Accueil Chronique de concert Anna Calvi + Le Prince Miiaou + Dum Dum Girls + EMA (Festival des Inrocks 2011)
Jeudi 21 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Anna Calvi + Le Prince Miiaou + Dum Dum Girls + EMA (Festival des Inrocks 2011)

Anna Calvi + Le Prince Miiaou + Dum Dum Girls + EMA (Festival des Inrocks 2011) en concert

Olympia, Paris 7 novembre 2011

Critique écrite le par




Soirée de clôture du festival des Inrocks 2011 à Paris, avec dans la prestigieuse salle de l'Olympia une affiche exclusivement féminine : la dispensable pop rock hype d'EMA, la pop garage tournant un peu en rond des Dum Dum Girls, le rock 'n pop français respectable mais un peu hermétique pour nous du Prince Miiaou et, en final, la claque magistrale administrée par le flamenco pop blues rock d'une Anna Calvi en état de grâce...





EMA

Désireux de faire une découverte appelée à faire une belle carrière, on arrive pile à l'heure - à 19h donc - pour découvrir une jeune artiste du nom d'EMA sur laquelle de brillants experts en hype misent pour cartonner sous peu. On ne sait pas si ça va marcher - à notre humble avis non, ça va même faire un beau flop ! - mais ce que l'on peut dire c'est que malgré une intro assez mystérieuse avec un violon très Velvet à la John Cale, c'est une prestation pathétique qui est présentée. Certes, le son est mal réglé, certes, les lumières sont nazes (façon table de chirurgie ou hall d'aéroport, très classe !), certes, le groupe débute... Mais la vocaliste en chef chante d'une voix inintéressante des inepties pseudo rebelles, elle a un charisme d'endive pas cuite, joue de la guitare comme un pied et prend la pose soit disant rock 'n roll dès qu'elle le peut, c'est à dire tout le temps. On reste jusqu'à la fin de son set en attendant une étincelle, qui ne viendra pas ! Les modèles de la très énervante EMA, PJ Harvey, The Knive, The Velvet Underground et Fever Ray n'ont aucun souci à se faire !





Dum Dum Girls

Juste après, les Dum Dum Girls délivrent un set assez bien envoyé mais pâtissant d'une attitude mécanique et apathique, de lumières trop crues et d'un répertoire assez répétitif... La troupe, quatre jeunes femmes ultra lookées façon " cuir noir " (Cat's Eyes ? Chrissie Hynde ? Elvis 69 Come Back ? ), a pourtant tout pour séduire : une voix de dominatrice un peu lasse, des chœurs jolis tout plein, de bonnes couches de guitares surf 'n pop garage et des morceaux souvent accrocheurs. Mais pour nous, il manque un petit truc en plus, un brin de folie, la chose qui fait taper du pied, qui donne envie de faire du rock et du roll ou de se jeter partout. On passe néanmoins un bon moment sans toutefois atteindre l'orgasme sonique... Et ce malgré un joli final bénéficiant d'un clin d'œil à There is a light that never goes out des Smiths. Mais ne le répétez pas au végétarien et icône gay Morrissey : il n'aurait sans doute pas aimé ces filles court vêtues avec des vêtements en peaux de bêtes...





Le Prince Miiaou

Bon ben là, on ne pourra pas dire que l'on n'a pas essayé. Jusqu'au Printemps de Bourges 2011, on n'avait jamais réussi à renter dans l'univers du Prince Miiaou... La courte prestation à l'occasion du festival berruyer avait pu nous laisser croire que l'on pouvait peut-être éventuellement craquer pour les chansons pop rock de cette jeune française. Mais en fait non, sur la longueur, ce n'est juste pas notre truc : chant en français un peu énervant, passages parlés poético prise de tête à la Diabologum, arrangements pas très séduisants, le tout servi avec un son pas approprié. Quelqu'un hurlera même un fort sympathique " Le son est à chier ! " pour répondre à la question " ça va ? "... Signalons que contrairement à EMA, que l'on n'a pas aimé et qui a fait un bide retentissant un peu plus tôt dans la soirée, Le Prince Miiaou a plu au public de l'Olympia, qui s'est manifesté avec force applaudissements et cris de soutien.





