Accueil Chronique de concert (mon) Marsatac 2009 : Aftershock, Bumcello, Molecule, Poly Rythmo invite Franz Ferdinand, General Elektriks, Raekwon, Delinquent Habits, Oddateee
Mardi 26 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

(mon) Marsatac 2009 : Aftershock, Bumcello, Molecule, Poly Rythmo invite Franz Ferdinand, General Elektriks, Raekwon, Delinquent Habits, Oddateee

(mon) Marsatac 2009 : Aftershock, Bumcello, Molecule, Poly Rythmo invite Franz Ferdinand, General Elektriks, Raekwon, Delinquent Habits, Oddateee en concert

Le Dock des suds, Marseille 25 septembre 2009

Critique écrite le par


Passage annuel à Marsatac, déguisé en Fiesta des Suds, pour une soirée où je dois reconnaître humblement ne pas connaître grand-monde (entendez, sur scène) - les textes sur les artistes seront donc singulièrement plus courts que d'habitude (qui a dit "tant mieux" ?). Un poil échaudé par les chroniques de la soirée précédente en ce qui concerne la qualité du son, j'arrive en m'attendant au pire et du coup, je ne remarquerai rien de spécialement déplaisant à ce niveau. Soit ils ont changé quelques réglages, soit ça joue moins fort que Rachid Taha bourré avec tous ses potes ... Gros problème d'aération, par contre, dans la salle dite "scène Pharo" où l'on crève de chaud pendant les concerts chargés en public et où une politique souple sur la clope (c'est louable !) fait qu'on respire assez mal.


Enfin, on en rigolait à la Machine à Coudre avant fumoir, alors on n'en fera pas une histoire ailleurs, d'autant que ça rappelle ce bon vieux temps ou la France n'était pas une dictature pré-fasciste (non, je ne parle pas que de la clope bien sûr - après tout à 2 km à vol d'oiseau du Dock où nous sommes, on a enfermé ce matin des "singes" de la "jungle" de Calais, rue de la Honte, au CRA du Canet... mais je m'égare, pardon). D'autres fumées odorantes nous rappelleront agréablement les festivals de plein-air sur l'autre scène, notamment pendant les concerts de hip hop. L'aménagement du site, il faut le reconnaître, est assez plaisant et la circulation plutôt fluide même au coeur du pic de population qui commence vers 23 h. Un truc amusant : dans une moitié on est à la Fiesta (salle fermée et bars autour, inchangés), et dans l'autre un grand chapiteau avec plancher dehors, les promenades et les stand autour recréent assez bien une ambiance... Marsatac-sur-J4.


Au fait, dernier passage politique obligé, pissons encore une fois tous en choeur à la raie de la Ville de Marseille qui nous a privé d'une dernière édition de Marsatac sur notre J4 bien aimé, au nom d'un musée/galerie marchande qui devait initialement ouvrir en 2005 (promesse de campagne de l'UMP aux Régionales !), qui va défoncer la gueule de l'entrée de Marseille et dont, jusqu'à preuve du contraire, aucune pierre n'a encore été posée à ce jour. Prétexte bien utile pour la clique municipale de dégager cette manifestation bruyante de jeunes cons hors de sa vue (initialement, Marsatac a failli se retrouver encore beaucoup plus loin !). Et il faudrait ensuite qu'on la remercie de nous mettre des navettes gratuites ! Allez donc vous jeter aux Goudes... Espérons juste que les festivaliers qui n'ont pas, ou "mal" voté en 2008, font le lien entre leur désinvolture et cette punition collective, une parmi tant d'autres à Marseille...


Bref, parlons un peu musique quand même ! Le projet Aftershock, résidence d'une semaine de 12 artistes européens autour de Nitin Sawnhey, qui en assure la présentation, donne un résultat agréable, quoiqu'un peu décousu comme toujours dans ces cas-là. Au moins entend-on bien (puisqu'il semble que Mix-up Beyrouth ait été massacré hier). Difficile de faire jouer ensemble 12 artistes venus d'horizons différents, même si on pris la précaution utile de ne pas recruter 6 quitaristes ou 8 percussionnistes ... Les photos à la main pour les reconnaître, on s'amuse à les identifier au fil de leurs chansons - certains passent quand même la plupart du concert assis à ne rien faire !


