Accueil Chronique de concert Bat For Lashes + Bad Lieutenant + Wave Machines + La Fiancée + Violens (Festival des Inrocks 2009)
Lundi 25 mai 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Bat For Lashes + Bad Lieutenant + Wave Machines + La Fiancée + Violens (Festival des Inrocks 2009)

Bat For Lashes + Bad Lieutenant + Wave Machines + La Fiancée + Violens (Festival des Inrocks 2009) en concert

Olympia, Paris 4 novembre 2009

Critique écrite le 05 novembre 2009 par Pierre Andrieu




Affiche avec du bon et du moins bon à l'Olympia de Paris pour le festival des Inrocks 2009... Les cinq artistes programmés - Wave Machines, Violens, La Fiancée, Bad Lieutenant et Bat For Lashes - ont en effet proposé des sets allant du très convaincant à l'anecdotique en passant par l'inégal ou le complètement raté... Le temple du Music Hall parisien a néanmoins vécu une belle soirée de plus, avec un très nombreux public se pressant au parterre (débarrassé de ses sièges comme pour The Dead Weather) et au balcon...


Wave Machines

Tout commence à 19 heures précises - timing serré oblige - avec une très bonne prestation de Wave Machines, un groupe anglais très classe évoluant entre MGMT (ce côté électro groovy bohème) , Radiohead (certains morceaux évoquent le versant électro pop psyché du groupe d'Oxford) et les Bee Gees (cette voix haut perchée dans les aigus). Avec ce groupe simple, agréable à regarder et ayant le sens du spectacle (ils portent tous d'énigmatiques masques en début de set), on passe sans crier gare d'une électro pop très sexy à des pop songs aériennes ou encore à des envolées rock psychédéliques de fort bon aloi. En clair, c'est bien dans l'air du temps, c'est servi très frais et il y a pléthore de tubes qui rendent heureux dans le répertoire de ces gamins très doués. A découvrir.


Violens

Juste après, c'est la grosse cata avec Violens : quelqu'un n'a pas fait très attention en écoutant le disque ou a jugé que c'était bon ou a été forcé à programmer le groupe pour des raisons de business et du coup le public de l'Olympia se retrouve à devoir supporter des Anglais voulant être les nouveaux Aha. C'est putassier, d'une laideur sans nom et dégoulinant de volonté de vendre des disques et de passer sur les FM commerciales. A oublier très très vite ! Devant l'ampleur du désastre, on décide d'aller visiter la galerie des moulages de mains de stars de l'Olympia (c'est moins rock ‘n roll que les moulages des membres virils de rock stars - Hendrix, Jim Morrison etc - que faisaient une groupie des années 70 mais, bon, hein... ). Sur le mur, Catherine Lara, Marc Lavoine, Michel Drucker (!!), Frédéric François, Johnny Hallyday - mais pas Jimi Hendrix qui était passé avant lui ici même) ou encore Sylvie Vartan - mais pas les Beatles qui avaient fait sa première partie ici également ! - , que du beau monde donc ! Avec ce genre de galerie, on est vraiment fier d'être Français !


La Fiancée

Très courte prestation pour La Fiancée, quinze petites minutes plutôt réussies en trio (voix, guitare, piano) devant le rideau de l'Olympia. Un très joli moyen de meubler le changement de plateau avant que la salle de Bruno Coquatrix, dans sa grande bonté, ne nous "offre" un entracte permettant d'aller se rafraichir sur le boulevard des Capucines. La Fiancée est un projet chanson pop de Claire (au chant et aux textes), Florent Marchet et Edgar Ficat (qui signent les musiques), on pense à Françoise Hardy et à Françoiz Breut... Autant qu'on ait pu en juger, La Fiancée est une artiste prometteuse et qui gagnerait à être connue de manière plus poussée... A suivre donc.





Bad Lieutenant

Ouf, on a évité le pire - qui était à craindre car l'album ne sonne de manière exceptionnelle - avec le concert correct de Bad Lieutenant ! On avait peur que le nouveau projet de Barney Sumner soit un peu mièvre et convenu en live... Mais en fait malgré des problèmes techniques sur son ampli guitare, notre homme s'en est sorti avec les honneurs. Le début du set est pourtant bien poussif, les look des musiciens fait un peu peur (on dirait un groupe de vieux jouant du rock à guitares pour les vieux et... c'est un peu le cas ! ) mais Bernard Summer et Stephen Morris (tous les deux respectivement ex guitariste/chanteur et batteur de New Order et Joy Division quand même, ce n'est pas rien !) ont toujours la classe anglaise.





