Accueil Chronique de concert (mon) Marsatac 2005 : Vibrion, Laurent de Wilde, Busdriver, X-ecutioners, David Walters, The Herbaliser, Wang Lei, Birdy Nam Nam, B.O.S.S. & Joey Starr
Mardi 19 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

(mon) Marsatac 2005 : Vibrion, Laurent de Wilde, Busdriver, X-ecutioners, David Walters, The Herbaliser, Wang Lei, Birdy Nam Nam, B.O.S.S. & Joey Starr

(mon) Marsatac 2005 : Vibrion, Laurent de Wilde, Busdriver, X-ecutioners, David Walters, The Herbaliser, Wang Lei, Birdy Nam Nam, B.O.S.S. & Joey Starr en concert

Esplanade du J4, Marseille 23 septembre 2005

Critique écrite le par



L'arrivée sur le site de repli de Marsatac donne une bonne première impression : on se dit qu'on sera aussi bien sur le J4, dans une nuit assez douce, en plein air et en déambulant entre ces deux très beaux chapiteaux, qu'entassés dans ("feu") le Dock des Suds... Il faut dire que les organisateurs ont appris à être réactifs au fil des années, où il leur est arrivé toute les c... imaginables et même d'autres !



Nos protégés de Vibrion ouvrent le bal à l'heure pétante devant un chapiteau presque désert. Exactement comme au Café Julien ou je les découvris, je sais que ça ne les a jamais démontés ... Même notre photographe Pirlouiiiit n'est pas encore arrivé, c'est dire ! Pas démontée non plus par un son paraît-il pas terrible sur scène (dans le public c'était plutôt bien pourtant), la bande de slammeurs célestes déclame avec enthousiasme ses poèmes musicaux.



Connaissant l'album on profite encore davantage des diatribes de Fred Nevchehirlian et Eric Cartier ; par exemple l'hypnotique et youngodsesque Fusées qui fait irrésistiblement trépigner, la reposante Fresque et l'oppressante Cage... et toujours ce terrible et dérangeant texte J'ai 8 ans.



Le fameux solo a capella L'Amérique laisse le chanteur seul faire grosse impression devant un chapiteau mieux rempli. La Mer sait décliner les bleus est hautement adaptée au contexte, même si la fin du concert est perturbée par les gros beats qu'on entend chez les voisins (l'insonorisation entre 2 chapiteaux situé à 50 mètres, c'est pas évident).



Après Khora, on reste encore une fois tétanisé par le show de ce groupe de haute intensité pour qui veut bien lui prêter l'oreille. Chapeau Vibrion...



Je vais aller un peu plus vite pour les autres groupes dont j'ignorais généralement jusqu'à l'existence avant-hier... par exemple Laurent De Wilde qui fait un jazz techno techniquement très au point, avec montées et descentes impeccables.



Pendant un moment je me demande comment fait le batteur pour faire autant de bruit avec 2 bras, avant de comprendre que certains sons sont samplés. Quelques instants fasciné par une danseuse en transe, je réalise ensuite que c'est pas trop mon style (la musique, pas la danseuse).



La grosse surprise viendra de Busdriver. Imaginez un type tout seul, un black un peu bedonnant avec une barbe et des lunettes, et qui vous envoie un flow digne des plus grands, une diction fabuleuse qui permet malgré tout de comprendre grosso modo de quoi il parle. Il enchaîne reggae, rap, dance hall, et emporte l'adhésion sans aucun problème devant une scène enfin pleine.



A un moment je me crois dans 8 Mile avec toute la salle qui marque le rythme en bondissant un bras en avant. Pour finir Busdriver nous invite à supporter nos groupes locaux de hip hop plutôt que 50 Cent (en concert au Dôme ce soir), c'est bien ce qu'on est en train de faire d'ailleurs non ? Il nous laisse après un rap enflammé sur un beat techno tout à fait énorme.



X-ecutioners marque l'entrée dans le hip hop pur et dur, thématique plus ou moins avouée de cette soirée. 3 DJ's amerloques qui se lancent dans des longs solos de scratch, surement virtuoses, mais qui nous en bougent une sans toucher l'autre même quand ils utilisent un morceau d'Eminem. C'est un peu comme regarder un guitariste faire un trop long solo technique... ça manque un peu de chaleur.