On retient quelques chansons chouettes (par exemple avec notre outsider Anything Maria qui, je le sais de source sûre, notez-le bien, va gagner le Printemps de Bourges !), une jolie balade voix / boite à musique à rubans (Hannah Peel et Robert Totiranti), Nicolas Cante qui ... n'est pas là alors qu'on l'a croisé à l'entrée, les miaulements surprenants et agréables de, je crois, Alessandra Patrucco, les percussions toujours créatives et précieuses de Gildas Etevenard, de bonnes voix de hip-hop qui fonctionnent en duo bilingue (Abraxxxxas / Samira) et font décoller l'ambiance, et pour finir quelques titres percutants de folk, rock et rap joués tous ensemble. Un moment agréable et plutôt original donc, chaleureusement applaudi par une salle hélas pas vraiment pleine en cette heure précoce.


On a raté un gros morceau des toujours percutants Bumcello, déjà vus et qui méritent d'être suivis avec attention dans leurs délires improvisés... on en profitera mieux une autre fois. On a quand même le temps de les voir accompagner un chanteur black, puis un barbu qui chante d'une voix orientale aigûe assez classe, et d'assister à quelques pitreries de Cyril Atef (affublé aujourd'hui du fameux masque de chat jaune qu'on voit fleurir partout à Marseille), et de Vincent Segal, toujours classe avec son "violoncelle-Gibson SG". On sent quand même une implication limitée dans un concert qui n'est pas à leur format (a minima, dans les deux heures et enfermés en salle, pour emporter leur public en transe).


Petit passage à la scène SFR à côté (bien isolée par des conteneurs), toujours aussi moche (esthétiquement), pour un duo habillés en cuisiniers qui envoient un bon vieux boum boum vrillant et efficace. La mini-scène a le mérite de fluidifier le trafic et d'être ouvertes à de (peut-être) futurs grands artistes. On a d'ailleurs applaudi Anything Maria dans les mêmes conditions à Paris il y a peu... Molecule part plutôt bien, gros dub entre machine et batterie, que je pourrais éventuellement aimer. D'autant que pour le coup le son est très bon dans la salle, pour un truc qui semblerait pourtant difficile à sonoriser. Mais bien évidemment ça vire au reggae plan-plan ("ouyé-eh !", cf vidéo infra) avec 2 chanteurs, un peu trop sollicitants à mon goût ("faites du bruiiiit !"...), pas mon genre, je ne m'attarde pas. En tout cas on peut sonoriser correctement cette salle même avec de grosses basses, CQFD.


Le mariage entre Poly Rythmo, orchestres béninois certifié 40 ans d'âge, et les deux jeunes gens échappés de Franz Ferdinand, tombera pour sa part un peu à plat. Cela reste un bon concert de musique afro, mais aussi bon sans les deux p'tits blancos qu'avec, puisqu'ils sont largement noyés dans la masse des 10 autres ! Les 2 reprises de Franz Ferdinand, amusantes à l'oreille, n'ont pourtant aucun intérêt à part faire vibrer un peu ceux qui n'ont jamais vu le groupe. Take me out serait même un peu massacrée et la bande au complet s'avère incapable, simplement de la faire sonner différemment... et un peu comme ce qu'on a lu sur le Clash et Mick Jones hier, on comprend quand même pourquoi c'est Alex Kapranos qui chante dans le groupe ! Voilà des gens qui sont peut-être de grands potes, mais n'ont rien à se dire musicalement parlant. Dommage.


Tout le contraire du fumant combo General Elektriks, qui va livrer dans une salle "Pharo" chauffée à blanc, un splendide concert de funk/soul chaud, sale et humide, groovy à souhait, dansant à crever dans une ambiance de sauna brésilien. Difficile de rester dans la salle toute la prestation (le fameux problème d'aération/respiration signalé plus haut est terrible à cet instant !), on fait donc des allers-retours dehors, mais il faut reconnaître que ça déchire. On constate avec surprise la présence du grand, mince, afro et splendide Jessie Chaton de Fancy, qui nous gratifiera tout le concert de déhanchements fessiers somptueux, et de coups de pieds hauts donnés entre deux soli de clavier ou de basse.


