Accueil Chronique de concert Gods of Metal 2006 (Gunsn roses, Alice in Chains, Korn, Def Leppard, Stratovarius...)
Lundi 30 mars 2020 : 9987 concerts, 25960 chroniques de concert, 5290 critiques d'album.

Chronique de Concert

Gods of Metal 2006 (Gunsn roses, Alice in Chains, Korn, Def Leppard, Stratovarius...)

Idroscalo à Milan 1/2/3/4 juin 2006

Critique écrite le par

Cette année, les Gods of Metal fetaient leurs 10 ans. Et pour l'occase, les organisateurs avaient décidé de nous proposer un truc inédit ! Quatre jours de warm up et les Gods de 22h45 à 1h15 le dimanche soir, au lieu des deux habituels ! Qui plus est, dans un lieu inédit jusqu'alors: l'Idroscalo parc à Milan. Un genre de grand parc municipal avec lac artificiel, activités nautiques etc...

Disons le de suite: avec les amis nous etions bien décus que cela ne se refasse pas à Bologne, comme les deux dernières editions édifiantes !
Le site en lui même etait vraiment super, avec un grand espace devant la scène, plutot en long qu'en large, plein d'endroits pour se poser à l'ombre sur l'herbe, une grande tente dans le fond où etaient servi la bouffe et des boissons, des stands de tshirts un peu partout, un autre bar plus près de la scène...Non vraiment, intrinsèquement, le lieu se prêtait bien au fest.

Mais ce cadre idyllique est "légérement" plombé par la magnifique organisation italienne habituelle !! Ce dont nous avons l'habitude, certes...Cependant, pour 2006, les ritals ont eu des idées...qu'ils auraient mieux fait de reporter à 2099...Le coup des horaires de sortie, pour s'echapper du site, c'est déjà en soi assez osé. A partir de 12h30, puis à la fin de chaque prestation jusqu'au groupe avant avant dernier. Si vous sortiez pas avant, il fallait attendre la fin. Génial.
Mais la mirifique idée nouvelle concerne un pit les samedi et dimanche. Ca veut dire une fosse devant la scène, délimitée par des barrières...Où seulement les 3000 premieres entrées payantes pouvaient accéder ! Et pour couronner le tout, non pas les 3000 premières entrées de chaque journée, mais les entrées-pass 4 jours !
N'importe quoi en somme....
Sans oublier le vendredi, consacré uniquement aux groupes italiens inconnus pour la plupart, ou le dimanche uniquement néo sauf le grand headliner de cette edition....

Et un petit mot sur le public italien, qui pour moi "décline" d'année en année...Où est passé le public de malades furieux fraternels et géniaux ?!
Là on a eu droit à des touristes, venant sur le site, certes propice aux loisirs, avec leur serviettes de plage, leur sac à dos avec encas, bouteilles d'eau, crème solaire, lunettes...la totale quoi ! Aucune ambiance entre les groupes, que dalle !
Vivement les fest allemands pour retrouver une vraie audience à fond dans le trip Metal....

Pour ma part j'avais décidé de laisser passer la journée thrash/extreme du jeudi, car je n'y serai allé que pour Testament et Nevermore, qui jouaient seulement une heure à tout casser en milieu de journée....Venom, Opeth et Down, trés peu pour moi.
Ne parlons même pas du vendredi, la journée inutile mise au milieu pour faire chier le peuple !

Mon périple italien débute par une arrivée sur Milan ce vendredi fin aprem, pour rejoindre les amis déjà sur place. Une petite teuf le soir même, et les hostilités débutent le samedi matin.

Honnêtement je vais faire trés synthétique. Car je ne vois pas l'intêret de m'etendre sur ces dizaines de groupes dont j'ai déjà parlé souvent, et qui au vu du vrai Headliner ne pèsent pas lourd, alors qu'il y a tant à raconter sur l'un des meilleurs shows vu aux Gods depuis 99...
Attention, ne voyez aucun mépris dans me propos, car le samedi il y eut nombre de groupes que j'adore, et même un de mes favoris. Mais ils ne jouent pas dans la même cour que les GUNS AND ROSES !!!!
Je m'enflamme je m'enflamme, mais j'en parlerai en dernier, une fois les autres combos passés en revue, pour leur rendre honneur malgré des conditions parfois limites...

En ce samedi trois juin, ce sont les CRUCIFIED BARBARA chères à Fonz qui ouvrent les hostilités. J'ai trouvé ca sans intêret, ni mauvais ni bon, juste rien à retenir. Et à cause du pit, j'ai même pas pu voir si elles etaient bonnasses !! :p Par contre elles m'ont laissé une impression terrible d'amateurisme. Allez hop, cherchage de Red Bull et sit in dans l'herbe.

SONATA ARCTICA: Le son est assez affreux, ce qui sera malheureusement une mauvaise manie récurrente jusqu'à Motorhead...
J'ai trouvé le groupe moyen, bien moins en verve que la trés bonne prestation de l'an dernier au Rock Hard festival. Pas passionant.

EDGUY: Les gars etaient en grande forme, surtout Tobias, qui a bien compris cette fois qu'en si peu de temps, il valait mieux jouer des chansons que tchatcher de longue !! Il etait déchainé, montant même le long des tubulures sur le coté de la scène pour atteindre une hauteur dangereuse ! Trés en voix, avec derrière lui un groupe tout sourire qui balancait bien.
45 minutes trés agréables, bien trop courtes. Je me permettrai tout de même un bon bémol pour la setlist litigieuse...En effet, trois titres de "Hellfire club", je trouve que c'est deux de trop, surtout quand ils arrivent sur le "Lavatory love machine" anecdotique, et surtout quand ils ont un dernier album génial à défendre, dont ils ne joueront que le titre d'ouverture assez long en soi...
Un seul titre de "VGO"..."Babylon" bien sympa par contre ! Le public ne s'est pas trompé quoi qu'il en soit, ce furent les premiers applaudissements un peu nourris. Finalement j'aurai du me bouger sur la tournée de fevrier dernier.