Dès qu'ils reprennent un titre de New Order (Crystal... ) ou des Chemical Brothers (Out Of Control !) c'est le bonheur, et l'Olympia se met à faire bouger son fameux parquet flottant. Et puis certains titres de l'album de Bad Lieutenant passent finalement bien la barrière du live (Sink or Swim...). Si c'est la cas, on le doit également au "remplaçant" de l'immense Peter Hook à la guitare basse, qui est parfait pour le rôle, délivrant des lignes de basse énormes, imparables et super groovy... Les deux guitaristes (l'un chante également, mal, façon rock stadium rock, l'autre joue bien des synthés) qui complètent le line up font, quant à eux, leur job honnêtement, sans plus.



A part un ou deux titres très anecdotiques, ce concert de Bad Lieutenant permet de retrouver intactes la voix de Bernard Sumner et une belle série d'électro pop songs avec guitares, synthés et basse à la Joy Division/New Order. Rien de novateur ou de très prometteur pour l'avenir mais une (trop courte) prestation digne et solide.






Bat For Lashes

Placée en tout fin de soirée (on se demande bien pourquoi d'ailleurs), le set de Bat For Lashes offre un vue d'ensemble sur l'univers électro pop world rock de la très craquante Natacha Khan, qui se présente en fée classieuse mais en restant simple et souriante. Bien entourée par un groupe habile (batterie, guitare/basse, synthés, deux violons, machines), la diva accessible chante divinement des morceaux souvent superbes ; l'auditeur est souvent happé par des atmosphères stellaires évoquant Björk ou Kate Bush. C'est beau, très beau même, et l'on se dit que cette alternance entre titres catchy enlevés et ballades plus posées va maintenir l'attention pendant la durée du concert.





Mais en fait, contrairement au set de Bad Lieutenant - trop court et finissant en boulet de canon -, celui de Bat For Lashes, s'essouffle un peu au bout de 45 minutes. Même si elles sont bien chantées et plutôt bien écrites, les compositions calmes se font trop nombreuses et l'ennui (léger !) pointe le bout de son nez. Tout cela se termine néanmoins par un rappel plutôt touchant. Bat For Lashes gagnerait à jouer moins longtemps, en proposant seulement la substantifique moelle de son répertoire plutôt que de chercher à être exhaustive en la matière. Le festival des Inrocks se poursuit pour quelques jours encore à Paris et (presque) partout en France...






Photos : © Jean-Sébastien Zanchi - Le HibOO



Sites Internet : www.myspace.com/mywavemachine, www.myspace.com/violens, www.myspace.com/lafiancee, www.myspace.com/badlieutenantmusic, www.myspace.com/batforlashes, www.lesinrocks.com, www.olympiahall.com.

> Réponse le 05 novembre 2009, par Mc Klos

A part Wave Machines que j'ai malheureusement manqué (19h quoi c'est trop tôt!), je suis d'accord avec tout. Violens très mauvais, avec aucune identité, c'était mauvais! La Fiancée c'était très mignon, presque trop. Enfin c'était très français et joli, ce qui contrastait bien avec le concert très anglais des suivants. En effet, Bad Lieutenant fut très sympathique malgré quelques nouvelles chansons anecdotiques, mais rattrappés par les superbes interprétations de New Order et de cette collaboration avec les Chemical Brothers très curieuse mais finalement exaltatante. C'est vrai que la fin était excitante et qu'on aurait bien aimé un petit rappel avec une nouvelle chanson de Joy Division ou de New Order, mais on a eu cette vidéo de "Beds Are Burning"...ok la cause est honorable mais...  La suite | Réagir


Festival Les Inrocks : les dernières chroniques concerts

Festival Les Inrocks 2013 : Laura Mvula, AlunaGeorge, Christine and The Queens, Mø en concert