Objectivement, le grand zigue capte presque toute la lumière du groupe, ce qui est injuste puisqu'il ne fait que les accompagner et qu'ils seraient excellents même sans lui, capables pour leur part de mettre une ambiance énorme sans avoir à haranguer qui que ce soit, simplement par l'efficacité de leurs compos qui nous emportent irrésistiblement dans un espace-temps situé il y a quelque trente ans. Le chanteur est au contraire d'une discrétion exemplaire, en plus d'être virtuose au clavier, n'essayant aucunement de voler la vedette aux autres. Ils remportent un triomphe mérité pour ce qui restera comme le moment le plus hot, à tous les points de vue, de la soirée : dans le genre, on avait pas vu un truc pareil depuis Gnarls Barkley aux Eurocks... A découvrir sur disque, et à revoir, sans fautes !


Quelques instants suffiront par exemple à classer le pataud Raekwon, ses 80 bouteilles de flotte et ses deux potes, en gros rappeurs US pas doués, bruyants et à la diction à chier (si j'osais : comme tous ceux du Wu-Tang à part éventuellement RZA...), n'ayant manifestement pas fait ses balances et probablement pas de set-list non plus, incapable de tenir un rythme ou un titre plus de trente secondes. De là à le renommer phonétiquement "Wraekon" comme je l'ai fait sans faire exprès dans une conversation, il n'y a qu'un pas - beurk !


Tout le contraire des très saignants Delinquent Habits (remplaçants au pied levé les Mighty Underdogs), combo historique de chicano rap de South Central L.A. (jamais entendu parler, merci wikipedia !), physiquement grosso modo les mêmes en négatif (gros aussi, mais latinos en t-shirt blanc). Mais qui sont eux inexplicablement passionnants dès la première note, diction prenante, ambiance survoltée, la grande classe, sans pour autant trop comprendre de quoi ils parlent, on les écoute jusqu'à la dernière note en oscillant de la tête. Ne serait-ce que parce que vu leur gueule et leurs tatouages, on a pas du tout l'intention de les contrarier... Un peu comme leur voisin de palier Ice-T et ses potes à masque de tueurs. En tout cas ça le fait, grave, et on a pas besoin de se forcer pour crier quand ils nous demandent de l'aide, gaspillant nos dernières forces. Après ce concert, on tournera donc un peu en rond, fatigué et dessoifé...


Mais alors qu'on pensait pouvoir rentrer à la maison, on commet une grossière erreur, entrer jeter un coup d'oeil dans la salle quasi-déserte. Deuxième claque hip-hop d'affilée, un petit bonhome appelé Oddateee, aka Ricardo Galindez, petit latino, rappe sa vie au quartier du Bronx, dans un son tonitruant, industriel et énorme (par moments acompagné d'une guitare qu'on entend à peine), son sur lequel on reconnaît la production de Dälek, et il est tout à fait captivant lui-aussi, fut-ce au début devant 30 spectateurs...


Le piège fonctionne d'ailleurs puisque la salle se remplit au fur et à mesure (le Mystic Punk Penguin, passé par là, ne repartira jamais non plus) devant ce petit bonhomme qui gigote dans tous les sens et nous prend aux tripes et ailleurs (on pense aussi à Busdriver, passé il y a quelques années). De toutes façons un type de l'écurie Jarring Effects ne saurait être inintéressant ! A l'issue du concert, l'impression d'avoir fait 50 tours dans un shaker... finalement pas si loin de l'intensité proprement bouleversante du grand Saul Williams l'an passé !


Au sortir de là, par contre, on est cuit à point, désolé pour la suite qui promettait pourtant encore - pas tout ça mais j'avais encore quelques kilomètres de vélo à faire. Je me perdrai d'ailleurs comme une merde dans le 3ème arrondissement, où j'ai pourtant vécu dans mes années étudiantes - à croire que je suis devenu un vilain bobo de la Plaine ? Mais c'est une autre histoire... Au final, pour une soirée dont on attendait pas grand chose, on a vu des trucs sympas et, évidemment, rencontré la terre entière et notamment, à peu près l'ensemble du staff de Liveinmarseille. Marsatac reste The place to be en chaque fin d'été, on continuera donc à suivre l'association Orane, au moins à y passer une soirée, confiant dans leur programmation même quand elle nous est à peu près inconnue...


