Accueil Chronique de concert Tess Parks & Anton Newcombe, Melvins, Wand, Destruction Unit, The Dead Mantra, K-X-P, Indian Jewelry, The Octopus Project, Lumerians, Death And Vanilla, Solids, King Khan & BBQ Show, Noveller, The Blind Suns (Festival Levitation France 2015)
Samedi 20 octobre 2018 : 13902 concerts, 25206 chroniques de concert, 5229 critiques d'album.

Chronique de Concert

Tess Parks & Anton Newcombe, Melvins, Wand, Destruction Unit, The Dead Mantra, K-X-P, Indian Jewelry, The Octopus Project, Lumerians, Death And Vanilla, Solids, King Khan & BBQ Show, Noveller, The Blind Suns (Festival Levitation France 2015)

Tess Parks & Anton Newcombe, Melvins, Wand, Destruction Unit, The Dead Mantra, K-X-P, Indian Jewelry, The Octopus Project, Lumerians, Death And Vanilla, Solids, King Khan & BBQ Show, Noveller, The Blind Suns (Festival Levitation France 2015) en concert

Le Chabada, Angers 18&19 septembre 2015

Critique écrite le par




Troisième édition pour Levitation France, les 18 et 19 septembre à Angers, au Chabada, avec cette année encore une prog de tous les diables, à la fois hyper indé, psyché à souhait, ouverte sur d'autres territoires sonores et surtout méchamment stimulante...



The Blind Suns

C'est The Blind Suns qui lance le festival, avec un set rock shoegaze carré et classe, strié de fortes et belles réminiscences des œuvres de Jesus And Mary Chain, plus un petit côté Raveonettes (grâce au suave chant féminin).



Noveller

S'ensuit une très atmosphérique prestation de Noveller, qui démontre une aptitude remarquable à faire tripper avec une guitare, des effets et des projections. Cette noise psyché cosmique fait indéniablement marcher la machine à fantasmes...



Solids

Dans un style radicalement différent, le duo canadien Solids enchaîne les titres survoltés d'obédience shoegaze grunge. Au menu, batterie saccagée, guitare en pétard à la J. Mascis et chant façon Lou Barlow. C'est virulent, très efficace en live, le volume ne cache pas l'existence d'une écriture assez bluffante et ça donne envie de se jeter partout.



K-X-P

Comme le krautrock psychotique des Finlandais de K-X-P, une sorte de secte avec trois authentiques dérangés aux manettes. Planqués sous leurs capuches et peu éclairés, ce qui donne une délicieuse sensation de messe noire, les deux batteurs et le chanteur/guitariste/" synthés man " ont pour but de faire exploser le cerveau du public pour mieux l'envoyer en l'air, direct dans la stratosphère. Mission accomplie !



Indian Jewelry

Grosse claque ensuite avec le passage ultra mouvementé d'Indian Jewelry, un combo mixte délivrant un rock psyché aux effluves toxiques. Les deux leaders/guitaristes chantent un morceau sur deux, dans des styles différents, pendant qu'une batteuse dominatrice assure le rythme et qu'un troisième gratteux malmène son instrument. Non sans omettre de se jeter comme un zombie sur nous et sur le reste des premiers rangs lors d'un intermède où il n'a pas de " boulot ". Percutant !



King Khan & BBQ Show

Même si le passage de King Khan & BBQ Show aurait pu être encore plus sauvage et crade, le show garage de l'improbable duo looké comme s'il était en partance pour un bal masqué sado maso a de quoi réjouir et donner envie de danser le boogaloo comme un damné.



Wand

Grand moment un peu plus tard avec le show garage pop psyché de Wand, une troupe de Ricains surexcités emmenée par un leader évoluant dans la lignée de Ty Segall. Comme son illustre pote, Cory Thomas Hanson défonce tout à la guitare et au chant dans un style très débridé, tout en sachant ménager des instants très pop où sa voix se fait presque fragile. Résultat : des montagnes russes émotionnelles où le public en voit de toutes les couleurs, avant de finir complètement rincé.