Setlist:
Lavatory love machine
Babylon
Tears of a mandrake
Sacrifice
Mystria
King of fools
Vain Glory Opera



ANGRA: L'inverse de Edguy: une setlist de tueurs, mais une interprétation laissant à désirer, touchant au mauvais pour Edu ! Il avait fait de supers progrès la dernière fois où je l'avais vu, et voilà que cette fois, d'un il est retombé dans ses premiers travers, à savoir vouloir imiter Matos dans les aigus, et de deux il etait carrément faux de temps en temps !!
Déjà que le son etait vraiment pourrave pour les premiers titres, ca aidait encore moins !
Une fois les grattes plus présentes, j'ai quand même pu jouir sur "Carolina IV", "NTS, et surtout "Carry on", "Rebirth" et "Nova Era" ! Si on faisait abstraction des vocalises dissonantes parsemant le set, on passait un bien bon moment, nouveaux titres inclus.

GAMMA RAY: Et voilà le premier excellent show du fest pour moi !
Avec pour une fois un bon son assez constant. Un groupe en méga forme, avec comme clou du spectacle un medley de trois titres cultes de....Helloween !!! Qui jouaient deux combos plus tard ! Avec Oso, Kylen et les potes, on se marrait comme des bossus, partant en délire sur le fait que backstage, les mecs d'Helloween barraient au fur et à mesure les titres joués par GR sur leur propre setlist ! mdrrrr !
Génial le "Ride the Sky", enchainé si je me rappelle bien à "Eagle fly free", achevé par le fédérateur "I want out" !! Un des meilleurs moments de ces Gods ! Mais ne réduisons pas la prestation des GR à ce seul medley des citrouilles. Car en dehors de ca, ils nous ont joué pour notre plus grand bonheur le manowarien "Heavy Metal universe" ! Sans oublier "Garden of the sinner" en intro et "Rebellion in dreamland" en fin, du "New world order", du "Majestic"...Par contre maintenant que j'y pense, pas de "Land of the free", morceau d'anthologie ? 'Fin, pas grave, ce fût un live marquant de cette edition, toujours plein de fun et de bon speed !

On enchaine avec STRATOVARIUS, un de mes groupes fétiches, vu une quinzaine de fois sans lassitude.
Mais pour la première fois, je vais etre semi-déçu, car si la setlist a recelé de bonnes surprises (on se serait cru sur la tournée "Infinite !!), l'interprétation etait loin d'être carrée ! Un comble pour ce combo à qui jusqu'à présent on ne pouvait rien reprocher sur scène ! Tolkki qui foire des descentes de manche sur "Speed of light" (et ne parlons pas de sa dégaine jogging moisi...), le nouveau bassiste bien gentil et bien doué qui nous sort des parties inventées ne cadrant plus avec certains passages ("Kiss of judas" pour le plus gros exemple), mais surtout surtout, Kotipelto qui n'a pas sa voix exceptionnelle habituelle !!! J'ai halluciné de le voir trop juste sur "Paradise" et "Phoenix" ! Pas du tout en voix ! Mon Padre m'en avait parlé pour la dernière tournée que j'ai manqué fin 2005, j'etais perplexe. Mais j'ai bien du me rendre à l'evidence, c'etait irritant pour les oreilles parfois ! Ajoutez à ca un des pires sons du fest (on entendait trés peu Johansson, gratte inégale...), et vous comprendrez ma deception. Atténuée par une playlist bien bonnarde pour un jeu de temps si court. Si on enlève ce "Eagleheart" moyen. "United j'aime beaucoup le riff, donc je te merde Chacal :p

Setlist
Hunting high and low
Paradise
Speed of light
A million light years away
Eagleheart
Kiss of Judas
United
Phoenix
Black Diamond



HELLOWEEN: Ils arrivent sur un morceau de 15 mn du dernier opus, ils enchainent sur un titre dont on ne reconnait pas le début avec Gasp, qui se révèle être "Eagles fly free", après je sais pas...Bref, j'ai décroché des allemands après "Chameleon", donc bon...Et de surcroit je trouve Deris horripilant, à chaque fois que je l'ai entendu il massacrait les vieilles chansons, donc je vais en profiter pour bouffer quelque chose, et je reviens pour les deux derniers morceaux dont le trés bon "Dr Stein" final qui ont un bon son général. La prestation a plu aux fans, et ce n'etait pas désagréable en soi c'est certain.

MOTORHEAD: Allez hop, comme chaque année n'importe où dans le monde, je me tape le combo qui commence à me sortir des yeux !! Y a rien pour eux, ils sont toujours carrés et mortels, mais la meme setlist depuis des lustres j'en peux plus ! Remarquer depuis l'an dernier y a deux ou trois titres qui ont changé, c'est pas mal !
Cependant, avec mon Padre, on revient pour la dernière demi-heure du set, et on se la farcit...avec grand plaisir ! Moi je dis qu'une demi-heure de Motorhead, la dernière partie en fait, c'est ce qu'il faut pour en jouir pleinement, avec "Killed by death" et "Overkill" en points culminants ! Mais pas de (Jean) Bomber (c), dommage ;)

Puis viennent les deux headliners en co-tête d'affiche, c'est à dire une heure et demi chacun. DU bon tata oldies ! :p

DEF LEPPARD: Jamais été à fond sur eux, mais c'etait une occase rare de les voir une fois live. Une setlist pour les fans, qui a ravit Kylen (;)), mais déséspéré Fonz (:p). Pour ma part, j'ai bien tenu les premières 45 mn, puis j'ai fait une pause redbull, avant de revenir pour les derniers morceaux cultes. Je dois dire que ca fait un peu daté, même un peu "pop enervée" dirais-je, mais le combo est en place, ils connaissent leur boulot, et ils donnent du plaisir aux gens, que demander de plus !


