Accueil Chronique de concert Jazz des Cinq Continents 2/5 : Chick Corea Freedom Band + Omri Mor Trio
Samedi 5 décembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Jazz des Cinq Continents 2/5 : Chick Corea Freedom Band + Omri Mor Trio

Jazz des Cinq Continents 2/5 : Chick Corea Freedom Band + Omri Mor Trio en concert

Palais Longchamp - Marseille 21 juillet 2010

Critique écrite le par


Tout simplement : le meilleur concert de ma vie.
Je ne parle pas d'Omri Mor Trio, peuchère. Il va me falloir faire des efforts incommensurables pour me souvenir de sa prestation. Le Freedom Band a tout effacé, a nettoyé mon disque dur à présent peuplé d'images et de sons, ceux-ci inoubliables.

Omri Mor by Pirlouiiiit 21072010

Allez, Omri Mor les mérite bien ces efforts. Ce pianiste israélien nous propose ses mélodies qu'il joue au piano avec virtuosité. Des mélodies faciles d'accès auxquelles il ajoute des variations. C'est le cas de Shahar, et d'une ballade jouée en dédicace à "son héros" Chick Corea. Des mélodies qui font parfois penser à Michel Legrand.

Omri Mor trio by Pirlouiiiit 21072010

Il a sauf erreur interprété des pièces d'un autre de ses projets, l'Israeli Andalus Orchestra. L'une, où la contrebasse et le piano jouaient la même partition en intro, vira vers le klezmer et gagna en vivacité. Sur une autre, Ramel Maya, peut-être commençais-je, comme la veille avec Esperanza Spalding, à me lasser du manque de variété. La technique est là certes, l'émotion beaucoup moins. Les pièces dépassent allègrement les dix minutes et c'est un peu trop long. L'enthousiasme des trois complices est palpable mais ne se répand pas dans le Parc Longchamp.

Omri Mor trio by Pirlouiiiit 21072010

Le programme annonçait deux invités aux percussions. S'ils avaient prévu de venir pour le rappel, c'est loupé...

Omri Mor Trio : Omri Mor : piano / Gilad Abro : contrebasse / Noam David : batterie

Jazz des Cinq Continents by Pirlouiiiit 21072010

"Assis !" "Debout !" : épisode 2
La traditionnelle guéguerre entre les deux camps continue. Je ne suis pas toujours dans celui des "debout" notamment lorsque le concert s'annonce intimiste. Mais ce soir, quand même avec un plateau pareil, ça me paraissait acquis. Eh bien non !
Chick Corea pianote en attendant calmement que le public cesse de beugler. Il est clair que le concert ne débutera pas avant. Le clan des debout cède alors. Le dernier à obtempérer le fera avec panache : "C'est les réactionnaires qui ont gagné ! Sarkozystes !!!"

Freedom band by Pirlouiiiit 221072010

J'oublierai vite l'inconfortabilité de ma position (assis sans vraiment l'être avec le genou du gars de derrière au milieu du dos, barrière en obstacle visuel).

Cascade : Omri Mor avait rendu hommage à son héros Chick Corea. Celui-ci rend hommage au sien, Bud Powell. J'avais eu le privilège de le voir interpréter cette pièce l'année dernière en compagnie de Gary Burton. Quatre soli l'émaillent : dans l'ordre, Chick Corea, Kenny Garrett, Christian McBride et Roy Haynes. Vous avez bien lu. Le Freedom Band est une véritable dream team.
D'ailleurs le Parc Longchamp déborde de musiciens venus voir leurs dieux vivants : les saxophonistes sont là pour Kenny, les pianistes pour Chick, les batteurs pour Roy, les (contre)bassites pour Christian.

Chris McBride by Pirlouiiiit 21072010

Et là, les sentiments passent ! Tous savent exprimer tendresse et folie à quelques secondes d'intervalle :
La contrebasse, souvent swinguante à souhait peut se révéler explosive.
La batterie sait tour à tour nous inonder de caresses ou délivrer de puissants uppercuts ;
Le piano enchaîne naturellement plages aériennes et accords destructeurs ;
Le saxophone alto se dévoile tantôt cajoleur tantôt psychopathe.

