Accueil Chronique de concert Hellfest 2014 (2/3) : Aerosmith, Deep Purple, Soulfly, Hatebreed ,Status Quo, Extreme, Skid Row, Skyclad, Killers
Lundi 17 juin 2019 : 9467 concerts, 25522 chroniques de concert, 5257 critiques d'album.

Chronique de Concert

Hellfest 2014 (2/3) : Aerosmith, Deep Purple, Soulfly, Hatebreed ,Status Quo, Extreme, Skid Row, Skyclad, Killers

Hellfest 2014 (2/3) : Aerosmith, Deep Purple, Soulfly, Hatebreed ,Status Quo, Extreme, Skid Row, Skyclad, Killers en concert

Clisson, France 21 juin 2014

Critique écrite le par

voir le report de vendredi par ici, et celui de dimanche par là

SAMEDI : Du Boogie et du Glam !

Certainement la journée la plus chargée qui s'annonce en ce samedi encore une fois marqué par de fortes chaleurs. On aura vraiment eu de la veine cette année, avec zéro goutte de pluie durant quatre jours. Pour certains c'était hard, il est vrai, mais pour un habitué comme moi, j'en redemande.

Les hostilités débutent donc avec Skid Row à 13h30. Un horaire indécent pour ce grand groupe qui a bercé toute mes années lycée, et qui en deux albums a marqué le hard rock. C'est d'ailleurs dans ces opus que les américains piocheront allègrement, proposant une pure setlist de festival, faisant plus que plaisir aux fans. Non mais sérieux, comment ils peuvent jouer aussi bas, alors qu'un paquet de monde était venu les applaudir et au vu de l'ambiance qu'il y avait pendant les chansons cultes... Dégouté pour eux et pour nous !


Mais malgré un son plus que moyen, ce fut une très très grande joie de réentendre "Monkey business", "Big guns" ou i>"Slave to the grind". Grosse surprise avec "Get the fuck out" mais surtout "Riot act" que je ne pense jamais avoir eu, ou alors seulement en 94. C'était jouissif ! Evidemment, grosse émotion sur "18 & life", avec des souvenirs par dizaines qui remontent, et grosse grosse ambiance et énorme bonheur lors du "Youth gone wild" final, qui a vu une très grande majorité du public scander les paroles et lever les poings. Instant magique. Bien sûr c'est frustrant de ne pas entendre les autres titres habituels, mais dans le peu de temps qui leur fut accordé, ils ont réussi à donner un max de plaisir aux metalheads présents. Même si c'était pas Bach et que son charisme ne sera jamais égalé par le "nouveau" chanteur.

Setlist:
Big Guns
Piece of Me
18 and Life
Riot Act
Kings of Demolition
Monkey Business
Get the Fuck Out
Slave to the Grind
Youth Gone Wild



Immédiatement je rejoins l'autre main stage pour découvrir Buckcherry en compagnie d'Oso, celui là même qui me les vend comme excellents ! Bon, son totalement pourri à cause des basses omniprésentes, ça aide pas, mais je confirme que c'est "juste" un bon groupe fun et pas prise de tronche. Le chanteur a du magnétisme, de jolis tatouages et une voix sympa, mais tous les morceaux ne sont pas mémorisables, loin de là. Un bon moment mais anecdotique. Dans une foule plus clairsemée que pour Skid row (ce qui sera le cas jusqu'à Extreme). En effet, Buckcherry en Europe c'est très méconnu. Ce qui me fait encore râler pour la place de ...

On passe les deux créneaux suivants dans la fraicheur relative de la foret jouxtant le bar à vin, à raconter des conneries, prendre des photos et vidéos à la con, et se désaltérer avec plein de potes de differents horizons géographiques. De grands moments de festival, pour sur ;)


Puis vient le temps d'Extreme, groupe qui depuis sa reformation en 2008 a regagné ses galons d'excellent groupe glam rock. Au vu de la claque des lives 2008-2009, inutile de dire qu'on les attendait avec impatience. Et nous n'avons pas été déçus, même si c'est un groupe de salle à mon sens. Ils sont un peu perdus sur une si grande scène, et leur énergie se disperse un peu. Avec un Cherone un peu moins en forme vocale qu'avant il m'a semblé. Mais on était tellement motivé à déclamer notre amour pour Nuno, avec Talasquin, qu'on s'en est à peine rendu compte ! M. Bettencourt est toujours un monstre de charisme, de technique, de sympathie. Sans compter qu'il parait le même âge qu'il y a 20 ans cet enfoiré ! J'adore son groove naturel, et le groove du groupe tout entier en fait. Si le set commence fort avec le classique "Decadence dance", la suite est un peu plus bancale, avec des pics comme "Cupid's dead", "Monster" "Get the funk out" ou "Comfortably dumb", et des plus dispensables comme "Kid ego" ou "Am I ever gonna change". Y avait mieux à envoyer ce jour là. Pas la claque de la dernière fois donc, mais tout de même très appréciable.