Setlist

Hell Raiser
Rock! Rock! (Till You Drop)
High 'N' Dry (Saturday Night)
Let's Get Rocked
Hanging On The Telephone
Make Love Like A Man
Promises
Hysteria
Let It Go
Rock On
Rocket
Photograph
Armageddon It
Animal
Rock Of Ages


Rappel:

Pour Some Sugar On Me


WHITESNAKE: Bon...en 2003 au Palavobis j'avais tenu presque une heure.
3 ans plus tard, deux fois moins...Pourtant leur arrivée sur "Burn" de Purple etait bien bandante ! Puis le titre d'après aussi. Et puis et puis..."Is this love", quelle mièvrerie vieillissante !! Et puis le solo de gratte de Aldridge" commence...il est temps avec Kylen de rejoindre Chacal et Gwen à la voiture, qui avait déjà rendu les armes !
J'ai essayé par deux fois, maintenant je sais que j'aime vraiment pas ! Coverdale avec sa chemise entrouverte, il a encore une voix, c'est certain, mais j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup d'effets sur le micro, que sur les montées il eloignait le micro, bref des gimmicks de pros pour faire passer quelques schismes vocaux...Ce qui n'est pas grave en soi. Mais les titres bofs, et 25 mn de soli sur la totalité, à ce que m'ont dit Oso et Théli, c'est plus que bof.
Je vais pas m'étendre plus, j'ai testé, retesté, et pas approuvé !


Une première journée trés moyenne qui s'achève pour ma part, et qui se poursuivra par "A la recherche du Rolling stone perdu", mais ca c'est une autre histoire ! :p

Le dimanche va comporter beaucoup de pauses avant la tête d'affiche ultime de cette edition !

Nous arrivons avec mon Padre sur HELLFUELED, les autres, mis à part Oso et Osa ayant tous préféré rentrer au bercail.
J'ai trouvé ce groupe bien plaisant, avec un chanteur ayant une grosse ressemblance vocale avec Ozzy, et un heavy rock enthousiaste. Leurs titres parlent d'eux même :"Born to rock, "Rock'n roll"...Une trés bonne surprise.
Et déjà enormément de peuple, bien plus que la veille à la même heure ! Ce qui ne change pas par contre, c'est le cagnard de plomb !

DRAGONFORCE: Alors eux, je me demande bien ce qu'ils foutaient en plein milieu des groupes tendance néo ! Légérement décalés sur cette affiche !
Qu'importe, moi j'adore toujours autant, et en 45 mn ils vont me secouer les poils avec une setlist courte puisque leurs chansons sont longues, mais intense ! Le son est horrible au départ, mais s'ameliorera vite.
D'ailleurs, toute cette journée, le son sera enfin satisfaisant, fort mais pas assourdissant, et clair.
Les Dragonforce pratiquent toujours leur speed ultra speed mega speed metal, fun, melodique et trés bien éxécuté, ce qui n'est pas evident de prime abord ! Les zicos sont epoustouflants de maitrise technique, reproduisant leurs parties comme sur album ! Mention spéciale au batteur et au chanteur pour cela. Et un coucou à Fred Leclerq embauché récemment ;)
Ils arrivent sur "My spirit will go on", ma favorite, enchainent sur "Fury of the storm" (autre favorite...comme tout "Sonic firestorm" en fait !), puis le premier titre du dernier opus ("Through the fire and the flames") et repartent sur "Valley of the damned". Et euh...je dois en oublier un ("Operation ground and pound" ?) mais c'est à peu prés tout !
Une bonne acclamation de la part des pèlerins déjà nombreux à cette heure, et un excellent live de mon point de vue ;)

Je passerai sur le pur néo de Bloodsimple, ainsi que sur le néo tout court de Stone sour, pour parler de SOULFLY, coincé entre les deux, et qui aurait largement mérité d'être devant ces derniers !
Je n'avais jamais vu le combo, ni Max Cavalera, c'est chose faite, et avec un certain plaisir dois je avouer ! Un genre de thrash tribal aux grattes sous-accordées. Epoque "Roots bloody roots". Si ce n'est l'horripilant (et je suis poli) guitariste officiant avant dans Il Nino (oui oui, monsieur "je fais de la capoiera en sac à dos....), les zicos sont bons, et Max en impose. Les titres ne sont pas rebutant, j'apprécie leur set, et cerise sur le gateau avec trois titres de Sepultura: "Roots bloody roots" justement, "Policia" et "Chaos AD". Le public est à fond, ca jumpe, ca hurle, ils auraient vraiment mérité d'etre plus haut sur l'affiche.

Mais plus haut, il y a déjà ALICE IN CHAINS. Et eux, ils m'ont fait bander !
Je n'en attendais pas grand chose, vu que leur chanteur charismatique Stanley est mort d'abus divers, que j'ecoutais ça au bahut, mais plus après..bref, c'etait plus pour dire que je les avais vu une fois, et par nostalgie.
Eh bien c'etait bien mieux que ça, c'etait BON ! Ils ont trouvé un chanteur à la hauteur, avec une voix dans le plus pur style Stanley, c'est à dire trainante, languissante. Au début je me demandais ce que venait faire le fils de Hendrix et Marley (pour l'apparence) sur scène, mais dés les premières minutes j'ai été convaincu. Et je n'etais pas le seul au vu des acclamations et des personnes qui chantaient toutes les paroles ! Y a encore des fans, c'est indéniable !
J'ai eu mes titres favoris ("The rooster" et "Would?"), plus d'autres bien sympas, donc je ne peux qu'être comblé par cette prestation surprenante !