On gagne donc l'autre chapiteau, encore une fois déserté, pour accueillir David Walters, 2ème bonne surprise de la soirée (hélas pas pris en photo par Pirlouiiiit qui devait roupiller sous l'autre chapiteau ...). Tout seul entouré de son petit bordel : percussions africaines, pédales d'enregistrement, guitare et instruments exotiques... On tombe instantanément sous le charme de ce type qui fait donc tout, tout seul, et surtout très bien. Human beat box, il s'enregistre en boucles successives et précises, pour créer des dubs parfaits (j'ai même pensé à Ez3kiel), des reggae enflammés par sa belle voix, ou bien un mambo irrésistiblement dansant. Ainsi qu'une très belle chanson à la guitare, qui est dédiée à son collègue venu espécialement des Antilles. La grande classe, il nous laisse tout énervés avec un afro beat sauvage, Awaaaa, David je pronostique que tu iras loin !!



Après 3 très bons concerts, on commence donc à se sentir très bien en gagnant Herbaliser. Mais il s'avère qu'on a mangé notre pain blanc. Le groupe de big band jazz-hop commence avec des chansons lentes et parfaitement ennuyeuses à mon goût (j'ai même pensé aux trucs entre les flash sur France Info tard le soir, c'est dire).

Je m'échappe vite fait pour aller découvrir Wang Lei, star underground en son pays, un DJ chinois qui mixe une techno plutôt lente, originale, à base de big beats et de sons organiques.
Je croise un collègue et prêterai donc une oreille distraite à cette musique, qui finit par s'emballer un peu au fur à mesure que du public arrive. Je me dis que même underground, l'avantage c'est qu'en Chine on a vite vendu 500 000 CD vu la taille du public !! Le brave garçon brandit un drapeau avec une feuille de cannabis, ce qui fait un peu sourire chez nous mais est probablement chez lui un acte purement subversif et digne du bagne !!



Je refais un petit tour à la fin de Herbaliser, devenu quand même bien mieux, carrément plus funky et plus agité (il me semble reconnaître une chanson de drum'n bass languide qui doit être sur l'excellente B.O. du film Snatch). Carton rouge en passant à l'espèce de gros connard de videur black qui rebalance en bas très violemment 2 ou 3 jeunes qui ont grimpé sur scène dans la fosse. Jamais vu un traitement aussi brutal même à des concerts de metal ! T'as de la chance que personne ne ce soit cassé le cou à cause de toi, espèce de brute !

Tant que j'en suis aux cartons, un rouge aussi pour l'organisation qui a oublié les handicapés - pas la moindre estrade, qui aurait pourtant été facile à installer à l'arrière de chaque chapiteau comme ça se fait en général. Je sais bien qu'ils ont été un peu bousculés mais quand même, ça fait peine de voir ces gens qui eux, ne voient rien ce soir. Il est vrai qu'au Dock des Suds c'était pareil, l'estrade était réservée aux huiles et les spectateurs roulants pouvaient bien mourir étouffés dans la fosse ou regarder les concerts sur écran géant... est-ce que ça se sent, là, comme j'aimais pas le Dock des suds ? Désolé, je m'égare.

Musicalement donc c'est de pire en pire en ce qui me concerne. Birdy Nam Nam, 4 DJ bien synchronisés de la tête et très sympathiques, mixent un gros hip hop électro assez sympa mais qui n'arrivera pas à me captiver (pas encore très bien compris pourquoi il fallait être 4 pour faire ça d'ailleurs, enfin...)



Pour avoir vu NTM il y a des années, je connaissais d'avance l'effet urticant que provoquerait Joey Starr sur moi, mais je suis allé le voir avec ses potes de B.O.S.S. histoire de lui donner sa chance. Il s'avère que ce fut tout à fait pitoyable.



Avec ses 3 collègues qui passent des disques de rap américain dont personne n'a rien à foutre, il se contente de haranguer la foule avec sa grosse voix, et ses fameux Bouuuuu ! qui évoquent au mieux une imprimante Xerox en phase de bourrage final...

Je fais donc des allers-retours avec l'autre chapiteau, pour constater que selon le sain principe des vases communicants, l'abruti braillard perd rapidement de son public au profit des 4 DJ qui, au moins, ne prennent pas la tête à tout le monde. Le seul moment presque supportable sera celui ou il fera sa partie d'une chanson de NTM (à base de po po po po), trois minutes à chanter sans boire de rhum ni faire chier ses DJ's, chapeau l'artiste (et surtout, que le c.. te pèle).