Melvins

Le grand final est assuré lors de cette première soirée par les cultissimes Melvins de Buzz Osborne, qui saccagent consciencieusement les planches avec un genre de metal jusqu'au boutiste truffé de cassures et de dérapages tribaux. Le truc est asséné avec une énergie juvénile à peine croyable, devant un public compact en état de lévitation avancé. Les très nombreux fans n'ont aucun mal à suivre Buzz et son gang dans leur trip méchamment tarabiscoté. Boosté à mort par sa rythmique, Osborne peut tout à loisir tordre tout son corps pour extirper des sons fous de sa gratte. Le tout en hurlant comme un psychopathe en furie, bien sûr...




The Dead Mantra

Le lendemain, The Dead Mantra nous met dès le début sur de bons rails avec un set shoegaze noise d'une agressivité inouïe. Super soudé, totalement à fond dans sa démarche de quête du nirvana sonique, les quatre Français font feu de tout bois avec force guitares dissonantes tournoyant dans l'écho (à la My Bloody Valentine), vrombissantes rythmiques qui te prennent aux tripes et parties vocales blanches et suicidaires, façon cris de détresse s'extirpant à peine du bruit. Le dernier morceau, hallucinant, est un modèle du genre noise : une sorte de montée malsaine et hyper brutale, avec un embrayage final vers un infernal déferlement de violence bruitiste.



Destruction Unit

Après ce seppuku auditif, rien de mieux que l'échevelée et incontrôlable revue noise des bien nommés Destruction Unit, un gang de fous furieux défonçant tout. Son secret : jouer le plus fort possible des riffs démentiels, et faire monter la sauce avec des couches d'effets, de larsens, de cris et de rythmes concassés. Un vrai massacre, d'autant plus jouissif qu'on a la délicieuse impression qu'il y a plusieurs morceaux joués en même temps, ou une seule et même composition 100% psychiatrique pendant toute la durée du set. Expéditif, tout se terminant au bout de moins de 30 minutes par un méticuleux saccage du matériel et des micros, au grand dam de l'ingé son, qui préfère finir par s'en foutre et en sourire.



Death And Vanilla

Difficile de ce remettre de ces deux concerts, mais heureusement Death And Vanilla a l'intelligence de commencer par des morceaux limite bruitistes (pour ne pas redescendre trop vite), avant d'enchaîner avec de très craquants passages dream pop. Parfaits pour faire baisser la tension, et rêvasser en regardant le coucher de soleil dans le ciel d'Angers.



Lumerians

La nuit est tombée quand il est l'heure de passer sur la scène extérieure pour les Californiens de Lumerians, et c'est très bien comme ça, leur show de space krautrock servi avec des projections n'en est que plus efficace sur la psyché. Encore une fois mise à rude épreuve par un groupe habillé en toges à paillettes de moines, pas très catholiques... On ne peut qu'acquiescer devant autant de puissance évocatrice : on se croirait presque du côté sombre de la Lune !



Tess Parks & Anton Newcombe

Juste après, les très attendus Tess Parks & Anton Newcombe se lancent dans une heure de pop psyché chantée d'une sidérante voix de chatte venimeuse et mélancolique, un peu à la Mazzy Star, en plus monocorde toutefois. L'effet est hyper prenant car les morceaux sont très bons, le groupe fait le job et le BJM en chef est discrètement efficace aux solos et autres murs du son.



Un geste qui résume ce que toute l'assistance semble penser : un slammeur se fait porter en l'air sous les yeux de Tess, juste pour lui faire un gros cœur avec les doigts (ce qui fait sourire la pourtant ténébreuse canadienne).



The Octopus Project

On termine avec The Octopus Project, qui prescrit une bonne dose de krautrock noise foutraque à ses fans. Ceux-ci ont droit à une belle enfilade de morceaux étranges, agités de soubresauts et d'humeurs changeantes.