Ensuite on va se noyer dans le néo...
DEFTONES : Alors pour eux, je vais etre direct: un des plus mauvais lives que j'ai pu voir ! Avec les Sisters en avril, je suis gaté cette année ! :p
C'est pas compliqué, j'ai trouvé ca anti-musical, avec un chanteur qui passe la majorité de sont temps à brailler, se lamenter, user de borborygmes irritants, pleurer, sortir des cris de babouin en rut...Non mais serieux c'est quoi ce groupe ?! Avec Oso, Osa et mon Padre, on a trouvé ca au dela du mauvais !
Heureusement que pendant ce temps, à coté de nous à la baraque à boissons, y avait un groupe de pochetrons, les 5 uniques du fest, et ils etaient là ! Entre l'autre qui fonce tête baissée dans le comptoir en dur (hallucinant), l'autre qui se gerbe dessus et s'essuie avec de l'herbe, l'autre qui bangue en dormant...on s'est bien marré, et les barmen aussi avec nous !
Ca et le défilé des italiens copains chapeau de mon pere, ca nous a fait passer la shitty hour un peu plus vite...
Non mais quelle prestation incongrue et misérable !

KORN: Bon, à part "Blind" que j'ai eu en ultime titre, et qui me rappelle d'excellents souvenirs, je n'ai pas aimé le concert. Mais eux au moins, ils jouent ! Et je comprend bien qu'ils soient les leaders de la scène en question ! Ils sont 9 sur scène, même si je me demande encore ce que foutaient l'ane et le cheval, sans oublier les deux bodyguards statiques....Des racks de percus, du matos, des lights...Ca se fout pas de la gueule de ses fans, nombreux ce soir là.


Bientôt la fin du fest, et enfin celui ci va réellement débuté après ces trois jours et demi de warm up !!!
Ben ouais, les Guns sont enfin de retour aux affaires !!! Oui oui, j'ai bien dit les GUNS, quand bien même seul Axl reste de la grande epoque ! Car je vais le marteler immediatement pour faire taire les sceptiques :Axl EST Guns ! Comme Oliva EST Savatage, Trent Reznor EST NiN, etc...
Sa voix est irremplacable, les zicos oui, et pourtant j'adore Slash et le line up de l'epoque. Maintenant que j'ai vérifié cela, je me marre quand je lis que Guns sans les autres c'est plus Guns. Oh oui je me marre, car ce soir là, j'ai vu un des meilleurs lives de ma vie !! 15 ans que j'attend ça ! Et cela a dépassé mes espoirs les plus fadas !
Bien sur je suis super fan, "Appetite for destruction" est un des albums que j'ai le plus ecouté, à en rayer le disque, certains titres m'ont marqué à vie, d'autres sont etroitement liés à mon histoire personnelle passée...Mais cela aurait été mauvais, je l'aurai dit aussi. J'aurai hurlé ma deception.
Ce qu'avait fait Oso quand il les avait vu dans un fest belge y a trois ans, avec un Axl grossi, une attitude indus, des nouveaux titres pourris, bref du mauvais sur toute la ligne. Je craignais donc pour cette tournée...


Mais non ! Les lumières s'eteignent avec une heure de retard, avec Oso et Osa nous sommes bien placés sur le coté gauche à quelques encablures du pit. Il fait chaud, on a un peu de place pour se secouer les poils, le public scande "guns AND roses" comme en ouverture de "Get in the ring"...Toutes les conditions sont réunies. Et quand le riff de "Welcome to the jungle" se fait entendre, ca devient de la folie ! J'ai la chair de poule. Des pyros explosent, les trois ecrans géants s'illuminent, la batterie surélevée pulse, les zicos investissent la scène, puis Axl déboule...et il est en super forme !! Il a retrouvé sa ligne, il court partout partout, il se dépense à fond, il reprend ses anciennes gestuelles...et il chante à merveille ! Avec sa voix nasillarde unique, qui me fout le frisson !
Comment raconter le Bonheur durant 2h30 ! Oui 2h30 de live rock'n roll, que j'ai pas vu passer ! C'etait orgiaque ! 9 titres de "Appetite..." ! Les 9 meilleurs ! Ces frissons sur "Sweet child o' mine" ! Ce "Nightrain" apocalyptique ! Ce "Paradise City" final qui reste un de mes plus beaux moments live ! J'etais déchainé !
En plus on a eu droit à la venue d'un "partner in crime: Sebastian Bach" !
Yeah !! Deux de mes icones du bahut ensemble pour un "My Michelle" jouissif, et la fin du grand "Nightrain" !
Et ce grand moment qu'a été "November Rain" ! Grand grand grand ! Axl au piano a queue comme avant ! Grosse emotion !
Et puis le "Knockin' on heaven's door" dans une version réorchestrée trés jolie.
Et ce "Patience" que je n'attendais pas, magnifique !
Et ce "You could be mine" devastateur !
Et puis tout le reste bordel !!
Même les soli des trois gratteux ne m'ont pas emmerdé ! En plus le premier c'etait "Don't cry", tout en saturation, version karaoké avec un public enfin gueulard et trés présent pour son groupe ! Et le solo de Dizzy Reed au piano etait bien bon aussi.
Pour ce qui est des nouveaux morceaux, j'ai trouvé qu'il y en avait trois bien sympas, et un ("Madagascar") faible.
Axl fidèle à lui même a changé quatre ou cinq fois de tenue, mais je l'ai trouvé assagi, plus serein, dans son attitude générale personnelle. D'ailleurs à travers quelques propos epars, il a admis en filigrane qu'il etait temps de se "calmer", de ne plus casser les hotels, de devenir un peu plus stable dans ses performances.