Setlist :
Decadence Dance
It ('s a Monster)
Kid Ego
Play with Me
More Than Words
Cupid's Dead
Am I Ever Gonna Change
Flight of the Wounded Bumblebee / Get the Funk Out
Comfortably Dumb
Hole Hearted


J'abandonne l'espace aux marseillais de Dagoba déjà vus à la maison, pour revenir voir le Boogie du Quo ! Franchement je ne sais pas trop ce qu'ils foutaient sur une telle affiche, mais au vu de la grosse affluence générale et de leur patate, ils n'ont pas dénoté ! Au contraire c'était à leur image: excellente ambiance, fun, rythmé. Eux ils ont compris comment composer une setlist de fest ! Commencer par "Caroline" et finir par les entêtants "Wathever you want" et "Rockin' all over the world", c'est le triptyque gagnant ! Au milieu vous enquillez un "Paper plane", un "Big fat mama", un "Hold you back" qui fait taper du pied ou un récent "Beginning of the end" d'enfer, et vous aurez un aperçu du savoir faire des Status Quo, et de l'ambiance qu'ils peuvent insuffler. Même le poppy "In the army now" fut repris en choeur par nombre de metalleux de tous bords. Leur "The final countdown" à eux. Etonnant de les voir sous un soleil de plomb, mais rafraichissant et salvateur. Pourtant ils sont pas jeunes le gars. Mais leur enthousiasme et leur plaisir after all these years, c'est touchant. Définitivement fan.

Setlist :
Caroline
Paper Plane
Hold You Back
Rain
Rock 'n' Roll 'n' You
Beginning of the End
Big Fat Mama
The Oriental
Creepin' Up on You
In the Army Now
Roll Over Lay Down
Down Down
Whatever You Want
Rockin' All Over the World


Changement total de registre avec les Hatebreed, groupe US de Hardcore Metal, dont j'ai souvent lu les louanges scéniques. A la base ce n'est pas du tout un style que j'apprécie, mais alors là, belle claque en travers du pif ! Un bon gros son qui défenestre, une rage on stage, un hurleur qui en veut mais bien sympa et assez communicatif. Et même si sans connaitre c'est dur de rentrer dans leur monde, les morceaux sont assez efficaces pour scotcher le spectateur inculte. J'ai aimé leur hargne, leur attitude et leur puissance musicale. On prend un mur et on est content. On est maso mais content. Bonne découverte.

Je regarde trois chansons de Soulfly mais franco c'est toujours trop "jump" pour ma pomme. Max ressemble toujours autant à un clochard et leurs compos sont mauvaises. Bref, rien de neuf sous le soleil depuis ma dernière fois aux Gods of Metal 2006, à oublier. Notons tout de même qu'avoir deux jours d'affilée "Roots" et "Refuse/resist", c'est pas commun. Mais avantage Sepultura sans forcer.


Retour sur la Main stage 2 pour un autre dinosaure du Hard présent ce week end: Deep Purple. Beaucoup de monde, un son pas trop mal et... c'est tout ! C'est LA déception du fest pour moi. Déjà, eux n'ont rien compris au concept de setlist best of. Ok ils ont sorti un album récemment (très moyen pour pas dire pire), mais commencer par un "Rendez vous" très bof, et en placer un autre guère mieux en plein milieu, en si peu de temps de jeu, c'est une erreur.
Jouer deux morceaux de "In rock" ok, mais pas "Speed king", autre erreur. Enchainer les intros longuettes à la gratte ou aux claviers, ça fait tout retomber, autre erreur. Laisser chanter Gillian, fatal error. Il en peut juste plus. Je ne lui en veux pas, il a son âge. Sur les tournées depuis 2006 il agonisait sur "Highway star" en intro, ouf ils l'ont enlevé. Mais c'est pas mieux sur le reste. Il écourte les lignes vocales, il parle plus que ce qu'il chante, et ça me gâche des morceaux ultimes comme "Perfect strangers" ou "Black night". Et puis Jon Lord est mort, mais là on peut pas faire grand chose ! Non, serieusement, entre les longueurs, la setlist bof et l'interprétation globale, j'ai vraiment été déçu. Je resterai sur mes impressions antérieures en salle, et vais me réécouter "Perfect strangers" en studio pour retrouver le frisson.