A la fois pointu, à taille humaine, abordable et convivial, Levitation France fait clairement partie des meilleurs festivals français, l'édition 2015 en étant une parfaite illustration...


Photos : Fred Lombard www.indiemusic.fr





Chronique initialement publiée dans le magazine New Noise...

Levitation France : les dernières chroniques concerts

Spiritualized, MIEN, Flamingods, Rendez-Vous, Sextile, Juniore, Spelterini, Oktober Lieber, Go!Zilla, Bryan's Magic Tears, Flavien Berger (Levitation France 2018) en concert

Spiritualized, MIEN, Flamingods, Rendez-Vous, Sextile, Juniore, Spelterini, Oktober Lieber, Go!Zilla, Bryan's Magic Tears, Flavien Berger (Levitation France 2018) par Pierre Andrieu
Le Quai, Angers, le 22/09/2018
Après un vendredi bien chargé en concerts marquants (BJM & Co) lors de l'édition 2018 du festival Levitation France, rebelote le samedi avec un copieux programme psyché - mais... La suite

The Brian Jonestown Massacre, The Soft Moon, JC Satan, Pigs Pigs Pigs Pigs Pigs Pigs Pigs, Prettiest Eyes, Holy Wave, Wild Fox, La Luz (Levitation France 2018) en concert

The Brian Jonestown Massacre, The Soft Moon, JC Satan, Pigs Pigs Pigs Pigs Pigs Pigs Pigs, Prettiest Eyes, Holy Wave, Wild Fox, La Luz (Levitation France 2018) par Pierre Andrieu
Le Quai, Angers, le 21/09/2018
Encore un week-end bien rempli à Angers pour le festival Levitation France, déclinaison française du rassemblement organisé à Austin par les Black Angels et leurs potes... Les... La suite

The Black Angels, Slowdive, A Place To Bury Strangers, Bo Ningen, Jen Cloher, Acid Mothers Temple, The KVB, Group Doueh & Cheveu, Elephant Stone, Cosmonauts, Ulrika Spacek, Moon Gogo, CFM, The Murlocs, The Holydrug Couple, Beach Fossils, Petit Fantome (Levitation France 2017) en concert

The Black Angels, Slowdive, A Place To Bury Strangers, Bo Ningen, Jen Cloher, Acid Mothers Temple, The KVB, Group Doueh & Cheveu, Elephant Stone, Cosmonauts, Ulrika Spacek, Moon Gogo, CFM, The Murlocs, The Holydrug Couple, Beach Fossils, Petit Fantome (Levitation France 2017) par Pierre Andrieu
Le Quai, Angers, le 16/09/2017
Encore une super édition pour le festival Levitation France, l'immanquable version française du grand rassemblement d'obédience psychédélique initié à Austin, Texas par les... La suite

Jen Cloher (Festival Levitation France 2017) en concert

Jen Cloher (Festival Levitation France 2017) par Pierre Andrieu
Le Quai, Angers, le 16/09/2017
C'est à peu près à l'heure du thé (17h35) que l'Australienne Jen Cloher et son groupe déboulent sur la petite scène du Quai à Angers dans le cadre de la deuxième soirée du... La suite

Destruction Unit : les dernières chroniques concerts

Destruction Unit + Qúetzal Snåkes en concert

Destruction Unit + Qúetzal Snåkes par pirlouiiiit
Machine à Coudre, Marseille, le 05/11/2013
Attendu un peu trop longtemps pour faire cette chronique du coup mes souvenirs sont un peu vagues ... échappé du Poste à Galène où je viens de voir QWX j'arrive à la Machine... La suite

Festival Levitation France 2015 : Jim Younger's Spirit, The Dead Mantra, Casamance, Destruction Unit, Lumerians, Tess Parks et Anton Newcombe, Wire, Dungen, Mélody's Echo Chamber  en concert