Festival Les Inrocks 2013 : Laura Mvula, AlunaGeorge, Christine and The Queens, Mø par Fredc
La Cigale, Paris, le 10/11/2013
18H45 - 19H15 : MØ La jeune danoise Mø faisait, à l'occasion de cette soirée, l'un de ses tout premiers (si ce n'est le premier) concerts en France, alors qu'elle est en... La suite

Pulp + Tristesse Contemporaine (Festival Les Inrocks 2012) en concert

Pulp + Tristesse Contemporaine (Festival Les Inrocks 2012) par Pierre Andrieu
L'Olympia, Paris, le 13/11/2012
PULP, THIS IS HARDCORE Concert orgasmique du groupe anglais Pulp à l'Olympia de Paris, à l'occasion de la soirée de clôture du Festival Les Inrocks 2012... 21 ans après sa... La suite

Granville + Jesus Christ Fashion Barbe + The Lanskies (Festival les Inrocks 2012) en concert

Granville + Jesus Christ Fashion Barbe + The Lanskies (Festival les Inrocks 2012) par Pierre Andrieu
La Boule Noire, Paris, le 11/11/2012
Dimanche 11 novembre 2012, 15 heures 30, on se rend avec joie et allégresse à un fort sympathique concert à la Boule Noire (Paris) dans le cadre du festival Les Inrocks : une... La suite

Benjamin Biolay (featuring Orelsan, Jeanne Cherhal et Gesa Hansen) + Yan Wagner (Festival Les Inrocks 2012) en concert

Benjamin Biolay (featuring Orelsan, Jeanne Cherhal et Gesa Hansen) + Yan Wagner (Festival Les Inrocks 2012) par Pierre Andrieu
La Cigale, Paris, le 11/11/2012
Dimanche 11 novembre 2012, avant dernier soir à Paris pour le Festival des Inrocks (non, on ne citera pas le sponsor ! ) - il reste encore le grand final avec les géniaux... La suite

Bat For Lashes : les dernières chroniques concerts

Kings of Leon + Bat For Lashes + Björk + Devotchka + Bromheads Jacket + Mark Ronson + Housse de Racket (Rock en Seine 2007) en concert

Kings of Leon + Bat For Lashes + Björk + Devotchka + Bromheads Jacket + Mark Ronson + Housse de Racket (Rock en Seine 2007) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, Paris, le 26/08/2007
Troisième et dernier acte pour l'édition 2007 de Rock en Seine, après deux journées bien remplies (Arcade Fire, The Hives, The Shins, Dinosaur Jr, Hey Hey My My, Rodeo... La suite

Bas for Lashes - David Walters par Maldoror
Montpellier - Victoire 2, le 23/05/2009
Mon premier contact avec Bat for Lashes remonte au fameux concert de Radiohead aux arènes de Nimes en juin 2008 dont elle avait assuré dans une relative indifférence la toujours ingrate première partie. J'avais juste apprécié le mélange de Bjork et de Siouxsie de la musique de son premier album, mais sans plus. C'est mon amie qui m'a ensuite... La suite

Radiohead + Bat for Lashes en concert

Radiohead + Bat for Lashes par stéphane sarpaux
Arènes de Nîmes, le 14/06/2008
En entrant dans les arènes de Nîmes samedi soir, j'ai eu une petite pensée pour les Parisiens qui se sont entassés à plus de 17 000 voici quelques jours dans le Palais Omnisports... La suite

Bat for lashes, Fink (festival Marsatac) par stéphane sarpaux
Cabaret aléatoire, marseille, le 23/09/2006
Plantons rapidement le décor. Le festival Marsatac d'obédience électro hip hop s'est découvert voici deux ans une petite passion pour les guitares, histoire de proposer au final une affiche pointue qui ratisse le plus large possible. Une aubaine pour ceux qui ont les oreilles grandes ouvertes. Avant le grand we du 29,30 septembre... La suite

La Fiancée : les dernières chroniques concerts

La Fiancée en concert

La Fiancée par FL
Ciné 13 - Paris, le 16/11/2010
Dommage que mon coeur ne soit plus à prendre car je l'aurai bien donné à La Fiancée pour la marier tant sa musique (et pas que) est belle. Excusez moi ces jeux de mots un peu... La suite