Je croise les doigts pour Bercy, même si je sais qu'il y a un risque que cela soit moins bien, du fait de l'absence de gros pyros et du feu d'artifice certainement, de l'absence de Bach vraisemblablement, de l'incertitude quant à la durée du set, de l'ambiance locale...
M'en fous, j'ai vécu LE show qu'il fallait pour moi. J'y pense encore, et je me dis que j'en ai eu de la chance !
Les absents avaient vraiment torts sur ce coup ! Les Guns ont montré qu'ils n'appartenaient pas à la meme dimension que la plupart des autres combos. Oso a trés bien défini la chose en disant qu'ils faisaient partie du "carré d'or", à l'instar d'un Metallica, d'un AC/DC, 'un Maiden. Ils peuvent se permettre de rameuter des dizaines de milliers de personne alors qu'ils n'ont rien sorti de valable depuis 15 ans !!! Ils peuvent se permettre de jouer 9 titres de leur premier album ! Ils sont un cran au dessus, il y a une aura qui se dégage quand ils sont sur les planches, ils font partie des trés grands du rock.
Axl is back, vive Axl !!!


Setlist:

Welcome To The Jungle
It's So Easy
Mr. Brownstone
Live And Let Die
Robin guitar solo
Sweet Child O' Mine
Better
Dizzy piano solo
The Blues
You Could Be Mine
Knockin' On Heaven's Door
Ron guitar solo (Dont Cry)
Rocket Queen
November Rain
Richard & Robin guitar solo (Beautiful)
Out Ta Get Me
Madagascar
My Michelle (with Sebastian Bach)
Patience
Robin guitar solo
Nightrain (with Sebastian Bach)


Rappel:

IRS
Paradise City



On ressort complètement sonnés de l'Idroscalo. On va se boire une bière dans la caisse en se calant "Appetite...".Et on a déjà oublié tout ce qu'on a du "subir" avant ce show ultime. Ca méritait à lui seul le déplacement et la plus moyenne des editions italiennes.
Et dire que le lendemain ca allait etre encore plus grandiose...


SWEET GANDALF O' MINE

Angra : les dernières chroniques concerts

Hellfest 2014 (3/3) : Black Sabbath, Misfits, Annihilator, Angra, Powerwolf, Dark Angel, In Solitude en concert

Hellfest 2014 (3/3) : Black Sabbath, Misfits, Annihilator, Angra, Powerwolf, Dark Angel, In Solitude par gandalf
Clisson, France, le 22/06/2014
voir le report de vendredi par ici et celui de samedi par là DIMANCHE : Black Sabbath Set the world on fire ! Ce dernier jour sera un peu plus light, histoire de profiter... La suite

Angra + Kattah + Fall & Bounce en concert

Angra + Kattah + Fall & Bounce par Abigail Darktrisha
Ninkasi, Lyon, le 17/02/2011
Certains parlent ces derniers temps de nostalgie vis-à-vis de Accept et de UDO malgré l'excellente tournée en cours avec le nouveau chanteur. J'appliquerais pour ma part un... La suite

Stygmaiv + Silent Force + Angra par lullaby
Le Splendid à Lille, le 20/03/2002
Que dire ? Je suis une très grande adepte de ANGRA, surtout du groupe avant la venue du nouveau chanteur : Edu, remplaçant de ANDRE MATOS. Pour tout vous dire, j'avais peur du résulat en concert, car mon opinion sur leur dernier album, REBIRTH, est mitigée !!! Rien à voir avec les albums précédents tels que ANGEL'S CRY, HOLY LAND ou FIREWORKS. Mais... La suite

ANGRA par mickyh
Elysée Montmartre à Paris, le 23/02/2007
Angra effectuait à cette occasion son grand retour à Paris et le public a répondu présent. Le concert commença avec l'intro de la symphonie inachevée de Schubert enchaîné avec le titre "Carry On" ; d'entrée le groupe se mit le public dans la poche et cela dura durant deux heures car le groupe fête ses quinze ans de carrière sur cette tournée en... La suite

Edguy : les dernières chroniques concerts

Hellfest 2012 : Steel Panther + Death Angel + Koritni + Uriah heep + Exodus + Sebastian Bach + Edguy + Enslaved + Entombed + Behemoth en concert

Hellfest 2012 : Steel Panther + Death Angel + Koritni + Uriah heep + Exodus + Sebastian Bach + Edguy + Enslaved + Entombed + Behemoth par Abigail Darktrisha
Hellfest@ Clisson, le 16/06/2012
Samedi 16 juin 2ème journée du Hellfest 2012. Après cette première journée pluvieuse et son final en apothéose, ce samedi débutera sous le signe du rock-glam et du thrash... La suite

Edguy+Nostradameus+Heavenly+Lullacry par Pascal Favre
Rock School Barbey ,Bordeaux, le 21/11/2001
Concert vraiment à voir. Lullacry était assez moyen, par contre Nostradameus a mis un feu et avait une présence telle que je ne m'en suis pas encore remis. Même chose pour Edguy et Heavenly. La suite

Gamma Ray : les dernières chroniques concerts

Helloween + Gamma Ray par Yanndu62
Elyssé Montmartre Paris, le 06/01/2008
Pour ma premiére fois pour ces deux groupes, j'ai pris une grosse claque en pleine tête, monstrueux ! Dés l'arrivé de Gamma ray, j'étais sous le charme et j'ai vite aimé le style et surtout les musiciens. Ils ont vraiment assuré. Et aprés, pour la la tête d'affiche, Helloween, c'était pareil : terrible ! le jeu de scéne, pas mal du tout et les... La suite

Gamma ray par Marie
Elysée Montmartre, paris, le 03/11/2002
Ce fut mon premier concert de hard. Et c'était génial. Kai est vraiment top, et je le conseil à tous ceux qui aiment. La suite