Festival Levitation France 2015 : Jim Younger's Spirit, The Dead Mantra, Casamance, Destruction Unit, Lumerians, Tess Parks et Anton Newcombe, Wire, Dungen, Mélody's Echo Chamber par AnnieB
Chabada, Angers, le 19/09/2015
Compte rendu personnel est totalement subjectif de ma journée au festival Levitation France. J'avais décidé de ne pas venir à la 1ère journée le vendredi pour cause d'emploi du... La suite

King Khan : les dernières chroniques concerts

King Khan & BBQ Show + Black Lips + The Almighty Defenders + Topper Harley en concert

King Khan & BBQ Show + Black Lips + The Almighty Defenders + Topper Harley par Pierre Andrieu
La Machine du Moulin Rouge, Paris, le 26/05/2010
Trois shows - King Khan & BBQ Show, Black Lips et The Almighty Defenders - bien gratinés et méchamment rock 'n roll pour le prix d'un dans la moiteur du gai Paris, à la... La suite

(mes) Eurockéennes 2009 1/3 : Les Wampas, King Khan & the Shrines, Ghinzu, Noisettes, Yeah Yeah Yeahs, Sefyu, Alela Diane, The Kills, The Prodigy, The Ting Tings en concert

(mes) Eurockéennes 2009 1/3 : Les Wampas, King Khan & the Shrines, Ghinzu, Noisettes, Yeah Yeah Yeahs, Sefyu, Alela Diane, The Kills, The Prodigy, The Ting Tings par Philippe
Presqu'Ile du Malsaucy, Evette Salbert, le 03/07/2009
21ième édition des Eurockéennes de Belfort, 16ième participation d'affilée pour moi, cette fois on peut dire qu'une partie du public de 2009 n'était pas encore née, ou pas encore... La suite

King Khan ;The superpreachers sound system par William
Nouveau Casino Paris, le 27/03/2005
Je ne connaissait absolument pas ni King khan (la tête d'affiche) ni superpreachers ... C'est donc totalement par hasard que je me retrouve dans un nouveau Casino à moitié vide quand Superpreachers ... commence son set. Une sorte de gogo danseuse déguisée en bonne soeur (puis plus tard en cow girl) qui descendra plusieurs fois dans le public... La suite

King Kahn and his shrines par LABRUGE
La clé de voute à Saint-Etienne, le 17/10/2004
Oh nom de dieu, ils m'ont troué le c*l, ces cons!! ALLEZ LES VOIR, BORDEL DE MERDE !!(SI VOUS POUVEZ...BIEN SUR..) VOUS NE LE REGRETTEREZ PAS! Le chanteur est limite possédé, c'est le nouveau James BROWN version Boliwood... Les zicos sont carrés et à fond tout le long du concert. NE LES RATEZ PAS SI VOUS AVEZ LA CHANCE DE LES... La suite

Lumerians : les dernières chroniques concerts

Festival Levitation France 2015 : Jim Younger's Spirit, The Dead Mantra, Casamance, Destruction Unit, Lumerians, Tess Parks et Anton Newcombe, Wire, Dungen, Mélody's Echo Chamber  en concert

Festival Levitation France 2015 : Jim Younger's Spirit, The Dead Mantra, Casamance, Destruction Unit, Lumerians, Tess Parks et Anton Newcombe, Wire, Dungen, Mélody's Echo Chamber par AnnieB
Chabada, Angers, le 19/09/2015
Compte rendu personnel est totalement subjectif de ma journée au festival Levitation France. J'avais décidé de ne pas venir à la 1ère journée le vendredi pour cause d'emploi du... La suite

Tess Parks & Anton Newcombe : les dernières chroniques concerts

Tess Parks, Cannibale, You Said Strange, The Dandy Warhols (Paris International Festival Of Psychedelic Music 2017) en concert