Setlist :
Après Vous
Into the Fire
Hard Lovin' Man
Strange Kind of Woman
Uncommon Man
Lazy
Perfect Strangers
Space Truckin'
Smoke on the Water
Green Onions
Hush
bass solo
Black Night



Enfin, on prend place comme la veille au milieu de la mainstage opposée pour revoir Aerosmith comme il faut. Un de mes groupes fétiches, forever. Et quand je vois ce qu'ils continuent à proposer sur les planches, mon respect et mon admiration s'en trouvent encore renforcés ! Eux aussi ils ont dépassé la soixantaine, eux aussi ils ont abusé d'à peu près tout, et pourtant ça joue ! Ok Whitford et Hamilton ne sont pas les plus mobiles, mais Kramer groove derrière ses futs, Perry est à fond dans son trip, et bien sûr Tyler, frontman ultime par excellence, se donne toujours sans (trop) compter. Ils utiliseront souvent leur avancée de scène. Qui n'a été utilisée par aucun autre groupe de la journée pour cause d'interdiction du manager des Aero, ce qui est vraiment CON. Aussi con que d'interdire tout shoot de tous les groupes passant sur cette mainstage aux photographes autres que ceux des magazines pros ! Hallucinant comme décision... C'était la débilité du jour...

Pour en revenir au spectacle proprement dit, c'etait boooooooooooooon ! De l'énergie, du show, des lights, un écran géant vraiment utilisé, une version piano de "Dream on" qui restera dans les mémoires, un "Rats in the cellar" nerveux et inattendu, un "Mama Kin" fantabulissime (ma favorite yeah !), un "Livin' on the edge" toujours aussi bandant, pas de "Jaded" ou de "Pink" (mais malheureusement toujours cette ballade à la con du film "Armaggedon" qui fait pleurer les filles et Hervé !), un "Train kept a rolln'" d'enfer, deux morceaux du dernier opus qui passent bien pour moi qui aime ledit opus, ce "No more no more" peu courant que j'adore, l'inévitable "Walk this way" qui fout la banane, le rot de "Eat the rich" (dédicace ;) ), et "Same old song.." et "Back in the saddle", et la cover bien lourde de "Come together", et TOUT quoi ! Meme "Cryin'" !
Ouais j'aurai aimé "Janie's got a gun", "Rag doll" et "The other side" ou "Kings and queens". Mais je ne boude pas mon plaisir d'avoir vu tout ça, 20 ans après la tournée "Get a grip" presque jour pour jour ! Le clin d'oeil de Tyler sur "I don't want to miss a thing", qui fait chanter les choeurs en bord de scène à deux donzelles et Cherone et Nuno d'Extreme, avant d'embrasser amicalement ce dernier, preuve de leur complicité depuis toutes ces années. On s'est vraiment éclaté pendant 2 heures, avec assez d'espace autour de nous pour bouger, danser, chanter. Un combo qui ne m'a jamais déçu, un combo de légende, un combo qui riffera jusqu'à sa mort. Gloire à Aerosmith.

Setlist :
Back in the Saddle
Train Kept A-Rollin'
Eat the Rich
Love in an Elevator
Oh Yeah
Cryin'
Livin' on the Edge
Last Child
Freedom Fighter (Lead Vocals by Joe Perry)
Same Old Song and Dance
Rats in the Cellar
I Don't Want to Miss a Thing
No More No More
Come Together
Dude (Looks Like a Lady)
Walk This Way
Mama Kin

Rappel :
Dream On
Sweet Emotion


pendant ce temps là (par Abigail) :


Killers : Comme à la maison !

Pour moi voir Killers au Hellfest c'est comme faire un concert du samedi soir dans le village voisin ! Habitante de la région Basque, c'est donc avant tout des potes que je viens soutenir, mais aussi prendre le plaisir d'entendre une énième fois certains classiques de nos amis. Temps de route oblige, c'est donc sur "Le Fils de La Haine" que j'arrive. Trop tard pour pouvoir shooter mais assez tôt pour profiter du live. Mon dernier concert du groupe remonte a deux mois où le groupe jouait sans batterie. Et là, la présence d'un vrai batteur (Vincent Roubiere) se révèle quand même être un plus, car le sieur assure bien derrière ses fûts !! 30 minutes c'est (trop) court et il faut faire des choix. "Imido" est excellente et représente le dernier album avec "Txoria Txori". "Mauvaise Graine", "Tricheurs", Killers dégoupille les grenades basques de leur Heavy efficace. Le temps passe vite et c'est dommage, nous n'aurons droit qu'à une version courte de l'Assassin, "pour chanter" comme le précise notre ami Bruno, et en effet le chant du public continuera de résonner après la fin du concert, soulignant l'envie du public d'en avoir un peu plus. Mais heureusement pour continuer l'expérience un double live du groupe vient de sortir. A revoir vite sur scène plus longtemps !

