Accueil Chronique de concert Opossum + Homosuperior + Dionysos
Mercredi 23 juin 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Opossum + Homosuperior + Dionysos

gymnase Gaillard à Allauch (13) 19 Octobre 2002

Critique écrite le par

En arrivant sur le parking du gymnase, après avoir cherché un p'tit moment, et en voyant la vingtaine de voitures garées, on s'est demandé si on avait bien fait de venir; pareil en voyant la petite (toute petite) centaines de jeunes gens locaux disséminés sur le terrain de basket de ce gymnase, décidément trop grand pour si peu de monde.


Mais dès le début des hostilités, ces questions se sont évanouies, évaporées pour laisser place à l'enthousiasme et à l'enchantement. C'est Opossum qui a ouvert le feu, à l'heure (ce qui est suffisamment rare pour le faire remarquer) et dans une ambiance plutôt maussade voire carrément austère.



Malgré leur bon esprit, leur talent et toute l'énergie qu'ils dégagent sur scène, la mayonnaise a eu du mal à prendre.
Shopping et Japanese Tourist s'enchainent dans l'indifférence du public (pourtant Dieu sait que ça donne la patate à n'importe quelle personne normalement constituée) et l'ambiance ne commence à se réchauffer que sur le dernier morceau Pizzaman découpé pour l'occasion en deux parties.



Personne n'a eu le temps de se mettre dedans (sauf les quelques fans dont moi-même) qu'ils sont déjà repartis.



Mais ça se passe comme ça en général dans les Tremplins, c'est toujours assez frustrant et on attendra le 8 Novembre pour les voir en tête d'affiche cette fois à l'Usine à Istres.

Un petit quart d'heure d'attente et ce sont les Homosuperior qui montent sur scène. Là, je ne serais quoi dire sur eux.



Ils arrivent déguisés en mecs super balèzes et le chanteur est cagoulé bizarrement (avec des bouts de pyjama sur la tête en guise de dread locks). Leur musique est un mélange assez bordélique de trip hop métal un peu trash et légèrement arabisant parfois.

On reconnait dans certains passages des ressemblances avec Tool et même parfois, avec les ambiances emises par le clavier, avec Craddle of Filth. Tout en étant en même temps parfaitement uniques en leur genre.!



Je dirais que malheureusement leur principale qualité est également leur pire défaut. C'est à dire qu'ils ne font aucune concession pour plaire au public et dans ce sens, ils jouent ce qui les fait réellement triper. Mais justement, ils sont beaucoup trop dans leur trip à mon goût et ils n'essaient pas de partager avec le public.
Les morceaux s'enchainent et je ne comprends pas le sens d'un seul d'entre eux. A tel point que lorsque qu'ils quittent la scène, j'éprouve une sorte de soulagement.



Je le répète, c'est vraiment dommage car ce sont apparemment des musiciens de grande qualité et notamment le bassiste, le batteur et le guitariste mais je n'ai vraiment pas compris leur délire.


Encore un bon quart d'heure d'attente et l'atmosphère se réchauffe de plus en plus, elle s'électrise même et les gens se rapprochent tous petit à petit de la scène.



Lorsque la lumière s'éteint, que la musique du bon, la brute et le truand retentit et que les cinq membres de Dionysos débarquent en costard noir (et jolie robe noire pour la merveilleuse Elizabeth) le peu de monde présent tente de faire un bruit du tonnerre, et ça fonctionne presque.



I love You, Can I, Tokyo Montana et John Mc Enroe s'enchainent dans une parfaite frénésie et c'est l'heure de Song for Jedi qui permet d'envouter les derniers rétissents. Mathias Malzieu (le chanteur) est un petit elfe bondissant qui ressemble à Beck voire même à Cloclo quand il danse comme un possédé,



il saute dans tous les sens, fait des roulades et se jette par deux fois dans le public (malgré l'absence de monde) tout en réussissant à chanter parfaitement (même si le son des voix est un peu pourri, il faut bien le dire).



Il est littéralement ahurissant, il déborde d'énergie, de sympathie et d'enthousiasme malgré le lieu où il se produit. Et ses comparses ne sont pas en reste non plus: la belle Elizabeth Ferrer qui s'excite tantôt sur son violon, tantôt sur son banjo, quand ce n'est pas sur le clavier ou le mini-xylophone, est absolument radieuse et talentueuse.



Mickael Ponton à la guitare et Eric Serra-Tosio à la batterie sont également irréprochables et merveilleusement plein d'entrain. Seul Guillaume Garidel à la basse semble un petit peu moins en forme, mais on ne lui en tiendra pas rigueur tellement le set de son groupe est remarquable.