Fatigué d'errer en peine entre deux concerts, je me décide à regagner mes pénates, et recroise mon collègue avec plaisir : je constate que je ne suis pas le seul à avoir trouvé pénible ce rappeur méchamment sur le retour. Bilan de la soirée : trois très bons concerts, d'autres plaisants, des découvertes musicales... un assez bon moment même si le hip hop à tendance électro n'est pas réellement ma musique de prédilection.

Pas eu la force de rester pour la fin qu'Ultrateckel pourra donc raconter à ma place !! Longue vie à Marsatac, où je ne pourrai pas aller le lendemain, hélas, voire une programmation beaucoup plus rock et donc plus excitante à mon goût, pour laquelle je laisse donc aussi la main à un autre chroniqueur.

Photos Pirlouiiiit (visiblement moins mobile que Philippe) qui a trouvé que ca manquait un peu de guitares ...

Festival Marsatac : les dernières chroniques concerts

Festival Marsatac : Rejjie Snow, Kokoko, Nasser, Paul Kalkbrenner, Aloha Orchestra, Nekfeu... en concert

Festival Marsatac : Rejjie Snow, Kokoko, Nasser, Paul Kalkbrenner, Aloha Orchestra, Nekfeu... par Sami
Parc Chanot, Marseille, le 16/06/2018
Après le carton plein vendredi pour le concert d'IAM raconté par Laurent, quelques photos et lignes de la soirée de samedi, moins courue mais également sous le signe du rap et de... La suite

Festival Marsatac : IAM, Lomepal, Romeo Elvis, Petit Biscuit ... en concert

Festival Marsatac : IAM, Lomepal, Romeo Elvis, Petit Biscuit ... par lb photographie
Marseille Parc Chanot, le 15/06/2018
20 ans, le bel âge ! Marsatac fêtait cette année un anniversaire mémorable. Impossible de ne pas voir les choses en grand, 20 ans après. Et bien c'est chose faite avec une prog qui... La suite

Festival Marsatac 2017 : Meute + Die Antwoord + Kid Francescoli + Guirri Mafia + Nova Twins + WhoMadeWho en concert

Festival Marsatac 2017 : Meute + Die Antwoord + Kid Francescoli + Guirri Mafia + Nova Twins + WhoMadeWho par Lb Photographie
Parc Chanot à Marseille, le 24/06/2017
Une 19e édition - déjà - placée sous le signe du rouge (" Ton été sera rouge " qu'ils disent sur le site) et un festival qui gagne chaque année toujours plus de notoriété, autant... La suite

Festival Marsatac 2017 : Fonky Family, Soulwax, Princess Nokia, Demi Portion, Nicolas Jaar en concert

Festival Marsatac 2017 : Fonky Family, Soulwax, Princess Nokia, Demi Portion, Nicolas Jaar par Sami
Parc Chanot, Marseille, le 23/06/2017
Marsatac 19ème edition en mode papy de la résistance ce soir, principalement motivé par la venue de Soulwax cette année. Exit la friche de la Belle de mai, les organisateurs... La suite

David Walters : les dernières chroniques concerts

Dionysos + Watlers / Benhamou en concert

Dionysos + Watlers / Benhamou par Prakash
Théâtre Sylvain, Marseille, le 24/06/2015
Point de salle de concert fermée ce soir, ce sera à l'extérieur et au théâtre Sylvain que Dionysos nous accueille. On a l'impression d'être à un festival dans ce cadre magnifique... La suite

Arthur H & David Walters + Mellow Mark (festival Avec le temps) en concert

Arthur H & David Walters + Mellow Mark (festival Avec le temps) par Aureza
Espace Julien - Marseille, le 20/03/2013
Mellow Mark en première partie impose son style dans une salle déjà surpeuplée. La queue à l'entrée annonçait la couleur. Du monde partout. Le bonhomme vit en Allemagne, assez... La suite

Samenakoa + David Walters + la Mini Fanfare (les Portes Ouvertes Consolat - POC) en concert