setlist :
Les pieds sur scène
Le côté sombre (intro)
Le fils de la haine
Maître du Metal
Tricheurs
Mauvaise graine
Noir comme le sang
Imido
Le loup
Txoria txori
L'assassin (intro + solo final)


Skyclad : le retour des anglais


Voilà un des live que j'attendais depuis des années, mon seul concert du groupe étant un show intimiste acoustique au Hard Rock Café, il me tardait de voir le côté électrique de la formation. La patience est récompensée et c'est donc à l'ombre de la Temple que je prendrais mon plaisir. La tente est blindée pour accueillir les maitres du Folk Metal qui envoient direct deux boucheries en entrée : Inequality Street et Penny Dreadful de l'excellent Irrational Anthems. Le groupe a l'air visiblement très content d'être là et en profite pour inviter sur scène pour les 2/3 du show Dave Pugh en renfort à la deuxième guitare (qui a officié dans Skyclad toute la première moitié des 90's). A part 2 titres de l'album de 2004 (Semblance of Normality), tous les morceaux proviennent des premiers albums pour ce set spécial Hellfest dont le premier album es le mieux représenté avec pas moins de 5 titres. Un régal pour les oreilles mais également pour mon objectif.


Le charisme des membres, les lights et leur jeu de scène est superbe. Georgina Biddle à un sourire jusqu'au oreilles et un joie communicative, trimballant son violon d'un bout à l'autre de la scène. Le groupe s'éclate et le duo Ramsey-English fonctionne à merveille. Brian Ross regarde ses coéquipiers de Satan sur le bord de la scène. Kevin Ridley est maintenant dans le groupe depuis 10 ans et ajoute une touche folklorique supplémentaire avec sa guitare acoustique. La chaleur est limite intenable sous la tente mais le concert en vaut la peine. Un concert trop court à mon goût !


Hellfest : les dernières chroniques concerts

(mon) Hellfest 2018, 3-3 : Orden Ogan, The Good the Bad & the Zugly, The Lords of Altamont, L7, Tombs, Nebula, Les Sheriff, Arch Enemy, Megadeth, Baroness, Alice in Chains, Iron Maiden, Amenra, Carpenter Brut en concert

(mon) Hellfest 2018, 3-3 : Orden Ogan, The Good the Bad & the Zugly, The Lords of Altamont, L7, Tombs, Nebula, Les Sheriff, Arch Enemy, Megadeth, Baroness, Alice in Chains, Iron Maiden, Amenra, Carpenter Brut par Philippe
Hellfest, Clisson, le 03/07/2018
Troisième jour de festival après une nuit un peu courte, la fatigue commence quand même à se faire sentir (et nos chaussures, aussi...), dans ce "Vietnam pour quadras émasculés"... La suite

(mon) Hellfest 2018, 2-3 : Redemption, Pensées Nocturnes, Get the Shot, Jessica93, L7, Turnstile, Ho99o9, Heilung, Memoriam, Terror, Body Count, Madball, Dead Cross, Neurosis, Dimmu Borgir en concert

(mon) Hellfest 2018, 2-3 : Redemption, Pensées Nocturnes, Get the Shot, Jessica93, L7, Turnstile, Ho99o9, Heilung, Memoriam, Terror, Body Count, Madball, Dead Cross, Neurosis, Dimmu Borgir par Philippe
Hellfest, Clisson, le 23/06/2018
Deuxième journée dans l'enfer - vraiment tout relatif - du Hellfest. Comme nous sommes accueillis dans un campement de thrashmetalheads très pointus, on y entend régulièrement au... La suite

(mon) Hellfest 2018, 1-3 : Malemort, Bunkum, Bukowski, The Walking Dead Orchestra, Darkenhöld, The Chris Slade Timeline, Sons of Apollo, Celeste, Joan Jett, Meshuggah, Mysticum, Europe, Hollywood Vampires, Bad Religion, Judas Priest, Napalm Death, A Perfect Circle en concert

(mon) Hellfest 2018, 1-3 : Malemort, Bunkum, Bukowski, The Walking Dead Orchestra, Darkenhöld, The Chris Slade Timeline, Sons of Apollo, Celeste, Joan Jett, Meshuggah, Mysticum, Europe, Hollywood Vampires, Bad Religion, Judas Priest, Napalm Death, A Perfect Circle par Philippe
Hellfest, Clisson, le 22/06/2018
"Eh, les copains ! Si on se sortait les doigts avant d'être trop vieux, et si on arrêtait d'aller flâner ici ou là dans des festivals metal, du Sonisphère au Graspop ou au... La suite