Anna Calvi

Dès qu'Anna Calvi arrive sur scène, son magnétisme incroyable et l'intensité de sa présence sautent aux yeux, faisant oublier en un instant tous les groupes vus précédemment ce soir... Son intro à la guitare blues sur Rider To The Sea enchante littéralement, mettant parfaitement dans l'ambiance pour ce qui va suivre : une monumentale claque administrée par une artiste en état de grâce totale... Entre flamenco, punk 'n blues à la PJ Harvey, pop aussi gothique que psychodramatique marquée par Elvis Persley et Edith Piaf (elle reprend un titre de chacun de ses héros musicaux : Surrender et Jezebel), envolées guitaristiques et vocales à la Jeff Buckley, l'Anglaise - très à l'aise au micro et à la guitare, comme dans ses petits discours à l'adresse du public - tutoie les sommets et fascine de bout en bout...



Sa voix émeut (quel lyrisme échevelé ! quelle profondeur ! quelle versatilité !), sa guitare bouleverse, son entente avec ses deux musiciens sidère (exceptionnelle batterie, surprenantes percussions et pump organ poignant), le tout envoyant Blackout, I'll be Your Man, First We Kiss, Suzanne & I, Love Won't Be Leaving, The Devil et leurs petits camarades composés de main de maitresse dans la stratosphère, ou au moins en haut du mont Olympe. Normal, on est à l'Olympia ! Conformément aux prévisions, le fait de jouer dans la salle fétiche d'une de ses artiste préférées, Piaf, pousse la très douée Anna a se surpasser et à habiter encore plus ses morceaux. Si l'on avait déjà vu Anna Calvi trois fois et apprécié ses prestations, ce concert là restera comme le plus marquant. Ah, et puis cette version finale de Jezebel en français nous hante depuis le jour du concert : c'était d'une puissance émotionnelle à fondre en larmes sur place. Merci, merci, merci MADAME !


A lire également, les chroniques des soirées du festival des Inrocks 2011 au Casino de Paris avec Florent Marchet, Agnes Obel, Others Lives et Balthazar et à la Cigale avec Hanni El Khatib, Saul Williams et Timber Timbre...


Photos du concert par Robert Gil. Retrouvez plus de photos sur son site www.photosconcerts.com/anna-calvi-paris-olympia-2011, www.photosconcerts.com/le-prince-miiaou-paris-olympia-2011, www.photosconcerts.com/dum-dum-girls-paris-olympia-2011 et www.photosconcerts.com/ema-paris-olympia-2011



Liens : www.facebook.com/pages/Anna-Calvi, https://blogs.lesinrocks.com/festival-les-inrocks...

Festival Les Inrocks : les dernières chroniques concerts

Festival Les Inrocks 2013 : Laura Mvula, AlunaGeorge, Christine and The Queens, Mø en concert

Festival Les Inrocks 2013 : Laura Mvula, AlunaGeorge, Christine and The Queens, Mø par Fredc
La Cigale, Paris, le 10/11/2013
18H45 - 19H15 : MØ La jeune danoise Mø faisait, à l'occasion de cette soirée, l'un de ses tout premiers (si ce n'est le premier) concerts en France, alors qu'elle est en... La suite

Pulp + Tristesse Contemporaine (Festival Les Inrocks 2012) en concert

Pulp + Tristesse Contemporaine (Festival Les Inrocks 2012) par Pierre Andrieu
L'Olympia, Paris, le 13/11/2012
PULP, THIS IS HARDCORE Concert orgasmique du groupe anglais Pulp à l'Olympia de Paris, à l'occasion de la soirée de clôture du Festival Les Inrocks 2012... 21 ans après sa... La suite

Granville + Jesus Christ Fashion Barbe + The Lanskies (Festival les Inrocks 2012) en concert

