Accueil Chronique de concert Festival Jazz des Cinq Continents : Dhafer Youssef Abu Nawas Rhapsody - Chick Corea, Stanley Clarke, Jean-Luc Ponty, Lenny White, Frank Gambale : Return To Forever IV
Jeudi 28 mai 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Festival Jazz des Cinq Continents : Dhafer Youssef Abu Nawas Rhapsody - Chick Corea, Stanley Clarke, Jean-Luc Ponty, Lenny White, Frank Gambale : Return To Forever IV

Festival Jazz des Cinq Continents : Dhafer Youssef Abu Nawas Rhapsody - Chick Corea, Stanley Clarke, Jean-Luc Ponty, Lenny White, Frank Gambale : Return To Forever IV en concert

Festival de Jazz des Cinq Continents - Marseille 26 Juillet 2011

Critique écrite le par

Dernière soirée du Festival Jazz Des Cinq Continents. La foule est au rendez-vous, plus nombreuse que jamais. En première partie, un quartet qui rassemble des musiciens de trois continents, et quatre pays.

Dhafer Youssef Abu Nawas Rhapsody By McYavell - 110726 (37)

Tigran Hamasyan : piano / Chris Jennings : contrebasse / Dhafer Youssef : oud et voix / Mark Guiliana : drums
.

Les disputes debout/assis devenues malheureusement habituelles, durent de plus en plus, s'étendent jusque dans l'arrière partie de la pelouse et contaminent salement les premiers morceaux. Quel dommage.

Dhafer Youssef Abu Nawas Rhapsody By McYavell - 110726 (19)

Le groupe attaque sur une mélodie Africaine, qu'on suppose être Tunisienne, ou Maghrébine d'après la nationalité du chanteur oudiste. C'est joli, et si l'association des musiciens d'horizons si différents est originale, elle fonctionne immédiatement.

Dhafer Youssef Abu Nawas Rhapsody By McYavell - 110726 (27)

Dhafer Youssef applique régulièrement l'index sur sa paroi nasale gauche, à l'extérieur, évidemment, pour effectuer des notes longues, profondes, aériennes. Je n'oserai pas commenter ce chant, même techniquement, tant il semble ancré dans une culture qui m'est inconnue, et que je sais immense, et très ancienne. La seule chose que je peux dire est que ce chant produit un effet puissant, et très beau.

Dhafer Youssef Abu Nawas Rhapsody By McYavell - 110726 (7) Dhafer Youssef Abu Nawas Rhapsody By McYavell - 110726 (33)

Les musiciens s'échelonnent sur une verticale qui va de l'arythmie jusqu'à la régularité, la constance rythmique, assurée par ces longues notes chantées de Dhafer Youssef. Vient ensuite la contrebasse, et les trois autres instruments, en comptant l'oud, alternent leurs rangs sur cette échelle, selon les morceaux, les passages. Une belle cohésion d'ensemble émerge.

Dhafer Youssef Abu Nawas Rhapsody By McYavell - 110726 (23)

Une autre chose émerge, c'est le jeu pianistique exceptionnel de Tigran Hamasyan. Une merveille d'énergie, de finesse, de sensibilité et de virtuosité associées. Une belle personnalité musicale déjà affirmée se profile chez ce jeune pianiste.

Dhafer Youssef Abu Nawas Rhapsody By McYavell - 110726 (29)

Par moments, Dhafer Youssef se retire vers l'arrière de la scène : les morceaux deviennent plus jazz. Il revient pour ramener le groupe vers l'Afrique lors des morceaux suivants. Passages renouvelés d'un continent aux autres, nous n'avions pas encore entendu une telle alternance, une telle dualité sur cette scène. Un concert de qualité, de charme et de personnalité à l'arrivée.

La deuxième partie représente pour beaucoup l'apogée, le point culminant du Festival. Le Groupe de fusion Return To Forever, rescapé des années 70 revient sur scène dans une quatrième formule.

Return To Forever IV By McYavell - 110726 (49)

Chick Corea : piano / Jean-Luc Ponty : violon / Stanley Clarke : basse / Frank Gambale : guitare / Lenny White : batterie.