HELLFEST 2017 - JOUR 3 : SLAYER, CORONER, EMPEROR, METAL CHURCH, BLUE OYSTER CULT, PENTAGRAM, BLACK STAR RIDERS, HIRAX en concert

HELLFEST 2017 - JOUR 3 : SLAYER, CORONER, EMPEROR, METAL CHURCH, BLUE OYSTER CULT, PENTAGRAM, BLACK STAR RIDERS, HIRAX par Holy Vier
Clisson, le 18/06/2017
HELLFEST JOUR 3 Troisième et dernier jour, et canicule attendue avec 33 degrés dans l'après-midi. Heureusement, quasiment rien à voir pour nous sur les mainstages... La suite

Aerosmith : les dernières chroniques concerts

HELLFEST 2017 - JOUR 2 : AEROSMITH, APOCALYPTICA, AIRBOURNE,  KREATOR, SAXON, TRUST, DEE SNIDER, STEEL PANTHER, PRETTY MAIDS, UGLY KID JOE, THE TREATMENT, PHIL CAMPBELL & THE BASTARD SONS, CRYPT SERMON, THE DEAD DAISIES en concert

HELLFEST 2017 - JOUR 2 : AEROSMITH, APOCALYPTICA, AIRBOURNE, KREATOR, SAXON, TRUST, DEE SNIDER, STEEL PANTHER, PRETTY MAIDS, UGLY KID JOE, THE TREATMENT, PHIL CAMPBELL & THE BASTARD SONS, CRYPT SERMON, THE DEAD DAISIES par Holy Vier
Clisson, le 17/06/2017
HELLFEST JOUR 2 Après une courte mais bien reposante nuit à l'hôtel (ben ouais, on apprécie le confort à un certain âge), on revient sur le site à midi pour encore une très... La suite

Aerosmith + The Cranberries + Stereophonics par Gandalf
1er jour Heineken Jammin' Festival à Venise, le 03/07/2010
Allez, ca faisait un moment qu'on s'était pas fait un big big festival, assez généraliste, drainant des dizaines de milliers de personnes... Après le Werchter 2007 en Belgique, le Pinkpop 2008 en Hollande, place au Heineken Jammin' Festival à Venise ! L'occasion de combiner encore une fois une jolie destination à visiter, et de bons lives en... La suite

Aerosmith par Gandalf
Bercy Paris, le 19/06/2007
Aero de retour en Europe, 10 ans après leur dernier passage ! ça ne peut se manquer, même en pleine semaine ! Et encore moins quand ça tombe sur le chemin de retour du Fields of rock hollandais ! Un groupe phare et totalement symbolique de mon adolescence, un de mes premiers lives metal majeurs pour la tournée "Get a grip", un des putains de... La suite

Aerosmith par Jérôme
Paris Bercy, le 19/06/2007
Je ne suis pas spécialement un fan, n'ai que 2 albums (le plus connu "get a grip" + 1 live) mais j'étais curieux de voir ce groupe de sexagénaires au passé sulfureux. Pas déçu. Quelle énergie et quelle puissance ! Un Bercy avec plusieurs générations déchaînées et un Steven Tyler qui lui rendait bien, des guitares hurlantes (Joe Perry la classe), un... La suite

Deep Purple : les dernières chroniques concerts

The Iron Troopers + Into the Deep + Zepset en concert

The Iron Troopers + Into the Deep + Zepset par Jérôme Justine
Salle Dumoulin, Riom, le 08/12/2018
En ce samedi 8 décembre 2018, c'est vers la belle ville d'Auvergne nommée Riom le Beau, et plus exactement vers une Puce à l'Oreille délocalisée dans la Salle Dumoulin que je me... La suite

Ian Paice (Deep Purple) with Purpendicular + Bohemian Supermarket en concert

Ian Paice (Deep Purple) with Purpendicular + Bohemian Supermarket par Jérôme Justine
la Puce à l'Oreille, Riom, le 26/01/2018
Pour la première fois de ma vie je vais écrire une chronique de concert de la main gauche. Je ne sais pas si cela changera grand-chose à sa qualité, mais pour moi cela ajoute une... La suite

HELLFEST 2017 - JOUR 1 : DEEP PURPLE, MONSTER MAGNET, OBITUARY, MINISTRY, POWERWOLF, DEVIN TOWNSEND PROJECT, QUEENSRYCHE, AVATAR, EVERGREY, ANIMAL AS LEADERS, BOOZE & GLORY, MYRATH et SIDILARSEN en concert