Ils alternent les chansons pleine de patate comme Frog ou Anorak avec les chansons plus calme comme Western sous la neige, ils jouent même quelques uns de leur vieux morceaux comme Wet, Coccinelle ou New Eye Blues. Ils nous ont même offert un rappel de trois chansons!



Vraiment, s'il fallait passer une soirée dans sa vie à Allauch, c'était hier car le spectacle auquel on a eu droit pour 10 Euros était magique.



Merci à Dionysos de ne pas se prendre trop au sérieux et de s'être donné à fond dans un endroit aussi miteux que le gymnase d'Allauch.



S'ils passent près de chez vous n'hésitez pas, courez acheter vos places car je ne crois pas qu'il existe un groupe en France avec autant d'énergie, de talent et de bon esprit.



P.S: Babethouchka, je rêve de toi. Babethouchka je pense à toi. Babetouchka veux-tu de moi?



photos Hum !

 Critique écrite le 20 octobre 2002 par Ed Dazuntski


Anaïs : les dernières chroniques concerts

Anais en concert

Anais par Pirlouiiiit
Meson, Marseille, le 31/01/2020
Dans le documentaire Marseillais Yeah Yeah Yeah de Alexandra Musso la chanteuse batteuse de La Chasse faisait justement remarquer qu'il n'y a pas tant de groupe de filles que ça... La suite

Anaïs en concert

Anaïs par Chandleur
Le Trianon - Paris, le 09/05/2012
Anaïs est en crise. Keski va pas mon petit bouchon... La victoire de F.H ? Non car elle était happy few le 6 mai à la Bastille. Le petit rhume du jour, qui briderait sa voix ? Peut... La suite

Anaïs + Manu Larrouy en concert

Anaïs + Manu Larrouy par Blandine
Docks des Suds - Marseille, le 04/04/2009
Anaïs : un retour gagnant à Marseille Anaïs était hier soir en concert aux Docks des Sud de Marseille auxquels elle a mis le feu pendant deux... La suite

Maya Barsony + Anaïs en concert

Maya Barsony + Anaïs par Julyzz
Olympia - Paris, le 03/03/2009
La miss Anaïs enfin de nouveau à l'Olympia. On ne pouvait pas rater ça. On accueille d'abord la belle Maya Barsony. Ma première impression, collée aux enceintes : elle a... La suite

Dionysos : les dernières chroniques concerts

 -M-, Pascal Obispo, Ben Harper And The Innocent Criminals, Dionysos, Thérapie Taxi, Le Chemin des Chèvres, Hoshi (Ardèche Aluna Festival 2019) en concert

-M-, Pascal Obispo, Ben Harper And The Innocent Criminals, Dionysos, Thérapie Taxi, Le Chemin des Chèvres, Hoshi (Ardèche Aluna Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Ruoms, le 29/06/2019
Cette année, l'Aluna Festival se tenait les 27, 28 et 29 juin, je n'ai pu être présent que les deux derniers jours... Donc, vendredi 28 Juin, après être parti du boulot,... La suite

Dionysos en concert

Dionysos par Muguet
Théâtre Ledoux, Besançon (25000), le 20/05/2016
DIONYSOS, UN GENTIL VAMPIRE EN PLEINE FORME Dionysos. Un groupe que je suis depuis "Song for a Jedi", et l'album "Western sous la Neige" (2002). Groupe sous le charme... La suite

Dionysos + Watlers / Benhamou en concert

Dionysos + Watlers / Benhamou par Prakash
Théâtre Sylvain, Marseille, le 24/06/2015
Point de salle de concert fermée ce soir, ce sera à l'extérieur et au théâtre Sylvain que Dionysos nous accueille. On a l'impression d'être à un festival dans ce cadre magnifique... La suite

Fiesta des Suds : Frédéric Nevchehirlian + Dionysos en concert

Fiesta des Suds : Frédéric Nevchehirlian + Dionysos par Ysabel
Docks des Suds - Marseille, le 20/10/2012
A notre arrivée à la Fiesta Des Suds, un dilemme insolvable se présente à nous : Venus principalement pour entendre deux artistes ... Il va falloir choisir entre Dionysos et... La suite

Homosuperior : les dernières chroniques concerts

Cap'tain Carnasse's Maxi Monster Show (Colloque Phrénétique - Des Menaces pèsent sur l'Univers) en concert