Ajoutons pour finir que la déco était assez sympa, quoi que ce soit manifestement la même qu'aux Eurockéennes (cf les graminées lumineuses GE), que le pad thaï était délicieux, et que Marsatac a compris (contrairement à Latinissimo l'an passé) le principe de tickets boissons faciles à acheter et à utiliser (tickets à 1 €). A l'autre bout de la chaîne, si l'on peut dire, d'agréables toilettes sèches (mieux installées et plus jolies qu'à Rock en Seine par exemple), initiative à re-saluer. Un carton rouge quand même : toujours pas de gobelets consignés quand on se prétend éco-responsable et sachant que ça reste le principal déchet ? L'an dernier, on manquait d'expérience sur le sujet, mais depuis l'ensemble des grands festivals s'y est mis, alors Marsatac n'a plus d'excuses !


Merci par contre pour la promesse enfin tenue du garage à vélo surveillé, et un grand bravo aux bénévoles du Collectif Vélos en Ville qui ont surveillé nos vélos sur un parking tristounet jusqu'au bout de la nuit. Un jour peut-être dans un monde meilleur, ce parking sera près de l'entrée et surveillé par des personnes du staff payées pour ça, tout comme d'autres seront payés pour ramasser les déchets, au lieu des courageux bénévoles d'Aremacs...


Cela étant, en plus de ces petits points de détail encore perfectibles (NB voir également la réaction de "Groumph" !), le plus grand challenge qui attend Marsatac, à moins que ce foutu musée/galerie marchande cubique et moche - comme tout ce qu'a pondu son architecte - ne sombre une bonne fois à la mer et qu'on retourne au J4... C'est de retrouver un endroit agréable, en plein air, accessible et si possible avec vue sur la mer, pour préserver son excellent état d'esprit.

Longue vie à Marsatac donc, on ne leur souhaite même plus de stabilité tant le nomadisme, à force, fait partie de leur identité ...!

Illustrations par Philippe, quelques vidéos souvenir par ici ! !

Du même auteur, également sur Concertandco, une soirée à Marsatac 2008, 2007, 2006 et 2005...

> Réponse le 26 septembre 2009, par Cabask

Je partage globalement ton avis sur ce que j'ai eu l'occasion de voir hier soir, avec : - Bumcello très bien mais effectivement avec le frein à main et surtout un public encore peu nombreux et pas suffisamment chaud - Poly Rythmo géniaux et tout s'est gâté avec les "musiciens" de Franz Ferdinand : le son est devenu dégueu, le batteur visiblement défoncé était à l'envers pendant Take me out et avait l'air perdu le reste du temps... Bref, un beau gâchis - General Elektics vraiment top avec une chaleur à crever - Deliquent Habits vraiment prenants avec un flow de folie et un discours qui sort des classiques du genre et qui fait plaisir à entendre - DJ Krush sympa, mais juste pas le genre de trucs à mettre en festival à cette heure là. A la rigueur allongé dans un fauteuil, mais là on...  La suite | Réagir

> Réponse le 27 septembre 2009, par Groumf

J'aurais un rajout à faire sur le site ... Pas d'estrade pour les pmr (personne à mobilités reduites ). Obligatoire mais il est vrai que sur Marseille c'est assez souple ... Peut être que Marsatac considère que son public est sur deux pattes et jamais à roulette (sauf les velo ). Dommage. De même dommage que pour pouvoir placer une scène SFR, des gens se soient permis de couper un arbre ... bizarre pour un festival ecolo (voir les 8 reglements de l'eco festival ) NdPh : Bravo pour ta vigilance, j'ai relevé ce problème de l'accueil handicapé dans mes chroniques 2005 et 2006 et... oublié depuis ! Je crois que c'est tout simplement parce que ces soirs-là j'en avais croisé et pas depuis : peut-être sont-ils découragés et ne viennent plus. Comme quoi c'est utile de relire ses anciennes...  La suite | Réagir