Tess Parks, Cannibale, You Said Strange, The Dandy Warhols (Paris International Festival Of Psychedelic Music 2017) par Paskal Larsen
La Cigale, Paris, le 05/03/2017
Une petite convention de disques (hors festival) Paris Loves Vinyl le matin à l'Espace Reuilly, histoire de dépenser un peu d'argent (investi dans une édition vinyle originale... La suite

L.A. Witch, Tess Parks, Le Villejuif Underground, Fai Baba, Gong (Paris International Festival Of Psychedelic Music 2017) en concert

L.A. Witch, Tess Parks, Le Villejuif Underground, Fai Baba, Gong (Paris International Festival Of Psychedelic Music 2017) par Paskal Larsen
Le Trabendo, Paris, le 04/03/2017
Une bonne journée de pluie, et hop on enchaîne avec la deuxième soirée du Paris International Festival Of Psychedelic Music au Trabendo. Le Villejuif... La suite

Traams, The KVB, Jacco Gardner, Tess Parks, Noir Boy George, Bryan's Magic Tears (Paris International Festival Of Psychedelic Music 2017) en concert

Traams, The KVB, Jacco Gardner, Tess Parks, Noir Boy George, Bryan's Magic Tears (Paris International Festival Of Psychedelic Music 2017) par paskal
Trabendo, Paris, le 03/03/2017
En raccourci, le nom du festival est "Paris Psych Festival"... Si en effet ce festival se passe bien à Paris, voire en proche banlieue, par contre le psyché n'est qu'un élément... La suite

The Brian Jonestown Massacre (This Is Not A Love Song Festival 2014) en concert

The Brian Jonestown Massacre (This Is Not A Love Song Festival 2014) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 29/05/2014
Entre les sets de The Fall et de Suuns sur la scène en plein air, le Brian Jonestown Massacre a donné un bon concert dans la grande salle du Paloma à Nîmes, lors de la... La suite

The Dead Mantra : les dernières chroniques concerts

Festival Levitation France 2015 : Jim Younger's Spirit, The Dead Mantra, Casamance, Destruction Unit, Lumerians, Tess Parks et Anton Newcombe, Wire, Dungen, Mélody's Echo Chamber  en concert

Festival Levitation France 2015 : Jim Younger's Spirit, The Dead Mantra, Casamance, Destruction Unit, Lumerians, Tess Parks et Anton Newcombe, Wire, Dungen, Mélody's Echo Chamber par AnnieB
Chabada, Angers, le 19/09/2015
Compte rendu personnel est totalement subjectif de ma journée au festival Levitation France. J'avais décidé de ne pas venir à la 1ère journée le vendredi pour cause d'emploi du... La suite

The Melvins : les dernières chroniques concerts

The Melvins - Shitkid en concert

The Melvins - Shitkid par Samuel C
Alhambra - Paris, le 02/10/2018
3 longues années après leur dernier passage parisien au Bataclan, les Melvins effectuaient leur grand retour dans la capitale au sein d'une Alhambra archi-complète et bouillonnante... La suite

The Melvins + Big Business en concert

The Melvins + Big Business par yogui
Epicerie Moderne, Feyzin, le 02/10/2015
Comme bon nombre de Clermontois ce soir là, je décide de faire l'aller retour Clermont-Lyon dans la nuit, car les Melvins, c'est vraiment le genre de concert à ne pas rater !... La suite

The Melvins par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 15/04/2007
Un set vrillant, violent et inspiré, le genre de concert ultra marquant qu'on n'oublie pas de sitôt... Attention événement : les Melvins sont actuellement en tournée européenne, et, oh miracle, ils nous font l'honneur de fouler les planches de la Coopérative de Mai, 15 jours avant leur seule autre date française, à Paris... Malgré... La suite