Return To Forever IV By McYavell - 110726 (3)

Ça attaque très fort, en intensité et en volume. Les râleurs qui s'acharnent à crier "assis" tout en sachant qu'ils ont depuis longtemps perdu la bataille sont vite couverts par les décibels. On ne s'assied pas devant Chick Corea, Stanley Clarke et Jean-Luc Ponty.

Return To Forever IV By McYavell - 110726 (35)

Les trois musiciens alternent régulièrement instrument électrique et acoustique. Stanley Clarke, tantôt à la contrebasse, tantôt à la basse reprend la parole à Jean-Luc Ponty, tantôt violon marron, tantôt violon bleu, puis la cède à Chick Corea, tantôt piano, tantôt clavier. Bien que ce ne soit pas le propos, il est difficile de dire qui domine, qui l'emporte dans l'excellence des solos qui s'enchaînent.

Return To Forever IV By McYavell - 110726 (39)

Mais on a toujours besoin d'une idole, d'un premier, alors très arbitrairement, et ne partageant cet avis qu'avec moi-même, je déclare que c'est Jean-Luc Ponty le dabe. Il est petit, ma, il est grand. Sans doute est-ce dû à la richesse de la palette sonore du violon. Cet instrument, même s'il est électrique, permet des effets de doigté, des distorsions, des nuances en tout genre que n'ont pas les autres.

Return To Forever IV By McYavell - 110726 (8)

Ce style fusion propre à ce groupe, Return To Forever qui en est le créateur n'a pas pris une ride. D'une grande tonicité, et riche de nombreuses variations, il soulève le public qui l'écoute, et c'est encore le cas ce soir, dès que celui-ci reconnaît les grands titres de Chick Corea ou de Stanley Clarke : Señor Mouse, Romantic Warrior, Dayride, After the Cosmic Rain, et vers la fin du concert, Spain après son entrée concerto d'Aranjuez et Schooldays. Et si Fiesta n'était pas au répertoire, elle était bien présente chez le public, dans l'ambiance générale, sur la pelouse.

Return To Forever IV By McYavell - 110726 (19)

Nous émettons le vœu pieux de voir revenir ce groupe, pour toujours, sur toutes les scènes du monde qu'il parcourt encore activement, et la nôtre avant toutes bien sûr.

Plus de photos de Dhafer Youssef Abu Nawas Rhapsody et Return To Forever IV.

Des extraits vidéo de tout le Festival Jazz Des Cinq Continents par là.

> Réponse le 28 juillet 2011, par mardal

Le Festival de Jazz des Cinq Continents se termine. Dixième édition, 11 ans d'âge, Grand Cru. On le savait déjà mais cette semaine en est une nouvelle preuve éclatante : la musique, c'est le live avant tout, le concert, et encore mieux, le festival. La richesse d'un festival, c'est la durée prolongée (six soirées au parc Longchamp) la présence scénique des artistes, l'interaction avec le public, les imprévus, la tension dramatique parfois, l'espace dynamique et les espaces différenciés (la pelouse, l'avant-scène, le coin resto, la terrasse bar, le coin V.I.P., les chiottes bio !), le temps d'un concert, d'une soirée, l'avant et l'après (les "after" à l'hotel ). En guise de conclusion, quelques réflexions éparses sous forme de liste. Le plus du meilleur des organisateurs : La...  La suite | Réagir

> Réponse le 28 juillet 2011, par Mcyavell

Mon J'aime / J'aime pas du FJ5C J'aime la programmation 2011. J'aime pas me dire que ça sera difficile de faire aussi bien l'année prochaine. J'aime pas l'interminable queue du premier soir due au choix étrange de confier la fouille de l'entrée à seulement deux personnes pour la totalité des festivaliers et ce pour la soirée la plus chargée. De nombreuses personnes pourtant largement dans les temps ont loupé le début du premier set. J'aime la réaction du staff qui a corrigé le tir les soirs suivants. J'aime pas la disparition du stand merchandising (T-shirts, produits souvenirs) au profit d'un espace V.I.P. d'une superficie exagérée. Passe encore pour les soirées Hancock & Corea mais l'espace sonnait bien creux les autres soirs. J'aime la piña colada et les tables...  La suite | Réagir


