Accueil Chronique de concert Lazybones + The Toy Dolls
Dimanche 20 septembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Lazybones + The Toy Dolls

Le Rockstore, Montpellier 11 Avril 2005

Critique écrite le par

Live report initialement posté sur Massilia's Burning : https://massilia.burning.free.fr/

Les Toy Dolls passent à Montpellier, dégaine ! Lazy Bones fera la première partie, terrible ! On est en vacances, encore mieux ! C'est 18 euros la place, pardon ? C'est donc en ayant mal aux fesses et en retard (19h à Marseille) que nous reprenons la route vers Montpellier une semaine après nos péripéties pour voir les Saints. Cette fois la route sera paisible quoique incroyablement longue et chiante. Arrivés à Montpellier aux alentours de 20h30 on se perd même pas et on trouve la salle direct. Une file d'attente est formée devant le Rockstore, à l'intérieur la salle est pleine à craquer et les Lazy Bones viennent d'attaquer.

Le trio marseillais Lazy Bones, dont le disque à venir sur le label montpelliérains Be Fast n'est toujours pas sortie, est composés de deux Take Shit Back et du batteur de Acid Test / Sweet Children. Leur musique se situe à mi-chemin entre punk rock efficace et rock'n roll swinguant pour un résultat qui comment dire ... déchire tout ! Le groupe a la patate sur scène enchaînant les blagues entre les morceaux avec bonne humeur et avé l'accent. Musicalement ça bombarde entre puissance et swing avec un guitariste et un bassiste se relayant au chant ce qui apporte une certaine diversité. Les morceaux sont péchus, carré et rock'n roll, bref ça cartonne tout et ça fait bouger la tête frénétiquement. Ils ont passer en revue des titres qui seront visiblement sur leur disque si il sort un jour, alternant chant en français et chant en anglais avec une bonne humeur communicative, le tout dans une ambiance rock'n roll et avec une présence scénique remuante. Un régal pour les oreilles.

Une pause plus ou moins longue et vers 22h un Final Countdown kazouté retentit, le batteur chauve et le bassiste à la tête de lapin et à la chevelure rouge improbable apparaissent rapidement suivis d'Olga qui surgit d'une caisse en bois. Chevelures colorés et lunettes assorties donnent le ton. S'ensuit un show de presque une heure totalement débridé et loufoque. Les deux compères s'en donne à cœur joie dans la blague facile et courent partout avec des mimiques humoristiques ou des parties de mimes. Au programme, outre les morceaux de punk sous acide balancés à cent à l'heure par un chanteur à la voix de canard et repris en cœur par un public bondissant en folie, on aura droit à un strip-tease, une bouteille de champagne géante tirant des confettis, un grand Yul Bruner en carton habillé en skin, un déguisement de diable, un duel comique à la guitare acoustique, des acrobaties (Olga sur les épaules du bassiste ou jouant la tête à l'envers), trois rappels d'une chanson et bien d'autres facéties. Les membres du groupe sont intenables et courent partout sans relâche, enchaînant les blagues aussi rapidement que les morceaux. Pas de problèmes le show est assuré, peut être trop d'ailleurs tant ça semble assez mécanique mais bon ça reste agréable de les voir faire les pitres et les morceaux donnent toujours autant envie de bouger frénétiquement la tête. Le public chaud bouillant à l'air heureux après tout c'est aussi l'essentiel. Le Final Countdown massacré retentit de nouveau et les trois énergumènes s'en vont. Les Toy Dolls ont remplis leur contrat, jouant leurs morceaux vif et acidulés avec une précision remarquable et assurant le show avec des pitreries à plus en pouvoir. Alors après on aime ou on aime pas le style ultra cartoonesque de leur musique et de leur attitude mais ça ne peut laisser indifférent, moi j'ai passé un super moment.

En plus ils ont annuler au Fury Fest, c'était donc l'occasion ou jamais de les voir. Bref voila un bon concert avec des Lazy Bones toujours excellents et des Toy Dolls en folie pour un set ultra speeder. Le tout dans une bonne ambiance et une salle pleine à craquer. A part le prix un poil excessif ce fut excellent et cette fois le retour a été paisible et rapide.