Freedom band by Pirlouiiiit 221072010

Ceux qui ont vu Coltrane et son sax ténor disent qu'il n'était pas rare qu'il "passe de l'autre côté" lors de ses concerts. J'imaginais vaguement ce que cela voulait dire. Je le sais désormais grâce à Kenny Garrett et son alto. Il est passé deux fois "de l'autre côté" ce soir. Indescriptible. La première fois sur Psalm après un déjà divin solo de Chick. Le genou du gars de derrière n'est plus pointu, la barrière est devenue transparente.

Freedom band by Pirlouiiiit 221072010

Un autre grand pianiste est alors honoré : Thelonious Monk à travers son Monk's Dream. La pièce dépasse allègrement le quart d'heure et c'est beaucoup trop court.
Outre la qualité des solistes et de l'ensemble, il y a cette communion entre les quatre. Les facéties de Kenny, la bonhommie de Chris, l'air paternel de Roy, le côté pince-sans-rire de Chick.

Freedom band by Pirlouiiiit 221072010

Les minutes passent clairement trop vite. L'archet de la contrebasse sur un titre inconnu puis une tendre ballade au saxo (We'll Be Together Again) nous font craindre la venue du marchand de sable. Ce n'était fort heureusement qu'un break. Ca reprend de plus belle avec le second solo culte de Kenny Garrett puis le chorus final de batterie de Roy Haynes.

Freedom band by Pirlouiiiit 221072010

Ils partent pour de faux. Les pro-debout font semblant de les croire et se lèvent avant de réclamer le rappel. Et c'est parti pour dix minutes de "padapadam padapadam pada pada dadadadam" entrecoupés de "Hey ! Hey ! I feel alright". Garrett et McBride aiguillonnent la foule qui n'en a pas besoin.

Palais Lonchamps by Pirlouiiiit 221072010

Deuxième retour / jam avec le public. Kenny Garrett semble prêt à continuer la nuit avec nous. Christian, au gabarit à peu près du double, le prend alors sous son bras et l'emmène derrière la scène comme s'il transportait sa contrebasse.
Nos cordes vocales nous trahissent. Nous crions "Encore !" mais les sons ne sortent plus. J'y étais.

Plus de photos par Pirlouiiiit en cliquant ici

Bonus vidéo :


et une petite de Omri Mor trio :




Festival Jazz des Cinq Continents : les dernières chroniques concerts

John Zorn, Festival Jazz des Cinq Continents  en concert

John Zorn, Festival Jazz des Cinq Continents par Vv
Palais Lonchamp Marseille, le 26/07/2019
Un soir d'eté, alors que le palais longchamp fini d'enrouler sa cape étoilée sur ses épaules, un gargouillis spectral fait fuir les ours morts hors des cages du zoo désaffecté. Les... La suite

John Zorn Bagatelle Marathon -Festival Marseille Jazz des Cinq Continents en concert

John Zorn Bagatelle Marathon -Festival Marseille Jazz des Cinq Continents par Phil2guy
Palais Longchamp - Marseille, le 25/07/2019
John Zorn qui joue à 200 mètres de chez soi, c'est quand même un événement à pas manquer. Dans cadre du Festival Marseille Jazz des Cinq Continents, le saxophoniste-compositeur... La suite

Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit, The Good, the Bad & the Queen (Marseille Jazz des Cinq Continents 2019) en concert

Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit, The Good, the Bad & the Queen (Marseille Jazz des Cinq Continents 2019) par G Borgogno
Marseille, Festival Jazz des Cinq Continents., le 24/07/2019
RAPHAEL IMBERT & LA CIE NINE SPIRIT/ THE GOOD, THE BAD & THE QUEEN. Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit ouvrent la soirée dignement. Habitués du Festival , depuis 20 ans, ce... La suite

José James + Marcus Miller (Festival Jazz Des Cinq Continents) en concert

José James + Marcus Miller (Festival Jazz Des Cinq Continents) par Sami
Palais Longchamp, Marseille, le 23/07/2019
Après le Theatre Silvain et le Mucem, le festival finit avec une semaine au Palais Longchamp avec un programme de choix, du rock de Damon Albarn aux expérimentations de John Zorn... La suite

Chick Corea : les dernières chroniques concerts

Festival Jazz des Cinq Continents : Dhafer Youssef Abu Nawas Rhapsody - Chick Corea, Stanley Clarke, Jean-Luc Ponty, Lenny White, Frank Gambale : Return To Forever IV en concert