Festival Jazz des Cinq Continents : les dernières chroniques concerts

John Zorn, Festival Jazz des Cinq Continents  en concert

John Zorn, Festival Jazz des Cinq Continents par Vv
Palais Lonchamp Marseille, le 26/07/2019
Un soir d'eté, alors que le palais longchamp fini d'enrouler sa cape étoilée sur ses épaules, un gargouillis spectral fait fuir les ours morts hors des cages du zoo désaffecté. Les... La suite

John Zorn Bagatelle Marathon -Festival Marseille Jazz des Cinq Continents en concert

John Zorn Bagatelle Marathon -Festival Marseille Jazz des Cinq Continents par Phil2guy
Palais Longchamp - Marseille, le 25/07/2019
John Zorn qui joue à 200 mètres de chez soi, c'est quand même un événement à pas manquer. Dans cadre du Festival Marseille Jazz des Cinq Continents, le saxophoniste-compositeur... La suite

Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit, The Good, the Bad & the Queen (Marseille Jazz des Cinq Continents 2019) en concert

Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit, The Good, the Bad & the Queen (Marseille Jazz des Cinq Continents 2019) par G Borgogno
Marseille, Festival Jazz des Cinq Continents., le 24/07/2019
RAPHAEL IMBERT & LA CIE NINE SPIRIT/ THE GOOD, THE BAD & THE QUEEN. Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit ouvrent la soirée dignement. Habitués du Festival , depuis 20 ans, ce... La suite

José James + Marcus Miller (Festival Jazz Des Cinq Continents) en concert

José James + Marcus Miller (Festival Jazz Des Cinq Continents) par Sami
Palais Longchamp, Marseille, le 23/07/2019
Après le Theatre Silvain et le Mucem, le festival finit avec une semaine au Palais Longchamp avec un programme de choix, du rock de Damon Albarn aux expérimentations de John Zorn... La suite

Chick Corea : les dernières chroniques concerts

Jazz des Cinq Continents 2/5 : Chick Corea Freedom Band + Omri Mor Trio en concert

Jazz des Cinq Continents 2/5 : Chick Corea Freedom Band + Omri Mor Trio par Mcyavell
Palais Longchamp - Marseille, le 21/07/2010
Tout simplement : le meilleur concert de ma vie. Je ne parle pas d'Omri Mor Trio, peuchère. Il va me falloir faire des efforts incommensurables pour me souvenir de sa... La suite

Jazz des Cinq Continents 1/5 : Al Jarreau Sextet + Esperanza Spalding Quartet en concert

Jazz des Cinq Continents 1/5 : Al Jarreau Sextet + Esperanza Spalding Quartet par Mcyavell
Palais Longchamp - Marseille, le 20/07/2010
Que ne ferions-nous pas pour nos lecteurs ? Ce festival a bien failli ne pas être couvert par ConcertandCo. J'ai passé le début du set de Esperanza Spalding à correspondre... La suite

Nice Jazz Festival 7/8 : Melody Gardot + Youssou N Dour + Chick Corea & Gary Burton + Raphael Saadiq + Molly Johnson + Djalamichto en concert

Nice Jazz Festival 7/8 : Melody Gardot + Youssou N Dour + Chick Corea & Gary Burton + Raphael Saadiq + Molly Johnson + Djalamichto par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 24/07/2009
Le soleil est rare, Et le bonheur aussi L'amour s'égare Au long de la vie Le soleil est rare Et le bonheur aussi Mais tout bouge Au bras de Melody (Gainsbourg, Valse... La suite

Chris Jennings : les dernières chroniques concerts

Charlie Jazz Festival 2/3 : Dhafer Youssef 4tet + Elina Duni 4tet + Sardar Orkestra + Actuum en concert

Charlie Jazz Festival 2/3 : Dhafer Youssef 4tet + Elina Duni 4tet + Sardar Orkestra + Actuum par Mcyavell
Domaine de Fontblanche - Vitrolles, le 07/07/2012
Après une une première soirée où je n'ai pas ressenti les choses comme Mardal (j'ai pour ma part connu Vertigo Songs beaucoup plus inspiré voilà deux ans et ai été en revanche... La suite