Samenakoa + David Walters + la Mini Fanfare (les Portes Ouvertes Consolat - POC) par Pirlouiiiit
cours Joseph Thierry - Marseille, le 09/10/2010
Voyant que McYavell n'a finalement pas réussi à convaincre un de ses collègues de raconter cette soirée c'est donc à nouveau moi (et avec pas mal de retard sur la dite date) qui... La suite

Oaï Star + David Walters  en concert

Oaï Star + David Walters par
Espace Julien - Marseille, le 15/12/2009
Oaï Star et David Walters à l'Espace Julien, pour le compte de Virgin17 et son émission "Virgin17 part en live !", ne faisons pas la fine bouche, ça ne se refuse pas. Du tout. On... La suite

JoeyStarr : les dernières chroniques concerts

Joey Starr en concert

Joey Starr par Agent Massy
le Silo, Marseille, le 19/03/2019
Il s'agit d'un one-man show avec un pupitre et un canapé club sur scène. Public assez homogène, blanc, classe moyenne supérieure, 40 ans. Il s'agit de dire des textes classiques... La suite

Les Insus, Lilly Wood And The Prick, The Avener, Deluxe, Caribbean Dandee, Giedré, Bastille, Pandour (Paleo Festival 2016) en concert

Les Insus, Lilly Wood And The Prick, The Avener, Deluxe, Caribbean Dandee, Giedré, Bastille, Pandour (Paleo Festival 2016) par Lionel Degiovanni
Nyon, le 22/07/2016
Paléo Festival de Nyon 2016, dernier jour... Pandour Pour ce dernier jour moi, je démarre la journée avec le show case de Pandour, qui est un jeune groupe Suisse... La suite

SOLIDAYS - JOUR 3 : Garbage, Joeystarr, 1995, Bernhoft en concert

SOLIDAYS - JOUR 3 : Garbage, Joeystarr, 1995, Bernhoft par Fredc
Hippodrome de Longchamp, Paris, le 24/06/2012
Joeystarr DIMANCHE 24 JUIN 2012 Temps : Only Happy When It Rains On a vu : Maïtena Biraben sous deux parapluies et les pieds dans la gadoue. BERNHOFT - Scène Dôme -... La suite

Joey Starr en concert

Joey Starr par Camicam
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 09/12/2011
Sorry pour Degom mais le concert a démarré bien à l'heure alors que moi je suis toujours en retard. Toujours difficile de chroniquer un artiste qu'on adore d'autant que je... La suite

The Herbaliser : les dernières chroniques concerts

The Herbaliser / Hugo Kant en concert

The Herbaliser / Hugo Kant par Ysabel
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 20/04/2013
Une soirée, pour le festival Tighten Up, qui commence avec très peu de monde au Cabaret Aléatoire ... Pas grave. Même seule, l'équipe de Concerts en Boîte est toujours fidèle au... La suite

The Herbaliser en concert

The Herbaliser par stéphane Sarpaux
L'Usine à Istres, le 21/10/2008
Un peu moins de 150 curieux pour aller voir The Herbaliser sur la scène de l'Usine à Istres. Certes, c'est à Istres, certes, c'est en semaine, certes, c'est en pleine Fiesta des... La suite

Festival Skabazac : Sick of It All + Dan le Sac + The Herbaliser + David Caretta + Arno +Does it offen you, yeah! + Tiken Jah Fakoly + Does It Offend You, Yeah? + Raekwon & Ghostface Killer + Digitalism par julien
Skabazac à Sébazac, le 14/06/2008
Samedi 14 juin 2008...le soleil se lève sur Sébazac. Ravitaillement chez Edouard et on se met à la recherche du cours d'eau le plus proche...la région est magnifique...Millau, Rodez...ah l'Aveyron !!! On tombe sur un charmant coin de verdure en bordure de l'Aveyron (le ruisseau)... On en profite pour se reposer et commencer à rédiger les... La suite

Kid Koala / The Herbaliser / X-Ecutioners / Vibrion / Birdy Nam Nam / Busdriver (Festival Marsatac) par Ultrateckel
J4 - Marseille, le 23/09/2005
Bon, puisque je n'ai pas vu les mêmes groupes que Philippe et qu'en plus je n'ai pas forcément le même avis sur ceux qu'on a vu tous les 2, je fais ma petite chronique... Tout d'abord et définitivement, la place où il fallait être hier soir pour tout fana de hiphop (genre dont je suis complètement fan que depuis quelques années, mais maintenant... La suite