HELLFEST 2017 - JOUR 1 : DEEP PURPLE, MONSTER MAGNET, OBITUARY, MINISTRY, POWERWOLF, DEVIN TOWNSEND PROJECT, QUEENSRYCHE, AVATAR, EVERGREY, ANIMAL AS LEADERS, BOOZE & GLORY, MYRATH et SIDILARSEN par Holy Vier
Clisson, le 16/06/2017
HELLFEST JOUR 1 Arrivée à 11 heures, et le temps de passer les contrôles, on découvre un site très sensiblement agrandi devant les mainstages, et trois écrans géants qui... La suite

Deep Purple/RavenEye en concert

Deep Purple/RavenEye par Gandalf
Le Dôme à Marseille, le 02/11/2015
Mon fils, après quelques titres de DP :"Mais c'est normal que le chanteur il disparaisse souvent ?!" Moi même :"Oui oui, c'est pour lui reposer la voix, il est plus tout... La suite

Extreme : les dernières chroniques concerts

Rock of Ages festival : Twisted Sister + Extreme + Quireboys + Loaded en concert

Rock of Ages festival : Twisted Sister + Extreme + Quireboys + Loaded par Gandalf the Ghost
Palasharp à Milan, le 13 septembre 2008
Première edition du Rock of Ages italien en ce mois de septembre 2008, et l'occasion pour moi de revoir Extreme reformés 14 ans après leur ouverture pour Aerosmith sur la tournée... La suite

Extreme en concert

Extreme par Gandalf
Elysée Montmartre à Paris, le 04/11/2008
Après la claque assez monumentale prise à Milan en septembre dernier, lors du Rock of ages, il etait littéralement impossible que je ne revoye pas Extreme sur leur court european... La suite

Hatebreed : les dernières chroniques concerts

Nostromo + Hatebreed en concert

Nostromo + Hatebreed par Sodis Xiii
Six-Fours-la-Plage, le 14/06/2017
Pour beaucoup de metalleux, ce mercredi est une journée sous le signe de l'excitation et du stress. Excitation car c'est la veille du départ pour le HELLFEST, et stress car on a... La suite

Hellfest 2016 1er jour (Rammstein, Nashville Pussy, Le Bal des Enragés, Halestorm, Mass Hysteria, Anthrax, Turbonegro, Bullet For My Valentine, Hatebreed, Volbeat, Dropkick Murphys) en concert

Hellfest 2016 1er jour (Rammstein, Nashville Pussy, Le Bal des Enragés, Halestorm, Mass Hysteria, Anthrax, Turbonegro, Bullet For My Valentine, Hatebreed, Volbeat, Dropkick Murphys) par Abigail Darktrisha
Clisson , le 17/06/2016
Après l'anniversaire pour les 10 ans du festival l'an dernier, c'est donc toujours avec autant d'ardeur que s'ouvrira cette deuxième décennie musicale en ce mois de juin... La suite

Napalm Death + Hatebreed en concert

Napalm Death + Hatebreed par jorma
Le Moulin - Marseille, le 17/02/2014
Une vie, que dis-je, une éternité que je n'avais pas remis les pieds à la salle du Moulin ! Fermée pour travaux pendant une période beaucoup trop longue et rouverte depuis quelques... La suite

Hatebreed, Forest In Blood, Danforth par Willyisaheadbanger
Le Nouveau Casino, le 11/10/2004
Hatebreed + Forest in blood + Danforth. Concert au nouveau casino et le show est ouvert par le groupe danforth que je ne connaissait pas et dont je ne suis meme pas sur du nom. Bon set, bon chanteur mais le pit a un peu de mal à s'énerver malgré les demandes répétées du bassiste. Toutefois pour ce groupe semble en avoir énormement dans... La suite

Killers (Heavy metal) : les dernières chroniques concerts

Franz Ferdinand+The Killers+The Zutons+The Kills par Marc
Zénith - Paris, le 04/11/2004
Après avoir investi le Zénith de Lille quelques jours auparavant dans le cadre du festival des Inrocks 2004(organisé par le célèbre hebdo culturel), les Ecossais de Franz Ferdinand remettent le couvert en ce jeudi 4 novembre. Ils sont cette fois accompagnés de The Killers, The Kills (des faux-frères!!) et de The Zutons. Belle affiche en... La suite

Nosfell + The Killers + Andrew Bird + Balkan Beat Box + The Bravery + Plantlife + Louise Attaque + TTC (Eurockeennes de Belfort 2005) par Pierre
Eurockéennes, Belfort, le 03/07/2005
Le dimanche s'annonçait être pour moi la journée la moins exitante de ces Eurocks Et effectivement elle n'a pas très bien commencé. Le premier concert de ma journée était Nosfell. Je restais sur un souvenir mémorable de son concert au Poste à Galène en mars dernier (voir ici) même si son duo la veille avec le groupe Ez3kiel ne m'avait pas aussi... La suite