Gamma Ray par Pascal Favre
Rock School Barbey - Bordeaux, le 23/10/2001
Concert vraiment génial, par contre Sonata Arctica n'a pas été super comparé à Gamma Ray et Vanishing Point qui ont vraiment mis le feu. La suite

Guns N' Roses : les dernières chroniques concerts

Ladies Ballbreakers + Rocket Queens + Motörqueens (tribute bands AC/DC, Guns N' Roses et Motorhead) en concert

Ladies Ballbreakers + Rocket Queens + Motörqueens (tribute bands AC/DC, Guns N' Roses et Motorhead) par Jérôme Justine
La Puce à l'Oreille (salle Dumoulin), Riom, le 14/12/2019
Tout juste un an après la réussite d'une première édition qui avait vu les performances des Into the Deep, Zep Set, et Iron Troopers, en ce samedi 14 décembre 2019, Rock the Night... La suite

Guns n' Roses en concert

Guns n' Roses par lol
Stade de France, Paris, le 07/07/2017
6 juin 1992, les Guns N' Roses débarquaient pour la première fois en France pour soutenir leur Nouvel album : "Use Your Illusion (I et II)". La tournée s'appelait "Get in The... La suite

Guns n' Roses en concert

Guns n' Roses par Gandalf
Stade de France, Paris, le 07/07/2017
Et la magie opéra. En cette très chaude soirée d'été, dans un Stade de France quasi plein, la magie Guns n' Roses, celle là même qui m'a accompagné depuis la sortie des "Use you... La suite

AC/DC (feat. Axl Rose) + The Limiñanas en concert

AC/DC (feat. Axl Rose) + The Limiñanas par Philippe
Stade Vélodrôme - Poste à Galène, le 13/05/2016
Le programme de cette soirée m'avait d'abord jeté dans les affres. A ma gauche, AC/DC déjà vu 3 fois mais repassant à 3 km à vol d'oiseau de chez moi - par définition immanquable... La suite

Helloween : les dernières chroniques concerts

Helloween + Rage en concert

Helloween + Rage par Abigail Darktrisha
Le Trianon, Paris, le 28/04/2016
Soirée germanique à la capitale pour terminer ce mois d'avril. Au programme Helloween, pour lequel Rage aura la lourde tâche d'ouvrir la soirée dans le cadre de l'anniversaire... La suite

Rock Fest Barcelona 2015 (Part 2/3) : Twisted Sister + Helloween + Europe + Annihilator + Destruction + Nuclear Assault + Angeles del Infierno + Powerwolf  en concert

Rock Fest Barcelona 2015 (Part 2/3) : Twisted Sister + Helloween + Europe + Annihilator + Destruction + Nuclear Assault + Angeles del Infierno + Powerwolf par Gandalf
Barcelone, le 24/07/2015
Voilà une grosse journée très bien remplie, qui a, sans surprise, etait dominée par TWISTED SISTER ! Comme l'a fait remarqué Snider pendant le set, c'est certainement la dernière... La suite

Hellfest 2013 1er jour : Hardcore Superstar + Saxon + Europe + Testament + Twisted Sister + Whitesnake + Kreator + Helloween + Def Leppard en concert

Hellfest 2013 1er jour : Hardcore Superstar + Saxon + Europe + Testament + Twisted Sister + Whitesnake + Kreator + Helloween + Def Leppard par Abigail Darktrisha
Clisson, le 21/06/2013
8ème année consécutive au Hellfest, où le festival fera trembler la vallée de Clisson et une réputation qui continue de prendre de l'ampleur. Persévérance et motivation... La suite

Bang Your Head Festival 2ème jour : Tygers Pan Tang - D.A.D. - Hardcore Superstar  - Jeff Scott Soto - Helloween - Pretty Maids - Lordi en concert

Bang Your Head Festival 2ème jour : Tygers Pan Tang - D.A.D. - Hardcore Superstar - Jeff Scott Soto - Helloween - Pretty Maids - Lordi par Abigail Darktrisha
Balingen Allamagne, le 15/07/2011
Les soirées en ballroom c'est très sympa mais les réveils le lendemain sont toujours un peu difficiles, c'est pour cette raison que ma journée commencera vers 12h40 avec la... La suite

KoRn : les dernières chroniques concerts

Korn (Download Festival France 2016) en concert

Korn (Download Festival France 2016) par Lebonair
Hippodrome de Longchamp, Paris, le 11/06/2016
Korn Le légendaire groupe de nu metal Korn clôture donc cette deuxième journée du Download festival sur la Main Stage. Pour beaucoup de fans qui sont présents ce soir, ce... La suite

Hellfest 2015 (3/3) : Korn, Eyehategod, Alestorm, Les Ramoneurs de Menhirs, In Flames, Samael, Life Of Agony, Red Fang, Russian Circles, Nuckear Assault, Hollywood Undead, The Crown...  en concert

Hellfest 2015 (3/3) : Korn, Eyehategod, Alestorm, Les Ramoneurs de Menhirs, In Flames, Samael, Life Of Agony, Red Fang, Russian Circles, Nuckear Assault, Hollywood Undead, The Crown... par Gandalf
Clisson, le 21/06/2015
DIMANCHE 21 JUIN Cette dernière journée sera consacrée à la découverte, et à la redécouverte de vieux groupes pas vu depuis des années, en papillonnant de scènes en... La suite

(mes) Eurockéennes de Belfort 2004 : Pixies, PJ Harvey, Franz Ferdinand, -M-, Placebo, Slipknot, Korn, Groove Armada, Buck 65, Alain Bashung, Daniel Darc, I AM, Herman Düne, !!! en concert