Vibrion : les dernières chroniques concerts

Vibrion + Daffysam en concert

Vibrion + Daffysam par Pirlouiiiit
Nomad Café - Marseille, le 09/05/2008
Un petit mot vite fait à propos du concert de vendredi dernier (alors que personne n'a encore laissé de trace des concerts de Elektrolux, Spleen + Yael Naim , Massilia Sound... La suite

Lo Cor de la Plana, Vibrion, Moussu T, Grand Corps Malade (Fiesta des Suds 2006) en concert

Lo Cor de la Plana, Vibrion, Moussu T, Grand Corps Malade (Fiesta des Suds 2006) par Philippe
New Dock des Suds, le 26/10/2006
Comme toujours c'est avec réticence que je vais à la Fiesta des Suds, faux festival (pas de pass = pas de festival), vraie pompe à subventions, "fête populaire" du moins quand les... La suite

Nawal, Bains Douches & guests, Anita & Trio Fernandez, Musard, Anaïs, Vibrion (Marseille Solidarité Liban) en concert

Nawal, Bains Douches & guests, Anita & Trio Fernandez, Musard, Anaïs, Vibrion (Marseille Solidarité Liban) par Philippe
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 22/09/2006
Bien belle initiative ce soir, organisée par un collectif formé pendant l'été et manifestation placée fort intelligemment (pour éviter tout blabla sur une possible dérive... La suite

Vibrion par Delphine
Théatre des Salins - Martigues, le 25/11/2005
La voûte de la salle s'étoile, les lumières diminuent et c'est dans la chambre noire de la petite salle des Salins qu'apparaissent cinq silhouettes voilées voilant les volutes de la scène naissante : les membres du groupe Vibrion. Guitare et violoncelle initient les premières mesures. Le temps s'écorche, se libère. Suspension. Et chacun de se... La suite

Wang Lei : les dernières chroniques concerts

The Herbaliser / X-Ecutioners / David Walters / Joey Starr / Birdy Nam Nam / Wang Lei (Festival Marsatac) par stéphane Sarpaux
J4 - Marseille, le 23/09/2005
Le petit frère des Transmusicales de Rennes (dixit les organisateurs) a tenu toutes ses promesses pour sa première grande soirée. Première constat : il y avait (beaucoup) de monde. Le pari de Marsatac, 7e édition, est en passe d'être tenu, en tout cas, du côté du public qui s'est déplacé en masse et de loin (j'ai même vu une plaque... La suite

Esplanade du J4, Marseille : les dernières chroniques concerts

Fiesta des Suds 2021 : Balthazar, Meute en concert

Fiesta des Suds 2021 : Balthazar, Meute par Sami
Esplanade J4, Marseille, le 09/10/2021
Troisième et dernier soir pour cette 30ème édition de la Fiesta des Suds, après une belle ouverture jeudi et un apparemment beau concert de Woodkid le lendemain. Ce samedi... La suite

Fiesta Des Suds 2021 : Selah Sue, Gael Faye, Hervé, Instrumentarium, Rocio Marquez en concert

Fiesta Des Suds 2021 : Selah Sue, Gael Faye, Hervé, Instrumentarium, Rocio Marquez par Sami
Esplanade J4, Marseille, le 07/10/2021
Retour à la Fiesta des Suds après une année d'absence, encore une fois au J4, comme depuis quelques éditions déjà. Jauge réduite mais quand même beaucoup de monde pour ce premier... La suite

Catherine Ringer chante Les Rita Mitsouko + Sovox + Fred Nevché (Fiesta des Suds 2019) en concert

Catherine Ringer chante Les Rita Mitsouko + Sovox + Fred Nevché (Fiesta des Suds 2019) par Sami
J4, Marseille, le 10/10/2019
C'est parti pour la 28ème édition de la Fiesta des Suds, encore une fois au J4 pour trois soirées évidemment toujours très courues. L'endroit est plus visuellement beau que les... La suite

Cavalas Underground + Hyphen Hyphen + Agar Agar (Boulégan Festival) en concert

Cavalas Underground + Hyphen Hyphen + Agar Agar (Boulégan Festival) par Zulone
Marseille - J4, le 07/06/2019
Seconde édition du Boulégan Festival à Marseille J4:) LA bonne ambiance du sud se fait sentir en ce premier soir de festival, les commerçants locaux sont présents pour nous... La suite