KILLERS/ KOB/ LETHAL LASH par Anne
Club Dunois PARIS, le 23/02/2002
Une tuerie, un grand moment, un concert METAL comme on en rêvait. KILLERS a plié tout le monde - Les loups sont entrés dans Paris et ont tout brûlé, KOB s'est déchainé, LETHAL LASH a déplié ses ailes. Nombreux sont ceux qui ont entendu les comptes-rendus et les réactions émerveillées mais qui n'étaient pas là. La salle était pleine et ça... La suite

Skid Row : les dernières chroniques concerts

Saxon + Skid Row en concert

Saxon + Skid Row par Abigail Darktrisha
@ Bikini Toulouse (Ramonville), le 26/11/2014
Deux grands noms du heavy et du glam-punk des années 70 et 80 ça ne se manque pas, de plus aucune date n'étant planifiée sur le territoire espagnol, ce sera direction le pays... La suite

Skid Row par Gandalf
Elysée Montmartre à Paris, le 11/11/2007
Skid Row un dimanche dans la capitale, c'etait une bonne occase de voir ce que valait ce combo si cher à mes jeunes années metalliques adolescentes, tant de temps après, et surtout, sans Sebastian Bach, LE leader charismatique du groupe, parti y a bien longtemps... Pour les avoir vu sous leur formation initiale y a 12 ans, et pour avoir vu Bach en... La suite

Skyclad : les dernières chroniques concerts

Skyclad en concert

Skyclad par Gandalf
Le Korigan - Luynes, le 28/10/2010
Il y a des dates qui marquent la vie d'un metalleux, on sait pas vraiment pourquoi, car ce n'etait pas les meilleures ou les plus exceptionnelles, mais on s'en souvient et on en... La suite

Soulfly : les dernières chroniques concerts

Sonisphère : Armored Saint, Faith No More, Lacuna Coil, Machine Head, Marilyn Manson, Porn Queen, Soulfly, The Darkness, Wolfmother par Rama
Snowhall Park - Amnéville, le 08/07/2012
Après un Sonisphère 2011 hors norme, les amateurs de métal ont retrouvé le Galaxie d'Amnéville les 07 et 08 Juillet 2012. Une deuxième édition "light", due, notamment, à l'annulation de dernière minute d'Evanescence suite au décès de la grand-mère d'Amy Lee. Ajoutons à cela les aléas climatiques qui ont également contraint l'annulation de Bloody... La suite

Korn + Soulfly par Mekaharet KoRnLoveuz
Zenith, Lille, le 06/06/2006
Dès que j'ai su qu'ils passaient à 20km de chez moi, j'ai hurlé à mon copain d'allumer le contact de notre voiture et de me conduire à la billetterie la plus proche (ce qu'il a fait avec un grand sourire étant tout aussi fou de KoRn que moi !) Le 06 Juin 2006, 19H après 3h30 d'attente dans le froid devant le zenith, les portes ouvrent enfin,... La suite

Gods of Metal 2006 (Gunsn roses, Alice in Chains, Korn, Def Leppard, Stratovarius...) par Gandalf
Idroscalo à Milan, le 04/06/2006
Cette année, les Gods of Metal fetaient leurs 10 ans. Et pour l'occase, les organisateurs avaient décidé de nous proposer un truc inédit ! Quatre jours de warm up et les Gods de 22h45 à 1h15 le dimanche soir, au lieu des deux habituels ! Qui plus est, dans un lieu inédit jusqu'alors: l'Idroscalo parc à Milan. Un genre de grand parc municipal avec... La suite

SOULFLY par christophe de Rouen
BATACLAN-Paris, le 19/03/2006
Le line up n'a pas bougé, set list solide, que du lourd, Dino prends de l'envergure (supers solis, notamment de l'accoustique flamenco) tous les titres phares y sont passés (y compris du SEPULTURA), le son était au début un peu "brouillon", mais petit à petit tout s'est mis en place, le groupe s'est même senti bien ; la salle était pleine à craquer... La suite

Status Quo : les dernières chroniques concerts

Rock Fest Barcelona 2015 (Part 1/2) : Saxon + Status Quo + Nightwish + Scorpions + Wasp + Dream Theater  + Sabaton  en concert

Rock Fest Barcelona 2015 (Part 1/2) : Saxon + Status Quo + Nightwish + Scorpions + Wasp + Dream Theater + Sabaton par Gandalf
Parc de Can Zam, Barcelone, le 23/07/2015
2eme édition pour ce festival espagnol en milieu urbain, première fois pour nous, et j'espère qu'il y aura un nouveau cru l'an prochain avec une aussi belle affiche, parce que... La suite