Granville + Jesus Christ Fashion Barbe + The Lanskies (Festival les Inrocks 2012) par Pierre Andrieu
La Boule Noire, Paris, le 11/11/2012
Dimanche 11 novembre 2012, 15 heures 30, on se rend avec joie et allégresse à un fort sympathique concert à la Boule Noire (Paris) dans le cadre du festival Les Inrocks : une... La suite

Benjamin Biolay (featuring Orelsan, Jeanne Cherhal et Gesa Hansen) + Yan Wagner (Festival Les Inrocks 2012) en concert

Benjamin Biolay (featuring Orelsan, Jeanne Cherhal et Gesa Hansen) + Yan Wagner (Festival Les Inrocks 2012) par Pierre Andrieu
La Cigale, Paris, le 11/11/2012
Dimanche 11 novembre 2012, avant dernier soir à Paris pour le Festival des Inrocks (non, on ne citera pas le sponsor ! ) - il reste encore le grand final avec les géniaux... La suite

Anna Calvi : les dernières chroniques concerts

Anna Calvi + Warmduscher + Boy Harsher + Drahla (La Route du Rock Collection Hiver 2019) en concert

Anna Calvi + Warmduscher + Boy Harsher + Drahla (La Route du Rock Collection Hiver 2019) par Pierre Andrieu
La Nouvelle Vague, Saint-Malo, le 23/02/2019
Après un vendredi de haut vol permettant de voir à l'œuvre à La Nouvelle Vague Marble Arch, Mermonte, Flavien Berger, Bodega et Cannibale, le dernier soir de la Route... La suite

Anna Calvi (+ Roland Moog) en concert

Anna Calvi (+ Roland Moog) par Philippe
Paloma, Nîmes, le 26/01/2019
Déjà notre 6ième concert d'Anna Calvi depuis 2011 mais, quand on aime... on ne compte pas (on l'a d'ailleurs déjà poursuivie à vélo jusqu'à Lyon cet automne). Et puis on ne... La suite

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard en concert

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard par Philippe
Parc de Saint-Cloud, le 24/08/2018
Damnation, l'été 2018 s'est déjà enfui ! On a eu beau y poser autant de jalons festivaliers que possible (Tinals, Hellfest, Eurocks...), nous voilà déjà à sa borne de fin, celle... La suite

Concert hommage à David Bowie (avec Michael Stipe de R.E.M, Karen Elson, TV On The Radio, The Flaming Lips, Debbie Harry, Robyn Hitchcock, Pixies, Tony Visconti, Amanda Palmer, Anna Calvi, Kronos Quartet, Joseph Arthur etc)  en concert

Concert hommage à David Bowie (avec Michael Stipe de R.E.M, Karen Elson, TV On The Radio, The Flaming Lips, Debbie Harry, Robyn Hitchcock, Pixies, Tony Visconti, Amanda Palmer, Anna Calvi, Kronos Quartet, Joseph Arthur etc) par Demi Playmobil
Carnegie Hall, New York, le 01/04/2016
Soirée hommage à David Bowie au Radio City Hall, à New York, hier soir... Le groupe de Mc Caslin qui joue sur le dernier album de du Thin White Duke Blackstar a composé une... La suite

Dum Dum Girls : les dernières chroniques concerts

Soundgarden, Magic Numbers, Birth Of Joy, Connan Mockasin, St. Paul and the Broken Bones, Royal Blood, Lyenn, Lee Fields, Warpaint, Dum Dum Girls, Johnny Winter, Heymoonshaker, Lys, Lo'Jo, Superpoze, Ume, Hospital Ships... (Festival South By Southwest - SXSW 2014) en concert

Soundgarden, Magic Numbers, Birth Of Joy, Connan Mockasin, St. Paul and the Broken Bones, Royal Blood, Lyenn, Lee Fields, Warpaint, Dum Dum Girls, Johnny Winter, Heymoonshaker, Lys, Lo'Jo, Superpoze, Ume, Hospital Ships... (Festival South By Southwest - SXSW 2014) par Keeponrocking
Austin, Texas, le 15/03/2014
Mardi 11 mars 2014 : Premier jour du festival musical pour ce SXSW 2014. La ville d'Austin, Texas, est déjà bondée depuis plusieurs jours, prise d'assaut par le... La suite

