Underground + Hyphen Hyphen + Agar Agar (Boulégan Festival) par Zulone
Marseille - J4, le 07/06/2019
Seconde édition du Boulégan Festival à Marseille J4:) LA bonne ambiance du sud se fait sentir en ce premier soir de festival, les commerçants locaux sont présents pour nous... La suite