Compte rendu complet des Eurockéennes de Belfort 2003 par Pierre Andrieu
Belfort (90), le 18/07/2003
La quinzième édition des Eurockéennes de Belfort a été une indéniable réussite artistique mêlant habilement découvertes et stars. Le très nombreux public (90 000 personnes en 3 jours) a pu assister à d'excellents spectacles de groupes couvrant tout le spectre musical. A Belfort, les fans de pop, rock, punk, électro, metal et hip hop... La suite

Wand : les dernières chroniques concerts

Ty Segall And The Muggers (This Is Not A Love Song Festival 2016) en concert

Ty Segall And The Muggers (This Is Not A Love Song Festival 2016) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 03/06/2016
De retour au This Is Not A Love Song Festival le 3 juin après sa mémorable prestation ici même, à Nîmes, en 2014, Ty Segall a une fois de plus ratatiné tout le monde avec... La suite

Thurston Moore, Fuzz, Wand, Timber Timbre, Algiers, The Notwist, Sun Kil Moon (La Route du Rock Collection été 2015) en concert

Thurston Moore, Fuzz, Wand, Timber Timbre, Algiers, The Notwist, Sun Kil Moon (La Route du Rock Collection été 2015) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, Saint-Malo, le 14/08/2015
Encore une très bonne édition de La Route du Rock, avec quatre jours permettant de plonger dans un grand bain de musique indé classieuse, du 13 au 16 août 2015, à quelques... La suite

Le Chabada, Angers : les dernières chroniques concerts

Levitation France 2014 : Allah-Las, The Soft Moon, Moon Duo, Joel Gion, Loop, The GOASTT, Woods, Kadavar, POW !, The Asteroid #4, Christian Bland, Spindrift, Aqua Nebula Oscillator, JC Satan, Orval Carlos Sibelius, Holy Wave, White Hills, Eagles Gift, Quilt  en concert

Levitation France 2014 : Allah-Las, The Soft Moon, Moon Duo, Joel Gion, Loop, The GOASTT, Woods, Kadavar, POW !, The Asteroid #4, Christian Bland, Spindrift, Aqua Nebula Oscillator, JC Satan, Orval Carlos Sibelius, Holy Wave, White Hills, Eagles Gift, Quilt par Pierre Andrieu
Le Chabada, Angers, le 20/09/2014
Gros week-end de concerts psyché à l'occasion du festival Levitation France, les 19 et 20 septembre à Angers, dans l'enceinte du Chabada. Pour cette version européenne (et... La suite

Entretien avec le groupe Eagles Gift en concert

Entretien avec le groupe Eagles Gift par Pierre Andrieu
Angers, le 19/02/2015
Après avoir assisté à un bon concert d'Eagles Gift en ouverture de l'excellente deuxième édition du festival Levitation France, qui avait lieu au Chabada d'Angers en... La suite

Festival Levitation France 2015 : Jim Younger's Spirit, The Dead Mantra, Casamance, Destruction Unit, Lumerians, Tess Parks et Anton Newcombe, Wire, Dungen, Mélody's Echo Chamber  en concert

Festival Levitation France 2015 : Jim Younger's Spirit, The Dead Mantra, Casamance, Destruction Unit, Lumerians, Tess Parks et Anton Newcombe, Wire, Dungen, Mélody's Echo Chamber par AnnieB
Chabada, Angers, le 19/09/2015
Compte rendu personnel est totalement subjectif de ma journée au festival Levitation France. J'avais décidé de ne pas venir à la 1ère journée le vendredi pour cause d'emploi du... La suite

Keziah Jones par Mélanie
Le chabada Angers, le 27/11/2008
Heureusement que Yaël Naim a assuré en première partie car Keziah Jones - qui était la tête d'affiche de cette soirée - a pris la grosse tête puisqu'il s'est cassé au bout de 6 ou 7 chansons. Conséquence : n'ayant pas l'intégralité de ses chansons en live je vais donc télécharger ses chansons illégalement bien sûr car il me doit une partie du... La suite