Dum Dum Girls + Kill The Young + Lafayette en concert

Dum Dum Girls + Kill The Young + Lafayette par Kristhelheim
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 23/04/2011
Samedi soir, soirée rock que j'attendais avec impatience. Je m'y suis rendu tranquillement, en un temps record je crois bien, personne sur la route, tout le monde se préparant... La suite

Dum Dum Girls + Kill The Young + Lafayette en concert

Dum Dum Girls + Kill The Young + Lafayette par sami
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 23/04/2011
Belle soirée rock dans un Cabaret pas trop vide malgré le contexte (mauvais temps, week end de Paques...) peu propice à attirer du monde. Lafayette, nous voilà. Groupe... La suite

MGMT + Dum Dum Girls en concert

MGMT + Dum Dum Girls par Pierre Andrieu
Le Bataclan, Paris, le 09/10/2010
Samedi 9 octobre, c'est le dernier jour pour assister à l'affiche MGMT + Dum Dum Girls au Bataclan de Paris et donc la dernière chance d'apercevoir le groupe de pop psyché... La suite

Le Prince Miiaou : les dernières chroniques concerts

Le Prince Miiaou en concert

Le Prince Miiaou par Lebonair
La Gaité Lyrique, Paris, le 29/01/2015
Le temps passe si vite. Cela remonte à pratiquement un an le dernier concert que j'ai vu de Maud-Elisa Mandeau aka "Le Prince Miiaou. C'était au Café de la Danse dans le cadre... La suite

Entretien avec le Prince Miiaou à l'occasion de la sortie de son album Where Is The Queen ? en concert

Entretien avec le Prince Miiaou à l'occasion de la sortie de son album Where Is The Queen ? par Lebonair
Paris, le 23/02/2014
Rencontre avec Maud-Elisa Mandeau, alias Le Prince Miiaou, à Paris dans le 17ème au resto A la Bonne Heure pour les questions à poser et au Parc Clichy Batignoles pour la... La suite

Le Prince Miiaou en concert

Le Prince Miiaou par Lebonair
Café de la Danse, Paris, le 13/03/2013
Avant de lire la chronique de ce brillant concert, j'espère que vous avez eu l'occasion de découvrir l'interview que j'ai réalisée avec Le Prince Miiaou, trois semaines avant... La suite

Le Prince Miiaou en concert

Le Prince Miiaou par Lebonair
La Maroquinerie, Paris , le 07/03/2012
Enfin, oui, j'ai enfin vu Le Prince Miiaou et la très talentueuse Maud-Elisa Mandeau sur scène. Oui, j'attendais beaucoup de ce concert et OUI, j'ai pris ce que j'étais venu... La suite

Olympia, Paris : les dernières chroniques concerts

The Strokes en concert

The Strokes par Ludmilla
Olympia, Paris, le 18/02/2020
Dans un Olympia plein à craquer, j'ai du mal à réaliser ce qu'il se passe... je suis là pour voir The Strokes ! Portant mon badge 'Is This It' acheté au concert à la Brixton... La suite

Stereophonics en concert

Stereophonics par Samuel C
L'Olympia - Paris, le 29/01/2020
21 années se sont écoulées entre le premier et le dernier passage des Stereophonics à l'Olympia. En 1999, c'était rock mais déjà passable, le public était jeune et Kelly Jones... La suite

Hubert-Félix Thiéfaine en concert

Hubert-Félix Thiéfaine par lol
Olympia, Paris, le 22/11/2019
Deux soirées à l'Olympia clôturaient la tournée triomphale de rétrospective des 40 ans de carrière d'Hubert-Félix Thiéfaine. Initiée il y a plus d'un an, elle avait fait escale... La suite

Rival Sons + MNNQNS en concert

Rival Sons + MNNQNS par Lebonair
Olympia - Paris , le 09/11/2019
9 mois jour pour jour après un Bataclan complet, les Californiens de Rival Sons sont revenus à Paris investir la salle mythique de l'Olympia et toujours à guichets fermés. En... La suite