> Réponse le 30 septembre 2009, par PyrO

[Marseille - Docks des Suds - 25, 26 et 27 sept] Beau rapport et chouettes photos sur le festival. Vous pouvez trouver des posts complémentaire à lire sur chaque soirée de ce beau festival agrémentés de photos sur le site (www.mygoodzik.com)...alors bonne lecture ! NdPh Très gros boulot en effet sur ce blog, 3 jours avec photos assumés par le seul PyrO... Seul bémol, il est trop gentil (cf la remarque sur mes photos ;-)...). Mais à lire sans fautes en complément de concertandco ! Cf les liens ci-après : Day one : https://mygoodzik.blogspot.com/2009/09/marsatac-imagine-day-one.html Day two : https://mygoodzik.blogspot.com/2009/09/marsatac-day-two-attaque-martienne-de.html Day three : https://mygoodzik.blogspot.com/2009/09/marsatac-day-three-marsatac-ou-londe-de.html   La suite | Réagir


Festival Marsatac : les dernières chroniques concerts

Festival Marsatac : Rejjie Snow, Kokoko, Nasser, Paul Kalkbrenner, Aloha Orchestra, Nekfeu... en concert

Festival Marsatac : Rejjie Snow, Kokoko, Nasser, Paul Kalkbrenner, Aloha Orchestra, Nekfeu... par Sami
Parc Chanot, Marseille, le 16/06/2018
Après le carton plein vendredi pour le concert d'IAM raconté par Laurent, quelques photos et lignes de la soirée de samedi, moins courue mais également sous le signe du rap et de... La suite

Festival Marsatac : IAM, Lomepal, Romeo Elvis, Petit Biscuit ... en concert

Festival Marsatac : IAM, Lomepal, Romeo Elvis, Petit Biscuit ... par lb photographie
Marseille Parc Chanot, le 15/06/2018
20 ans, le bel âge ! Marsatac fêtait cette année un anniversaire mémorable. Impossible de ne pas voir les choses en grand, 20 ans après. Et bien c'est chose faite avec une prog qui... La suite

Festival Marsatac 2017 : Meute + Die Antwoord + Kid Francescoli + Guirri Mafia + Nova Twins + WhoMadeWho en concert

Festival Marsatac 2017 : Meute + Die Antwoord + Kid Francescoli + Guirri Mafia + Nova Twins + WhoMadeWho par Lb Photographie
Parc Chanot à Marseille, le 24/06/2017
Une 19e édition - déjà - placée sous le signe du rouge (" Ton été sera rouge " qu'ils disent sur le site) et un festival qui gagne chaque année toujours plus de notoriété, autant... La suite

Festival Marsatac 2017 : Fonky Family, Soulwax, Princess Nokia, Demi Portion, Nicolas Jaar en concert

Festival Marsatac 2017 : Fonky Family, Soulwax, Princess Nokia, Demi Portion, Nicolas Jaar par Sami
Parc Chanot, Marseille, le 23/06/2017
Marsatac 19ème edition en mode papy de la résistance ce soir, principalement motivé par la venue de Soulwax cette année. Exit la friche de la Belle de mai, les organisateurs... La suite

Bumcello : les dernières chroniques concerts

Festival de Montfort : SER + Eye and ear + Ubayan Crew + Bumcello + Nasser en concert

Festival de Montfort : SER + Eye and ear + Ubayan Crew + Bumcello + Nasser par Trecnoc
Montfort (04), le 03/08/2012
3eme jour. 500 personnes ont fait le déplacement ce soir pour un plateau electro-éclectique... SER Pour cette dernière soirée, l'Apero musical (1ere partie) sera un... La suite

Marsatac : Bumcello + Molécule + Poly Rythmo & Franz Ferdinand + Maniacx + General electrics + Raekwon + Dj Krush + La Goutte + Oddateee + Beat torrent + Tambour Battant + Buraka Sound Systema  en concert

Marsatac : Bumcello + Molécule + Poly Rythmo & Franz Ferdinand + Maniacx + General electrics + Raekwon + Dj Krush + La Goutte + Oddateee + Beat torrent + Tambour Battant + Buraka Sound Systema par Bertrand 13rugissant
Docks des Suds - Marseille, le 25/09/2009
J'arrive sur le site des Docks pour la seconde soirée de Marsatac 2009. Au programme : Hip Hop et Electro. Comme pour chaque Marsatac, des têtes d'affiches de classe, des... La suite

Bumcello & les profs de la Cité de la Musique de Marseille en concert

Bumcello & les profs de la Cité de la Musique de Marseille par Julien 13RU
Cité de la Musique - Marseille, le 19/01/2009
Première chronique de l'année 2009. Bumcello à la Cité de la Musique. Un concept unique : bien plus qu'un concert. Vincent Segal, "BUM", le violoncelliste (...faut le... La suite

