Accueil Chronique de concert Cowboys From Outer Space + Bee Dee Kay & The Roller Coaster + Les Juanitos (Les Volcaniques de mars 2002)
Mercredi 8 juillet 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Cowboys From Outer Space + Bee Dee Kay & The Roller Coaster + Les Juanitos (Les Volcaniques de mars 2002)

Le Pocoloco, Clermont-Ferrand 16 mars 2002

Critique écrite le par

J'arrive vers 22 h 45 tout essoufflé, je ne voulais louper pour rien au monde le concert des excellents Cowboys From Outer Space. Ils sont trois, ils aiment le cuir et les bananes bien mûres. Leur musique est violemment puissante ou puissamment violente, choisissez ! Le batteur se démène comme un psychopathe sur ses peaux. Le bassiste assure en front de scène, la moue dédaigneuse, une clope perpétuellement vissée au coin des lèvres : il joue tout le concert avec une saturation énorme sur sa basse. Le chanteur/guitariste a un accent marseillais sympathique, il ressemble de loin à Gene Vincent ou au jeune Elvis Presley : pas de danse 50's, riffs saignants, rythmiques thermonucléaires. Les Cowboys donnent des fourmis dans les jambes, c'est le moins qu'on puisse dire ! Leur musique passe du psychobilly au punk en faisant un joli détour par le rock n' roll des années 50 et 60. Une véritable cure de jouvence administrée de mains de maîtres. Le public danse en chœur avec une guitare fictive dans les mains. En rappel, un petit "Suspiscious minds" joué seul par le chanteur. Un petit slow immortalisé par Elvis, ça ne fait pas de mal, avant de repartir pied au plancher ! Well done boys !

Les Bee Dee Kay &The Roller Coaster, ça vaut le coup d'œil ! Le chanteur est tout simplement hystérique et son hystérie est communicative : les musiciens le deviennent aussi puis le public suit avec joie. Leur psychobilly fait danser même les éclopés : un accidenté se trémousse comme un décérébré avec ses béquilles. Jésus a marché sur l'eau mais le rock n' roll fait danser les paralysés ayant bu un peu de vin, qui dit mieux ? Selon des ouï-dire, un jeune hooligan connu de nos services serait même monté sur scène, remuant sa chevelure fournie et hurlant à moult reprises "I feel alright". Puis un couple au complet monte sur scène danser le twist ou le jerk ou le rock, je ne sais plus. Un monsieur portant lunettes et rouflaquettes se démène et finit couché par terre en jouant de la guitare en carton. Mais où va-t-on ? Est-ce l'énorme saxophone, donnant une couleur réjouissante à l'ensemble, qui fait sortir les gens de leurs gonds ? Alors là... Entre deux "rock", nous entendons un petit twist mais Dick Rivers est malheureusement resté bloqué à Saint-Tropez. Jubilatoire concert !

Les Juanitos arrivent ensuite avec leur cortège d'orgue, de guitares et d'hymnes latino-punk-garage-surf, ça dépend. Les guitares surf rappellent le Dick Dale du générique de Pulp Fiction. Qu'on m'amène une planche de surf ou je fais un malheur ! L'orgue électrique créé des ambiances délicieusement rétro. De-ci de-là, des guitares bien "garage" relèvent la sauce déjà passablement épicée ! Le dernier groupe se produisant pour ces Volcaniques 2002 a dignement clôturé la séquence live. Vivement l'année prochaine !

Cowboys from Outerspace : les dernières chroniques concerts

Karim Tobbi & Michel Basly + DJ Maki  en concert

Karim Tobbi & Michel Basly + DJ Maki par odliz
Maison De Baecque, Marseille, le 09/01/2020
À évènement exceptionnel, concert de standing. Quand une maison des ventes organise la vente de 515 guitares d'un seul et même collectionneur, il lui faut un fameux coup de... La suite

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy en concert

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy par odliz
Le Makeda, Marseille, le 30/11/2019
Deux mois après la Rue du Rock, Phocea Rocks remet le couvert, sauf que cette fois-ci, on laisse la sono branchée le temps d'un week-end dédié au rock immortel. Histoire de... La suite

Cowboys From Outerspace en concert

Cowboys From Outerspace par Pirlouiiiit
Lollipop Music Store, Marseille, le 27/09/2019
Ayant eu un peu de mal à nous résoudre à enfourcher nos vélos pour remonter vers le Lollipop Music Store (la compagnie et le punch n'y étant surement pas pour rien) lorsque nous... La suite

Pogy & les Kéfars, La Flingue, Cowboys from Outerspace (en soutien à la Machine à Coudre) en concert

Pogy & les Kéfars, La Flingue, Cowboys from Outerspace (en soutien à la Machine à Coudre) par Philippe
Le Molotov, Marseille, le 25/05/2019
Ce qui devait être une soirée rock hyper-sexy commence hélas par une grosse déception : les Hatepinks ne joueront pas ce soir, à cause d'un problème de santé de leur guitariste.... La suite

Le Pocoloco, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Magnetix presents Avenue Z + Woody Murder Mystery + My Name Is Nobody (Festival Nouveau Western 2016) en concert

Magnetix presents Avenue Z + Woody Murder Mystery + My Name Is Nobody (Festival Nouveau Western 2016) par Pierre Andrieu
Le Pocoloco, Clermont-Ferrand, le 07/05/2016
Très bonne soirée en compagnie du garage sauvage d'Avenue Z (aka le nouveau projet des Magnetix), de la pop psychédélique de Woody Murder Mystery et de la folk joliment aride... La suite

Xixa (Festival Nouveau Western 2016) en concert

Xixa (Festival Nouveau Western 2016) par Pierre Andrieu
Le Pocoloco, Clermont-Ferrand, le 06/05/2016
Très belle découverte que celle du groupe américain Xixa dans le cadre du festival Nouveau Western au Pocoloco, à Clermont-Fd, le 6 mai... Basé à Tucson, Arizona, le combo de... La suite

Frustration en concert

Frustration par Pierre Andrieu
La Pocoloco, Clermont-Ferrand, le 19/03/2016
Quelle bonne initiative d'Intérieur Cuir prod cette venue du groupe post punk Frustration au Pocoloco, à Clermont-Ferrand ! Pas vu dans le coin depuis un paquet de temps... La suite

King Khan & His Shrines + The Craftmen Club + Sexties (Les Volcaniques de Mars 2003) par Pierre Andrieu
Pocoloco, Clermont-Ferrand, le 15/03/2003
C'est le jeune groupe moulinois Sexties qui donne le coup d'envoi de la dernière soirée des Volcaniques de Mars 2003 intitulée "Black to the groove". Le respect dû au musiciens et la jeunesse du groupe poussent à être indulgent mais il y a encore du boulot les gars ! Ce punk rock assez mal joué est gâché par un chanteur avec une voix sans... La suite