Cap'tain Carnasse's Maxi Monster Show (Colloque Phrénétique - Des Menaces pèsent sur l'Univers) par Philippe
Marseille, Théatre du Moulin, le 28/09/2006
Plus d'un an après ses premiers méfaits et une très pimpante La suite

La Nuit de l'Horreur (Capitaine Carnasse / Homosuperior) en concert

La Nuit de l'Horreur (Capitaine Carnasse / Homosuperior) par Philippe
Le Moulin, Marseille, le 20/01/2006
J'arrive un peu à la bourre à cette soirée, où je compte bien retrouver Cap'tain Carnasse and his Mummy qui m'ont fait sacrément poiler la semaine dernière, en petit comité à... La suite

n Twin + -Lo- + HomosuperioR en concert

n Twin + -Lo- + HomosuperioR par Pirlouiiiit
Balthazar - Marseile , le 09/06/2005
Si j'attends encore un peu que l'une des personnes présente au concert fasse une chronique je risque d'avoir moi même oublié tout ce que j'ai vu et ressenti ce soir la. La soirée... La suite

Les Belles et les Clochards + Elektrolux + Homosuperior + Vibrion par Duarte
Balthazar - Marseille, le 30/09/2004
L'affiche était très sympa pour ce concert de soutien aux enseignants victimes de violences policières à Marseille. Malheureusement je suis arrivé un peu en retard donc j ai raté le premier groupe (Les Belles et les clochards). J'ai quand même pu voir une bonne partie d'Electrolux que j'avais déjà vu à la Machine à coudre en mars et que je... La suite

Jean-Philippe Barrios : les dernières chroniques concerts

RIT en concert

RIT par Pirlouiiiit
Lollipop Music Store, Marseille, le 25/10/2016
Yeah ! RIT se lâche enfin ! et c'est possible grâce à l'arrivée de Jean Phi à ses côté. J'ai un petit doute de quand mais je me souviens de m'être fait la réflexion à un de ses... La suite

Ghost Fish, un autre festin ... feat. Lacrymoboy, Nicola Marinoni en concert

Ghost Fish, un autre festin ... feat. Lacrymoboy, Nicola Marinoni par pirlouiiiit
Art-Cade, galerie des Grands Bains Douche de la Plaine, Mars, le 03/07/2014
Nous ne sommes allés qu'une fois pour le moment chez l'atypique et microscopique Sushi Qui rue goudard (il y a 2 ans) même si nous en avions gardé un bon souvenir. Du coup... La suite

L Rom en concert

L Rom par Pirlouiiiit
Roll'Studio, Marseille, le 09/02/2013
Il y a presque 2 ans j'avais la chance d'assister à l'un des premiers concerts de L.Rom quartet qui regroupait autour de Lionel Romieu et ses ouds, Jean-Yves Abecassis à la... La suite

Tante Hortense en concert

Tante Hortense par Pirlouiiiit
Café Julien, Marseille, le 29/10/2012
Il y a quelques semaines je recevais de la part de Stéphane Massy ce message "Chers amis, Vous n'êtes peut-être pas des professionnels, mais vous êtes des amis. Aussi votre... La suite

Opossum : les dernières chroniques concerts

Opossum (Avec Le Temps) en concert

Opossum (Avec Le Temps) par Hum !
Intermédiaire - Marseille, le 29/03/2002
Petit tour du côté de l'Intermédiaire en sortant de Charlelie Couture pour aller jeter une oreille à Opossum mais bon l'Intermédiaire un vendredi soir pour aller voir un groupe qui... La suite

Opossum (Printemps de Bourges 2003) en concert

Opossum (Printemps de Bourges 2003) par Pierre Andrieu
La Hune, Bourges, le 25/04/2003
C'est à midi pile que commence le concert d'Opossum sur la scène de La Hune. Le cocktail explosif délivré par ces quatre musiciens marseillais a fait un effet presque immédiat... La suite

Opossum (Festival avec le Temps) en concert

Opossum (Festival avec le Temps) par Pirlouiiiit
Intermédiaire - Marseille, le 22/03/2003
Tout juste rentré du concert de Christophe j'étais bien décidé à me jeter au lit, et arrivé dans ma chambre j'ai trouvé ce message de Bruno et Michael m'invitant à les rejoindre à... La suite

Opossum en concert

Opossum par Nounouche
Intermédiaire - Marseille, le 21/03/2003
Apres une journée tres chargé, je rentre chez moi pour un peu de repos "non non ! ! !" Me dit-on "opossum ce soir". Hop exit ma fatigue et notre petit groupe prend la direction de... La suite