(mes) Eurockéennes 2008 1/3 : Keny Arkana, Arno, A Place To Bury Strangers, La Bande Originale, Comets on Fire, Massive Attack, dEUS, Missill, Gossip en concert

(mes) Eurockéennes 2008 1/3 : Keny Arkana, Arno, A Place To Bury Strangers, La Bande Originale, Comets on Fire, Massive Attack, dEUS, Missill, Gossip par Philippe
Presqu'Ile du Malsaucy, Evette-Salbert, le 04/07/2008
Cette année, les Eurockéennes de Belfort ont vingt ans et j'ai eu la chance invraisemblable de pouvoir assister à quinze d'entre elles d'affilée (je peux le prouver !!), les... La suite

Delinquent Habits : les dernières chroniques concerts

Anti-flag + MGMT + Flogging Molly + Alanis Morissette + Leningrad + Hocus Pocus + the Kooks + Markscheider Kunst + Seun Kuti & Egypt 80 + Delinquent Habits + Sayag Jazz Machine + Smooth - Sziget Festival (jour 1) en concert

Anti-flag + MGMT + Flogging Molly + Alanis Morissette + Leningrad + Hocus Pocus + the Kooks + Markscheider Kunst + Seun Kuti & Egypt 80 + Delinquent Habits + Sayag Jazz Machine + Smooth - Sziget Festival (jour 1) par Pirlouiiiit
Óbuda Island, Budapest, Hungary , le 13/08/2008
C'est tout motivé que nous arrivons pour cette première journée de ce qui doit bien être un des plus gros festivals d'Europe. La journée fut longue, comme risque de l'être cette... La suite

Delinquent habits par quinxstar
Divan du monde, Paris, le 01/01/2001
Voilà un concert qui vaut son pesant de cacahuètes bien comme en 1998 où il était venu à Amiens. Du vrai rap avec des freestyles, des impros et du scratch les mexicannos ont tout dechirés. Serrage de Mains et vraiment des artistes près de leur public. La suite

Franz Ferdinand : les dernières chroniques concerts

Franz Ferdinand + Frànçois & The Atlas Mountains en concert

Franz Ferdinand + Frànçois & The Atlas Mountains par Nwmb
Zénith de Montpellier, le 20/03/2018
Apéro français Groupe franco-britannique faisant partie du label Domino Records (tout comme Franz Ferdinand), nous avons eu le droit à la poésie envoûtante et... La suite

Franz Ferdinand en concert

Franz Ferdinand par lol
Zénith de Paris, le 27/02/2018
Franz Ferdinand est assurément l'un des meilleurs groupes, si ce n'est le meilleur groupe, apparus depuis le début de ce siècle. Bien sûr, la concurrence n'a rien à voir avec celle... La suite

FFS (Franz Ferdinand + Sparks) (Festival Rock en Seine 2015) en concert

FFS (Franz Ferdinand + Sparks) (Festival Rock en Seine 2015) par lol
Domaine national de Saint-Cloud, le 28/08/2015
Il est d'usage de penser que les fruits d'une collaboration entre deux groupes, ne surpassent jamais ce que chacun d'eux aurait pu faire seul. Pour autant, la réunion... La suite

(mon) Rock en Seine 2015, 1/2 : Ghost, Jeanne Added, Benjamin Clementine, Jacco Gardner, FFS / Franz Ferdinand & Sparks, (Offspring) en concert

(mon) Rock en Seine 2015, 1/2 : Ghost, Jeanne Added, Benjamin Clementine, Jacco Gardner, FFS / Franz Ferdinand & Sparks, (Offspring) par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 28/08/2015
Petit plaisir annuel de fin d'été : venir passer un dernier beau week-end à Paris ... et à Rock en Seine, pour la neuvième fois déjà, en ce qui me concerne - comme le temps passe... La suite

General Elektriks : les dernières chroniques concerts

General Elektriks, Hyphen Hyphen, Siska (Fiesta des suds 2018) en concert

General Elektriks, Hyphen Hyphen, Siska (Fiesta des suds 2018) par Lumak
Esplanade J4, Marseille, le 13/10/2018
Pour ce samedi soir à la Fiesta des Suds, encore beaucoup de monde grâce à la belle programmation du jour ! J'arrive sur la scène Mer pour le début des français de General... La suite