 Critique écrite le 12 avril 2005 par Zhou


Lazybones : les dernières chroniques concerts

The Interrupters + Lazy Bones + Winchester en concert

The Interrupters + Lazy Bones + Winchester par Elsa Mazzella
Poste à Galène Marseille, le 08/09/2016
Ce jeudi soir, une chaleur moite assomme encore Marseille mais je compte bien me réveiller avec le plateau 100% punk de ce concert au Poste à Galène. Avec mon quart d'heure... La suite

Mitch Bones (+ Lazybones + Not Pain Quotidien) en concert

Mitch Bones (+ Lazybones + Not Pain Quotidien) par Joshua
Lollipop Music Store, Marseille, le 23/05/2014
Moi j'aime décidément bien les concerts chez Lollipop, ça doit bien faire mon cinquième je pense. Déjà parce que c'est à peu près les seuls que je peux voir régulièrement, vu que... La suite

Festival Phocea Rocks - MaLin, Ashbay, Lazybones, Lo, Dj Sami en concert

Festival Phocea Rocks - MaLin, Ashbay, Lazybones, Lo, Dj Sami par Philippe
Le Lounge / Le Dan Racing, le 19/07/2013
Plus l'été devient très chaud, et plus la flemme a tendance à vous envahir. Et d'ailleurs, les avant-bras collent désagréablement aux bureaux, autant que les bonbons au papier.... La suite

Guerilla Poubelle + Lazybones (concert de soutien au Lollipop Music Store) en concert

Guerilla Poubelle + Lazybones (concert de soutien au Lollipop Music Store) par Pirlouiiiit
Poste à Galène - Marseille, le 24/04/2011
Dimanche soir, veille de lundi de Pâques, après une semaine de diette de live, je me dirige vers le Poste à Galène pour la soirée de soutien au Lollipop Music Store (victime d'un... La suite

The Toy Dolls : les dernières chroniques concerts

Ultra Volta / Toy Dolls en concert

Ultra Volta / Toy Dolls par jorma
Paloma / Nimes, le 07/12/2019
Quand j'étais petit garçon, on était alors dans les années 80, ma grande soeur, au retour d'un concert des Toy Dolls , me prodigua ce conseil que je ne devais jamais oublier :... La suite

Toy Dolls en concert

Toy Dolls par Griffu
Espace Julien, Marseille, le 03/12/2019
"Marseille ville rock" ? ça fait doucement rigoler... Mercredi 3 décembre, à peine 500 métalleux se pressaient au Silo - pouvant en contenir plus de 2200 - pour accueillir... La suite

The Toy Dolls en concert

The Toy Dolls par Philippe
Espace Julien, Marseille, le 03/12/2019
Voilà une date qui était cochée depuis longtemps, plus par curiosité que par fanatisme : quand les rares Toy Dolls, rois du pitre-punk, passent à Marseille, et qu'on ne les a pas... La suite

uncommonmenfrommars et Toy Dolls par stephecrevette
Coopérative de mai Clermont Ferrand, le 09/04/2005
Une première partie excellente, les Uncommonmenfrommars assurent vraiment, punk à la Pennywise, et un jeu de scène énorme, enfin ils sont tres tres bons!!!! Quant au Toy Dolls, on ne les présente plus, ils sont terribles!!!! Excellents!!!! Un pur concert, un des meilleurs que j'ai vu!!!!!!! La suite

Le Rockstore, Montpellier : les dernières chroniques concerts

Qúetzal Snåkes + Black Lips en concert

Qúetzal Snåkes + Black Lips par odliz
Le Rockstore, Montpellier, le 30/05/2016
Je ne prenais pourtant pas spécialement de risques avec ce concert à 168 petits kilomètres de chez moi. Le billet de train n'était pas de contrebande et l'intercités me faisait... La suite

CocoRosie en concert

CocoRosie par Ysabel
Rockstore - Montpellier, le 21/07/2012
Un RockStore plein à craquer pour accueillir les deux sœurs de CocoRosie, qui se sont associées à Rajasthan Roots, groupe que je ne connais absolument pas. Alors donc... La suite

The Stranglers + Mike Marlin en concert

The Stranglers + Mike Marlin par Sylvain Cabaret
Le Rockstore - Montpellier, le 09/04/2012
A LA RECHERCHE DE JET BLACK C'est à la surprise générale que nous débuterons cette soirée non pas à 19h30 (comme indiqué sur le site du Rockstore) mais à 20h ; et surtout pour... La suite

Sizzla and the Firehouse crew en concert

Sizzla and the Firehouse crew par bertrand
Rockstore Montpellier, le 11/04/2012
Le Rockstore souffle cette année ces 25 bougies, et je n'avais toujours pas fait l'effort de pousser jusqu'à Montpel pour voir ce lieu de renommée incontestable. L'occasion est... La suite