(mes) Eurockéennes de Belfort 2004 : Pixies, PJ Harvey, Franz Ferdinand, -M-, Placebo, Slipknot, Korn, Groove Armada, Buck 65, Alain Bashung, Daniel Darc, I AM, Herman Düne, !!! par Philippe
Presqu'Ile du Malsaucy, Evette-Salbert, le 03/07/2004
(Photos par Android 974) Afficher 11 ans d'affilée aux Eurockéennes (boue-Kway-camping-navette-kronenbourg-kebab-tartiflette), j'en suis pas peu fier. Cela reste le plus grand... La suite

Korn par crapulkypu
Patinoire Mériadeck, Bordeaux, le 21/06/2007
Un concert énorme avec une énergie de la part du groupe génial... De plus un public très présent et réceptif, avec un réel enthousiasme du groupe qui nous à sublimement jouer ses titres phares de sa carriére telle que : - Y'all want a single (fuck that) ; - Right Now ; - Blind... Et plein d'autres... C'était mon premier concert auquel j'ai... La suite

Motörhead : les dernières chroniques concerts

Ladies Ballbreakers + Rocket Queens + Motörqueens (tribute bands AC/DC, Guns N' Roses et Motorhead) en concert

Ladies Ballbreakers + Rocket Queens + Motörqueens (tribute bands AC/DC, Guns N' Roses et Motorhead) par Jérôme Justine
La Puce à l'Oreille (salle Dumoulin), Riom, le 14/12/2019
Tout juste un an après la réussite d'une première édition qui avait vu les performances des Into the Deep, Zep Set, et Iron Troopers, en ce samedi 14 décembre 2019, Rock the Night... La suite

Phil Campbell And The Bastard Sons + 4Links en concert

Phil Campbell And The Bastard Sons + 4Links par Jérôme Justine
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 23/03/2017
Il y a parfois des reconversions difficiles. C'est le triste constat que nous allons vivre au concert de Phil Campbell ce jeudi 23 mars à la Coopérative de Mai. Il ne suffit pas... La suite

Nous avons décidément une chance incroyable (ou une petite épitaphe pour Lemmy & David)           <i>[Bowie / Motörhead]</i> en concert

Nous avons décidément une chance incroyable (ou une petite épitaphe pour Lemmy & David) [Bowie / Motörhead] par Philippe
11/01/2016
Nous avons décidément une chance incroyable ! Et d'ailleurs des milliards de gens pourraient, non, devraient nous envier, à s'en rouler par terre de dépit et de jalousie !...... La suite

Kill it Kid + Motörhead + The Animen + Skunk Anansie + The Coronas en concert

Kill it Kid + Motörhead + The Animen + Skunk Anansie + The Coronas par Mkhelif
Festival Caribana - Crans-sur-Nyon Suisse, le 05/06/2013
Première soirée de la 23ème édition du festival Caribana. Un festival à la programmation très éclectique : rock, pop, hip-hop. Situé dans le petit village de Crans-sur-Nyon, les... La suite

Soulfly : les dernières chroniques concerts

Hellfest 2014 (2/3) : Aerosmith, Deep Purple, Soulfly, Hatebreed ,Status Quo, Extreme, Skid Row, Skyclad, Killers en concert

Hellfest 2014 (2/3) : Aerosmith, Deep Purple, Soulfly, Hatebreed ,Status Quo, Extreme, Skid Row, Skyclad, Killers par gandalf
Clisson, France, le 21/06/2014
voir le report de vendredi par ici, et celui de dimanche par là SAMEDI : Du Boogie et du Glam ! Certainement la journée la plus chargée qui s'annonce en ce samedi encore une... La suite

Sonisphère : Armored Saint, Faith No More, Lacuna Coil, Machine Head, Marilyn Manson, Porn Queen, Soulfly, The Darkness, Wolfmother par Rama
Snowhall Park - Amnéville, le 08/07/2012
Après un Sonisphère 2011 hors norme, les amateurs de métal ont retrouvé le Galaxie d'Amnéville les 07 et 08 Juillet 2012. Une deuxième édition "light", due, notamment, à l'annulation de dernière minute d'Evanescence suite au décès de la grand-mère d'Amy Lee. Ajoutons à cela les aléas climatiques qui ont également contraint l'annulation de Bloody... La suite

Korn + Soulfly par Mekaharet KoRnLoveuz
Zenith, Lille, le 06/06/2006
Dès que j'ai su qu'ils passaient à 20km de chez moi, j'ai hurlé à mon copain d'allumer le contact de notre voiture et de me conduire à la billetterie la plus proche (ce qu'il a fait avec un grand sourire étant tout aussi fou de KoRn que moi !) Le 06 Juin 2006, 19H après 3h30 d'attente dans le froid devant le zenith, les portes ouvrent enfin,... La suite

SOULFLY par christophe de Rouen
BATACLAN-Paris, le 19/03/2006
Le line up n'a pas bougé, set list solide, que du lourd, Dino prends de l'envergure (supers solis, notamment de l'accoustique flamenco) tous les titres phares y sont passés (y compris du SEPULTURA), le son était au début un peu "brouillon", mais petit à petit tout s'est mis en place, le groupe s'est même senti bien ; la salle était pleine à craquer... La suite

Stratovarius : les dernières chroniques concerts

Stratovarius + Amaranthe par Noze
La Cigale, Paris, le 31/03/2012
Ça faisait à peine quelque mois que je commençais à écouter Stratovarius et j'étais impatient de les voir en live. Le groupe faisait 3 dates en France : Paris, Strasbourg et Lyon. Au début j'étais tenté par la date de Lyon car je connaissais des amies bien sympathiques qui s'y rendaient. Mais quand j'ai vu que c'était en semaine et sachant que... La suite

Stratovarius + Thunderstone + Symphony X par Grand Skohl
Zénith de Paris, le 19/04/2003
Le concert événement, annoncé depuis des mois, c'était difficile d'y résister. Voir des purs groupes de heavy-metal jouer dans des salles de la taille du Zénith, ça semble de plus en plus rare, or ce qui est rare est cher. Entré dans le Zénith, j'ai été bluffé par la taille de la salle (dans ma cambrousse, on n'en a pas des comme ça). Je me suis... La suite