General Elektriks + Juniore en concert

General Elektriks + Juniore par Lebonair
La Cigale - Paris, le 11/04/2018
Après une tournée de plus de 100 dates à travers le monde en 2016, pour défendre l'excellent "To be A Stranger", General Elektriks est vite revenu sur le devant de la scène et... La suite

General Elektriks en concert

General Elektriks par olivier
L'Espace Julien Marseille, le 17/03/2016
Ce soir General Elektriks investit l'espace Julien. Ils sont en tournée pour la sortie de leur dernier album " To be a stranger ". Je ne pourrais pas vous parler de la 1ere... La suite

General Elektriks en concert

General Elektriks par Ysabel
Usine - Istres, le 09/11/2012
Grosse surprise en arrivant à L'Usine pour le concert de General Elektriks : Personne devant et à peine une trentaine à l'intérieur, alors qu'on arrive à 20h30 ! Bon, ce sera donc... La suite

Molecule : les dernières chroniques concerts

Rock en Seine 2012 - Jour 3 : Green Day, Foster The People, The Dandy Warhols, Passion Pit, Avant-Seine All Stars, Kimbra, Versus, Friends en concert

Rock en Seine 2012 - Jour 3 : Green Day, Foster The People, The Dandy Warhols, Passion Pit, Avant-Seine All Stars, Kimbra, Versus, Friends par Fredc
Domaine National de Saint-Cloud, le 26/08/2012
DIMANCHE 26 AOÛT 2012 Temps : Beau, frais en soirée. On a vu : Elisa Jo devant The Dandy Warhols ; Jean-Paul Huchon et Julien Dray devant Green Day ; Stuck In The Sound,... La suite

Zenzile + Molecule + Jako Maron en concert

Zenzile + Molecule + Jako Maron par Mcyavell
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 04/03/2010
A la caisse, un type mécontent de devoir acquitter l'euro d'adhésion au Cabaret Aléatoire "alors que c'est pas écrit sur le site" qu'il dit, ne parvient pas à troubler le calme du... La suite

Marsatac : Bumcello + Molécule + Poly Rythmo & Franz Ferdinand + Maniacx + General electrics + Raekwon + Dj Krush + La Goutte + Oddateee + Beat torrent + Tambour Battant + Buraka Sound Systema  en concert

Marsatac : Bumcello + Molécule + Poly Rythmo & Franz Ferdinand + Maniacx + General electrics + Raekwon + Dj Krush + La Goutte + Oddateee + Beat torrent + Tambour Battant + Buraka Sound Systema par Bertrand 13rugissant
Docks des Suds - Marseille, le 25/09/2009
J'arrive sur le site des Docks pour la seconde soirée de Marsatac 2009. Au programme : Hip Hop et Electro. Comme pour chaque Marsatac, des têtes d'affiches de classe, des... La suite

Oddateee : les dernières chroniques concerts

High Tone meets Oddateee en concert

High Tone meets Oddateee par Vilay
Metronum, Toulouse, le 04/06/2015
L'équipe du Metronum accueillait le projet High Tone meets Oddateee, jeudi 4 juin. Jerkov organisait cet événement et avait invité la compagnie de tribal fusion Trium Parcae... La suite

Ezza + Hightone feat. Oddateee + Nikoll + Suprem Clem & Cyril B + .... (Global Local #2) en concert

Ezza + Hightone feat. Oddateee + Nikoll + Suprem Clem & Cyril B + .... (Global Local #2) par pirlouiiiit
Dock des Suds - Marseille, le 25/10/2014
Deuxième édition de ce festival qui nous avait déjà ravi l'année dernière avec entre autres Balkan Beat Box et Big Butt Foundation, cette fois si l'affiche est encore plus... La suite

Oddateee + Clipping (trick or treat festival) en concert

Oddateee + Clipping (trick or treat festival) par Pirlouiiiit
Embobineuse, Marseille, le 31/10/2013
Déjà plusieurs années que le Pinguin ne tarit pas d'éloges sur Oddateee rappeur new-yorkais qui a grandit dans le Bronx et qui mine de rien passe assez régulièrement du côté de... La suite