New Order : les dernières chroniques concerts

New Order + Mermonte (Nuits de Fourvière 2019) en concert

New Order + Mermonte (Nuits de Fourvière 2019) par Ylxao
Théâtre antique de Fourvière - Lyon, le 28/06/2019
Toute la journée, tentant vainement de travailler sereinement, je lutte intérieurement contre la grande menace qui sourde : l'impatience. Lyon : L'été est là. Les Nuits de... La suite

Peter Hook & The Light (Gonzaï Night) en concert

Peter Hook & The Light (Gonzaï Night) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 21/01/2019
Encore un joli coup "marketing" de La Coopé, qui invite le légendaire bassiste de Joy Division et New Order, Peter Hook, et son nouveau groupe The Light, à venir jouer le titre... La suite

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) en concert

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) par Philippe
Espace Julien, Marseille, le 09/05/2014
Joy Division est l'exemple parfait du groupe de gamins à l'alchimie miraculeuse, finalement dépassé par ses propres chansons après une métamorphose issue des plus rugueux Warsaw.... La suite

new order par khyu
le Zénith, Paris, le 26/05/2002
Bon concert, malheureusement inégal suivant les morceaux! Cela ne valait certainement pas 228 francs, mais cela faisait tellement longtemps que je voulais les voir; alors j'ai franchit le pas. ce que je retiendrai de ce concert ce sont les géniales interprétations de Digital, She's lost control et Blue monday. La suite

Wave Machines : les dernières chroniques concerts

Arcade Fire + Roxy Music + Beirut + Eels + Wave Machines (Rock en Seine 2010) en concert

Arcade Fire + Roxy Music + Beirut + Eels + Wave Machines (Rock en Seine 2010) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, le 29/08/2010
En ce dimanche 29 août, l'édition 2010 du festival Rock en Seine touche à sa fin après déjà deux jours chargés en concerts - l'on se souviendra en particulier de ceux de... La suite

Wave Machines + Royal Bangs + The Love Me Nots +  Fool's Gold + Ladylike Dragons + Les Plastiscines (Printemps de Bourges 2010) en concert

Wave Machines + Royal Bangs + The Love Me Nots + Fool's Gold + Ladylike Dragons + Les Plastiscines (Printemps de Bourges 2010) par Pierre Andrieu
Le 22, Bourges, le 16/04/2010
Le Printemps de Bourges bat son plein en ce vendredi 16 avril vers 22 heures alors que se profile à l'horizon une très éclectique soirée au 22 d'Auron, la (double)... La suite

Just Jack + Wave Machines en concert

Just Jack + Wave Machines par Sami
Cabaret aléatoire - Marseille., le 29/10/2009
Très bonne affluence ce soir pour des concerts ma foi bien agréables. A la base je m'étais davantage déplacé pour la première partie, ayant bien apprécié "Wave If You're Really... La suite

Olympia, Paris : les dernières chroniques concerts

The Strokes en concert

The Strokes par Ludmilla
Olympia, Paris, le 18/02/2020
Dans un Olympia plein à craquer, j'ai du mal à réaliser ce qu'il se passe... je suis là pour voir The Strokes ! Portant mon badge 'Is This It' acheté au concert à la Brixton... La suite

Stereophonics en concert

Stereophonics par Samuel C
L'Olympia - Paris, le 29/01/2020
21 années se sont écoulées entre le premier et le dernier passage des Stereophonics à l'Olympia. En 1999, c'était rock mais déjà passable, le public était jeune et Kelly Jones... La suite

Hubert-Félix Thiéfaine en concert

Hubert-Félix Thiéfaine par lol
Olympia, Paris, le 22/11/2019
Deux soirées à l'Olympia clôturaient la tournée triomphale de rétrospective des 40 ans de carrière d'Hubert-Félix Thiéfaine. Initiée il y a plus d'un an, elle avait fait escale... La suite

Rival Sons + MNNQNS en concert

Rival Sons + MNNQNS par Lebonair
Olympia - Paris , le 09/11/2019
9 mois jour pour jour après un Bataclan complet, les Californiens de Rival Sons sont revenus à Paris investir la salle mythique de l'Olympia et toujours à guichets fermés. En... La suite