Dhafer Youssef : les dernières chroniques concerts

Charlie Jazz Festival 2/3 : Dhafer Youssef 4tet + Elina Duni 4tet + Sardar Orkestra + Actuum en concert

Charlie Jazz Festival 2/3 : Dhafer Youssef 4tet + Elina Duni 4tet + Sardar Orkestra + Actuum par Mcyavell
Domaine de Fontblanche - Vitrolles, le 07/07/2012
Après une une première soirée où je n'ai pas ressenti les choses comme Mardal (j'ai pour ma part connu Vertigo Songs beaucoup plus inspiré voilà deux ans et ai été en revanche... La suite

Mark Guliana : les dernières chroniques concerts

Charlie Jazz Festival Jour 2 : David Murray 'Black Saint' Quintet + Kami Quintet & Mark Guiliana + La Fanfarine + Vrak'Trio en concert

Charlie Jazz Festival Jour 2 : David Murray 'Black Saint' Quintet + Kami Quintet & Mark Guiliana + La Fanfarine + Vrak'Trio par Mcyavell
Domaine de Fontblanche - Vitrolles, le 04/07/2009
Deuxième jour du Charlie Jazz Festival 2009 parrainé par la Communauté du Pays d'Aix, la Municipalité de Vitrolles, la Région, le Département mais curieusement pas la DRAC,... La suite

Stanley Clarke : les dernières chroniques concerts

Stanley Clarke en concert

Stanley Clarke par Jérôme Justine
Coopérative de Mai, Clermont Ferrand, le 23/11/2018
Vendredi 23 Novembre 2018. Encore une soirée sombre, pleine de brouillard, pour faire ces 30km me séparant de la Coopérative de Mai. Il fallait une bonne raison pour que... La suite

Stanley Clarke & Stewart Copeland en concert

Stanley Clarke & Stewart Copeland par Sylvain Cabaret
Théâtre de la Mer - Sète, le 15/07/2012
Le théâtre de la Mer. Juste à cette évocation, on a envie de savoir ce qu'est ce lieu. J'y étais venu l'année passée en compagnie de ma très chère amie Jessie Evans et de Jon... La suite

Tigran Hamasyan : les dernières chroniques concerts

Festival Jazz Des Cinq Continents : Tigran Hamasyan Trio - Ron Carter trio par mister bc
Palais Longchamp - Marseille, le 25/07/2007
Pour cette soirée d'ouverture du festival 2007 des 5 continents, je suis venu écouter le grand Ron Carter que j'ai découvert voilà quelques années derrière Miles Davis. Sa formation avec piano, guitare et contrebasse m'intrigue au plus au point. Comment son trio va t-il sonner en l'absence de batterie ? Mais pour le moment, c'est le trio du... La suite

Festival de Jazz des Cinq Continents - Marseille : les dernières chroniques concerts

Onefoot + Jeff Mills & Emile Parisien + GoGo Penguin + Cory Henry & The Funk Apostles (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2018) en concert

Onefoot + Jeff Mills & Emile Parisien + GoGo Penguin + Cory Henry & The Funk Apostles (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2018) par pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille , le 28/07/2018
Cette année bien faille complètement passer à côté du Festival Marseille Jazz des Cinq Continents. Non pas que l'affiche ne me plaise pas mais plutôt faute de temps ou de savoir... La suite

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents) par Zulone
Parc Longchamp, Marseille , le 27/07/2017
La nuit tombe sur le Palais Lomgchamp, le ciel laisse place à un petit coucher de soleil venté. Dans tout le parc raison les premiers échos de la voix chaude et berçante de la... La suite

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) par Marcing13
Palais Longchamp Marseille, le 28/07/2017
Nous voilà ce soir peut-être pour le point d'orgue de cette édition 2017 du festival de Jazz des Cinq Continents, qui accueille une légende du Jazz : Herbie Hancock dans son... La suite

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) par Pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille, le 29/07/2017
L'année dernière je ne sais plus pourquoi mais je n'avais couvert aucun des concerts du festival (oui je réutilise mon intro de la précédente chronique !). Cette année 3 soirs.... La suite