Oddateee en concert

Oddateee par Mystic Punk Pinguin
Enthropy - Marseille, le 19/04/2011
Oddateee débarque à l'Enthropy. Et ça c'est une putain de bonne nouvelle. Ce mec est un tueur sur scène. Ses précédent passage à Marsatac, puis au Cabaret et à l'Embobineuse... La suite

Raekwon : les dernières chroniques concerts

Marsatac : Raekwon, Ghostface Killah, Flatbush Zombie, Jazzy Bass, Dj Djel, Odezenne, Perfect Hand Crew, Killason  en concert

Marsatac : Raekwon, Ghostface Killah, Flatbush Zombie, Jazzy Bass, Dj Djel, Odezenne, Perfect Hand Crew, Killason par Marcing13
Marseille Friche Belle de mai, le 23/09/2016
On est fin septembre, les vacances sont bel et bien finies, on est de nouveau la tête dans la guidon. Mais ce week end on va pouvoir décompresser, se défouler, bref... La suite

Marsatac : Bumcello + Molécule + Poly Rythmo & Franz Ferdinand + Maniacx + General electrics + Raekwon + Dj Krush + La Goutte + Oddateee + Beat torrent + Tambour Battant + Buraka Sound Systema  en concert

Marsatac : Bumcello + Molécule + Poly Rythmo & Franz Ferdinand + Maniacx + General electrics + Raekwon + Dj Krush + La Goutte + Oddateee + Beat torrent + Tambour Battant + Buraka Sound Systema par Bertrand 13rugissant
Docks des Suds - Marseille, le 25/09/2009
J'arrive sur le site des Docks pour la seconde soirée de Marsatac 2009. Au programme : Hip Hop et Electro. Comme pour chaque Marsatac, des têtes d'affiches de classe, des... La suite

Marsatac : General Elektriks, Raekwon, Delinquent Habits, Beat Torrent, Krazy Baldhead, Buraka Som Sistema en concert

Marsatac : General Elektriks, Raekwon, Delinquent Habits, Beat Torrent, Krazy Baldhead, Buraka Som Sistema par Sami
Dock des suds - Marseille, le 25/09/2009
Deuxième soir placé sous le signe du hip hop et assimilés, ce vendredi au Docks a eu comme souvent son lot de bonnes surprises contrebalançant les (prévisibles) déceptions. ... La suite

Festival Skabazac : Sick of It All + Dan le Sac + The Herbaliser + David Caretta + Arno +Does it offen you, yeah! + Tiken Jah Fakoly + Does It Offend You, Yeah? + Raekwon & Ghostface Killer + Digitalism par julien
Skabazac à Sébazac, le 14/06/2008
Samedi 14 juin 2008...le soleil se lève sur Sébazac. Ravitaillement chez Edouard et on se met à la recherche du cours d'eau le plus proche...la région est magnifique...Millau, Rodez...ah l'Aveyron !!! On tombe sur un charmant coin de verdure en bordure de l'Aveyron (le ruisseau)... On en profite pour se reposer et commencer à rédiger les... La suite

Le Dock des suds, Marseille : les dernières chroniques concerts

Alt-J + Holy Two en concert

Alt-J + Holy Two par Sami
Dock des suds, Marseille, le 15/05/2018
Du rock au Dock des suds ? Ça se compte en années en ce qui me concerne, Rodrigo y Gabriela en 2014, hormis quelques souvenirs de festival Marsatac (un peu), fiesta des suds et... La suite

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria  en concert

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria par Lsl
Dock des suds Marseille , le 19/10/2017
La Fiesta est là depuis plus de deux décennies pour nous rappeler de continuer à aimer, rêver, danser et faire la fête ensemble et cette année tous les artistes conviés nous l'ont... La suite

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) en concert

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) par Lumak
Docks des Suds, Marseille, le 07/10/2017
J'arrive sur le dernier morceau de la franco-vénézuélienne La Chica, c'est dommage car j'avais envie de l'écouter, heureusement après quelques hésitations elle fait un rappel en... La suite

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) en concert

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) par Pirlouiiiit
Dock des Suds, Marseille, le 17/03/2017
En complément de la chronique de cette deuxième soirée du Babel Med par Sami qui a déjà parlé de Rachid Taha, Dj Djel Mars Band, A Filetta, Vocal Sampling, One Foot et... La suite