Stratovarius, Rhapsody & Sonata Artica par Wang
Marseille Le Moulin, le 09/05/2000
Ca a commencé en fanfare avec 30 min de Sonata Artica, ce groupe est terrible, technniquement irreprochable, avec une presence assez bonne et une ecriture proche de strato.Puis vint le premier gros morceau de la soirée : RHAPSODY, ca aurait du etre un set magnifique malheureusement le son a ete pitoyable ( impression d ecouter un live du mc5 sur... La suite

Rhapsody + Stratovarius par alain
Marseille - Le Moulin, le 09/05/2000
En ouverture sonata arctica. Je suis arrivé un peu a la bourre et j'ai manque le debut du set mais les derniers morceaux avait l'air tres bon. Bonne presence sur scene: A decouvrir !Rhapsody: Je suis un peu decu par la performance des italiens. Un son moyen, beaucoup plus bourrin que sur les albums et joué a mon avis trop fort. luca turilli etait a... La suite

The Deftones : les dernières chroniques concerts

Download Festival France 2016 (Deftones, Anthrax, Iron Maiden, Ghost, Babymetal, Megadeth, Rammstein) en concert

Download Festival France 2016 (Deftones, Anthrax, Iron Maiden, Ghost, Babymetal, Megadeth, Rammstein) par Vv
Hippodrome Longchamp, Paris, le 12/06/2016
D'un commun accord avec Philippe, le plus LesterBangsien des chroniqueurs musicaux français (il fallait que ce soit dit) nous avions décidé de regrouper nos impressions du... La suite

Deftones - Iron Maiden (Download Festival France 2016) en concert

Deftones - Iron Maiden (Download Festival France 2016) par Lebonair
Hippodrome de Longchamp, Paris, le 10/06/2016
Deftones Encore un groupe que Concertandco avait interviewé lors de leur précédente tournée, c'était en septembre 2013 lors de leur dernière date parisienne au Zénith... La suite

Entretien avec les Deftones à l'occasion de leur passage en live au Zénith de Paris en septembre 2013 en concert

Entretien avec les Deftones à l'occasion de leur passage en live au Zénith de Paris en septembre 2013 par Lebonair
Le Zénith, Paris, le 20/09/2013
Deux heures avant de monter sur la scène du Zénith de Paris (lire la chronique du concert ici) pour la dernière date de la tournée estivale de Deftones en Europe, Sergio Vega,... La suite

Deftones en concert

Deftones par Lebonair
Le Zénith, Paris, le 06/09/2013
Deftones, le quintet originaire de Sacramento, est revenu jouer à Paris, au Zénith en ce 6 Septembre 2013, quelques mois après les deux Trianon complets et 12 ans après leur... La suite

Whitesnake : les dernières chroniques concerts

Hellfest 2019 : Eagles Of Death Metal, Les Wampas, The Living End, Sham 69, Deadland Ritual, David Coverdale, ZZ Top, Kiss...  en concert

Hellfest 2019 : Eagles Of Death Metal, Les Wampas, The Living End, Sham 69, Deadland Ritual, David Coverdale, ZZ Top, Kiss... par Samuel C
Clisson, le 22/06/2019
Le Hellfest, une expérience hors norme et hors du temps... Le festival repose principalement sur l'engagement d'un homme, Ben Barbaud : visionnaire, exigeant et déterminé. Il a... La suite

Hellfest 2013 1er jour : Hardcore Superstar + Saxon + Europe + Testament + Twisted Sister + Whitesnake + Kreator + Helloween + Def Leppard en concert

Hellfest 2013 1er jour : Hardcore Superstar + Saxon + Europe + Testament + Twisted Sister + Whitesnake + Kreator + Helloween + Def Leppard par Abigail Darktrisha
Clisson, le 21/06/2013
8ème année consécutive au Hellfest, où le festival fera trembler la vallée de Clisson et une réputation qui continue de prendre de l'ampleur. Persévérance et motivation... La suite

(mon) Graspop Metal Meeting 2011 : Kylesa, Firewind, Triptykon, Black Label Society, Moonspell, Times of Grace, Electric Wizard, Arch Enemy, Monster Magnet, Whitesnake, Pain, Cradle of Filth, Judas Priest en concert

(mon) Graspop Metal Meeting 2011 : Kylesa, Firewind, Triptykon, Black Label Society, Moonspell, Times of Grace, Electric Wizard, Arch Enemy, Monster Magnet, Whitesnake, Pain, Cradle of Filth, Judas Priest par Philippe
Graspop Metal Meeting, Dessel, Belgium, le 25/06/2011
Quand on ne connaît pratiquement que les noms des groupes qu'on y programme, est-il raisonnable d'aller à un festival de metal ? La question peut se poser. En tout cas, avec... La suite

Rock Fest Barcelona 2016 : Impellitteri, Thin Lizzy, Twisted Sister, David Coverdale,Tyketto, Slayer, Iron Maiden, Blind Guardian, Kreator, MSG, Moonspell, Dragonforce, Loudness, Grave Digger, Coroner, Amon Amarth en concert

Rock Fest Barcelona 2016 : Impellitteri, Thin Lizzy, Twisted Sister, David Coverdale,Tyketto, Slayer, Iron Maiden, Blind Guardian, Kreator, MSG, Moonspell, Dragonforce, Loudness, Grave Digger, Coroner, Amon Amarth par Gandalf
Santa Coloma de Gramenet, le 17/07/2016
Nous voici de retour dans la magnifique ville de Barcelone pour assister à notre deuxième édition du RockFest Barcelona, qui nous avait conquis dans les grandes largeurs l'an... La suite