Status Quo + Wille and the Bandits en concert

Status Quo + Wille and the Bandits par Gandalf
Le Dôme - Marseille, le 05/04/2011
Même pas 4 ans après leur dernier passage dans le coin, les Status Quo reviennent nous distiller leur art consommé du Hard-Boogie. Nous etions encore moins qu'alors pour... La suite

Status Quo + Willie & The Bandits en concert

Status Quo + Willie & The Bandits par Abigail Darktrisha
Halle Tony Garnier, Lyon, le 03/04/2011
Après leur dernière prestation en octobre 2010 au zénith de St Étienne, les papys du rock'n'roll, Status Quo, les "Tontons flingueurs" sont de retour dans nos contrées à la... La suite

Status Quo par Rama
Zénith - Clermont Ferrand, le 11/10/2007
Après une première partie assurée par le sympathique quatuor canadien THE TREWS, les STATUS QUO investissent la scène du zénith à 21h00 pétantes. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça le fait ! En effet, les britanniques sont en forme et vont envoyer le bois pendant 1h45. Les lights sont soignés et la set liste laisse la part belle au... La suite

Clisson, France : les dernières chroniques concerts

(mon) Hellfest 2018, 3-3 : Orden Ogan, The Good the Bad & the Zugly, The Lords of Altamont, L7, Tombs, Nebula, Les Sheriff, Arch Enemy, Megadeth, Baroness, Alice in Chains, Iron Maiden, Amenra, Carpenter Brut en concert

(mon) Hellfest 2018, 3-3 : Orden Ogan, The Good the Bad & the Zugly, The Lords of Altamont, L7, Tombs, Nebula, Les Sheriff, Arch Enemy, Megadeth, Baroness, Alice in Chains, Iron Maiden, Amenra, Carpenter Brut par Philippe
Hellfest, Clisson, le 03/07/2018
Troisième jour de festival après une nuit un peu courte, la fatigue commence quand même à se faire sentir (et nos chaussures, aussi...), dans ce "Vietnam pour quadras émasculés"... La suite

(mon) Hellfest 2018, 2-3 : Redemption, Pensées Nocturnes, Get the Shot, Jessica93, L7, Turnstile, Ho99o9, Heilung, Memoriam, Terror, Body Count, Madball, Dead Cross, Neurosis, Dimmu Borgir en concert

(mon) Hellfest 2018, 2-3 : Redemption, Pensées Nocturnes, Get the Shot, Jessica93, L7, Turnstile, Ho99o9, Heilung, Memoriam, Terror, Body Count, Madball, Dead Cross, Neurosis, Dimmu Borgir par Philippe
Hellfest, Clisson, le 23/06/2018
Deuxième journée dans l'enfer - vraiment tout relatif - du Hellfest. Comme nous sommes accueillis dans un campement de thrashmetalheads très pointus, on y entend régulièrement au... La suite

(mon) Hellfest 2018, 1-3 : Malemort, Bunkum, Bukowski, The Walking Dead Orchestra, Darkenhöld, The Chris Slade Timeline, Sons of Apollo, Celeste, Joan Jett, Meshuggah, Mysticum, Europe, Hollywood Vampires, Bad Religion, Judas Priest, Napalm Death, A Perfect Circle en concert

(mon) Hellfest 2018, 1-3 : Malemort, Bunkum, Bukowski, The Walking Dead Orchestra, Darkenhöld, The Chris Slade Timeline, Sons of Apollo, Celeste, Joan Jett, Meshuggah, Mysticum, Europe, Hollywood Vampires, Bad Religion, Judas Priest, Napalm Death, A Perfect Circle par Philippe
Hellfest, Clisson, le 22/06/2018
"Eh, les copains ! Si on se sortait les doigts avant d'être trop vieux, et si on arrêtait d'aller flâner ici ou là dans des festivals metal, du Sonisphère au Graspop ou au... La suite

HELLFEST 2017 - JOUR 3 : SLAYER, CORONER, EMPEROR, METAL CHURCH, BLUE OYSTER CULT, PENTAGRAM, BLACK STAR RIDERS, HIRAX en concert

HELLFEST 2017 - JOUR 3 : SLAYER, CORONER, EMPEROR, METAL CHURCH, BLUE OYSTER CULT, PENTAGRAM, BLACK STAR RIDERS, HIRAX par Holy Vier
Clisson, le 18/06/2017
HELLFEST JOUR 3 Troisième et dernier jour, et canicule attendue avec 33 degrés dans l'après-midi. Heureusement, quasiment rien à voir pour nous sur les mainstages... La suite