Festival Jazz des Cinq Continents : Dhafer Youssef Abu Nawas Rhapsody - Chick Corea, Stanley Clarke, Jean-Luc Ponty, Lenny White, Frank Gambale : Return To Forever IV par Mardal
Festival de Jazz des Cinq Continents - Marseille, le 26/07/2011
Dernière soirée du Festival Jazz Des Cinq Continents. La foule est au rendez-vous, plus nombreuse que jamais. En première partie, un quartet qui rassemble des musiciens de trois... La suite

Jazz des Cinq Continents 1/5 : Al Jarreau Sextet + Esperanza Spalding Quartet en concert

Jazz des Cinq Continents 1/5 : Al Jarreau Sextet + Esperanza Spalding Quartet par Mcyavell
Palais Longchamp - Marseille, le 20/07/2010
Que ne ferions-nous pas pour nos lecteurs ? Ce festival a bien failli ne pas être couvert par ConcertandCo. J'ai passé le début du set de Esperanza Spalding à correspondre... La suite

Nice Jazz Festival 7/8 : Melody Gardot + Youssou N Dour + Chick Corea & Gary Burton + Raphael Saadiq + Molly Johnson + Djalamichto en concert

Nice Jazz Festival 7/8 : Melody Gardot + Youssou N Dour + Chick Corea & Gary Burton + Raphael Saadiq + Molly Johnson + Djalamichto par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 24/07/2009
Le soleil est rare, Et le bonheur aussi L'amour s'égare Au long de la vie Le soleil est rare Et le bonheur aussi Mais tout bouge Au bras de Melody (Gainsbourg, Valse... La suite

Kenny Garrett : les dernières chroniques concerts

Kenny Garrett en concert

Kenny Garrett par Mardal
Casino des Palmiers - Hyères, le 10/03/2012
Kenny Garrett explore des mondes musicaux. Il passe d'un patchwork world, estampillé "Easy Listening" tantôt tendance africaine, tantôt asiatique, que l'on retrouve sur le disque... La suite

Omri Mor : les dernières chroniques concerts

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) : Aftersjazz (1 et 2/6) en concert

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) : Aftersjazz (1 et 2/6) par Mcyavell
Radisson Blu - Marseille, le 19/07/2012
En 2011, les Aftersjazz du FJ5C avaient été confiés à Cyril Benhamou. Frustré que j'avais été d'apprendre que Marcus Miller (entre autres) y avait fait le bœuf, je me suis... La suite

Palais Longchamp - Marseille : les dernières chroniques concerts

John Zorn Bagatelle Marathon -Festival Marseille Jazz des Cinq Continents en concert

John Zorn Bagatelle Marathon -Festival Marseille Jazz des Cinq Continents par Phil2guy
Palais Longchamp - Marseille, le 25/07/2019
John Zorn qui joue à 200 mètres de chez soi, c'est quand même un événement à pas manquer. Dans cadre du Festival Marseille Jazz des Cinq Continents, le saxophoniste-compositeur... La suite

José James + Marcus Miller (Festival Jazz Des Cinq Continents) en concert

José James + Marcus Miller (Festival Jazz Des Cinq Continents) par Sami
Palais Longchamp, Marseille, le 23/07/2019
Après le Theatre Silvain et le Mucem, le festival finit avec une semaine au Palais Longchamp avec un programme de choix, du rock de Damon Albarn aux expérimentations de John Zorn... La suite

John Zorn, Festival Jazz des Cinq Continents  en concert

John Zorn, Festival Jazz des Cinq Continents par Vv
Palais Lonchamp Marseille, le 26/07/2019
Un soir d'eté, alors que le palais longchamp fini d'enrouler sa cape étoilée sur ses épaules, un gargouillis spectral fait fuir les ours morts hors des cages du zoo désaffecté. Les... La suite

Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit, The Good, the Bad & the Queen (Marseille Jazz des Cinq Continents 2019) en concert

Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit, The Good, the Bad & the Queen (Marseille Jazz des Cinq Continents 2019) par G Borgogno
Marseille, Festival Jazz des Cinq Continents., le 24/07/2019
RAPHAEL IMBERT & LA CIE NINE SPIRIT/ THE GOOD, THE BAD & THE QUEEN. Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit ouvrent la soirée dignement. Habitués du Festival , depuis 20 ans, ce... La suite